• Lundi 13 septembre, je suis allée me promener au zoo de La Teste-de-Buch, sur le Bassin d'Arcachon.

    Il faisait très chaud : plus de 30°, et beaucoup d'animaux dormaient.

    Dans la volière sud-américaine, il y avait de superbes aras, et des amazones, plus petits avec le corps vert.

    D'un côté il y en avait qui buvaient ou se restauraient, s'envolaient puis revenaient.

    De l'autre, il y en avait des sagement perchés sur des rondins de bois.

    Etait-ce pour eux aussi la rentrée des classes ? Ils étaient sages comme des images et, pour la plupart, rangés sur les étagères par taille et par couleur...

    J'ai été étonnée de les voir ainsi assemblés.

    Sages comme des aras-images...
    Sages comme des aras-images...

    10 commentaires
  • En avril, je vous ai montré ma glycine, issue d'un tronçon, en pleine floraison. Elle a refleuri une seconde fois en août.

    Il y a quelques jours, en passant la tondeuse entre la haie et le rhododendron, au fond du jardin, (ce que je n'avais pas fait depuis plusieurs semaines), j'ai eu une surprise. Mon amour de glycine a lancé une offensive sous le rhododendron, en direction de la haie, en lançant une tige-liane de plusieurs mètres.

    Jusqu'où ira t'elle si je n'interviens pas. Va t'elle s'infiltrer sous la haie, traverser la piste cyclable, le fossé puis la route ?

    Un amour de glycine - septembre 2021...
    Un amour de glycine - septembre 2021...
    Un amour de glycine - septembre 2021...
    Un amour de glycine - septembre 2021...
    Un amour de glycine - septembre 2021...

    15 commentaires
  • Vous avez peut-être vous aussi entendu ou lu cette information insolite.

    Deux copains de Reims ont transformé la xantia de l'un deux en décapotable. Ils ont utilisé une scie-circulaire pour découper sauvagement le toit et le hayon de la Citroën Xantia, afin de la transformer en une décapotable unique au monde. Comme si cela ne suffisait pas à attirer l’attention, ils ont remplacé les chevrons de Citroën par les anneaux d’Audi sur la calandre, et par l’hélice de BMW sur le coffre.

    Photo du net

    Puis ils ont pris l’autoroute mardi pour rejoindre Biscarrosse. Ils n’étaient pas seuls, accompagnés d’un passage à l’arrière : un faux iguane en plastique sagement installé sur son siège, ceinture de sécurité attachée, surnommé Stevy…

     

     

    Malheureusement pour eux, le peloton motorisé de Châteauroux s’est bien aperçu que ce véhicule ne sortait pas directement d’une concession, et a procédé à son arrestation. Ils ont reçu deux contraventions de 135 euros pour un « défaut de contrôle technique » et la « modification sans déclaration d’un véhicule mis en circulation ».

    Etant des particuliers, et non des professionnels, ils ont pu reprendre la route avec Stevy l’iguane, direction Biscarosse où ils sont arrivés avec une heure de retard sur l’horaire prévu. Ils ne renoncent pas à leur monture pendant le séjour – au risque peut-être d’un nouveau contrôle – mais promettent que ce ne sera que le temps des vacances.

    Leur "bricolage" est dangereux car la voiture ainsi transformée n'offre aucune sécurité en cas de chocs, ou de tonneau, et ils ne sont certainement plus couverts par l'assurance... 

    S'il pleut, leur cabriolet sera inondé, l’option toit ouvrant avec capote n’ayant pas été prévue.

     

    Source : https://www.lunion.fr 


    10 commentaires
  • J'ai découvert sur le site de 20 minutes cette information étonnante : "Au Royaume-Uni les personnes vaccinées pourront bientôt prendre part à des croisières pour nulle part". Pour nulle part ?

    Le navire « Britannia » des croisières P & O Cruises fera découvrir le littoral du pays à ses passagers lors de voyages de trois, quatre ou six nuits sans escale, à partir de Southampton ( Royaume-Uni) entre le 27 juin et le 18 septembre 2021. Seuls les résidents du pays vaccinés contre le Covid-19 auront le droit d’embarquer.

    Il faudrait donc être vacciné rapidement pour avoir reçu les 2 doses avant l'embarquement. Cela semble compromis pour moi.

    Les trajets ne comporteront aucune escale. Ils ne seront pas non plus déterminés à l’avance, mais s'adapteront aux prévisions météorologiques. Les bateaux seront emmenés "là où il fait beau et chaud", sans s'éloigner des côtes britanniques.

    Cela me parait insoluble, à moins de déplacer les Caraïbes, les Maldives ou les Seychelles, d'un coup de baguette magique, pour les amener au large des côtes britanniques.

    Les voyageurs ne pourront admirer les paysages que de loin et sans quitter le navire. A bord, ils pourront néanmoins assister à plusieurs spectacles et prendre leurs repas dans les différents restaurants et bars du bateau de croisière. P & O Cruises promet à ses clients « de la gastronomie, des snacks au bord de la piscine, des cocktails, du café, du shopping, des spas et des paysages maritimes à n’en plus finir ».

     

    Ce programme me semble susceptible de satisfaire la gourmandise des clients, et de leur faire prendre des kilos. Pour les paysages maritimes à n'en plus finir, je crains qu'ils soient superbes mais peu variés si le bateau ne s'éloigne pas des côtes...

    Cette croisière pour nulle part ne me tente pas, même si elle m'était offerte. Et vous ?

     

    Voici quelques photos de croisières que j'ai faites, sur des bateaux beaucoup plus petits que le Britannia.

    Croisière sur le Saint-Laurent, au Canada : les belles demeures de Mille îles...

     

    Croisière dans les Cyclades, en Grèce : Mykonos...

     

    Mini croisière sur le Belem...

     

     


    18 commentaires
  • Les "cafés à animaux" se multiplient à Shangaï : vous pouvez câliner un raton-laveur en sirotant une boisson ou bien jouer avec un cochon miniature, un iguane ou un gecko en dégustant un gâteau. Ces établissements étaient répandus en Corée du Sud et au Japon. A Shangaï, des dizaines de lieux proposent désormais des animaux exotiques et des reptiles à caresser.

    En France il y avait quelques "bars à chats" , mais c'était avant la pandémie. Depuis octobre, tous les cafés et restaurants sont fermés, et aucune date de réouverture n'est annoncée. 

    Je trouve étonnant qu'en Chine, pays d'où le virus est parti, les bars soient ouverts, surtout des bars avec des animaux exotiques pouvant transmettre de nouvelles maladies à l'homme. Ne vaudrait-il pas mieux faire preuve de prudence ?

    Ratons-laveurs au Mont-Royal, à Montréal

    Ratons-laveurs au Mont-Royal, à Montréal

    Montréal (Canada), en 2016, j'ai observé des ratons-laveurs en liberté, mais je n'aurais pas cherché à les caresser.


    17 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique