• Faut-il lui dire qu'il a été adopté ? par Michel Iturria...

    Je vous ai déjà montré des dessins de Michel Iturria ancien dessinateur pour le journal Sud-Ouest, aujourd'hui à la retraite mais qui continue à publier des dessins humoristiques dans le Mag de Sud-Ouest.

    En voici un nouveau paru dans le Mag du 4 février 2017.

     

    Un couple de loups observe leur "enfant", en haut de la colline, hurlant à la lune.

     

    La louve dit : "On ne pourra plus le lui cacher longtemps, Gilbert. Je sais que ça va être difficile mais il faut lui dire la vérité et lui révéler qu'il a été adopté".

    Le loup semble perplexe...

     

    Comme toujours j'apprécie l'humour de ce dessinateur et son souci du détail. La femelle se distingue nettement du mâle, par sa taille, ses yeux et ses mamelles.

     

    Faut-il lui dire qu'il a été adopté ? par Michel Iturria...

    Quand j'étais enfant, il y a eu une période où je croyais avoir été adoptée, et écoutait aux portes quand mes parents me croyaient couchée pour tenter de saisir le secret...


    4 commentaires
  • Madame Maki-catta : Quand tu auras fini tes selfies, tu pourras peut-être jouer avec Junior qui s'ennuie !

    Monsieur Maki-catta : C'est trop bien ! Vous devriez vous rapprocher pour qu'on soit tous les trois sur la photo !

     

     

    Junior Maki-catta : Eh papa, tu joues avec moi ?

    Monsieur Maki-catta : Tout à l'heure, Junior. J'ai pas fini avec les selfies

    Séance photo chez les maki catta ?

     

     

    Junior Maki-catta : Eh maman, tu joues avec moi ?

    Madame Maki-catta : Tout à l'heure, Junior. Je finis de manger

    Séance photo chez les maki catta ?

     

     

    Madame et Monsieur Maki-catta : Patiente un peu Junior !

    Séance photo chez les maki catta ?
    Séance photo chez les maki catta ?

    Junior Maki-catta : Personne ne m'aime !

     

     

     

    Photos prises le 1er août 2016, au zoo de Beauval.

    Séance photo chez les maki catta ?

    11 commentaires
  • Comme je vous l'ai déjà raconté je suis en guerre depuis le début de l'été contre les petites fourmis qui envahissent ma cuisine. J'ai d'abord choisi de mener une bataille écologique mais j'ai perdu la première bataille.

    Je suis donc passée aux pièges chimiques. Sans succès pour le moment car elles les évitent...

    En lisant dimanche le Mag de Sud-Ouest, que vois-je en avant dernière page, sur un dessin de Michel Iturria ?

    Mes ennemies en longue file !

    Avec cette légende : "- Je peux bien vous le dire... si on reste ensemble c'est pour les enfants !"

     

    Des nouvelles de mes ennemies, les fourmis...
    Des nouvelles de mes ennemies, les fourmis...

    Pourvu que la coccinelle-conseillère matrimoniale les incite à divorcer !

     

    Comme toujours dans les dessins de Michel Iturria j'adore la précision des traits, les petits détails qui permettent de reconnaître monsieur et madame fourmi, de mesurer la sagesse de la bête à bon dieu, la démesure entre les arbres aux troncs imposants et ceytte colonne de fourmis fragiles mais déterminées.


    9 commentaires
  • Je suis pour le week-end chez mon fils Aurélien et sa petite-famille car ce soir je dois garder Alice, 23 mois.

     

    Vers 11h00, ma belle-fille en préparant des lasagnes, s'est aperçue que le paquet était presque vide et qu'elle n'en n'aurait pas assez. Du coup elle m'a demandé d'aller en chercher dans le supermarché le plus proche, à 12 minutes à pied selon google maps.

     

    J'ai repéré l'itinéraire et suis partie. Je ne connais pas du tout le quartier car ils viennent d'emménager dans cette ville.

    Je devais suivre leur rue jusqu'au bout en partant vers la gauche puis prendre la rue Daugas jusqu'à la rue des Echassiers.

    Là au lieu de tourner à droite j'ai tourné à gauche. 

    Ne voyant venir aucun supermarché j'ai demandé à 2 enfants de 8-10 ans qui m'ont expliqué que je m'étais trompée de sens. "Vous pouvez nous suivre, on va passer devant l'Intermarché" m'a dit le plus grand.

     

    Ils étaient très mignons, faisaient très attention en traversant et m'ont dit : "C'est là" quand nous sommes arrivés et ils ont continué leur route.

     

    J'ai acheté un paquet de lasagnes et 2 sachets de salade toute prête, puis je suis repartie. J'avais repéré une boulangerie. Je m'y suis arrêtée pour acheter 2 baguettes et un gâteau. Pour payer j'ai posé le paquet de pâtes sur le comptoir et je suis repartie bien encombrée avec mes deux sachets de salade, ma boite à gâteau et les deux baguettes posées dessus.

     

    Un peu plus loin, je me suis aperçue que j'avais oublié le principal : les lasagnes.

    J'ai fait demi-tour et suis revenue chercher le paquet.

    Au lieu des 24 minutes de google maps j'ai mis 3/4 heure...


    12 commentaires
  • Quand je suis rentrée chez moi le 15 juin, chargée des cadeaux reçus quelques heures plus tôt, mes chats, Ecureuille et Squirel, se sont précipités sur la grande poche que je venais de poser.

    Des chats curieux...

    Squirel est entré dans la poche pour vérifier son contenu. Des livres, des cartes, des magnets, des papiers...

    Il a tout inspecté. Peut-être était-il mandaté par les forces de l'ordre dans le cadre du Plan Vigipirate...


    7 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique