• Parmi les fruits que je préfère, il y a les grenades parce qu'elles me rappellent mon enfance.

    Chaque fois que j'en ouvre une et que je détache ses jolis grains rouges, ou rose nacré pour certaines, je revois ma mère en préparant une pour nous, mon frère, ma soeur et moi. A l'époque je n'appréciais pas particulièrement le goût de ces graines (des arilles) mais j'aimais observer ma  mère, détachant les grains un à un, soigneusement et les répartissant dans des coupelles.

     

    Je suis restée longtemps sans en acheter ni en manger. Mes essais pour en faire goûter à mes enfants n'avaient pas été concluants.

     

    La découverte sur le net des vertus de ce fruit ( voir plus bas) m'a incitée à en manger, ce que je fais régulièrement depuis quelques mois. 

    Une grenade mûre se reconnait au bruit métallique qu'elle fait lorsque l'on tape dessus?

     

    L'année dernière j'ai acheté un grenadier sur tige, en pot, puis un second. Ils ne m'ont donné aucune fleur, et le second a même dépéri. En septembre 2017 j'ai acheté un grenadier en bonsaï qui portait 6 ou 7 grenades. L'employé de la jardinerie m'a dit : "J'espère que les grenades arriveront à maturité". Début novembre les petites grenades ont commencé à se fendiller : c'était le moment de les récolter.

    J'en ai ouvert une et j'ai goûté les grains, de la même taille que ceux d'une grenade normale, juste moins nombreux.

     

    Cet été j'ai acheté un autre pied de grenadier sur tige, en pot. Il a porté de nombreuses fleurs, dont certaines se sont transformées en grenades, mais toutes sont tombées. 

    Sur les conseils du patron de la jardinerie, je l'ai planté dans le jardin, dans un endroit ensoleillé.

    Pendant ce temps, le vaillant grenadier bonsaï a porté plusieurs fleurs. Certaines sont tombées mais deux grenades se sont formées et sont arrivées à maturité ces jours ci, après avoir résisté au vent, à la pluie et aux orages.

    Les mini grenades de mon bonsaï...
    Les mini grenades de mon bonsaï...
    Les mini grenades de mon bonsaï...
    Les mini grenades de mon bonsaï...

    Les vertus des grenades (Source :www.femininbio.com)

    Contre les maladies cardio-vasculaires :

    Ses graines et son jus ont une forte teneur en antioxydants. La grenade diminue donc le risque de développer certaines maladies cardiovasculaires, certains cancers et certaines maladies chroniques. Elle aide aussi à ralentir leur progression. Le docteur David Servan-Schreiber conseillait d'ailleurs d'en boire quotidiennement (Un verre de jus au petit-déjeuner par exemple)

    Contre l'Alzheimer :

    Il semblerait que l'effet antioxydant de la grenade agisse également sur le système neurologique. La grenade prévient le vieillissement des cellules du cerveau, préservant donc de maladies dégénératives comme celle d'Alzheimer.

    Grenade et libido :

    La grenade agirait positivement sur votre libido. En effet, pour les femmes comme pour les hommes, il s'agirait d'un aphrodisiaque naturel qui vous stimulerait pour que vous vous fassiez des câlins !

    Grenade et digestion :

    Riches en fibres et en flavonoïdes, la grenade agit contre les flatulences, les digestions difficiles, les diarrhées et les ballonnements grâce à son action anti-inflammatoire, antivirale et antibactérienne.

    Bienfaits pour la peau :

    Une vertu, et pas des moindres, la grenade est bonne pour la peau. Là aussi, ses antioxydants naturels agissent en anti-âge naturel et contre les taches brunes de la peau.

    Contre le cholestérol :

    Elle diminuerait votre taux de mauvais cholestérol, car ses propriétés antioxydantes et son concentré de flavonoïdes réduisent l'absorption de gras lors de la digestion.


    11 commentaires
  •  

    Il y a quelques jours j'ai échangé des graines avec Françoise, une lectrice sur eklablog.

    Elle était intéressée par des graines de mon agapanthe bleue, et je lui ai envoyé aussi des graines de glycine.

     

     

    Françoise m'a envoyé une jolie carte postale et différentes graines : cosses de bignone, nigelle de Damas, et différentes fleurs roses :

     

    Echange de graines...
    Echange de graines...
    Echange de graines...
    Echange de graines...

    7 commentaires
  • Mi-août je vous ai montré mes vandas : 2 étaient en fleurs.

    Au 24 septembre ces deux-là sont toujours en fleurs.

    La mauve commence à s'essouffler :

     

    Les fleurs de la vanda orange se sont multipliées sur la hampe :

     

    D'autres vandas ont commencé à fleurir.

    Une vanda jaune ;

     

    Une vanda rose a commencé à fleurir. Les boutons floraux écloront dans les prochains jours :

     

    D'autres vandas portent des hampes :

     

    Et la vanda orange porte une seconde hampe, ce qui ne s'est encore jamais produit sur mes vandas :

     

    Même mes bébés vandas (par division d'une vanda existante) commencent à émettre des racines aériennes :

     


    17 commentaires
  • Il y a sept ans, j'ai acheté une plante d'intérieur que je découvrais : la plante à lanternes d'Afrique, appelée "Cenopegia sandersonii".

     

    Cette plante est originaire du Swaziland en Afrique australe. Elle se caractérise par ses tiges insolites en forme de lianes garnies de fleurs ressemblant à des lanternes ou des parachutes.

    Ses fleurs de couleur vert clair, à motif tigré ont un léger parfum de citron vert.

     

    Elle fleurit en permanence de février à décembre dans un emplacement ensoleillé et nécessite peu de soins (arrosage restreint, température de 12 à 25°, luminosité abondante).

     

    Elle émet des noeuds sur ses racines qui permettent de la bouturer facilement...

    Ma plante à lanternes d'Afrique - août 2018...
    Ma plante à lanternes d'Afrique - août 2018...
    Ma plante à lanternes d'Afrique - août 2018...
    Ma plante à lanternes d'Afrique - août 2018...
    Ma plante à lanternes d'Afrique - août 2018...
    Ma plante à lanternes d'Afrique - août 2018...
    Ma plante à lanternes d'Afrique - août 2018...
    Ma plante à lanternes d'Afrique - août 2018...
    Ma plante à lanternes d'Afrique - août 2018...

    9 commentaires
  • Cet été encore, depuis début juin, mes orchidées vandas sont dehors, accrochées à ma gloriette.

     

    Il a fait très chaud, peu plu, et mon arrosage intégré ne fonctionne plus.

     

    Elles n'ont de l'eau que lorsque je les arrose avec le jet 1 ou 2 fois par semaine ou que je les bassine dans le récipient où je recueille l'eau de pluie.

     

    Ces conditions à la dure leurs réussissent : deux sont en fleurs, une autre porte une hampe avec des boutons et une troisième se dédouble...

    Une bouture faite l'an dernier (en en dédoublant une) se porte bien et développe des racines...

     

    Ma vanda mauve :

    Vandas en fleurs - août 2018...
    Vandas en fleurs - août 2018...
    Vandas en fleurs - août 2018...
    Vandas en fleurs - août 2018...
    Vandas en fleurs - août 2018...

    Ma vanda orange :

     

    Celle qui se dédouble :

     

    Les boutons en préparation :

     


    10 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique