• Claire Vallée, 41 ans, vient d'obtenir 2 étoiles au Guide Michelin, pour son restaurant vegan, ONA (Origine Non Animale), à Arès sur le Bassin d'Arcachon :

    • une étoile rouge pour sa «cuisine d’une grande finesse. Vaut l’étape».  ONA est le tout premier restaurant Vegan au monde à bénéficier d'une telle distinction !
    • une étoile verte  « Gastronomie et durabilité ». Cette étoile verte, récompense depuis 2019 les établissements pour leur approche durable de la gastronomie.

    Archéologue de formation, elle a travaillé en Suisse, comme commis puis chef de cuisine en pâtisserie avant de partir un an en Thaïlande, où elle a découvert la cuisine « végétale », avec beaucoup d'herbes, d'épices, de léfruits et légumes, du tofu et du seitan, un aliment fabriqué à base de protéines de blé.

    En 2013, elle a rejoint le restaurant gastronomique « Le Saint-Eloi » à Arès, puis l’a quitté en janvier 2016 pour monter son projet de restaurant  gastronomique vegan, ne proposant aucun produit ou service issu des animaux ou de leur exploitation.

    Les banques traditionnelles n’ont pas voulu accorder de prêt à une autodidacte, mais elle a persévéré et a mis en place une opération de financement participatif , avec l'aide de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Bordeaux- Gironde, ce qui lui a permis de récolter 10 000 €. Elle a également obtenu des prêts d’honneur et un prêt auprès d'une banque éthique et a pu acheter un fonds de commerce de pizzeria à Arès, petite station balnéaire au bord du Bassin d'Arcachon.

    Pour aménager le bâtiment comme elle le voulait, elle a mis en place un chantier participatif. Des « petites fourmis » de différents corps de métier l’ont aidée à réaliser son rêve, avec des matériaux écologiques et durables. Ceux qui l’ont aidée, financièrement et techniquement sont mis à l’honneur dans son restaurant où leurs noms sont affichés sur un pan de mur.

    Le restaurant ONA a ouvert le 22 octobre 2016 et a très vite attiré la clientèle, pas forcément vegan ou végétarienne, grâce à sa cuisine créative et raffinée , à base de produits végétaux, bio et locaux, achetés dans les magasins bio voisins et chez les producteurs locaux.

    Ses associations de goûts, de parfums, de couleurs ont vite attiré les médias et les critiques gastronomiques. Le guide Gault et Millau lui a décerné 2 toques en 2017, 6 mois après son ouverture et en février 2018 le guide Michelin lui a attribué une fourchette.

    Sur son menu gastronomique, composé de sept plats, Claire Vallée propose différentes associations comme "sapin, cèpe, saké", "pomme, poire, genièvre" ou "chouchen de fleurs, kinako, yuzu".

    Depuis la fermeture des restaurants, fin octobre 2020, elle travaille sur un livre de recettes végétales.

    Elle ne propose pas de plats à emporter, la gastronomie vegan ne s’accommodant pas des barquettes

    L’obtention de ces deux étoiles a déjà commencé à transformer sa vie. Elle a déjà reçu beaucoup de messages de félicitations, en provenance du monde entier, des invitations sur des plateaux de télévision, des émissions de cuisine ou pâtisserie, des chaînes de radio...

    Vous avez sans doute déjà vu son beau sourire et ses préparations colorées sur France 3.

    Ses projets immédiats sont de rouvrir ONA, développer son activité, terminer et publier son livre de recettes.

    Je l'ai rencontrée dans le cadre de mon activité de correspondante locale de presse pour Sud-Ouest, et j'ai été impressionnée par son dynamisme, son sourire et son naturel.

    J'ai très envie de goûter sa cuisine, mais elle va afficher complet pour de nombreux mois, après réouverture...

    Chapeau bas à Claire Vallée, une cheffe étoilée et pétillante !
    Chapeau bas à Claire Vallée, une cheffe étoilée et pétillante !
    Chapeau bas à Claire Vallée, une cheffe étoilée et pétillante !
    Chapeau bas à Claire Vallée, une cheffe étoilée et pétillante !
     

    12 commentaires
  • 2020 n'a pas vraiment été l'année 

    dont nous avions rêvée.

    Je croyais que ce serait une année 20/20,

    une année pleine d'entrain

    et je n'aurais jamais imaginé

    ce qu'il s'est passé,

    comment une pandémie

    pouvait nous pourrir la vie...

    Un pangolin, des chauve-souris, un terrible virus, un confinement, le couvre-feu, des attestations à remplir, des interdictions de s'éloigner de son domicile, fini les bisous et les mains serrées, des masques et du gel hydroalcoolique, les écoles et des magasins fermés, des entrées au compte-goutte dans d'autres, plus de restaurants, plus de sport, plus de théâtre ou de cinéma, des statistiques de morts, d'hospitalisations, de réanimations, pas plus de 6 personnes à table, papi et mamie dans la cuisine à Noël, réveillon de la Saint-Sylvestre à 5 h de l'après-midi pour être rentré chez soi à 20h, réunion entre amis interdites, des rubalises partout pour interdire,  des messages anxiogènes sans interruption, la suspicion partout, des messages à profusion et contradictoires, des tests dans le nez, des consignes et des restrictions à n'en plus finir. des enterrements en comité très réduit, des mariages, baptêmes, plusieurs fois reportés, des rassemblements interdits.

    Cette année 2020,

    personne ne la regrettera.

     

    En 2021, il va falloir se réinventer, dans cet après-pandémie qui ne cesse de reculer.
    Retrouver l'envie de...
    se remotiver pour...
    renouer les liens sociaux qui se sont étirés ou cassés pendant ces mois interminables,

    profiter de notre liberté,

    se dérecroqueviller...

    Bien sûr, comme chaque année, je nous souhaite : santé, amour, bonheur et prospérité, mais aussi la fantaisie et la bonne humeur, l'inventivité et l'énergie, la force et le courage, afin de mener à bien nos projets, dans un contexte qui risque d'être difficile et compliqué !

     

    Des voeux en pointillé pour 2021...

    25 commentaires
  • Aujourd'hui c'est la Fête des Mères, et je vous invite à fêter la vôtre.

     

     

    Profitez de ce jour pour lui rendre visite si vous le pouvez, et lui dire combien vous l'aimez.

    Plus qu'en lui offrant un cadeau, vous ferez briller ses yeux, en évoquant vos meilleurs souvenirs,

    Faites la rire et sourire, en lui rappelant vos bêtises d'enfants et ses réactions...

     

    Et si votre maman est au ciel,

    En ce jour pensez à elle, priez pour elle, rappelez vous

    Comme elle était belle et toujours là pour vous...

    Dites lui aussi combien vous l'aimiez...

     

     

     

    Ma maman s'appelait France.. ("Maman, je t'aimais, je t'aime et je t'aimerai toujours...").

    Elle chantait tout le temps dans sa cuisine, ne s'asseyait jamais, même pour regarder la télévision, était toujours là pour m'écouter.

     

    Maman, tu me manques !

     

     

     

     

     

    Bonne fête à toutes les mamans ! 


    14 commentaires
  • Il y a tout juste deux ans, est née à Cognac une jolie petite fille que ses parents, mon fils cadet Aurélien et son épouse, Céline, ont baptisée : "Manon".

    Mon fils était d'autant plus heureux que c'était le jour de son anniversaire. 

    Impossible de le fêter avec eux cette année, et c'est bien dommage...

    Manon est rieuse et coquine, toujours prête à s'amuser avec sa grande soeur, Alice (5 ans et 8 mois).

     

     

    Bon anniversaire, Manon et Aurélien !

     

    Bon anniversaire, Victoire !
     
     
    Le gâteau de l'an dernier, pour ces deux taureaux :
    Bon anniversaire à Manon et Aurélien !
    Bon anniversaire à Manon et Aurélien !

    16 commentaires
  • Mon blog principal, "Une bonne nouvelle par jour"  sur Overblog a 11 ans aujourd'hui, 18 avril 2020 !

     

    Depuis le 18 avril 2009, je publie chaque jour une bonne nouvelle.

    pour lutter à ma façon contre le cercle vicieux de la morosité ambiante.

     

    Les mauvaises nouvelles, propagées par les médias minent le moral...

    Et ce printemps 2020 est particulièrement anxiogène.

    La pandémie m'a découragée cette année d'organiser des jeux, comme je le faisais habituellement, pour fêter ce bloganni.

     

     

    J'ai publié cet acrostiche d'Une bonne nouvelle par jour, en juin 2009. Il me plait bien, alors le revoici pour ceux qui ne l'auraient pas lu...

     

    Un beau jour, cette idée m’est venue  :

    Ne plus s’apitoyer sur son sort

    Eviter les mauvaises nouvelles.

     

    Bouteille à moitié vide ,

    Ou bouteille à moitié pleine,

    Ne plus se poser la question.

    Ne plus se tracasser pour des petits riens,

    Evacuer les problèmes en écrivant.

     

    Ne pas garder en soi ce qui fait mal,

    Ouvrir son cœur, ouvrir son âme,

    Une nouvelle philosophie adopter :

    Voir la vie du bon côté.

    Ecrire, raconter, offrir

    La lumière faire jaillir,

    L’enchantement générer

    Et par de jolis mots émerveiller,

     

    Partager les souvenirs et les photos,

    Aimer, cultiver, décrire

    Rire et encore rire,

     

    Jouir de l’instant, de la vie,

    Ouvrir son cœur, ouvrir son âme

    Un  jour et tous les jours,

    Raconter, rayonner, pétiller…

     

     

     

     

     

    En 11 ans, j'ai publié 4 370 articles,

    et j'ai reçu 725 000 visiteurs qui ont parcouru

    au total 1 274 000 pages et déposé plus de 163 000 commentaires.

    Vous êtes incroyables, non ?

     

    Fidèles abonnés ou visiteurs d'un jour,.

    Vos jolis mots me font sourire,

    Et m'encouragent à continuer.

     

    MERCI !!!

     

    Fleurs d'agapanthe


    33 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique