• Je vis dans une région où la production des asperges est abondante : dans les Landes et aussi dans le Blayais (Gironde). Leur saison est courte : de début mars à fin mai.

    Elles se mangent cuites, avec une vinaigrette, de la mayonnaise ou une sauce mousseline.

    C'est ainsi que nous les mangions quand maman les préparait. Nous posions les asperges en haut de l'assiette, la vinaigrette dans le bas et un couteau sous l'assiette pour que la vinaigrette reste en bas.

    Pendant longtemps je n'en n'ai pas préparé car mes enfants ne les aimaient pas.

    Et puis j'ai recommencé à en manger. C'est un légume que j'adore.

    Voici une recette toute simple, ma préférée :

    1. Peler les asperges après les avoir lavées
    2. Les couper en tronçons d'environ 1 cm de hauteur
    3. Verser un filet d'huile d'olive dans une poèle
    4. Ajouter les asperges et les faire cuire pendant 10 minutes à feu moyen
    5. Les remuer régulièrement pour éviter qu'elles attachent

    Je les mange tièdes en accompagnement d'un magret de canard ou de côtes de veau.

    Mais elles peuvent aussi se déguster mélangées à des pâtes ou à un risotto.

    La saison des asperges a commencé...

    9 commentaires
  • Les sitelles torchepot sont des habituées du jardin avec leur oeil barré de noir, comme un trait de khol et leur ventre orange.

    Elles sont goumandes et pas partageuses...

    Je n'ai pas encore revu ma préférée : celle qui avait une plume ébouriffée...

    Les oiseaux de mon jardin : les sitelles torchepot, printemps 2018...
    Les oiseaux de mon jardin : les sitelles torchepot, printemps 2018...
    Les oiseaux de mon jardin : les sitelles torchepot, printemps 2018...
    Les oiseaux de mon jardin : les sitelles torchepot, printemps 2018...
    Les oiseaux de mon jardin : les sitelles torchepot, printemps 2018...

    Je n'ai pas encore revu ma préférée : celle qui avait une plume ébouriffée...

     


    5 commentaires
  • J'ai lu ce très beau texte, cette Belle Leçon de Vie chez Moqueplet : n'hésitez pas à lui rendre visite si vous ne la connaissez pas...



    Un jour, l'âne d'un fermier était tombé dans un puits.

    L'animal gémissait pitoyablement pendant des heures, et le fermier se demandait quoi faire.

     

    Finalement, il a décidé que l'animal était vieux et que le puits devait disparaître de toute façon, ce n'était pas rentable pour lui de récupérer l'âne.

    Il a invité tous ses voisins à venir l'aider. Ils ont tous saisi une pelle et ont commencé à enterrer l'âne dans le puits.

    Au début, l'âne a réalisé ce qui se produisait et s'est mis à crier terriblement. Puis à la stupéfaction de chacun, il s'est tût.

    Quelques pelletées plus tard, le fermier a finalement regardé dans le fond du puits et a été étonné de ce qu'il a vu.

    Avec chaque pelletée de terre qui tombait sur lui, l'âne faisait quelque chose de stupéfiant : Il se secouait pour enlever la terre de son dos et montait dessus.

    Pendant que les voisins du fermier continuaient à pelleter sur l'animal, il se secouait, se secouait et montait dessus. Bientôt, chacun a été stupéfié que l'âne soit hors du puits ......Et l'âne s'est mis à trotter !

    La vie va essayer de t'engloutir de toutes sortes d'ordures.
    Le truc pour se sortir du trou est de se secouer pour avancer.
    Chacun de tes ennuis est une pierre qui permet de progresser.
    Nous pouvons sortir des puits les plus profonds en n'arrêtant jamais.
    Il ne faut jamais abandonner!

    Secoue-toi et fonce!

    Rappelle-toi, les cinq règles simples !

    À ne jamais oublier, surtout dans les moments les plus sombres.
    Pour être heureux / heureuse :
    1.. Libère ton cœur de la haine.
    2.. Libère ton esprit des inquiétudes.
    3.. Vis simplement.
    4.. Donne plus.
    5.. Attends moins.


    Merci d'être arrivé jusque là...Ce texte m'a été envoyé, je l'ai trouvé beau, je n'ai pas pu le garder pour moi et j'ai voulu le partager à mon tour avec toi. J'espère que tu feras pareillement.

    Une belle leçon de vie, donnée par un âne...

    9 commentaires
  • Certaines de mes cabanes et mangeoires pour oiseaux n'ont pas résisté à cet hiver particulièrement venteux.

    J'ai acheté une nouvelle mangeoire : un piquet en métal plastifié, avec deux coupelles : l'une pour les graines et l'autre pour l'eau. Et je leur offre plus de variété dans la nourriture pour attirer d'autres espèces d'oiseaux. Petits, de préférence...

    Les mésanges bleues et les sitelles torchepot sont revenues.

    Voici les mésanges bleues :

    Les oiseaux de mon jardin : les mésanges bleues, printemps 2018...
    Les oiseaux de mon jardin : les mésanges bleues, printemps 2018...
    Les oiseaux de mon jardin : les mésanges bleues, printemps 2018...
    Les oiseaux de mon jardin : les mésanges bleues, printemps 2018...
    Les oiseaux de mon jardin : les mésanges bleues, printemps 2018...
    Les oiseaux de mon jardin : les mésanges bleues, printemps 2018...
    Les oiseaux de mon jardin : les mésanges bleues, printemps 2018...
    Les oiseaux de mon jardin : les mésanges bleues, printemps 2018...

    14 commentaires
  • Le 30 mars 2018, j'ai profité d'un après-midi ensoleillé pour aller me balader à Andernos, au bord du Bassin d'Arcachon.

    Il y avait un gros coefficient et beaucoup de vent.

    Les eaux du Bassin d'Arcachon, d'habitude si calmes étaient agitées de "moutons", et arrivaient jusqu'au muret.

    Kite-surf et Bassin d'argent...
    Kite-surf et Bassin d'argent...
    Kite-surf et Bassin d'argent...

    Il y avait sur l'eau un courageux kite-surfeur, évoluant sur ces eaux argentées :

    Kite-surf et Bassin d'argent...
    Kite-surf et Bassin d'argent...
    Kite-surf et Bassin d'argent...
    Kite-surf et Bassin d'argent...
    Kite-surf et Bassin d'argent...

    8 commentaires