•  

    Ces jours-ci rhododendron mauve et azalée rouge préparent leur floraison au fond du jardin.

     

    Une spirée blanche m'offre ses petites fleurs blanches :

     

     

    Le pommier est couvert de fleurs, promesses de pommes qui hélas ne sont pas bonnes, même en compote :

     

     

     

    Près de la maison, quelques roses jaunes sont ouvertes :

     

     

     

    De même que le lilas aux petites fleurs bleues ourlées de blanc :

     

    Quelques fleurs dans mon jardin, en avril...
    Quelques fleurs dans mon jardin, en avril...
    Quelques fleurs dans mon jardin, en avril...
    Quelques fleurs dans mon jardin, en avril...

    Le romarin est en fleurs depuis plusieurs semaines :

     

     

    Des giroflées offrent leurs couleurs chaudes :

     

     

    Dans la véranda, l'euphorbe fleurit en continu :

     

     


    7 commentaires
  •  

    Un nouveau livre voyageur : "Jamais deux sans toi"...

    Mon 1er livre voyageur "Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur" a eu beaucoup de succès.

    Vous êtes 25 à l'avoir reçu. Il a circulé pendant 5 ans, traversé la France de part en part, survolant la Méditerranée, l'Atlantique, une partie du continent Africain et parcouru plus de 36 000 kms !

    Le second "Demain sera un autre jour" a eu beaucoup moins de chance : il s'est perdu à la quatrième étape.

    J'ai bien aimé "Jamais deux sans toi", lu en février, et vous propose de le découvrir à votre tour si vous en avez envie. Il suffit de vous inscrire sous cet article.

    La première à le lire a été Cathycat. La suivante sera Catiechris puis Khanel, Paraty, Renée, Mansfield et Durgalola...

     

    Les seules obligations sont : lire le livre (ou sinon l'envoyer rapidement au suivant), donner son ressenti sur les pages de garde, le transmettre au suivant sur la liste et me tenir informée de sa réception puis de son envoi...


    6 commentaires
  • Ce blog a 8 ans aujourd'hui, 18 avril 2017 !

     

    Depuis le 18 avril 2009, je publie chaque jour une bonne nouvelle.

    pour lutter à ma façon contre le cercle vicieux de la morosité ambiante.

     

    Les mauvaises nouvelles, propagées par les médias minent le moral...

     

    C'est de moins en moins facile de trouver chaque jour une note de gaieté,

    une innovation amusante,

    une lueur d'espoir,

    un coin de ciel bleu,

    un rayon de soleil,

    une idée pétillante.

     

     

    Fidèles abonnés ou visiteurs d'un jour,.

    Vos jolis mots me font sourire,

    Et m'encouragent à continuer.

     

    MERCI !!!

    Photo prise à Bordeaux, en décembre 2015, près du Grand Théâtre

    Photo prise à Bordeaux, en décembre 2015, près du Grand Théâtre


    20 commentaires
  • Il y a quelques mois, Colette, une fidèle lectrice de ce blog, qui vit dans la même ville que moi,  m'a invitée à rejoindre un club de tricoteuses qui se réunit à Petit-Piquey, sur la presqu'île du Cap-Ferret.

    Cette dizaine de tricoteuses se retrouve une fois par mois depuis une douzaine d'années, à la pâtisserie Patachou, autour d'un délicieux thé. Les gâteaux de Patachou sont "une tuerie", comme diraient les enfants. 

    Elles s'entraident : l'une assurant les finitions (bordures et montage) d'une autre, échangent des idées et des modèles et pratiquent le covoiturage.

    La dernière fois, il nous a été proposé de tricoter des bonnets pour offrir aux personnes qui viennent de subir une chimiothérapie.

    Voici celui que je viens de tricoter, en suivant l'un des modèles fournis : classique avec une petite fleur sur le côté.

     

    Les bonnets du club tricot...
    Les bonnets du club tricot...

    13 commentaires
  • J'ai acheté il y a quelques jours ce bonsaï : une glycine en fleurs.

     

    Une glycine en bonsaï...
    Une glycine en bonsaï...
    Une glycine en bonsaï...
    Une glycine en bonsaï...
    Une glycine en bonsaï...

    J'ai une passion depuis l'enfance pour les glycines : elles me rappellent la maison où vivaient mes grands-parents, à Guizengeard en Charente.

    Il y avait une glycine qui embaumait.

    Depuis, j'ai acheté et planté de nombreuses glycines, sans réussir à les faire pleurir.

    ("Le parfum énivrant des glycines", "Maison et glycine").

    Quand je me suis installée dans la maison où je vis actuellement, il y avait dans le jardin une superbe glycine. Elle a fleuri les premières années et puis s'est desséchée...

    Alors pas sûr que j'arrive à conserver celle-ci et réussisse à la faire refleurir.

    Mais je suis entêtée...

     

    Deux jours plus tard, quelques fleurs se sont ouvertes , et la glycine commence à embaumer :

    Une glycine en bonsaï...
    Une glycine en bonsaï...
    Une glycine en bonsaï...

    15 commentaires