• En septembre, j'ai cherché des physalis ou "amour en cage" en jardinerie car j'aime beaucoup cette plante superbe en fin d'été avec ses jolies couleurs dans les tonsvariant du jaune à l'orange soutenu.

    Ses fleurs me font penser à des lanternes chinoises, de petites citrouilles, des montgolfières, des petits soleils, de jolis coeurs veloutés, des cadeaux d'amour, des contes de fées...

    Elles contiennent un fruit, petite boule rouge qui semble enfermée dans une cage quelques semaines plus tard.

     J'ai fini par trouver deux petits pots que j'ai achetés.

     

    Physalis ou "amours en cage" en septembre 2017...
    Physalis ou "amours en cage" en septembre 2017...
    Physalis ou "amours en cage" en septembre 2017...
    Physalis ou "amours en cage" en septembre 2017...
    Physalis ou "amours en cage" en septembre 2017...
    Physalis ou "amours en cage" en septembre 2017...
    Physalis ou "amours en cage" en septembre 2017...
    Physalis ou "amours en cage" en septembre 2017...
    Physalis ou "amours en cage" en septembre 2017...

    Quelques informations sur cette plante :

     

    Le physalis nous vient du Pérou. Il fournit de petits fruits en cage, d'où son autre nom "l’amour en cage", rappelant le goût de la groseille à maquereau, en plus acidulé. Avec un pied, vous pourrez faire de petites récoltes pour décorer les gâteaux ou accompagner un plat. Avec 4 à 6 pieds, vous aurez suffisamment de fruits pour faire des gelées et confitures.
    (Source : http://mag.plantes-et-jardins.com/conseils-de-jardinage/fiches-conseils/planter-et-cultiver-le-physalis-ou-amour-en-cage)


    18 commentaires
  • J'ai lu cette information sur le site "20 minutes".

    L'Université de Nottingham (Angleterre) se mobilise pour sauver le premier pommier Bramley attaqué par un champignon.

    Les pommes Bramley appartiennent au patrimoine culturel de l'Angleterre. Elles sont plates, vertes virant au rouge lorsqu'elles sont exposées directement au soleil.

    Elles conviennent parfaitement pour les tartes, compotes, salades, crumbles, gelées et autres desserts et sont également. La pomme est aussi utilisée  pour la fabrication du cidre...

     

    Le premier pommier Bramley planté au Royaume Uni a une belle histoire.

    C'est une petite fille, Mary Ann Braisford, qui a planté un pépin en 1809 à Southwell, Notthingam.

    28 ans plus tard, en 1837, l'arbre a donné ses premières pommes.

    Un boucher local, Matthew Bramley, en continua la culture en 1846, et donna son nom à la variété  Quelques dizaines d'années plus tard, le fils d'un pépiniériste local repéra son potentiel et prit les premières greffes. 

    Les pommiers Bramley essaimèrent alors dans tout le Royaume-Uni.

    En Irlande du Nord ils sont utilisés par les producteurs de cidre.

     

    Ce premier pommier, âgé de plus de 200 ans, est aujourd'hui attaqué par un champignon, alors qu'il a survécu en 1900 à une tempête qui l'a couché mais pas déraciné.

    "Le champignon qui le mine provoque un pourridié, émet des filaments qui vont s’enrouler autour des racines et qui en se plaçant entre l’écorce et le bois entraînent le pourrissement de l’arbre,"  

    Pour contrer ce mal, l’université de Nottingham Trent projette d’acheter le cottage et le terrain où est planté l’arbre Bramley pour prolonger au maximum sa durée de vie...  

    Photo du net

     

    Je ne crois pas avoir déjà goûté cette variété de pommes, mais j'espère que cet arbre bicentenaire pourra être sauvé...


    4 commentaires
  • Pendant ce mois de septembre il a beaucoup plu, pendant la première quinzaine, et puis le soleil est revenu.

    C'est sans doute pour cela que de nombreux champignons sont apparus dans mon jardin :

     

    Des cèpes dans mon jardin...
    Des cèpes dans mon jardin...
    Des cèpes dans mon jardin...
    Des cèpes dans mon jardin...

    Il y en avait de plus en plus, de belle taille, alors j'ai demandé à mon frère son avis.

    Il n'y connait pas plus que moi en champignons mais il m'a aidé à ramasser ceux qui ressemblaient à des cèpes et m'a conseillé d'aller à la pharmacie demander s'ils étaient comestibles.

    C'est ce que j'ai fait. Les pharmaciens m'ont dit qu'il s'agit de cèpes de pins (photos 3 et 4). Ils n'ont pas reconnu ceux avec le pied légèrement rouge( photos 1 et 2), ni une troisième sorte, avec le dessous du chapeau blanc.

    Revenue chez moi, j'ai jeté tous ceux qui n'étaient pas cèpes de pin.

    Voici ma cueillette :

    Des cèpes dans mon jardin...
    Des cèpes dans mon jardin...
    Des cèpes dans mon jardin...

    Dans l'un d'eux il y avait un gland encastré !

    J'ai nettoyé ces champignons, les ai coupés en morceaux et fait cuire avec de l'ail et un peu d'huile. Mais je ne les ai pas encore mangés...

     

    J'ai retrouvé un article d'octobre 2012 avec les champignons de mon jardin : cen'était pas du tout les mêmes variétés...


    17 commentaires
  • Le loropetalum chinense ou loropétale de chine est un arbrisseau au feuillage pourpre et à fleurs roses ou rouges, en lanières ébouriffées très décoratives.

    Son  nom : "loropetalum" signifie pétales (petalum) en lanières (loron) en grec. 

    Il fleurit en fin d'hiver et au début du printemps et la floraison dure environ 3 semaines.

    J'ai découvert cet arbuste il y a quelques années sous forme d'un bonsaï que je n'ai pas réussi à conserver. 

    Au printemps 2017, j'ai acheté 2 pots en fleurs, que j'ai replanté dans 2 grandes coupes.

    Ils ont refleuri en début de mois...

    Connaissez vous le loropetalum ?
    Connaissez vous le loropetalum ?
    Connaissez vous le loropetalum ?
    Connaissez vous le loropetalum ?
    Connaissez vous le loropetalum ?
    Connaissez vous le loropetalum ?
    Connaissez vous le loropetalum ?
    Connaissez vous le loropetalum ?
    Connaissez vous le loropetalum ?

    12 commentaires
  • Il y a six ans, j'ai acheté une plante d'intérieur que je découvrais : la plante à lanternes d'Afrique, appelée "Cenopegia sandersonii".

    Cette plante est originaire du Swaziland en Afrique australe. Elle se caractérise par ses tiges insolites en forme de lianes garnies de fleurs ressemblant à des lanternes ou des parachutes.

    Ses fleurs de couleur vert clair, à motif tigré ont un léger parfum de citron vert.

    Elle fleurit en permanence de février à décembre dans un emplacement ensoleillé et nécessite peu de soins (arrosage restreint, température de 12 à 25°, luminosité abondante).

     

    L'an dernier j'ai remarquée que des noeuds de racines s'étaient formés. Je l'ai alors divisée et replantée dans 4 pots, installés dans ma véranda.

    Trois sont bien repartis et émettent des lanternes.

    Ma plante à lanternes d'Afrique : août 2017...
    Ma plante à lanternes d'Afrique : août 2017...

    8 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique