• Pour une fois ce n'est pas une bonne nouvelle, mais plutôt une incompréhension...

    Une jeune championne Belge de 19 ans, Femke Van den Driessche a été convaincue de fraude technologique lors des Mondiaux de cyclo cross en janvier 2016.

    Elle a dû interrompre la course pour un problème mécanique et son vélo a alors été contrôlé. Elle avait un moteur caché dans l'axe du pédalier... Elle a prétendu que ce n'était pas son vélo mais celui d'un ami et qu'il y aurait eu confusion...

    C'est la première fois qu"une telle tricherie est découverte : ses titres de championne d'Europe et de Belgique en catégorie espoirs lui ont été retirés. Elle a écopé d'une suspension de 6 ans et d'une amende de 20 000 FS.

    Après le dopage aux médicaments, voici maintenant le dopage technologique : dans la selle, l'axe du pédalier, le cadre du vélo ou les roues en carbone.

    La tendance serait aux roues électromagnétiques dissimulant des capteurs électriques dans les jantes en carbone.

    Leur coût est prohibitif : 200 000 euros la paire mais elles peuvent transformer un cycliste pro moyen en phénomène...

     

    Femke ne serait pas la seule à utiliser des "aides"...

    Quand on est aussi belle que Femke, que l'on a 19 ans, déjà gagné des courses, comment peut-on en arriver à tricher ?

    Elle a sans doute été mal conseillée, s'est laissée entraîner, regrette sans doute les 3 000 euros investis dans le moteur et ses espoirs de devenir championne du monde envolés...

     

    Il y a quelques mois je vous avais parlé d'une roue électrique pour les particuliers...


    6 commentaires
  • En sortant du Jardin Botanique, avec Cathycat, nous sommes allées sur les quais de la rive droite pour admirer les façades du XVIIIème.

    Les quais de Bordeaux, rive droite...
    Les quais de Bordeaux, rive droite...

    Apercevant des bateaux amarrés à un ponton, nous nous sommes approchées pour les voir de plus près. Il y avait là le futur bateau-lire, le Cripure, dont je vous avais parlé en août 2013. Il est en assez piteux état, et pas prêt à prendre du service...

    Les quais de Bordeaux, rive droite...

    Du ponton,nous avons pu admirer le pont de pierre, la rive gauche et les quais rive droite. La garonne était haute.

    Sur les détritus amoncelés poussent des millepertuis...

    Les quais de Bordeaux, rive droite...
    Les quais de Bordeaux, rive droite...

    3 commentaires
  • Le 11 novembre, je ne travaillais pas et il faisait beau : je suis allée me promener au Parc Bordelais, en espérant voir et peut-être même photographier des écureuils.

    Je n'en n'ai pas vu un seul mais j'ai admiré les couleurs somptueuses prises par les arbres, notamment les ginkos biloba, appelés aussi "arbre aux 40 écus"...

    Rideau d'or au Parc Bordelais...
    Rideau d'or au Parc Bordelais...

    6 commentaires
  • Le CECA (Centre Entreprise et Communication Avancée) vient d'organisersa 21ème université homme-entreprises à Martillac, en Gironde sur le thème "Bonheur et performance en entreprise".

     

    En janvier une émission d'Arte avait montré que 61 % des salariés ne travaillaient que pour le salaire. C'est à la suite de cette émission que le thème de cette université a été retenu par le CECA.

     

    C'est le rôle du chef d'entreprise de créer les conditions du bonheur, pour motiver ses équipes.

     

    Remettre l'humain au coeur de l'entreprise, rendre les ouvriers, employés, commerciaux plus autonomes est indispensable pour accroître les taux de performance. Les quelques entreprises ayant fait cet effort ont diminué les accidents de travail, l'absentéisme, augmenté la qualté et la rentabilité.

    La notion de BNB (Bonheur National Brut) est à concilier avec le PIB (Produit Intérieur Brut)...

     

    Source : article de Michel Monteil pour le journal Sud-Ouest.

     

    J'espère en apprendre plus dans les prochains jours, sur le contenu de cette université, sur les expériences concrètes déjà menées, sur la façon de mesurer ce taux de bonheur en entreprise.


    5 commentaires
  • Pour ce 66ème Café Thé, je vous propose un thème sur la rentrée scolaire : racontez-nous un souvenir d'école, à votre façon, en mots ou en images... Vous pouvez l'avoir vécu en tant qu'élève, parent ou enseignant...

     

    Les consignes : Ecrivez, rimez, dessinez, brodez, scrappez, chantez, délirez, faites ce que vous voulez...

     

    Que vous soyez blogueur ou pas, envoyez moi votre participation avant le 31 septembre 2015 à ecureuilbleu33@live.fr...

     

    Au plaisir de vous lire...


    5 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique