• J'ai emprunté à la médiathèque ce roman de Robin Cook. Cet auteur Américain écrit des thrillers médicaux que j'apprécie beaucoup. J'ai lu une douzaine de ses livres.

     

    Informations pratiques : Paru en 2018 aux éditions "Albin Michel". 567 pages. 22,90 €

     

     

    La 4ème de couverture :

    À la pointe de la technologie, le Boston Memorial Hospital est réputé pour l'excellence et la fiabilité de ses praticiens. Jusqu'à un incident, fatal : le décès d'un patient lors d'une banale intervention.
    Tout juste nommé chef des internes de chirurgie, Noah Rothauser est déterminé à prendre ses responsabilités pour préserver la réputation de son service. Mais avant, il lui faut faire toute la lumière sur ce drame : simple négligence médicale, mauvaise coordination entre le chirurgien et l'anesthésiste ou geste malveillant ?
    Lorsqu'un nouveau décès survient, puis un autre, Noah se heurte à une vérité qui dépasse l'entendement.

    Et si les médecins n'étaient pas ceux que vous croyez ? En tête des meilleures ventes aux États-Unis, le nouveau roman de Robin Cook brise le tabou d'une médecine transparente et digne de confiance.

     

    Mon ressenti :

    L'action se déroule principalement au Boston Memorial Hospital, un hôpital réputé, à Boston (Etats-Unis).

    Noah est interne en chirurgie et ne vit que pour son métier et ses patients. Il est apprécié de tous, personnel et clients, mais se heurte au Docteur Mason, codirecteur du programme de l'internat de chirurgie. Lors d'une opération qui se termine mal, Noah croise la route d'Ava, anesthésiste réputée et reconnue. Trois décès successifs vont les amener à se cotôyer et s'apprécier.

    Ava est aussi consultante pour une entreprise de compléments alimentaires, et très active sur les réseaux sociaux.

    Elle dispose de moyens financiers importants et de pas mal de temps libre, alors que Noah vit chichement et consacre les 3/4 de sa vie à l'hôpital.

    Les personnages sont soigneusement brossés.

    Les coulisses de l'hôpital et des opérations sont décrites avec précision.

    Il y a du suspense, de l'action, des agents de sécurité très spéciaux.

    Nous allons découvrir au fil des pages qu'Ava cache de lourds secrets.

    Noah lui-même cache des zones d'ombres, et -malgré sa quête de perfection et d'éthique- n'est pas irréprochable.

    Si les deux médecins ont des points communs, Noah manifeste de l'empathie pour ses patients et ses collègues, et se donne complètement à la chirurgie. J'ai du mal à comprendre qu'il balaie son sens de l'éthique pour suivre la voie suivie par Ava, aisée mais impliquant des compromissions.

    Ce roman évoque de nombreux problèmes contemporains : médicaux, hospitaliers mais aussi liés à internet, aux réseaux sociaux, aux fausses identités, aux formations en ligne, au lobbying des industriels...

     


    4 commentaires
  • En septembre 2018, je vous ai présenté mes premiers chapeaux d'été au crochet, puis le chapeau "Indiana Jones" réalisé pour mon amie Colette, et celui réalisé pour Françoise B.

    Vous pouvez aussi les retrouver dans la rubrique : "Merci mes petits doigts", dans la colonne de droite.

     

    Je viens de terminer un nouveau chapeau au crochet, en coton gris perle.

     

    J'ai utilisé un fil de coton "Esterel", de la marque Pingouin, couleur "Perle" (150 f) et un crochet n° 3,5.

    J'ai crocheté un fil de fer avec le coton, pour le dernier rang, pour rigidifier le bord.

    Je n'ai pas eu besoin d'amidonner le chapeau qui se tient bien.

    Un chapeau gris perle, en coton...
    Un chapeau gris perle, en coton...
    Un chapeau gris perle, en coton...
    Un chapeau gris perle, en coton...
    Un chapeau gris perle, en coton...
    Un chapeau gris perle, en coton...

    6 commentaires
  • Il y a longtemps que je ne vous ai pas parlé de mes chats, Squirel (dit "Doudou" et Ecureuille (dite "Mimi").

    Il y a quelques semaines, je cherchais Squirel partout dans le jardin, inspectant ses cachettes préférées : dans le buisson près de ma chambre, sous le petit auvent, sur la boite aux lettres, ou à califourchon sur le portail. Je l'appelais et il ne venait pas.

    Et puis j'ai aperçu ceci :

    Squirel était perché sur le catalpa dont les feuilles commençaient à pousser :

    Vous pouvez voir qu'il porte toujours le petit manteau de chien, taille S, qui l'empêche de se gratter et un morceau de chaussette autour du cou.

    Quand la queue du chat balance...
    Quand la queue du chat balance...
    Quand la queue du chat balance...
    Quand la queue du chat balance...
    Quand la queue du chat balance...

    9 commentaires
  • Il y a quelques jours, je vous ai montré des coccinelles jaunes, accouplées sur l'un de mes grenadiers.

    C'était fin mai, et depuis je ne les ai plus revues..

    Par contre j'ai observé des larves de coccinelles, quelques jours plus tard :

    Des larves de coccinelles...
    Des larves de coccinelles...

    Informations trouvées sur wikipédia :

    Au printemps, le mâle et la femelle s'accouplent.

    Au moment de la ponte, la femelle choisit une feuille envahie de pucerons. Elle s'y installe et commence à pondre ses œufs, au nombre de cinquante à quatre cents. Les œufs sont de très petite taille, et de couleur jaune.

    Au bout de trois à sept jours, les œufs éclosent et des larves en sortent.

    Les larves, fuselées, de couleur bleu gris, métallique, ont un appétit extraordinaire, et peuvent dévorer jusqu'à neuf mille pucerons durant les trois semaines de leur développement.

     

    Il y avait de nombreuses larves de coccinelles sur mes grenadiers et les pucerons ont disparu...

    Ont-ils été dévorés par les larves ou repoussés par les pulvérisations de décoction (ail-huile-eau) ? A moins que ce soit la combinaison des deux qui ait porté ses fruits ?


    11 commentaires
  • Pour changer un peu des châles et des chapeaux que je réalise habituellement, je viens de terminer une blouse pour l'été au crochet, à porter sur un tee-shirt ou un maillot de bain. 

    J'ai trouvé le modèle sur Pinterest

    Une blouse au crochet...
    Une blouse au crochet...
    Une blouse au crochet...
    Une blouse au crochet...
    Une blouse au crochet...
    Une blouse au crochet...
    Une blouse au crochet...
    Une blouse au crochet...

    9 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires