• Greet Van Hecke, militante de la positivité sur Radio 1 en Belgique a initié une opération qui doit durer du 14 janvier jusqu'à la Saint-Valentin : "Trente jours sans râler". Elle est soutenue par le ministre flamand du bien-être (oui, ça existe !).

     

    Des études scientifiques ont démontré que le stress et la mauvaise humeur provoquent la production de cortisol, une hormone qui engendre une plus grande vulnérabilité du corps humain, fragilise la santé, augmente les risques de crise cardiaque, de diabète, etc...

     

    Les volontaires sont invités à ne plus se plaindre inutilement pendant 30 jours. Cette expérience collective doit démontrer le lien qui existe entre un esprit positif et une bonne santé. Pour ce faire les participants rempliront un questionnaire avant et après. Ils verront ainsi les améliorations.

     

    Il n'est pas nécessaire d'être Flamand pour participer à ce défi et je vais m'inscrire.

    Vous pouvez déjà aller visiter le site mis en place pour ce défi (il faut traduire la page).

    La bonne humeur est-elle une maladie contagieuse ?

    Source : positivr.fr


    12 commentaires
  •  

    Je vous ai présenté le programme du festival des lanternes qui a lieu, pour la première fois en Europe, à Gaillac, dans le Tarn, du 1er décembre 2017 au 31 janvier 2018, de 18h à 23h, dans le site du Parc Foucaud.

    Je vous ai montré la clairière des écureuils, et le dragon qui crache de la fumée.

     

    Il y avait aussi des paons faisant la roue :

    Paon déployant ses plumes

    Le paon est un oiseau chinois représentant le bon augure. Il est magnifique notamment lorsqu'il déploie ses plumes, ce qui apporte le bon augure aux visiteurs. Les modèles de cette série de lanternes d'une ressemblance frappante avec les vrais paons sont en soie et tapissés de satin de couleurs différentes ravivées par les sources de lumière installées à l'intérieur. Il faut 50 jours pour construire un seul de ces paons.

    Le paon déployant ses plumes, au festival des lanternes chinoises à Gaillac...
    Le paon déployant ses plumes, au festival des lanternes chinoises à Gaillac...
    Le paon déployant ses plumes, au festival des lanternes chinoises à Gaillac...
    Le paon déployant ses plumes, au festival des lanternes chinoises à Gaillac...
    Le paon déployant ses plumes, au festival des lanternes chinoises à Gaillac...

    12 commentaires
  • En décembre 2017, j'ai visionné 4 films sur la médiathèque numérique :  "Creepy", "Des plans sur la comète", "La vie de château" et "2 days in New-York".

     

    - "Creepy", film japonais de Kiyoshi Kurosawa, sorti en juin 2017. Durée : 2h10 

    • Résumé :      Un ex-détective devenu professeur en criminologie s’installe avec son épouse dans un nouveau quartier, à la recherche d’une vie tranquille. Alors qu’on lui demande de participer à une enquête à propos de disparitions, sa  femme fait la connaissance de leurs étranges voisins. .

     

    • Mon ressenti : Ce thriller porte bien son titre. Creepy = terrifiant !
    • Takakura, un ancien détective reconverti en professeur en criminologie emménage avec sa femme, Yasuko, dans une nouvelle maison. Yasuko tente de faire connaissance avec les voisins et rencontre Nishino un voisin malsain et dérangeant qui vit avec sa femme, malade que l'on ne voit jamais et une fille aussi étrange que lui.
    • L'ambiance est oppressante. 
    • Une ancienne affaire de disparition d'une famille de 3 personnes, dans un lotissement quasi identique resurgit.
    • C'est original et effrayant par moment.

     

     

    • Ma note : 7/10

     

     

    - "Des plans sur la comète", film français de Guilhem Amesland, sorti en juin 2017, avec Vincent Macaigne, Philippe Rebbot,  Suzanne Clément, Hafsia Herzi

    • Résumé :      Michel et Franck, deux frères bricoleurs et combinards, arrivent en ville pour un nouveau chantier et de nouvelles entreprises de séduction. Lorsque Michel rencontre Michèle, qui leur a confié une maison à rénover, c’est le coup de foudre. De son côté du moins. Mais c’est sans compter sur Franck, dont le goût de l’embrouille et des petites combines mettent sans cesse en péril leur duo de pieds nickelés. 
      Surtout lorsqu’il s’associe avec une jeune vendeuse révoltée d’un magasin de bricolage, qui rêve de liberté et de voyages au bout du monde.

     

    • Mon ressenti : Cette comédie rappelle effectivement les pieds nickelés, et aussi le film "Le grand soir" avec Albert Dupontel et Benoit Poelvoorde.
    • Michel et Franck sont des apprentis bricoleurs, l'un était plus rêveur et l'autre plus escroc.
    • J'ai bien ri

     

    • Ma note : 8/10

     

     

     

    - "La vie de château", film français de Modi Barry et Cédric Ido, sorti en août 2017, avec Jacky Ido, Tatiana Rojo, Zirek Ahmet. Durée : 1h45 

    • Résumé :      Paris, station Château d'Eau. Charles est le chef d'un groupe de rabatteurs employés par les salons de coiffure afro du quartier. Charismatique, Charles règne sur son bout de trottoir où on le surnomme le « Prince ». Il est même sur le point de s'installer à son compte et de racheter le salon d'un barbier kurde dont les affaires périclitent. Mais un service rendu à un ami jaloux et l'ascension sur le boulevard d'un jeune rival aux méthodes plus agressives vont l'entraîner dans une dangereuse spirale dont ses rêves, sa réputation et sa garde-robe ne sortiront pas indemnes.

     

    • Mon ressenti : Cette comédie m'a fait découvrir un quartier cosmopolite de Paris. J'ignorais qu'il y avait des rabatteurs pour les salons de coiffure.
    • J'ai pas mal ri, même si le scénario est assez mince.

     

    • Ma note : 7/10
    •  

     

     

    - "2 days in New-York", film de Julie Delpy, sorti en 2012, avec Julie Delpy, Chris Rock, Albert Delpy. Durée : 1h35 

    • Résumé :      Marion (Julie Delpy) est désormais installée à New York, où elle vit avec Mingus (Chris Rock), un journaliste de radio, leurs deux enfants qu’ils ont eus de relations antérieures et un chat. Le couple est très amoureux ! Marion est toujours photographe et prépare son exposition. Son père, sa sœur et son petit copain (qui est en fait l’ex de Marion et qui n’était pas prévu du tout) débarquent à New York pour le vernissage. Le choc des cultures mais surtout les personnalités débridées des trois arrivants vont provoquer un véritable feu d’artifice entre Mingus, un vrai « newyorker », Marion disjonctée sur les bords, son père qui ne parle pas un mot d’anglais, sa sœur toujours en phase avec ses problèmes freudiens, et son petit ami… no comment ! Vous pouvez deviner la suite, ou pas…

     

    • Mon ressenti : Cette comédie est la suite de "2 days in Paris" (que je n'ai pas vu).
    • A la place de Mingus, j'aurais très vite viré les 3 énergumènes sans gêne qui arrivent et s'installent chez lui.
    • Le scénario est mince, mais j'ai ri.

     

    • Ma note : 7/10

    4 commentaires
  •  

    La lune était pleine le 1er janvier 2018, et plus proche de la Terre, donc plus brillante.

    Entre deux averses je suis sortie la photographier.

    Elle jouait à cache-cache avec de gros nuages noirs et de petits nuages roses...

    Madame la Lune, le 1er janvier 2018...
    Madame la Lune, le 1er janvier 2018...
    Madame la Lune, le 1er janvier 2018...
    Madame la Lune, le 1er janvier 2018...
    Madame la Lune, le 1er janvier 2018...
    Madame la Lune, le 1er janvier 2018...
    Madame la Lune, le 1er janvier 2018...
    Madame la Lune, le 1er janvier 2018...
    Madame la Lune, le 1er janvier 2018...
    Madame la Lune, le 1er janvier 2018...
    Madame la Lune, le 1er janvier 2018...
    Madame la Lune, le 1er janvier 2018...

    9 commentaires
  • La météo n'a été guère clémente depuis une quinzaine de jours. Pluie, grêle, bourrasques de vent se sont succédées.

    J'ai profité d'une éclaircie le 31 décembre pour aller me balader au port ostréicole et prendre quelques photos d'un ciel bien sombre au dessus du Bassin d'Arcachon :

     

    Ciel du 31 décembre 2017...
    Ciel du 31 décembre 2017...
    Ciel du 31 décembre 2017...
    Ciel du 31 décembre 2017...

    3 commentaires