• Lors de notre voyage dans l'est du Canada, en octobre 2016, nous avons visité Toronto, Ottawa et puis Montréal, deuxième ville francophone du monde.

    Nous avons eu une visite panoramique avec un guide local : le Mont Royal, la Basilique Notre Dame, le quartier du Vieux Montréal, le quartier de Westmount, l'extérieur des installations olympiques et la ville souterraine.

    Le soir nous avons dîné dans un restaurant du centre-ville pour déguster le "smoked meat", spécialité Montréalaise.

    * Le sandwich "smoked-meat", spécialité Montréalaise. Cette spécialité à base de viande fumée devait nous être servie tout préparée, mais 3 groupes de 40 personnes sont arrivés en même temps : l'un en avance d'1/2h, l'autre en retard d'1/2h et nous à l'heure. Du coup le personnel du restaurant était débordé : nous avons attendu plus d'une heure pour finir par recevoir tout en kit : pain de mie, viande, sauce...  (extrait de mon billet du 6 novembre 2016 : "Ma cuisine au Canada")

    Et le lendemain matin nous sommes partis en direction de la ville de Québec, pour continuer notre circuit.

    6 jours plus tard nous sommes revenus à Montréal et avons déjeuné dans le centre avant de rejoindre à l'aéroport pour le retour.

    La visite a donc été courte,

    Montréal est la deuxième ville la plus peuplée du Canada. Elle se situe principalement sur l’île fluviale de Montréal, sur le Fleuve Saint-Laurent dans le sud de la province du Québec, dont elle est la principale métropole (source Wikipédia).

    Voici quelques photos prises de l'avion après le décollage :

    Montréal, vue d'avion...
    Montréal, vue d'avion...
    Montréal, vue d'avion...
    Montréal, vue d'avion...
    Montréal, vue d'avion...
    Montréal, vue d'avion...
    Montréal, vue d'avion...
    Montréal, vue d'avion...
    Montréal, vue d'avion...

    Sur la dernière photo, j'ai entouré de rouge le Biodôme de Montréal, musée « vivant » situé dans l'ancien Vélodrome de Montréal qui avait été construit pour les Jeux olympiques d'été de 1976. 


    2 commentaires
  • Pour Alban, mon petit-fils de 17 mois, je viens de tricoter ce pull irlandais en taille 2 ans.

    Il y a une ouverture sur l'épaule, fermée par deux petits boutons, pour faciliter l'habillage.

     

    Un pull irlandais pour Alban...
    Un pull irlandais pour Alban...
    Un pull irlandais pour Alban...

    Cette couleur devrait être en harmonie avec ses jolis yeux bleus...


    10 commentaires
  • J'ai reçu il y a quelques semaines cette jolie carte postale représentant le lac de Salagou, envoyée par mon aminaute Mistigris du blog "La casa de Mistigris".:

     

    Elle était accompagnée d'un joli timbre, invitant à rêver de vacances :

     

    Hier, j'ai reçu une enveloppe ventrue envoyée par Chris du blog "Chez Cryfil".

    J'y ai découvert une jolie carte d'écureuil avec un gentil mot de Chris :

     

    et un crayon avec une gomme écureuil (emballée puis déballée) :

     

    Les écureuils étaient accompagnés de ces jolis timbres représentant des vitraux : la rosace de la Basilique Saint-Nazaire à Carcassonne et un vitrail de la Sainte-Chapelle à Paris :

     


    7 commentaires
  • Ce livre était dans ma Pile de Livres à Lire depuis longtemps, et je ne sais pourquoi je l'en ai sorti il y a quelques jours...

    Informations pratiques : Sorti en 2008. Disponible en Livre de Poche au prix de 8 €. 638 pages. Prix Polar international 2009.

     

    La 4ème de couverture : 

    Il suffit parfois de se trouver au mauvais endroit au mauvais moment pour voir basculer le cours de sa vie… Si Danny Cartwright avait demandé Beth Wilson en mariage un jour plus tôt, ou un jour plus tard, il n’aurait jamais pu être accusé du meurtre de son meilleur ami. Mais quand les quatre témoins de l’accusation sont un avocat, un acteur à succès, un aristocrate et le plus jeune associé d’une prestigieuse agence immobilière, qui pourrait bien croire à la version des faits d’un garagiste de l’East End ? Danny est donc condamné à vingt-deux années d’emprisonnement dans le quartier de haute sécurité de la prison de Belmarsh, duquel personne ne s’est jamais échappé. Seulement, ses adversaires ont sous-estimé le désir de revanche du jeune homme et la farouche détermination de sa fiancée à faire entendre justice…

    Mon ressenti :

    Je suis entrée très vite dans ce roman et me suis attachée aux personnages, notamment à Danny et Beth sa fiancée. Danny travaille dans le garage du père de Beth, avec Bernie, son meilleur ami et frère de Beth.

    Dans un pub de la banlieue de Londres il fait à Beth sa demande en mariage. Mais sa vie va basculer. Bernie est assassiné et 4 témoins prestigieux vont accuser Danny.

    Danny refuse de plaider coupable et écope de 22 ans de prison dans le quartier de haute sécurité de la prison de Belmarsh. Il partage une cellule avec Nick, un aristocrate écossais, et Big Al.

    Nick va apprendre à lire et à écrire à Danny, et lui inculquer les bonnes manières.

    Ce roman n'est pas vraiment un polar car l'on connait dès le début l'assassin, mais il y a du suspense, de l'amour et de l'amitié.

    Danny ne lâchera jamais prise, soutenu par quelques amis et ses avocats.

    Il y a dans ce livre de belles personnes : des gardiens de prison, des avocats, et Danny, Beth, Nick, Big Al.

    C'est un livre très prenant que j'ai eu du mal à poser entre deux moments de lecture.

    Il m'a fait penser par moment au Comte de Monte-Cristo...


    4 commentaires
  • Je vous ai déjà montré des dessins de Michel Iturria ancien dessinateur pour le journal Sud-Ouest, aujourd'hui à la retraite mais qui continue à publier des dessins humoristiques dans le Mag de Sud-Ouest.

    En voici un paru dans un ancien Mag et retrouvé dans ma boite à idées pour articles.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Des rats rassemblés autour d'une décharge sauvage se plaignent des "crétins d'écureuil". Il y a une mère avec ses petits, des vieux rats qui pleurent.

     

    Le porte-parole des rats dit :

    - Mes pauvres amis, nous vivons une époque où seule compte l'apparence. Il faut communiquer comme ils disent...

    Regardez le succès de ces crétins d'écureuils... Franchement vous pouvez me dire ce que c'est, un écureuil ?

    Rien d'autre qu'un rat qui a un bon service de presse !!!

     

    Pendant ce temps 5 écureuils font du charme à la gentille famille en balade dans la forêt. Les enfants leur donnent des noisettes sous l'oeil attendri des parents.

    Les écureuils sont craquants avec leur houpettes sur les oreilles...

     

     


    4 commentaires