• Après avoir observé la sieste de Madame Ourse, aux griffes très acérées, j'ai aperçu un couple en train de se papouiller. J'ai cru d'abord à une sieste crapuleuse, Madame Langur semblant en pleine extase.

    En regardant mieux, je me suis aperçue que Monsieur ne la caressait pas mais devait l'épouiller, et qu'il ne mordillait pas son torse mais devait dévorer ses poux... Le tout avec doigté et tendresse...

    Le langur de Java est une espèce de singe originaire d'Indonésie. Certains sont noirs comme celui que l'on voit sur les deux premières photos et d'autres de couleur dorée.

    Epouillage-papouillage entre langurs de java, au zoo de La Teste...
    Epouillage-papouillage entre langurs de java, au zoo de La Teste...
    Epouillage-papouillage entre langurs de java, au zoo de La Teste...
    Epouillage-papouillage entre langurs de java, au zoo de La Teste...
    Epouillage-papouillage entre langurs de java, au zoo de La Teste...
    Epouillage-papouillage entre langurs de java, au zoo de La Teste...

    11 commentaires
  • Camille Gauthier, 5 ans, en grande section de maternelle, a fait une incroyable découverte dans la cour de son école Gutenberg à Parthenay : un double tournois, pièce de monnaie frappée pendant le règne de Henri IV. Il jouait et a été attiré par une drôle de pierre jaillissant du sol. Il s’est aussitôt empressé de la ramasser pour la montrer à son institutrice. Ce n’était pas une pierre, mais une pièce de monnaie datant du XVIIe siècle : un « Double Tournois » frappé pendant le règne de Henri IV (1553-1610).

    Le jeudi 30 juin, il a apporté sa trouvaille au musée d’art et d’histoire de Parthenay afin d’enrichir les collections.

     

    J'ai lu cette information sur le net. J'imagine que depuis la cour de récréation a été passée au détecteur de métaux, et la moindre pierre retournée...

    Cette pièce doit avoir plein d'histoires à raconter

    Un enfant de 5 ans trouve une pièce de monnaie datant du XVIIème siècle...

    11 commentaires
  • J'avais lu une bonne critique de ce roman chez Pat du blog : "L'île aux 30 polars", ce qui m'a donné envie de le lire, et je n'ai pas été déçue.

     

    Informations pratiques : roman de Nicolas Lebel, paru en 2013 aux éditions "Marabout - Hachette livre". 251 pages. Ce roman a reçu le prix des lecteurs 2019 du Livre de poche.

     

    La 4ème de couverture :

    Paris: un SDF est poignardé à mort sur une voie ferrée de la gare de Lyon. "Vous me réglez ça. Rapide et propre, qu’on n’y passe pas Noël", ordonne le commissaire au capitaine Mehrlicht et à son équipe : le lieutenant Dossantos, exalté du code pénal et du bon droit, le lieutenant Sophie Latour qui panique dans les flash mobs, et le lieutenant stagiaire Ménard, souffre-douleur du capitaine à tête de grenouille, amateur de sudoku et de répliques d’Audiard...
    Mais ce qui s’annonçait comme un simple règlement de comptes entre SDF se complique quand le cadavre révèle son identité.
    L’affaire va entraîner le groupe d’enquêteurs dans les méandres de la Jungle, nouvelle Cour des miracles au cœur du bois de Vincennes, dans le dédale de l’illustre Sorbonne, jusqu’aux arrière-cours des troquets parisiens, pour s’achever en une course contre la montre dans les rues de la capitale.
    Il leur faut à tout prix empêcher que ne sonne l’heure des fous...

     

    Mon ressenti :

    Ce roman se déroule à Paris de nos jours. Un SDF est poignardé par d'autres SDF sur une voie ferrée. Le commissaire Matiblout affecte l'affaire au capitaine Mehrlicht et son équipe.

    Ils s'apercevront que la victime était un journaliste, et que l'affaire est plus compliquée qu'un simple règlement de comptes entre SDF.

    J'ai apprécié autant l'intrigue que les personnages, tous truculents et attachants. Le capitaine Mehrlicht, quinquagénaire cultivé, surnommé "Google" est un fan d'Audiard au point d'utiliser des répliques de films comme sonneries de son téléphone, amateur de sudoku niveau 10. Il fume clopes sur clopes, rudoie son stagiaire, Ménard. Ses autres co-équipiers sont Sophie Latour, une jeune femme et Mickaël Dossantos, féru du Code Pénal et défenseur du bon droit. Cette équipe finalement très soudée va enquêter dans la Jungle, sorte de Cour des miracles dans le bois de Vincennes, mais aussi dans les égouts de Paris, pour éviter que ne sonne l'heure des fous.

    Les rebondissements sont nombreux, et une fois commencé, on a du mal à lâcher ce roman.

    Par moments ce polar m'a rappelé un roman de Gilles Legardinier : "Pour un instant d'éternité", où l'on suit une chasse au trésor, dans les souterrains et les cryptes parisiens. en 1889 et aussi "Les miracles de l'Ourcq" de Véronique Pierron où l'on découvre des "villages" aux portes de Paris, semblables à la "Jungle" de ce roman.

    .


    8 commentaires
  • Il y a quelques jours, je vous ai présenté l'opération "Origami for life : des colombes en origami pour aider le Samu social".

    J'ai réalisé un tutoriel, mis à disposition sous mon autre blog "Merci mes petits doigts" et j'ai commencé à plier des colombes avec du papier recyclé. Je vous ai parlé aussi de l'atelier organisé pour mes amies et de l'aide de mes petits-enfants.

    Pour chaque origami reçu, 1€ est versé par la Fondation ENGIE au Samu social, pour venir en aide aux plus démunis. Grâce à l’ensemble des origamis collectés, l’œuvre "Origami for Life" sera exposée au Palais de Tokyo sous la forme d’une surprenante forêt suspendue.

    Au 1er février ils ont reçu 36 000 colombes.

    Au 15 février j'ai plié 505 colombes en recyclant des couvertures de magazines.  Je les ai groupées par 15 attachées avec un élastique et rangées dans un petit carton. Il a fallu que je les presse pour pouvoir fermer le carton.

    J'aimerais plier 1 000 colombes mais je préfère assurer et envoyer déjà ces 505 colombes, car il y a une date de fin d'opération, au 28 février. Je suis allée à la Poste. Depuis mars 2020, le bureau de poste a mis en place des consignes sanitaires : on ne peut plus entrer qu'à 2 à la fois, les autres devant attendre dans la rue. Il y avait 2 personnes avant moi, et je suis passée assez vite.

    Mon colis pesait 2,5 kg et l'envoi en colissimo m'a coûté 14,10 €. Il devrait arriver d'ici 48h. En cherchant sur le net j'ai appris que le prix était le même de 2 à 5 kg : j'aurais du utiliser un carton plus grand...

    505 colombes en papier envoyées à Origami for life...
    505 colombes en papier envoyées à Origami for life...
    505 colombes en papier envoyées à Origami for life...
    505 colombes en papier envoyées à Origami for life...
    505 colombes en papier envoyées à Origami for life...

    Je mets à jour chaque matin le nombre de colombes pliées par mes soins dans le menu, en haut.


    18 commentaires
  • Il y a quelques jours, je vous ai présenté l'opération "Origami for life : des colombes en origami pour aider le Samu social".

    J'ai réalisé un tutoriel, mis à disposition sous mon autre blog "Merci mes petits doigts" et j'ai commencé à plier des colombes avec du papier recyclé.

    Mais je cherche aussi à démultiplier l'opération. J'ai lancé l'idée auprès d'une association et de la responsable de la médiathèque. En attendant j'ai proposé à 3 amies avec qui je tricote de participer à l'opération et les ai invitées pour un atelier créatif et récréatif.

    Nous avons beaucoup papoté, masquées, en pliant nos colombes, et avons dû en produire une quinzaine en 2 heures, sous le contrôle d'Ecureuille, ma chatte, qui n'a pas cherché à nous aider.

    Atelier "Pliage de colombes" pour l'opération Origami for life...
    Atelier "Pliage de colombes" pour l'opération Origami for life...
    Atelier "Pliage de colombes" pour l'opération Origami for life...
    Atelier "Pliage de colombes" pour l'opération Origami for life...

    Je mets à jour chaque matin le nombre de colombes pliées par mes soins et ceux de mes copines dans le menu, en haut.

     

    D'autres plieuses de colombes : Patricia et Annie


    8 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique