• Je suis retombée par hasard sur cet article, publié sur ce blog en octobre 2014, et ces deux vieilles dames dignes m'ont donné envie de les sortir de l'ombre.

    Elles sont touchantes et je les adore, même si je ne les connais pas...

     

    ********************

     

     

    En les voyant approcher du miroir d'eau en se tenant par la main, j'ai pensé tout de suite aux Vieilles Dames de Jacques Faizant. J'adorais lire leurs aventures dans Jours de France, quand j'allais chez ma grand-mère paternelle.

    Pourtant elles n'étaient pas habillées de noir, n'avaient pas l'air d'odieuse bourgeoises comme celles du dessinateur.

    C'était simplement deux vieilles dames, vêtues d'imperméables de couleur beige pour l'une, bleu pour l'autre.

    L'une a voulu goûter la température de l'eau avec un doigt, l'autre a essayé de l'en dissuader, l'agrippant de toutes ses forces, des deux mains, pour l'empêcher de tomber dans le miroir...

     

    Merci Mesdames. Vous m'avez offert un petit bonheur en vous regardant faire. J'ai souri de vous voir si complices et si pleines d'attention l'une pour l'autre.

    Pas besoin de plonger pour vous sauver : il n'y a que quelques millimètres d'eau sur ce miroir. Mais vous auriez pu glisser...

    Vous souvenez-vous des Vieilles Dames de Jacques Faizant ?

     

     


    12 commentaires
  • En avril, je vous ai parlé de mes citronniers caviar (citrus australica). L'un d'eux était couvert de fleurs et de fruits en formation.

     

    Trois mois plus tard j'ai une vingtaine de citrons caviar sur ce citronnier.

    Les citrons de couleur brun foncé deviennent jaunes. Celui que j'ai cueilli pesait 13 g et mesurait 5 cm.

    Le kilo de citrons caviar (entre 70 et 80 citrons) se vend ente 280 € et 350 € à Rungis.

    Récolte de mes premiers citrons caviar...
    Récolte de mes premiers citrons caviar...
    Récolte de mes premiers citrons caviar...
    Récolte de mes premiers citrons caviar...
    Récolte de mes premiers citrons caviar...
    Récolte de mes premiers citrons caviar...
    Récolte de mes premiers citrons caviar...

    Le citron caviar est un agrume très surprenant, fruit d'un arbuste épineux australien. De forme cylindrique allongée, sa fine peau renferme des billes translucides au goût acidulé, entre citron et pamplemousse. Selon les variétés, la peau peut être verte, jaune, noire, marron ou rouge. Ses billes peuvent être jaunes, vertes, roses ou beiges.

    Aucune préparation n'est nécessaire à la dégustation du citron caviar. Il suffit d'entailler la peau pour découvrir des dizaines de petites billes renfermant un jus surprenant. Attention, elles sont très fragiles, et tout le plaisir réside dans le fait de faire éclater les billes dans la bouche.

    Les petites billes du citron caviar peuvent servir de garniture et de condiment, et jouer un rôle assez comparable au citron, avec un aspect de type caviar irremplaçable. Elles sont très agréables avec des fraises ou dans une salade de fruits.

    Comme son cousin le citron, le citron caviar rehaussera vos spécialités de poissons et fruits de mer. Il est idéal avec tous vos poissons blancs, mais aussi avec les huîtres ou le saumon.


    On peut les broyer pour en extraire le jus, mais proposer quelques billes décoratives est souvent une bonne idée.

    En dessert, il peut servir de décoration tout en apportant une touche acide sympathique.

    Il est très chouette aussi dans les cocktails.

    Source : site 750 g


    16 commentaires
  • Je vous ai montré quelques photos de la cathédrale de Nantes, prises en 2012. J'ai bien sûr aussi admiré ses vitraux.

    Sur le site de la cathédrale de Nantes, j'ai trouvé les informations suivantes :

     

    Les vitraux de la cathédrale Saint-Pierre et Saint-Paul de Nantes portent les traces des terribles épreuves qui les jalonnèrent au cours des siècles.

    De la cathédrale du XVe siècle, il ne restait plus que quelques éléments du grand vitrail derrière le buffet du grand orgue sur la façade occidentale (détruit par le récent incendie). Il est attribué à Jehan de La Chasse.

     

    Les autres vitraux de cette époque ont été soufflés lors de l’explosion de la tour des Espagnols au château des Ducs le 25 mai 1800.

    Il ne reste rien ou presque des vitraux des siècles suivants, victimes eux aussi de la Révolution et des bombardements du 15 juin 1944. Une recomposition des vitraux sauvés fut réalisée et se trouve dans la chapelle du Sacré-Cœur. Elle représente “la Cène” et “un prélat bénissant des fidèles avec l’ostensoir”.

    Les vitraux ont tous été réalisés depuis, par différents maîtres-verriers et sont de facture plus moderne.

     

    Vous pouvez agrandir les photos en cliquant dessus, et faire défiler le diaporama en cliquant sur les flèches de chaque côté de l'écran (24 photos).

    Les vitraux de la cathédrale Saint-Pierre et Saint-Paul de Nantes...
    Les vitraux de la cathédrale Saint-Pierre et Saint-Paul de Nantes...
    Les vitraux de la cathédrale Saint-Pierre et Saint-Paul de Nantes...
    Les vitraux de la cathédrale Saint-Pierre et Saint-Paul de Nantes...
    Les vitraux de la cathédrale Saint-Pierre et Saint-Paul de Nantes...
    Les vitraux de la cathédrale Saint-Pierre et Saint-Paul de Nantes...
    Les vitraux de la cathédrale Saint-Pierre et Saint-Paul de Nantes...
    Les vitraux de la cathédrale Saint-Pierre et Saint-Paul de Nantes...
    Les vitraux de la cathédrale Saint-Pierre et Saint-Paul de Nantes...
    Les vitraux de la cathédrale Saint-Pierre et Saint-Paul de Nantes...
    Les vitraux de la cathédrale Saint-Pierre et Saint-Paul de Nantes...
    Les vitraux de la cathédrale Saint-Pierre et Saint-Paul de Nantes...
    Les vitraux de la cathédrale Saint-Pierre et Saint-Paul de Nantes...
    Les vitraux de la cathédrale Saint-Pierre et Saint-Paul de Nantes...
    Les vitraux de la cathédrale Saint-Pierre et Saint-Paul de Nantes...
    Les vitraux de la cathédrale Saint-Pierre et Saint-Paul de Nantes...
    Les vitraux de la cathédrale Saint-Pierre et Saint-Paul de Nantes...
    Les vitraux de la cathédrale Saint-Pierre et Saint-Paul de Nantes...
    Les vitraux de la cathédrale Saint-Pierre et Saint-Paul de Nantes...
    Les vitraux de la cathédrale Saint-Pierre et Saint-Paul de Nantes...
    Les vitraux de la cathédrale Saint-Pierre et Saint-Paul de Nantes...
    Les vitraux de la cathédrale Saint-Pierre et Saint-Paul de Nantes...
    Les vitraux de la cathédrale Saint-Pierre et Saint-Paul de Nantes...
    Les vitraux de la cathédrale Saint-Pierre et Saint-Paul de Nantes...

    11 commentaires
  • Il y a quelques jours, je vous ai montré les photos d'une libellule qui s'est aimablement laissée photographier dans mon jardin.

    Daniel Chaton s'en est inspiré pour écrire ce très joli poème. N'hésitez pas à aller lui rendre visite sur son joli blog en cliquant ICI.

    Le joli poème de Daniel en l'honneur de la libellule de mon jardin...

    Une libellule dans mon jardin

     


    Petit jardin qui entoure la maison,
    J’aime m’y promener à la fraicheur de l’aube.
    Roses en train d’éclore,
    Alors que les anciens pétales jonchent le sol.
    Fils de la vierge qui barrent les chemins,
    Et se rompt à mon passage.

    Les premiers oiseaux font entendre leur chant,
    Les pigeons roucoulent au-dessus de leur nid.
    Pas de bruits de voitures,
    L’heure du travail n’a pas encore sonné.
    Quelques fenêtres sont éclairées,
    Celles des premiers travailleurs.

    Devant moi, une branche frémit ;
    Elle a quelque chose à me dire,
    Ou une merveille à me montrer.
    Je m’arrête sans bruit ;
    Pas un geste.
    Je suis subjugué par cette vision.

    À l’extrémité d’une tige,
    Me regarde une libellule,
    Corps allongé posé sur deux pattes,
    Deux paires d’ailes membraneuses
    Transparente comme une dentelle de Calais,
    Tête ronde, yeux globuleux.

    Téléphone en main, je la photographie,
    Sous tous les angles.
    Elle se meut doucement sur la tige.
    Comme une artiste, elle se laisse faire.
    Magnifique insecte au corps allongé,
    Tu profites du calme matinal de la nature.

    Tu es la sagesse personnifiée ;
    Créature du vent,
    Être éphémère.
    Tu n’es pas une demoiselle,
    Mais une vraie libellule,
    La première que je voie.
    (Daniel Chaton 19/07/2020)

     


    12 commentaires
  • Hier, nous sommes allés nous balader avec mon frère autour du lac d'Hourtin-Maubuisson, en Gironde.

    Nous avons commencé par nous promener autour de la lagune de Contaut toute proche.

    Ce circuit est au coeur de la réserve naturelle des dunes marais à Hourtin.

    Un sentier pédestre permet de se promener sur des passerelles en bois surmontant les marais au milieu des osmondes royales et fougères géantes.

    Différents jeux et équipements permettent aux enfants de découvrir la faune et la flore de cette lagune :

    Balade autour de la lagune de Contaut...
    Balade autour de la lagune de Contaut...

    Quelques vues sur la lagune :

    Balade autour de la lagune de Contaut...
    Balade autour de la lagune de Contaut...
    Balade autour de la lagune de Contaut...
    Balade autour de la lagune de Contaut...
    Balade autour de la lagune de Contaut...

    Il n'y avait pas d'oiseaux,ou alors ils étaient bien cachés.

    J'ai aperçu uniquement un héron qui pêchait sans se lasser des vers ou petites anguilles : 

    Balade autour de la lagune de Contaut...
    Balade autour de la lagune de Contaut...
    Balade autour de la lagune de Contaut...
    Balade autour de la lagune de Contaut...
    Balade autour de la lagune de Contaut...
    Balade autour de la lagune de Contaut...
    Balade autour de la lagune de Contaut...
    Balade autour de la lagune de Contaut...

    9 commentaires