• Squirel est parti au paradis des chats

    Mercredi 17 juin, à 15h30, mon chat Squirel dit "Doudou" est allé rejoindre au Paradis des chats les chats de Dani du blog "Les chats du bocage" : Ambre, Camargue, et Perle, Eowin et Colibri du blog "Chat des îles", et tous les autres.

     

    J'avais accueilli Squirel et sa soeur, Ecureuille (nés en août), en novembre 2010, en m'installant dans cette maison. Voici Squirel sur son chausson, en octobre 2010 :

    Squirel était un beau chat tigré, câlin et affectueux qui adorait être tenu dans les bras comme un bébé, et se percher sur mon épaule, toujours la gauche.

     

    Avec Ecureuille, en décembre 2011, moments de tendresse :

     

    Squirel en octobre 2012 :

     

    En juillet 2012, il a attrapé des tiques et a commencé à se gratter autour du cou. Le vétérinaire m'a donné des crèmes antiseptiques. 

    En juin 2013, cela a empiré. il s'est gratté près de l'oeil et le vétérinaire a recousu la plaie. A partir de là, Squirel a dû porter une collerette en plastique rigide, qui le gênait beaucoup :

     

    Depuis, il y a eu des périodes où es plaies guérissaient et j'enlevais la collerette. Il recommençait alors à se gratter et je devais lui remettre une collerette...

    Il a testé toutes sortes de collerettes, des cols roulés, des chaussettes coupées. A chaque fois j'espérais qu'il ne pourrait plus se gratter.

    Il a rencontré de nombreux vétérinaires, avalé ou craché pas mal de médicaments, reçu des piqûres anti-histaminiques...

    Il se grattait principalement à 2 endroits : sous le cou et sur le dos, jusqu'à saigner. En badigeonnant les plaies de crème cicatrisante, je réussissais à sécher la plaie.

     

    Depuis 2 ou 3 ans, je lui mettais un manteau de chien pour l'empêcher de se gratter le dos.

    Mais de temps en temps, il arrivait à arracher la collerette et/ou le manteau, et se grattait de plus belle.

    En novembre dernier, le vétérinaire m'avait vendu une collerette lavable et souple et une pommade cicatrisante efficace, Vetramil. Squirel avait presque entièrement guéri jusqu'à ce qu'il arrache à nouveau la collerette.

    Squirel en mars 2020, avec ses peluches

    Depuis quelques semaines, il sortait peu, restait dans son arbre à chat.

    Mercredi matin; il a enlevé le manteau en sortant de l'arbre à chat. Il a grimpé dans le catalpa où je ne peux pas l'attraper et s'est gratté au cou.

    Quand il est redescendu plus tard il n'avait plus de forces et saignait beaucoup. Je lui ai mis compresses et bandages autour du cou et j'ai pris rendez-vous chez le vétérinaire.

    Celui-ci l'a euthanasié: il n'y avait plus rien à faire. Squirel s'était ouvert la veine jugulaire, avait perdu trop de sang et souffrait trop...

    J'ai pleuré en lui tenant les pattes pendant que le vétérinaire l'endormait, et puis je suis rentrée, avec la cage de transport vide.

    Ecureuille nous attendait. Elle tourne dans la maison, en reniflant, à la recherche de son frère...

    Squirel, tu nous manques déjà...


    22 commentaires
  •  

    Petite baleine libre mais triste...

    Le dimanche, je vais acheter le journal à la Maison de la Presse, en vélo.

    Depuis le début du confinement, je continue à y aller, masquée.

    C'est dans le km autorisé autour de chez moi, et je rentre aussitôt, ce qui me prend 20 minutes aller-retour.

     

    Dimanche 12 avril, je suis sortie du kilomètre autorisé (le dépassant de 200 mètres) pour aller jusqu'à la jetée, admirer le Bassin d'Arcachon, espérant apercevoir aigrettes ou oies bernaches.

     

    L'accès à la plage est interdit, les jeux pour enfants qui auraient dû être joyeusement utilisés en période de vacances scolaires, sont entourés de barrières et de rubans de sécurité, inutilisables.

     

    Seule une petite baleine, blanche et bleue est en liberté.

    Qui l'a libérée

    du ruban rouge et blanc ?

    Le vent ou bien un enfant ?

    Toute triste, elle semble pleurer

    Sans gamin pour l'animer,

    Rire, se balancer...

    Quand reviendront-ils sur son dos s'amuser ?


    11 commentaires
  • Voilà une semaine que nous sommes consignés chez nous pour éviter la propagation de cette pandémie.

     

    Les sorties doivent être exceptionnelles et il faut être munis d'une autorisation sur l'honneur, signée.

     

    Et les arnaques se développent un peu partout :

    • de faux gendarmes ont vendu des imprimés d'autorisation 5 € pièce. Il faut dire que tout le monde n'a pas accès à internet pour télécharger le formulaire, et que beaucoup n'ont pas d'imprimante. Bonne initiative : le journal Sud-Ouest en a offert 4 exemplaires chaque jour.
    • de prétendus "nettoyeurs" se sont présentés chez des gens pour leur proposer de désinfecter leur maison
    • d'autres ont proposé des dépistages payants
    • des masques ont été vendus à prix d'or sur le net
    • un grossiste rouennais en masques et gels victime d'une arnaque à 6 millions d'euros (commande non honorée)
    • la gérante d'une agence de voyages à Paris a commandé 20 000 masques et un stock de gel hydroalcoolique à Macao qu'elle vendait frauduleusement
    • j'ai reçu ce mail personnalisé (jeté à la poubelle), comme beaucoup d'autres personnes,  à mon nom prénom :

    Une opération Geste-Sain a été lancé afin de réduire la propagation de la nouvelle épidémie chez les français .
    Sous la forme de lingettes désinfectantes, gel main, masque anti-virus et gants jetables elle vous seront envoyées  après avoir validé vos coordonnées.
    Plus que jamais, l'hygiène est très importante. Ces lingettes désinfectantes peuvent estre utilisées dans la salle de bain, la cuisine et toutes les pièces de votre maison, car elles ne contiennent pas d'eau de Javel.
    Veuillez confirmer vos coordonnées afin de recevoir ces échantillons gratuits.

     

    Il y a aussi les voleurs qui ont dérobé des masques, dans des voitures d'infirmières, au CHU de Montpellier...

     

    Et puis il y a tous ceux et celles qui ne respectent pas le confinement, ou prennent des libertés avec les consignes :

    • refusant de rester confinés
    • sortant plusieurs fois par jour
    • dévalisant les magasins et les stations-service
    • se réunissant encore à plusieurs pour boire et faire la fête
    • surfant, navigant ou randonnant en montagne

     

     

     

     Honte aux malfaisants et à ceux qui ne respectent pas le confinement !

    Merci aux soignants, aux pompiers, aux forces de l'ordre, aux caissières, aux transporteurs, à tous ceux et celles qui oeuvrent pour nous tous

    et à tous ceux et celles qui restent chez eux


    17 commentaires
  • Bonjour à toutes et tous !

     

    Ceci concerne mon blog principal sur Overblog et pas celui-ci, mais je publie les mêmes articles sur les 2.

     

     

    Depuis jeudi 20 février 16h00, il est impossible de déposer des commentaires et ceux déjà déposés sur les articles précédents n'apparaissent plus, sur ce blog, comme sur de nombreux blogs Overblog.

    Ce problème a été signalé aux fonctions Support mais nous n'avons aucune information et ne savons pas quand il sera résolu. 

     

    Depuis bientôt 11 ans (avril 2009), je publie tous les jours un article, les ayant programmés lorsque je suis partie en vacances ou ai été hospitalisée, mais ce qui me motive, ce sont vos visites et surtout vos commentaires.

     

    Lorsque le bug va être corrigé, des commentaires seront déposés, sur les nouveaux articles, mais les précédents qui n'ont pas pu être commentés ne seront pas regardés.

    Alors tant que le bug persiste je ne mettrai que des photos.

     

     

    Voici un moineau photographié samedi 21 février, derrière une branche qui bourgeonne :

     

    Bug sur Overblog - J +3

    17 commentaires
  • Bonjour à toutes et tous !

     

    Ceci concerne mon blog principal sur Overblog et pas celui-ci, mais je publie les mêmes articles sur les 2.

     

     

    Depuis le début de la semaine il y a beaucoup de bugs sur la plateforme Overblog, qui héberge ce blog : problèmes d'accès à l'administration le 14 février

     

    et depuis jeudi 20 février 16h00, impossibilité de déposer des commentaires.

     

    Ceux déjà déposés sur les articles précédents n'apparaissent plus...

     

    Ce bug semble toucher de nombreux blogs Overblog.

    J'ai signalé le problème aux fonctions Support mais ne sais quand il sera résolu. 

    L'article du 21 sur Repulp, la tasse en peaux d'écorce, n'a reçu aucun commentaire ici, ce qui ne m'encourage pas à écrire un nouvel article tant que le bug subsiste.

     

    Bug sur Overblog !

    14 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique