• Alice, ma petite-fille a 32 mois. Je l'ai gardée mardi et mercredi car sa nounou était en vacances.

    Elle parle beaucoup mais je ne comprends pas tout.

    Elle dit "Mamie, sitoi paterre" pour que je m'assoie à côté d'elle, par terre.

    Le matin quand elle s'est réveillée, et m'a vue, elle m'a dit "Nous" :

    Etonnée, je lui ai demandé : "Nous ?"

    - Ali(ce) et mamie, nous.

    Et elle a ajouté "papa et maman pa(r)tis"...

    Comme je ne suis pas chez moi, je cherche toujours quelque chose : du lait, une assiette ou autre.

    Mais Ali(ce) sait tout. Elle m'indique toujours où trouver ce que je cherche. Et pour le lait elle va à la réserve et me ramène une bouteille de lait 1/2 écrémé, sans confondre avec les autres bouteilles de lait entier.

    Elle dessine : papa, maman et Ali(ce) en commençant par les yeux, puis le nez. Les bras sont de la même taille et au même endroit, et papa a 4 yeux.

    Elle a une passion pour les aventures de "Martine et son ami le moineau".

    Après déjeuner, elle est couchée pour la sieste mais elle chantonne, ou raconte une histoire à son doudou.

     

    Elle m'a vue utiliser la souris de l'ordinateur et est venue la remettre à l'endroit. Je l'ai remise à l'envers car je suis une "handicapée de la souris" comme je vous l'ai expliqué. Mais elle repasse et la remet à l'endroit en me faisant les gros yeux. : "Non, mamie !"..

    C'est très étonnant car ses parents n'utilisent pas de souris mais le trackpad, pavé de leur ordinateur portable.


    2 commentaires
  • Aucun de vous n'a trouvé.

    Mafalda était la plus près en parlant de "souris d'ordinateur tenue d'une certaine façon"

    Uppsala a copié la réponse trouvée dans mon article de 2009.

     

    Jill Bill et Manou ont pensé à un écureuil bleu sur l'écran.

    Clara : mon blog à l'écran

    Lady Marianne : un écran "pause" personnalisé

    Cathycat : un coussin bleu sur la chaise

    Tu étais la prof (Cathycat, Mimi, Livia, Mafalda, Khanel)

    Josette et Mafalda : ton parfum

    Citron bleu : tes vêtements

    Le boudoir de soi et Dani : un tricot bleu qui traîne

    Mafalda et Pierrette : la souris à gauche

    Pierrette : le micro très près de la chaise


    Voici la solution en image :

    A gauche un ordinateur utilisé normalement. A droite l'ordinateur que je viens d'utiliser.

    Il est facile de voir où je suis passée car je tiens ma souris à l'envers. Je suis une "handicapée de la souris", et je n'ai encore jamais rencontré quelqu'un l'utilisant comme moi.
    Je vous ai parlé de salle de formation, car les formateurs souffraient lorsqu'ils voulaient me montrer quelque chose et que passant derrière moi ils ne comprenaient pas pourquoi la souris ne leur répondait plus.


    (La main est bien la mienne : la cicatrice sur le pouce est une trace de l'accident dont je vous ai parlé.)

    Je dois avoir le cerveau inversé car je suis incapable de me servir de la souris à l'endroit, mais je m'en sers très bien à l'envers.
    Pour moi c'est un reste de mes vacances pendant toute ma jeunesse au Bassin d'Arcachon. Mon grand père avait acheté une petite barque bleue et je passais des après midi entiers à ramer. Pour ceux qui ont déjà ramé : on tourne le dos à la direction vers laquelle on se dirige. Quand on rame à droite, on tourne vers la gauche et inversement.

    Merci à tous les participants 


    4 commentaires
  • Voici une petite énigme à résoudre (déjà publiée au début de ce blog) :

    Imaginez une salle de formation immense avec une cinquantaine de micros, un micro pour chaque stagiaire, pas d'effet personnel.
    A la pause tout le monde sort de la salle.
    Si quelqu'un qui me connait (fils ou collègues proches, même ma petite-fille Alice) entre dans la salle (sans y avoir été auparavant), il trouvera rapidement à quel poste j'étais installée.
    Pourquoi ?


    Amusez-vous bien !

    Réponse demain


    8 commentaires
  • Après avoir découvert par hasard, en 2012, le chataîgnier de l'Eraudière dans la banlieue de Nantes, labellisé "arbre remarquable", je me suis intéressée à ces arbres remarquables.

    J'ai trouvé la liste des arbres remarquables en Gironde et je suis allée en admirer quelques uns.

    Il y a la glycine  qui ornait le bâtiment abritant les Archives municipales, à Bordeaux. Les Archives ont déménagé ailleurs emportant une bouture de la magnifique glycine. 

    J'ai aussi vu le platane sur la place de l'Eglise du Porge.

    J'ai cherché longtemps les deux arbres remarquables du Jardin Public à Bordeaux. C'est un gardien qui a fini par me les indiquer : le cyprès du Mexique et le pacanier...

    J'ai fini par trouver l'an dernier le peuplier noir du square Chante-grillon.

    Dansla liste des arbres remarquables en Gironde, il y a les arbres de judée de l'hôpital Charles Perrens.

    En avril 2016, je les ai cherchés un dimanche après-midi, en rentrant sur Bordeaux, et j'ai admiré de beaux arbres, mais trop jeunes pour être labellisés arbres remarquables.

     

    Il y a quelques jours avec mon amie Cathycat du blog "La new cathzette", nous sommes parties à leur recherche dans le parc de l'hôpital Charles Perrens, à Bordeaux.

    Nous avons admiré les mêmes arbres que j'avais vus l'an dernier :

    Les arbres remarquables de l'hôpital Charles Perrens...
    Les arbres remarquables de l'hôpital Charles Perrens...
    Les arbres remarquables de l'hôpital Charles Perrens...
    Les arbres remarquables de l'hôpital Charles Perrens...
    Les arbres remarquables de l'hôpital Charles Perrens...

    En continuant à monter, dans une autre cour nous avons enfin trouvé les deux arbres remarquables, arborant leur panonceau. Ils ont 250 ans chacun et celui de droite est en meilleur état que l'autre.

     

    Les arbres remarquables de l'hôpital Charles Perrens...
    Les arbres remarquables de l'hôpital Charles Perrens...
    Les arbres remarquables de l'hôpital Charles Perrens...
    Les arbres remarquables de l'hôpital Charles Perrens...
    Les arbres remarquables de l'hôpital Charles Perrens...
    Les arbres remarquables de l'hôpital Charles Perrens...
    Les arbres remarquables de l'hôpital Charles Perrens...
    Les arbres remarquables de l'hôpital Charles Perrens...
    Les arbres remarquables de l'hôpital Charles Perrens...
    Les arbres remarquables de l'hôpital Charles Perrens...
    Les arbres remarquables de l'hôpital Charles Perrens...
    Les arbres remarquables de l'hôpital Charles Perrens...
    Les arbres remarquables de l'hôpital Charles Perrens...
    Vous aimerez peut-être:

    8 commentaires
  • Jeudi 13 avril, j'ai retrouvé mon amie Cathycat du blog "La new cathzette" pour une balade printanière.

    Nous voulions aller voir les arbres remarquables de l'hôpital Charles Perrens que j'avais cherchés et non trouvés l'an dernier.

    Nous avions rendez-vous à l'entrée du parc de Bourran, et nous avons traversé ce joli parc Mérignacais pour rejoindre l'arrêt de bus.

    Je venais souvent me promener avec mes fils dans ce parc quand ils étaient plus jeunes, mais Cathy le connait mieux que moi.

    Elle m'a amenée dans le coin des écureuils, un sous bois où elle en voit très souvent.

    Ils étaient bien au rendez-vous :

    Les écureuils du Parc de Bourran, à Mérignac...
    Les écureuils du Parc de Bourran, à Mérignac...
    Les écureuils du Parc de Bourran, à Mérignac...
    Les écureuils du Parc de Bourran, à Mérignac...
    Les écureuils du Parc de Bourran, à Mérignac...
    Les écureuils du Parc de Bourran, à Mérignac...
    Les écureuils du Parc de Bourran, à Mérignac...
    Les écureuils du Parc de Bourran, à Mérignac...

    10 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires