• Un couple de Britanniques domicilié à Londres recherche une nanny pour garder ses 4 enfants : 2, 5, 7 et 15 ans.

    Ils ont mis une annonce sur le site spécialisé "Childcare".

    La super nounou devra être diplômée en psychologie enfantine, justifier de 15 années d'expérience en matière de garde d'enfants et ne pas avoir elle même de bambin.

    Elle travaillera 6 jours sur 7 de 7h à 20h.

    Elle devra signer une charte de confidentialité et suivre des cours de self-défense.

    En échange de ces services, elle sera rémunérée 110 000 euros par an, bénéficiera comme les enfants de repas élaborés par un chef étoilé, pourra conduire : la Porsche, la Maserati ou la Range Rover du couple.

    Elle effectuera des séjours fréquents dans les propriétés du couple au Cap, en Afrique du Sud, à Atlanta, aux Etats-Unis et à La Barbade...

    Le couple aurait déjà reçu des centaines de candidature mais pas encore trouvé la perle rare...

     

    Si le couple avait lu "Chanson douce" de Leïla Slimani, prix Goncourt 2016, c'est à ses enfants qu'il ferait suivre des cours de self-défense...

     


    9 commentaires
  • A Evreux (Eure), un homme a découvert 100 kilos d'or dans la maison dont il venait d'hériter : 5 000 pièces, 37 lingots de 1 kg et 2 barres de 12 kgs.

    C'est en déménageant la maison que l'héritier a trouvé ce trésor bien caché en de multiples endroits : dans une boite en fer blanc vissée sous un meuble, dans l'emballage d'une bouteille de whisky, sous des piles de linge, dans des paires de chaussures, dans la salle de bain, derrière des boiseries, etc... Les barres étaient cachées sous le parquet.

    Du coup il a appelé son notaire et le commissaire-priseur venu estimer le mobilier quelques semaines avant est revenu établir un inventaire du trésor.

    L'or avait été acheté légalement entre 1950 et 1970 comme en attestent les certificats d'authenticité retrouvés. Il a été vendu pour 3,5 millions d'euros en novembre, par la salle des ventes d'Evreux.

    Le fisc devrait profiter de ce magot : d'une part en prélevant les droits de succession de 45 % à 60 % (selon le lien de l'héritier avec le défunt) et d'autre part en réclamant à l'héritier le paiement de l'I.S.F. (Impôt Sur les grandes Fortunes) s'il s'avère (ce qui est fort probable) que le défunt ne l'a pas réglé sur les trois dernières années.

    Pourquoi le défunt avait-il caché cet argent ?

    L'I.S.F. n'existait pas à l'époque (instauré en 1972) et ne peut donc rien expliquer.

    Il se méfiait sans doute des banques, peut-être d'un associé ou d'un conjoint... 

    A moins qu'il ait eu un projet secret...

    En tous les cas il n'a pas emporté son trésor dans l'au-delà...

    Et comment avait-il réussi à accumuler autant d'argent ? Rien ne filtre pour le moment...

     


    10 commentaires
  •  

    Lors de notre excursion en bateau sur l'archipel des Mille Iles au Canada, nous étions nombreux sur le pont supérieur, à prendre des photos.

    Au début c'était quasiment tous les passagers mais au fil de l'après midi les températures ont baissé et le vent a forci : beaucoup sont descendus à l'abri, au niveau inférieur.

    Je suis restée en haut, émerveillée, ne voulant pas rater le spectacle.

     

    Nous étions sur le retour lorsqu'une mouette a commencé à nous suivre, bientôt rejointe par des copines.

    Les rares personnes restées en haut étaient ravies de pouvoir photographier et filmer de près ces oiseaux.

    J'ai eu vraiment froid et j'ai fini par descendre.

    Et là, j'ai compris pourquoi nous avions un cortège de mouettes à nos trousses.

    Un homme du Groupe, assis au pont inférieur, distribuait aux mouettes des morceaux de gâteaux, au risque de se faire emporter la main par les volatiles de plus en plus nombreux...

     

    Un étrange cortège de mouettes...
    Un étrange cortège de mouettes...
    Un étrange cortège de mouettes...
    Un étrange cortège de mouettes...
    Un étrange cortège de mouettes...
    Un étrange cortège de mouettes...
    Un étrange cortège de mouettes...
    Un étrange cortège de mouettes...

    11 commentaires
  • Je vous ai parlé plusieurs fois l'an dernier de You, le phoque qui aimait le surf et le Bassin d'Arcachon.

    En juillet 2015, il a été capturé et envoyé au Centre Océanopolis de Brest, car il devenait dangereux en raison de son poids (100 kgs) et de son attirance pour les humains.

    A Brest il a été réhabitué progressivement aux siens : plus de câlins, plus de contacts humains.

    Fin octobre il a été équipé d'une balise GPS pour permettre sa surveillance et relâché dans une colonie de phoques en mer d'Iroise, au large d'Ouessant.

     

     

    Mais You a la bougeotte et depuis il a beaucoup circulé. Il a été localisé vers Ouessant, puis Perros-Guirec, Bréhat, les îles Chausey, Jersey.

    Il a inquiété ceux qui le suivent sur leurs écrans en cherchant à nouveau le contact humain avec surfeurs et véliplanchistes, mais revenu vers Molène, et la colonie de phoques il semblait en novembre s'adapter.

    Il devait oublier les humains et les humains l'oublier car la balise devait tomber avec sa mue hivernale...

     

    Depuis le 25 mai le phoque You est revenu sur son cher Bassin d'Arcachon. Il a été aperçu sur la plage du Petit Nice, au pied de la Dune du Pyla, sur la commune de La Teste de Buch (Gironde). Le premier baigneur à avoir aperçu le phoque a été suivi par celui-ci jusqu'à sa serviette.

    Un promeneur a pris des photos qui ont permis de reconnaître You, avec la bague blanche n° 149 sur sa palmure arrière.

    You pèse maintenant plus de 130 kgs. Son retour pose problème car son attirance pour les humains le rend dangereux...

    Photo prise sur le net

    Photo prise sur le net


    13 commentaires
  • Une touriste anglaise de 65 ans passait des vacances idylliques avec son mari sur un paquebot qui venait des Caraïbes, jusqu'à l'escale sur l'île de Madère.

    Là ils se sont disputés et elle a décidé de rentrer en Grande-Bretagne, en avion. Arrivée à l'aéroport de Funchal, elle a aperçu au loin le Marco Polo, son paquebot qui se dirigeait vers Lisbonne.

    Elle a alors sauté dans la mer, habillée, avec une petite mallette pour le rejoindre à la nage.

    Ce sont des pêcheurs, alertés par ses cris, qui l'ont retrouvée 4 heures plus tard, à 500 mètres de la côte. Elletremblait et s'accrochait à sa mallette. Elle a été hospitalisée en état d'hypothermie...

    Quant au mari, il n'était plus sur le paquebot mais était rentré en avion.

     

    J'ai découvert cette nouvelle étonnante dans la rubrique "Insolite" du journal Sud-Ouest, et en ai appris plus dans de nombreux articles sur le net.

     

     

    Je me demande ce qui a pu la pousser à plonger dans l'Atlantique ?

    Sans doute avait-elle laissé ses valises à bord... Peut-être songeait-elle à faire la paix avec son mari ? 

    Comment a-t'elle pu croire qu'elle allait rattraper le paquebot et réussir à remonter à bord ?

    Elle  avait sans doute regardé trop de films d'action. L'effet d'optique lui a sans doute fait croire que le paquebot était tout près...

    Et qu'y avait-il dans sa mallette de si précieux pour qu'elle l'emporte ? Sans doute pas grand chose pour qu'elle flotte...


    7 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique