• Toujours dans les catalogues publicitaires pour les fêtes je suis tombée en arrêt devant un poulet (ou un chapon) piqué de banderilles.

    Des idées de cadeaux tendance cuisine...

    Il s'agit de "poires à jus", pour enlever le jus je suppose et elles ne devaient pas être piquées dans le poulet comme le laisse croire la photo.

    Un thermomètre à sonde, pour mesurer la température au coeur de vos viandes? Et alors, c'est trop tard pour l'emmener chez le vétérinaire, même s'il a de la température ! Jour férié vous allez payer deux fois plus cher si vous trouvez le malheureux de garde...

    Rien que l'idée d'une sonde, ça me rappelle de mauvais souvenirs, et puis pour savoir si un rôti ou un poulet est cuit il suffit de planter une fourchette, et de regarder la couleur du jus qui sort...

    Une aiguille à brider ! Soi-disant indispensable pour brider vos volailles. mais comment faisait-on avant ?

    Un minuteur mécanique en forme de coffre-fort et aimanté. Pourquoi pas ? Mais pourquoi un coffre-fort, en cuisine ?

    Des fausses tablettes tactiles, vraies planches à découper. A 5,99 €, il ne faut quand même pas rêver....

    Les émissions comme Master Chef ont créé de nouveaux besoins et des idées de cadeaux à petits prix...


    7 commentaires
  • Il y a quelques jours je vous ai raconté le rêve étrange où j'allais payer un énorme chapon à 80 euros, acheté par un collègue sur le Bon Coin.

    J'avais trouvé la facture très élevée, mais en parcourant les catalogues publicitaires des hypermarchés je suis tombée sur une idée menu de "Chapon farci au foie gras" qui m'a fait saliver.

    Des regrets de mon chapon à 80 euros...

    Pour lire la recette plus détaillée il faut aller sur le site "Marmiton", ou flasher le flashcode en bas du catalogue (pour ceux et celles qui ont un smartphone).

    Des regrets de mon chapon à 80 euros...

    Ce chapon label rouge est vendu à 8,20 € le kilo. Si le chapon de mon rêve pesait 10 kilos, 80 euros c'était correct.

    Mais existe-t'il des chapons de 10 kilos ?

    Hugues, ne vous inquiétez pas : je n'ai jamais acheté (et encore moins élevé) de chapon, pauvres bêtes charcutées et castrées pour devenir "plus tendres"...


    5 commentaires
  • J'ai trouvé chez mon aminaute Martine qui gère deux blogs "Jardin secret" et "La cuisine de Mamitina" une recette de feuilleté tressé thon-olives. Je vous mets la recette mais je vous invite à aller lui rendre visite et voir le résultat de son feuilleté.

    Les ingrédients :

    - 1 pâte feuilletée

    - 1 boîte de thon à l'huile

    - 1 petit oignon ou la moitié d'un gros

    - 1 oeuf dur

    - 1 petite tomate

    - 1 tout petit poivron vert (ou 1 c. à soupe haché)

    - 1 cuillère à soupe d'olives

    - 1 poignée de gruyère râpé

    - sel, poivre, huile d'olive

     

    Préchauffer le four à 180° (th. 6/7 selon les fours).

    Couper les olives en rondelles, les tomates, l'oeuf dur et le poivron en dés.

    Emincer l'oignon, émietter le thon.Moyenne

    Mélanger le tout, saler, poivrer et mouiller avec un peu d'huile d'olive.

    Etaler la pâte feuilletée avec son papier, découper des lanières des 2 côtés à l'aide d'une roulette ou d'un couteau.

    Placer la farce au centre, saupoudrer de gruyère râpé, bien tasser.

    Rabattre les extrémités pour bien bloquer la farce puis tresser les lanières.

    Mettre au four, laisser cuire 15 mn puis laisser 5 mn dans le four éteint.

     

     

    Je n'avais pas de pâte feuilletée mais une pâte à pizza et lorsque j'ai déposé les ingrédients sur ma pâte très fine, sur laquelle j'avais tracé des lignes qui se croisaient. Pour la pose pas de problème mais impossible de fermer le "feuilleté" correctement :

    Un feuilleté tressé thon-olives, un peu raté...

    J'ai bouché les trous comme je pouvais et enfourné ma "tresse" au four pendant 20 minutes...

    Aucun miracle n'a eu lieu. La^pâte ne s'est pas tressée toute seule. J'ai obtenu ceci :

    Un feuilleté tressé thon-olives, un peu raté...

    Peu appétissant, me direz- vous... Mais je n'avais pas d'invité alors ce n'est pas grave.

    Et c'était délicieux alors je recommencerai, avec une pâte feuilletée...

    Un conseil : respectez les quantités indiquées sur la recette car sinon vous vous retrouverez avec des ingrédients que vous ne pourrez pas mettre dans votre tresse. Cela a été mon cas : j'avais mis deux poivrons (au lieu de la cuillère à soupe indiquée)...


    8 commentaires
  • Si vous me lisez, vous savez que je ne jette pas les catalogues publicitaires reçus dans la boite aux lettres sans regarder s'il y a une bonne nouvelle ou un produit insolite.

    C'est comme cela que j'ai découvert il y a quelques semaines, dans le catalogue de la Foir'fouille une machine à faire des fruits glacés. Malgré le prix un peu élévé 39,90 €, j'ai été tentée et je ne le regrette pas.

    Je trouve cette machine vraiment géniale. Il suffit de mettre au congélateur pendant 12 à 24 h des fruits frais coupés en morceaux.

    Ensuite il faut glisser ces morceaux de fruits dans un goulot, appuyer sur un bouton en pressant le poussoir. Un ruban de fruit glacé sort alors du goulot.

    sorbet2.jpg

    La présentation n'est pas terrible : des rubans de fruits.

    sorbet1.jpg

    Pour l'améliorer, il est possible de rajouter dessus de la chantilly, ou bien de former des boules avec une cuillère à glace et de remettre le tout au congélateur pendant quelques minutes.

    J'ai d'abord essayé avec des nectarines et des pêches. Il n'y a que le fruit, aucun ajout et c'est délicieux.

    Puis j'ai essayé d'autres sorbets : mangue, framboises, fraises, melon...

    Chaque fois un vrai délice...

    La semaine dernière une collègue de bureau avec qui je déjeune le midi m'a offert des tomates cerise de son jardin. Je les ai goûtées : sucrées et parfumées. Le soir, je les ai mises au congélateur dans un sachet et le lendemain je les ai passées dans ma machine à fruits glacés. Un pur moment de bonheur...

    Hier midi j'ai mixé une banane et 3 carrés de chocolat, auparavant congelés et je me suis régalée. Il est possible aussi de rajouter un peu de crème fraîche congelée...

    A midi j'ai mixé cinq petites pêches du jardin (il y en a eu 8 sur l'arbre cette année), particulièrement sucrées, comme des pêches de vigne.

    Et ce soir ce sera une glace aux myrtilles...


    5 commentaires
  • J'ai trouvé la recette sur le joli blog de Gourmandine47 "Fourchettes et pinceaux".

    Pour 6 personnes, les ingrédients : 150 g de farine, 1 fromage blanc 0 % (Gourmandine met de la crème aux amandes), 2 petites boites de thon au piment d'espelette, une dizaines d'olives, 2 oeufs, 1/2 sachet de levure.

    Préchauffer le four à 180° (thermostat 6).

    Mélanger la farine et les oeufs. Ajouter la levure, puis les miettes de thon et les olives.

    Beurrer un moule à cake, y verser la préparation.

    Mettre au four pendant 45 minutes.

    Mon cake était bien doré mais pas assez levé.

    cakethon

    Peut-être aurais je dû utiliser un moule plus petit...

    Avec une salade ou quelques tomates c'est délicieux, aussi bien tiède que froid.


    6 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique