• Hier après midi, je suis partie me balader avec mon frère,  à 16h30, en trottinettes.

    Quand je suis revenue chez moi à peine une heure plus tard, j ai eu une désagréable surprise. Mon ordinateur avait disparu. Tout était bien fermé et je n ai pas compris. 

    Puis je me suis aperçue que l on m avait volé deux appareils photos,  des cartes mémoire,  des bijoux, de l argent liquide...

    J ecris sur une petite tablette.

    Avec mon ordi je perds mes dernières photos non sauvegardées,  et de nombreux fichiers très importants...

    Il n avait pas grande valeur commerciale mais il m'était précieux...

    Monsieur le voleur svp rendez le moi...

     

    Ils ont fracturé l'ouverture de la baie vitrée de ma véranda...


    28 commentaires
  • Vendredi 5 octobre, il y avait une vente aux enchères de tableaux chez Sotheby's à Londres.

    "La petite fille au ballon", une toile de Banksy s'est autodétruite sous les yeux du public médusé, juste après avoir été vendue pour plus d'un million d'euros.

    Le tableau accroché au mur contenait une déchiqueteuse à papier qui l'a découpé en lamelles...

    Courte vidéo de Banksy

    Banksy aurait installé lui-même ce système auto destructeur dans son tableau il y a quelques années en prévision d'une éventuelle vente aux enchères, comme il l'indique sur son compte Instagram, avec la vidéo accompagnée d'une citation de Picasso : "Quel plaisir que de détruire pour recommencer !"...

    Banksy est le pseudonyme d'un artiste Britannique, connu pour son art urbain et également comme peintre et réalisateur, soucieux de préserver son anonymat.

     

    L'acheteur qui a versé 1,18 millions d'euros pour ce tableau n'a peut-être pas perdu au change car les restes du tableau risquent de prendre encore plus de valeur...

     

    Je ne connaissais pas Banksy, même de nom, avant d'avoir lu cela sur le net. Et je suis sidérée de voir que ses tableaux peuvent se vendre aussi chers. 

    Avec ce coup monté médiatique, sa côte montera-t'elle ou descendra-t'elle ?

    Pour ma part -même si je gagnais au loto- je n'achèterais pas ce tableau...

     


    10 commentaires
  • Vous avez peut-être déjà entendu parler de cette escroquerie qui a touché 18 000 personnes et représente un préjudice de près de 800 millions d'euros.

     

    La société Aristophil, fondée et dirigée par Gérard Lhéritier proposait un investissement à fort rendement (8 à 10 %) dans les lettres et manuscrits d'auteurs célèbres : Saint-Exupéry, Napoléon Bonaparte, André Breton, Flaubert, Balzac, etc... Les manuscrits étaient vendus par lots en indivision (indivision Zola, indivision Cocteau, indivision Baudelaire, etc...), sous forme de parts, et conservés par l'entreprise. Aristophil annonçait un rendement de 40 % en 5 ans. 

    La société créée en 1990, s'est réellement développée à partir des années 2000, fondant même en 2013 le Musée des Lettres et Manuscrits à Paris.

     

    Patrick Poivre d'Arvor était le parrain de cet investissement culturel, et la Société Générale le principal partenaire financier de cette société. Des maisons d'édition, de grandes librairies, des artistes soutenaient ce projet culturel.

    Mais Gérard Lhéritier avait tendance à considérablement surévaluer les pièces proposées (lettre de Flaubert dont la valeur avait été multipliée par 25)

     

    Fin 2014, la brigade financière investit le Musée, effectue des perquisitions chez Gérard Lhéritier et ses proches. En 2015 celui-ci est mis en examen. Il utilisait les sommes versées par les nouveaux épargnants pour rembourser ses premiers clients (pyramide de Ponzi). Il aurait aussi vendu un dessin de Léonard de Vinci (qui ne lui appartenait qu'à moitié) 2 fois, pour 6 millions d'euros.

    Il commercialisait une carte "Victor Hugo" pour les gros investisseurs (plus de 400 000 euros) donnant accès à un jet privé Aristophil et à une place au Grand Prix de Formule 1 de Monaco...

     

    Bonne nouvelle : les 130 000 manuscrits rescapés vont être mis en vente aux enchères à partir d'aujourd'hui. 300 ventes devraient être nécessaires, réparties sur les 6 prochaines années.

    Le montant de la vente ira aux épargnants lésés, le commissaire priseur se rémunérant sur les "frais acheteurs" (20 % du prix). Compte-tenu des surévaluations pratiquées, les personnes escroquées ne devraient récupérer qu'une petite partie du capital investi...

     

    En consultant le catalogue de cette première vente j'ai découvert d'autres objets que les lettres et manuscrits : aquarelles, sanguines, photos originales, montre, gants... et même une mèche de cheveux de Napoléon Bonaparte, récupérée par son barbier avant inhumation, mise en vente à 1 800 euros:


    8 commentaires
  • Il y a quelques jours je vous ai parlé de cette abomination : un poisson vivant vendu dans une lampe comme objet de décoration.

    Je vous avais donné quelques arguments trouvés sur le net pour montrer que c'était atroce.

    Certaines enseignes l'ont sorti de la vente mais ce mini aquarium reste en vente sur le net.

    Sereine, du blog "Savoir Tend au Respect", est une spécialiste de ces poissons combattants. Elle a apporté ces compléments d'information en commentaire sous mon premier article sur le sujet :

    J'ai des combattants à la maison, un couple et leur 4 enfants. 
     

    Oui les 25°C sont aussi nécessaire à ces poissons que vêtements aux humains. 
     

    Pour ce qui est des plantes : en soit ce n'est pas vraiment de la végétation qu'il lui faut, ce sont des lieux pour se cacher, et donc en aquariophilie les plantes ont aussi cet usage. 
     

    Pour tes litrrages, non. Le minimum vital c'est 15L. En gros, comprend que, mettre un betta (c'est son nom, betta spenden) dans 3 litres = mettre un berger allemand dans des WC. Le basculer dans 15 c'est passer le chien dans une sdb de 10m². Si tu juges NORMAL que le chien puisse courir sur une pelouse, une plage, alors tu ne mettras pas ton betta dans moins de 50L.
     

    Maintenant dernière chose : on ne met JAMAIS d'eau du robinet à un poisson et on ne change JAMAIS l'eau du poisson à 100% car c'est comme si toi tu passais en 2 secondes d'un sommet de montagne au niveau de la mer : très dangereux. Hors tu vas faire quoi avec ta lampe quand l'eau sera verte = le 5ème jour ? (la lampe provoquera l'apparition d'algues). Tu laveras le récipient avec du savon à vaisselle, et tu remettras de l'eau "propre" ? Donne une gellule de cyanure à ton chien, se sera aussi épouvantable.
     

    Un poisson est un être vivant, pas un élément de décoration.


    13 commentaires
  • De nombreuses enseignes proposent à la vente une lampe de chevet-aquarium contenant un poisson combattant. Ce produit décoratif est vendu entre 20 et 30 euros, dans différents coloris.

    C'est le Tetra aquarium betta projector 1,8 l.

    Le petit cube de 1,8 litres, en plastique, est surmonté d'un cadre (blanc ou rouge, dimensions : 17*23*23) et d'un éclairage LED à installer sur la face de votre choix. Le système d'éclairage permet de projeter l'ombre du poisson combattant dans la pièce, sur fond rouge, vert ou bleu.

     

    Une jeune femme, Sawah Bens a découvert ces poissons vivants enfermés dans leur petit aquarium dans un Bricomarché d Loire-Atlantique et s'en est émue sur sa page Facebook. Son coup de gueule a été partagé plus de 12 000 fois, puis relayé par BFM TV.

    L'enseigne Bricomarché a retiré le produit de ses rayons mais de nombreuses enseignes, comme Amazon, Cdiscount continuent à le proposer à la vente.

    Le poisson combattant, originaire de Thaïlande, a besoin pour vivre à l'aise d'évoluer dans 10 à 15 litres d'eau, 3 litres étant le minimum vital. Il lui faut 1 ou 2 plantes aquatiques et une eau à 25 ° régulée.

    Les poissons dans ces mini aquariums décoratifs sont donc promis à une mort rapide. 

    Si vous aimez les animaux, n'achetez pas ce produit...


    15 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique