• Le loropetalum chinense ou loropétale de chine est un arbrisseau au feuillage pourpre et à fleurs roses ou rouges, en lanières ébouriffées très décoratives.

    Son  nom : "loropetalum" signifie pétales (petalum) en lanières (loron) en grec. 

    Il fleurit en fin d'hiver et au début du printemps et la floraison dure environ 3 semaines.

    J'ai découvert cet arbuste il y a quelques années sous forme d'un bonsaï que je n'ai pas réussi à conserver. 

    Au printemps 2017, j'ai acheté 2 pots en fleurs, que j'ai replanté dans 2 grandes coupes.

    Ils ont refleuri en début de mois...

    Connaissez vous le loropetalum ?
    Connaissez vous le loropetalum ?
    Connaissez vous le loropetalum ?
    Connaissez vous le loropetalum ?
    Connaissez vous le loropetalum ?
    Connaissez vous le loropetalum ?
    Connaissez vous le loropetalum ?
    Connaissez vous le loropetalum ?
    Connaissez vous le loropetalum ?

    12 commentaires
  • Il y a six ans, j'ai acheté une plante d'intérieur que je découvrais : la plante à lanternes d'Afrique, appelée "Cenopegia sandersonii".

    Cette plante est originaire du Swaziland en Afrique australe. Elle se caractérise par ses tiges insolites en forme de lianes garnies de fleurs ressemblant à des lanternes ou des parachutes.

    Ses fleurs de couleur vert clair, à motif tigré ont un léger parfum de citron vert.

    Elle fleurit en permanence de février à décembre dans un emplacement ensoleillé et nécessite peu de soins (arrosage restreint, température de 12 à 25°, luminosité abondante).

     

    L'an dernier j'ai remarquée que des noeuds de racines s'étaient formés. Je l'ai alors divisée et replantée dans 4 pots, installés dans ma véranda.

    Trois sont bien repartis et émettent des lanternes.

    Ma plante à lanternes d'Afrique : août 2017...
    Ma plante à lanternes d'Afrique : août 2017...

    8 commentaires
  • J'aime beaucoup les arbres depuis toujours :

    • les très vieux, les remarquables, comme le chataîgnier de l'Eraudière près de Nantes ou les arbres de judée de Charles Perrens.
    • ceux que je considère comme des amis et que je vais visiter de temps en temps, caressant leur tronc et ramassant leurs graines : pins parasol du Cap-Ferret et de l'Herbe, ginkos biloba du parc Treulon à Bruges, cyprès chauves du parc Majolan à Blanquefort
    • ceux de mon jardin comme le chêne, l'albizzia (arbre de soie) ou le catalpa, sous lequel j'adore lire
    • et mes bébés arbres, mes bonsaïs, que je garde en pots pour éviter qu'ils grandissent, que je taille mais ne ligature pas.

     

    J'ai acheté la plupart, déjà en bonsaïs.

    Mais ce que je préfère c'est les obtenir à partir de boutures ou de graines, même si c'est plus long.

     

    Il y a environ 5 ans, j'ai prélevé une jeune pousse de tilleul dans le jardin de mon frère, provenant de l'arbre de sa voisine et je l'ai plantée dans un pot.

    J'aime beaucoup les petites feuilles en forme de coeur des tilleuls, et leur odeur légèrement sucrée lorsqu'ils sont en fleurs.

    Voici mon petit tilleul aujourd'hui, avec déjà un tronc de la taille d'un doigt :

     

    Mes bébés tilleuls...
    Mes bébés tilleuls...
    Mes bébés tilleuls...
    Mes bébés tilleuls...
    Mes bébés tilleuls...
    Mes bébés tilleuls...

    Quand je l'ai prélevé il était à peu près de la taille de celui-ci :

    Voici mon 3ème bébé tilleul, réalisé à partir d'un plant acheté :

     

    Mes bébés tilleuls...
    Mes bébés tilleuls...

    9 commentaires
  • Dans mon jardin, après la pluie, il y a des luminaires bleus : un lustre en cristal et une suspension ancienne :

    Les luminaires bleus...
    Les luminaires bleus...
    Les luminaires bleus...
    Les luminaires bleus...
    Les luminaires bleus...

    J'ai planté il y a quelques années des agapanthes bleues qui fleurissent en juillet.

    Cette année il y a 8 hampes porteuses de fleurs :

    Les luminaires bleus...
    Les luminaires bleus...
    Les luminaires bleus...
    Les luminaires bleus...
    Les luminaires bleus...
    Vous aimerez peut-être:

    11 commentaires
  • Après une semaine de canicule, nous avons eu une semaine d'averses et de bourrasques.

    Les fleurs du jardin ont eu du mal à résister : le soleil a desséché les bougainvillers, le vent a effeuillé les roses, courbé les tiges d'hortensia aux fleurs trop lourdes. 

    Il ne reste plus de fleurs.

    Et puis belle surprise hier soir : une fleur de passiflore, fleur de la passion s'est ouverte. d'autres boutons promettent l'apparition de ces jolies "montres" que mes fils aimaient tant quand ils étaient enfants...

     

    Petites fleurs de juin...
    Petites fleurs de juin...
    Petites fleurs de juin...

    Dans la véranda, l'euphorbe est magnifique :

     

    Une orchidée à petites fleurs blanches a refleuri :

     


    11 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique