• Il y a quelques mois, je vous avais présenté le roman autoédité de mon aminaute Rebecca: "Le fil d'argent".

    Rebecca a tout mis en oeuvre pour que son roman soit publié, puis a choisi l'auto-édition sur Amazon.

    Son roman, prenant et bien écrit, a eu beaucoup de succès sur Amazon, restant dans le top des ventes. 

    Je l'ai lu avec beaucoup de plaisir.

    Elle a alors été contactée par un éditeur, "Terra nova"et son roman vient de sortir en librairie !

    Pour la première fois je l'ai vu dimanche matin, dans l'espace culturel que je fréquente, au rayon des nouveautés, et cela m'a fait très plaisir pour Rebecca.

     

     

     

    La 4ème de couverture :

    Thomas Gordon, journaliste d’investigation au New-York Daily News, voit son existence basculer un jour de blizzard. Et rien ne l’avait préparé à ça. Comment reprendre le cours de sa vie lorsque l’on se retrouve soudain doté de dons paranormaux ? Comment rester les pieds sur terre lorsque l’on peut désormais sortir de son corps et dépasser les limites de l’Espace et du Temps ? 
    Bientôt les coïncidences s’accumulent et un puzzle hallucinant prend forme… Pour ne pas devenir fou, Tom devra s’engager corps et âme dans l’enquête la plus incroyable de sa vie, où Passé et Présent se trouvent étroitement liés. Et si rien n'était dû au hasard ?


    3 commentaires
  • Je vous ai raconté hier comment j'ai acheté 10 livres pour enfants pour 10 € à la médiathèque.

    Il y un que je trouve particulièrement éducatif et enrichissant.

    C'est "Les souliers dorés" paru au éditions Nord Sud en 1996.

     

    Voici la 4ème de couverture :

     

    C'est la belle histoire d'un petit cochon, bébé Goret, qui trouve des souliers dorés dans la forêt. Il est vraiment très heureux de les porter et les montrer à ses amis :

     

     

    Mais voilà : ses deux merveilles vont disparaître...

    Bébé Goret va devoir apprendre à partager...

    J'aime l'histoire et le graphisme...

    Le texte est poétique et le petit cochon est craquant.

     

    Quelques extraits :

    - "Tôt le matin, la rosée, en silence, vint se poser sur lui avec la finesse du sucre-glace qui enrobe la guimauve. Des chenilles vertes, encore tout engourdies, oscillaient sur leurs fils de soie, et les premiers oiseaux du jour picoraient les vers de leur petit déjeuner." 

    - "Au-dessus de sa tête, les feuilles dansaient comme des papillons dans l'air chaud de l'été".


    3 commentaires
  • Vendredi dernier, je suis partie à Andernos en trottinette électrique. Je voulais acheter des fruits au marché.

     

    Mais à Andernos il y a aussi la médiathèque, juste avant d'arriver sur la place où se tient le marché.

    Je me suis arrêtée pour emprunter un livre.

     

    Il y avait des livres partout, déposés sur des tables, car c'était jour de déstockage : tous les livres un peu ancien étaient vendus à 1 euro pour laisser la place aux nouveaux, comme cela se pratique une fois par an dans de nombreuses bibliothèques.

    J'ai regardé un peu les romans mais suis vite allée dans le coin des livres pour enfants, en pensant à mes quatre petitous.

     

    J'ai découvert des livres en bon état, qui ne sont plus en vente. Il y en avait beaucoup et je me suis fixée une limite correspondant au billet de 10 euros que j'avais emporté.

    J'ai donc sélectionné 10 livres, des petits et des grands, un peu inquiète quand même de savoir comment j'allais les transporter car je n'avais qu'un petit filet à provisions.

    J'ai donné mon billet de 10 euros et puis j'ai essayé de faire entrer les livres dans le filet : j'en ai glissé deux, les plus petits. Alors j'ai demandé à la bibliothécaire si elle pouvait me garder les livres jusqu'à l'après-midi où je reviendrai les chercher en vélo. 

     

    J'allais repartir, non pas vers le marché puisque je n'avais plus de billet mais vers la maison. Une dame rangeait les livres qu'elle venait d'acheter dans les sacoches de son vélo. Je l'ai salué et lui ai dit qu'elle était plus prévoyante que moi et que je devrai revenir chercher mes livres.

    Elle m'a gentiment proposé un grand sac en plastique qu'elle avait dans sa sacoche et j'ai pu repartir avec mes livres...


    Merci Madame !

     

    Voici les dix livres achetés. Je ne les offrirai pas à mes petitous mais je les garderai sur une étagère de ma bibliothèque pour leur lire quand ils viendront ici :

    - "Les souliers dorés" de John A. Rowe :

    - "Le P'tit du bocal" de Friedrich Karl Waechter - 1999 - L'Ecole des Loisirs

    - "Georges est très occupé", de H. A. Rey, sorti en 1941 - Mango Jeunesse

    - "Petit arbre" de Chris Raschka - 2001 

    - "Antipodes de l'autre côté de la Terre" de Norman Junge et Ernst Jandl - 1999 - L'Ecole des Loisirs

    - "Ah ! J'ai grand peur" d'Anna Rouvière et Eric Battut

    - "Comment les girafes disent-elles maman ?" de Willi Glasauer et Gérald Stehr - 2004 - L'Ecole des Loisirs

    - "Un courant d'air dans la bouche" de Korneï Tchoukovski et Yassen Grigorov

    - "Ma maman et moi" de Tadao Miyamoto - 1996

    - "Les aventures d'Alice au Pays des Merveilles", de Lewis Caroll, illustrées par Nicole Claveloux - 1974


    7 commentaires
  • J'achète des pommes Pink Lady dont j'apprécie le goût et le croquant.

    En terminant d'utiliser la 6ème pomme d'un pack en carton, j'ai trouvé un petit dépliant : "Adoptez une ruche". Je suis donc allée voir sur le site indiqué en quoi cela consiste.

    Voici quelques informations et une photo trouvés sur le site.

     

    Les pollinisateurs, et notamment l'abeille, sont indispensables pour féconder les fleurs de pommier et les transformer en fruit : sans elles, pas de pomme !

     

     

    La pollinisation est donc un élément clef pour l'obtention d'une récolte en quantité mais surtout de qualité !

    Ainsi au printemps, pendant quelques jours, les pomiculteurs Pink Lady® introduisent des ruches dans leur verger, pour que des milliers de butineuses accomplissent leur mission.

    Piomiculteurs et apiculteurs travaillent en partenariat : ils décident ensemble des conditions optimales pour favoriser le travail de l'abeille.

     

    Bee Pink est un programme de formation destiné à tous ses producteurs. Il comprend des journées de rencontres et de sensibilisation avec les apiculteurs ainsi que la création et la diffusion d'un guide technique qui allie connaissances techniques, rappel de la réglementation et conseils pratiques.

     

    Pink Lady® se mobilise en faveur des abeilles et de leur sauvegarde, en partenariat avec l'association " Un toit pour les abeilles".

     

    Pink Lady®  vous offre la possibilité d'adopter gratuitement une de ses ruches, de suivre l'actualité de vos abeilles pendant 1 an, de rencontrer l'apiculteur et déguster le miel produit par ses ruches.

     

    Je me suis donc inscrite pour parrainer une ruche sur l'un des 10 sites proposés en France : "Any" à La Rochelle. 

    Comme le fait remarquer Manou en commentaire, j'espère que les pomiculteurs Pink Lady n'utilisent pas de pesticides susceptibles par ailleurs de détruire les abeilles...


    15 commentaires
  • Je vous ai présenté le programme du festival des lanternes qui a eu lieu, pour la première fois en Europe, à Gaillac, dans le Tarn, du 1er décembre 2017 au 31 janvier 2018, de 18h à 23h, dans le site du Parc Foucaud.

     

    Je vous ai montré la clairière des écureuils, le dragon qui crache de la fumée, les paons faisant la roue, les pandas, les grues cendrées les qilins mi-dragons mi-lions etles animaux de la savane africaine.

     

    Il y avait aussi de grands panneaux lumineux et colorés représentant les 12 signes du zodiaque chinois : rat, boeuf, tigre, lapin, dragon, serpent, cheval, chèvre, singe, coq, chien, cochon...

     

    J'ai photographié le panneau correspondant à mon signe : singe

     

    et trois autres panneaux représentant les signes de la chèvre, du tigre et du cheval :

    Les animaux du zodiaque chinois au Festival des lanternes chinoises à Gaillac...
    Les animaux du zodiaque chinois au Festival des lanternes chinoises à Gaillac...
    Les animaux du zodiaque chinois au Festival des lanternes chinoises à Gaillac...

    9 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires