• Un supermarché Danois a trouvé une astuce tarifaire pour dissuader ses clients les moins solidaires de se constituer des stocks de gel hydroalcoolique et de contribuer à créer une pénurie en période de crise sanitaire :

    1 bouteille = 40 couronnes (5,50 €)

    2 bouteilles = 1 000 couronnes (138 €)

    Cette tarification qui va à l'encontre des stratégies marketing, oeuvre en faveur de la solidarité.

    Je trouve cette idée originale et très dissuasive. Et vous ?

    Dissuasion tarifaire en période de confinement...

    Source : site positivr.fr


    13 commentaires
  • Ce petit livre m'a été prêté par un partenaire de tennis de table.

    Informations pratiques :  Paru en 2013 aux éditions "François Fuentes", et en 2002 en Livre de Poche. 610 pages. 20 €

     

    La 4ème de couverture :

    Un SDF trouve une tête de femme décapitée tout au fond du conteneur poubelle de l’hôtel particulier de la famille De Wilde, aux Chartrons : une des plus riches et plus influentes familles de Bordeaux et même de France.
    Est-ce l’œuvre criminelle et barbare de l’un des membres de la famille De Wilde, ou bien, quelqu’un l’a-t-il jetée là pour leur nuire ?...
    C’est cette énigme difficile et délicate que va devoir résoudre le brillant commissaire Montaigne, chef de la Criminelle de Bordeaux.
    Montaigne est un policier charismatique et peu ordinaire : copropriétaire, avec sa sœur, de grands vignobles, très cultivé, lecteur fervent de Montesquieu et de son homonyme Montaigne, il a aussi, au cœur, une autre grande passion : sa chère ville de Bordeaux, ses monuments si bien restaurés, son vin mondialement célèbre et son âme pétrie d’humanisme.
    Il est accompagné, au long de son enquête, de deux adjoints : le lieutenant Maximilien Vandeputte, un ch’ti tout fraîchement débarqué de son Hazebrouck natal et qui, en pays de vins prestigieux, n’aime, lui, que la bière trappiste ! Et une jolie rousse, le lieutenant Maïté Etcheverry, qui apportera sa note gracieuse, mais aussi son efficacité.
    Une énigme policière conduite avec rigueur. Mais aussi, au fil de l’enquête, une visite de Bordeaux… avec commentaires de beaucoup de ses monuments, de ses quartiers, et même de quelques unes de ses bonnes tables…

     

    Mon ressenti :

     

    Le Commissaire Montaigne, et ses deux adjoints, Maïté Etcheverry et Maximilien Vandeputte, enquêtent pour retrouver l'assassin d'une femme dont un SDF a retrouvé la tête dans le conteneur poubelle d'une très riche famille Bordelaise, les De Wilde.

    Le côté "guide touristique" est très réussi. J'ai beaucoup apprécié la mise en lumière de Bordeaux que les policiers arpentent, à pied. Ce roman don ne vraiment envie de découvrir la jolie ville de Bordeaux, de monter à la tour Pey-Berland.

    Les personnages sont bien brossés, aussi bien le commissaire féru de littérature, que ses adjoints, ou son ami, Lancelot, ancien prof d'université, devenu SDF.

     

    L'enquête policière est moins réussie. Montaigne et ses adjoints passent beaucoup de temps à manger, goûter des vins, et l'enquête tourne un peu en rond. 

    Malgré quelques longueurs, j'ai apprécié ce roman à mi chemin entre polar et guide touristique.


    7 commentaires
  • Samedi après-midi, j'ai profité du beau temps pour aller me balader près du port ostréicole et des anciens étangs à poissons. Il y avait un héron qui s'est envolé et des aigrettes perchées dans un arbre, trop loin pour que je les photographie.

     

    C'était le début des vacances de février pour l'académie de Bordeaux et il y avait beaucoup de jeunes enfants avec leurs parents ou grands-parents.

    Ils avaient porté du pain pour donner aux canards (bien qu'une pancarte l'interdise).

    Les mouettes, bien tranquilles jusque là, se sont précipitées sur les morceaux de pain, et deux ragondins ont quitté leurs terriers creusés dans les berges pour venir se sustenter.

    Ragondins aux anciens étangs à poissons...

    Deux fillettes de 2 ou 3 ans observaient avec ravissement ces ragondins :

    Ragondins aux anciens étangs à poissons...
    Ragondins aux anciens étangs à poissons...
    Ragondins aux anciens étangs à poissons...
    Ragondins aux anciens étangs à poissons...
    Ragondins aux anciens étangs à poissons...
    Ragondins aux anciens étangs à poissons...
    Ragondins aux anciens étangs à poissons...
    Ragondins aux anciens étangs à poissons...
    Ragondins aux anciens étangs à poissons...

    Autres articles sur les ragondins : "Le book de Gaspard, le ragondin", "La course des ragondins"...


    14 commentaires
  • Bonjour à toutes et tous !

     

    Depuis jeudi 20 février 16h00, il est impossible de déposer des commentaires et ceux déjà déposés sur les articles précédents n'apparaissent plus, sur ce blog, comme sur de nombreux blogs Overblog.

    Ce problème a été signalé aux fonctions Support mais nous n'avons aucune information et ne savons pas quand il sera résolu. 

     

    Depuis bientôt 11 ans (avril 2009), je publie tous les jours un article, les ayant programmés lorsque je suis partie en vacances ou ai été hospitalisée, mais ce qui me motive, ce sont vos visites et surtout vos commentaires.

     

    Lorsque le bug va être corrigé, des commentaires seront déposés, sur les nouveaux articles, mais les précédents qui n'ont pas pu être commentés ne seront pas regardés.

    Alors tant que le bug persiste je ne mettrai que des photos.

     

     

    Voici une fleur de mon citronnier Meyer :

     

     


    9 commentaires
  • Je vous ai proposé hier de résoudre cette petite énigme assez facile, trouvée sur la page "Jeux" du journal Sud-Ouest.

     

    Complétez cette égalité à l'aide de différents signes opératoires pour la rendre exacte !

     

    4 ... 5 ... 7 ... 9 = 30

     

    Les signes opératoires : +   -   *   /

     

     

    Tous les signes proposés ne seront pas utilisés.

     

     

     

    J'ai commencé par chercher comment m'approcher le plus de 30.

    4 * 5 = 20, 5 * 7 = 35, 7 * 9 = 42

    35 était le plus proche, soit 5 * 7. Il me restait 2 chiffres : 4 et 9. Leur différence donnant 5, c'était bon pour arriver à 30.

    La solution est : 4 + 5 * 7 - 9 = 30

     

     

     

    Vous êtes seulement à avoir trouvé la bonne réponse : Jill Bill, Colette, Mimi,  Pascale, Domi et Durgalola.

    Rose était proche. 

    Bravo à Jill Bill, Colette, Mimi, Pascale, Domi et Durgalola

    et merci à tous !

     


    4 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique