• Les masques de protection alternatifs sont devenus indispensables, sans les transports en commun, mais aussi dans de nombreux magasins, ou chez les coiffeurs.

     

    Il y a quelques semaines je vous ai montré des masques de protection en papiertrès simples et très rapides à réaliser, avec très peu de matériel : serviette en papier ou sopalin, 2 élastiques et une agrafeuse, des masques de protection au crochet, des masques en tissu, un masque très facile sans agrafage ni couture et aussi des astuces pour remplacer les élastiques.

     

    La plupart des tutos sont disponibles sur mon blog : "Merci mes petits doigts".

     

    Après avoir réalisé quelques masques pour adultes, j'en ai aussi rélisé pour enfants que je vais envoyer à mes petits-enfants, Alice (5 ans 1/2) et Alban (4 ans 1/2). Les deux plus jeunes, Victoire et Manon, qui viennent d'avoir 2 ans ne doivent pas en porter.

     

    Après avoir remplacé les élastiques devenus introuvables par : des lacets, des tronçons de collants, des lanières de tee-shirt, du gros fil à tricoter (Hooked), des élastiques pour attacher les asperges, j'ai acheté des élastiques au rayon jouet. Et puis j'ai fini par trouver de l'élastique chez Mondial Tissus, à 1€ le mètre...

    Sur ces masques pour enfants j'ai mis des élastiques sur certains et du gros fil à tricoter sur d'autres :

     

     

    Masques de protection en tissu pour enfants...
    Masques de protection en tissu pour enfants...
    Masques de protection en tissu pour enfants...
    Masques de protection en tissu pour enfants...

    16 commentaires
  • En 2011, j'avais écrit cet hymne aux chaussettes orphelines qui devenaient inutiles (en m'inspirant de "la ballade des pendus" de François Villon).

     

    Mais c'était AVANT...

     

    Pauvres chaussettes qui avec nous vivez,

    Pourquoi êtes-vous toujours dépareillées ?

    Nous vous achetons par paires,

    Pour réchauffer et protéger nos pieds l'hiver.

    Pourquoi une fois portées,

    L'une de l'autre vous écartez ?

    Après lavage,

    Au moment du pliage,

    Il n'y a plus que des chaussettes isolées,

    Des paires dissociées !

    Je cherche comment vous accorder,

    Mes fils râlent, accusent la machine à laver

    De vous avoir avalées...

    Chaussettes, où êtes vous passées ?

    Je pose les orphelines dans un coin,

    En attendant de retrouver leur soeur.

    Parfois sous un lit,

    Ou sous une armoire,

    Sous un coussin du canapé,

    Je retrouve la jumelle,

    Qu'il me reste alors à laver !

    Pour corser le mystère

    Et compliquer l'affaire,

    Mon cadet portait souvent aux pieds

    Deux chaussettes dépareillées...

    Photo prise sur le net

    Photo prise sur le net

    Maintenant, si vous avez des chaussettes orphelines, gardées dans un sac ou un carton, au cas où... vous pouvez les transformer en masque de protection en 1 minute, juste avec une paire de ciseaux.

     

    APRES

     

    Il vous suffit de couper le bout de la chaussette et le talon, comme ceci :

    Une nouvelle vie pour les chaussettes orphelines : masque de protection !
    Une nouvelle vie pour les chaussettes orphelines : masque de protection !

    Vous obtenez un rectangle. Vous faites une entaille de chaque côté (sur la moitié environ du petit côté du rectangle), qui servira à attacher le "masque" derrière les oreilles.

    et vous voilà avec un masque de protection dans lequel vous pouvez glisser un filtre (carré de sopalin ou mouchoir papier plié). 

    Une nouvelle vie pour les chaussettes orphelines : masque de protection !
    Une nouvelle vie pour les chaussettes orphelines : masque de protection !

    20 commentaires
  • Les masques de protection alternatifs vont devenir indispensables, dans les prochains jours.

     

    Il y a quelques jours je vous ai montré des masques de protection en papiertrès simples et très rapides à réaliser, avec très peu de matériel : serviette en papier ou sopalin, 2 élastiques et une agrafeuse, des masques de protection au crochet, des masques en tissu et un masque très facile sans agrafage ni couture.

    La plupart des tutos sont disponibles sur mon blog : "Merci mes petits doigts".

     

    Depuis, j'ai continué à en faire, au crochet et en tissu.

    J'ai cousu les premiers en tissu entièrement à la main, et c'est long.

    En faisant mes courses à Leclerc, où j'avais acheté des coupons de tissu au début du confinement, j'ai vu et acheté une mini machine à coudre à 14,95 €.

     

    J'ai aussitôt essayé cette machine qui fonctionne à piles. Les points sont plus réguliers, mais il n'y a qu'un seul fil et la couture se défait si l'on ne prend pas soin de passer plusieurs fois au même endroit pour arrêter.

     

    J'ai une machine à coudre, achetée il y a 2 ans, mais je ne savais pas m'en servir. J'ai pris le mode d'emploi et je me suis lancée. J'ai galéré avant de comprendre comment passer le fil de dessous et celui de dessus, régler la longueur et la largeur des points.

    Passer le fil dans le chas de l'aiguille est déjà bien compliqué...

    J'ai cousu (de travers), décousu, coincé l'aiguille, cassé le fil du dessus, cassé le fil du dessous...

    J'ai transpiré, me suis énervée, suis allée voir mes agrumes et mes grenadiers, pour me détendre...

    Et puis j'ai fini par réussir à coudre en point endroit un masque !

    Trop contente d'y être arrivée !

     

    J'ai testé plusieurs types de masques trouvés sur You Tube.

    J'ai utilisé 2 coupons achetés à Leclerc, et du tissu récupéré : une taie d'oreiller, un chemisier trop petit, des shorts que je ne porte plus.

    Je n'ai plus de ruban élastique, et n'en trouve pas au rayon mercerie de Leclerc, mais j'ai utilisé des lacets, du fil de coton épais. Il est possible aussi d'utiliser du ruban ou des biais que l'on peut coudre.

     

    Sur You Tube j'ai trouvé différentes astuces. Les élastiques peuvent être remplacés par des tronçons de vieux collants ou de chaussettes. 

    J'ai testé, trouvé une astuce en attachant deux tronçons de chaussette ensemble.

    Ce masque s'attache derrière la tête, mais j'en ai fait un sur le même modèle avec deux élastiques (tronçons de chaussettes) qui passent derrière les oreilles.

    Quel bonheur !

     

    Masque de protection en tissu : mes réussites et nouvelles astuces...
    Masque de protection en tissu : mes réussites et nouvelles astuces...
    Masque de protection en tissu : mes réussites et nouvelles astuces...
    Masque de protection en tissu : mes réussites et nouvelles astuces...

    Ces masques ne protègent peut-être pas complètement du coronavirus, mais évitent au moins d'envoyer ou recevoir des postillons et complètent les gestes barrière...

     

    Pour ma part, je les porte uniquement lors de mes déplacements exceptionnels, pour faire les courses tous les 8-10 jours.


    15 commentaires
  • Les masques de protection alternatifs vont devenir indispensables dans plusieurs villes, lors des sorties exceptionnelles.

     

     

    Il y a quelques jours je vous ai montré des masques de protection en papiertrès simples et très rapides à réaliser, avec très peu de matériel : serviette en papier ou sopalin, 2 élastiques et une agrafeuse, des masques de protection au crochet et des masques en tissu.

    La plupart des tutos sont disponibles sur mon blog : "Merci mes petits doigts".

     

    J'ai trouvé sur le site Huffington Post un masque à réaliser en une minute avec un foulard et 2 élastiques (voir ICI).

     

    Il suffit de disposer d'un foulard en coton, style bandana ou autre et de 2 élastiques.

    Mon foulard mesure 50 cm sur 50 cm et l'élastique 12 cm.

     

     

     

    Un masque de protection très facile à réaliser, sans couture ni agrafage...
    Un masque de protection très facile à réaliser, sans couture ni agrafage...
    Un masque de protection très facile à réaliser, sans couture ni agrafage...

    Ces masques ne protègent peut-être pas complètement du coronavirus, mais évitent au moins d'envoyer ou recevoir des postillons et complètent les gestes barrière...

     

    Pour ma part, je les porte uniquement lors de mes déplacements exceptionnels. En 23 jours je ne suis sortie que 4 fois pour faire des courses. 8 clients sur 10 portent désormais un de ces masques pour leur sorties exceptionnelles.


    14 commentaires
  • En cette période de guerre sanitaire, il est impossible de se procurer des masques de protection, que ce soit des masques chirurgicaux ou des masques FFP2.

    Les soignants et tous ceux qui continuent à travailler n'en ont pas, ou pas assez, alors les particuliers n'ont aucune chance d'en avoir.

    Fin janvier, j'en avais demandé à la pharmacie que je fréquente; "Nous en recevrons la semaine prochaine", m'avait-on répondu.

    Ces masques ne sont jamais arrivés...

    Alors des tutoriels ont fleuri sur You Tube, et certains hôpitaux ont demandé à des couturières de fabriquer des masques, selon le modèle d'une blogueuse. Je n'ai pas encore réalisé ces masques en tissu, car je n'aime pas coudre.

    J'ai trouvé aussi plusieurs tutoriels pour des masques très simples et très rapides à réaliser, avec très peu de matériel : serviette en papier ou sopalin, 2 élastiques et une agrafeuse. J'en ai réalisé plusieurs. Je vous ai mis le tuto sur mon blog : "Merci mes petits doigts".

    Masques de protection...

    Et puis j'ai trouvé des modèles réalisés au crochet, assez simples à réaliser, et agréables à porter, qui peuvent être doublés avec du tissu, ou du molleton...

    Masques de protection...

    Ces masques ne protègent pas complètement du coronavirus, mais évitent au moins de se toucher le visage, selon les médecins...

    Pour ma part, je les porterai uniquement lors de mes déplacements exceptionnels, pour course ou santé.


    20 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique