• Hier, le Père Noël a fait une tournée exceptionnelle chez mes trois petites-filles : Alice (6 ans), Manon (2 ans 1/2) et Valentine (bientôt 6 mois). Elles avaient déjà été gâtées par sa tournée précédente : gros cartons de Playmobil avec une ferme complète, une grue télécommandée, différents jeux, doudous, etc...

    Le Père Noël Girondin leur a apporté des livres et une fabrique à histoires Lunii (petit boitier sans écran permettant à l'enfant de choisir les différents éléments qui composeront son histoire : un héros, un compagnon, un lieu et un objet) pour Alice, un jeu avec des marionnettes colorées pour s'inventer des histoires et une mallette de vétérinaire pour Manon, une peluche musicale Sophie la girafe et un jeu d'éveil pour Valentine qui découvre le monde. J'ai montré les hérissons à Alice qui a fait la grimace : "C'est quoi ces petites souris ?"

    Je lui ai expliqué que c'était des hérissons, pour elle et ses soeurs. Elle ne les a pas voulu, et comme c'est la chef du clan des filles, je les ai remportés. Tant pis, j'espère qu'ils feront d'autres heureux...

    Je suis repartie avec un mug et un carnet à l'effigie de chats, et mes trois hérissons. Je suis rentrée chez moi à 19h30, juste avant le couvre-feu...

    Les trois petits hérissons sont rentrés à la maison...

    Fait main et avec amour

    Ne plait pas toujours


    23 commentaires
  • Je me souviens d'un Noël, il y a 54 ans. J'étais en 6ème et je commençais à apprendre le latin sans beaucoup d'enthousiasme.

    J'adorais déjà lire et j'espérais recevoir à Noël un joli livre de poche qui m'aurait permis de m'évader.

    Le cadeau offert par mes grands-parents était volumineux et très lourd. Plusieurs livres peut-être ? Ou bien le magnétophone dont je rêvais ?

    Lorsque j'ouvris le paquet et découvris un Gaffiot, j'ai eu du mal à cacher ma déception...

    Un Gaffiot, du nom de son auteur, est un dictionnaire Latin-Français de plus de 1 700 pages. A l'époque c'était un peu la Bible indispensable du Latiniste.

     

    Ce Gaffiot m'a pourri la vie les fois où je l'ai emmené dans mon cartable déjà bien lourd et m'a plus assommée que fait rêver...

    Ce dictionnaire pèse 2 440 g !

    Quand je l'ai abandonné en passant en seconde il était comme neuf...

     

    Joyeux Noël à tous !


    15 commentaires
  • Si vous êtes abonné(e) à mon blog, sur Overblog, vous avez dû recevoir hier après-midi 3 avis de parutions d'articles à la suite : "Fleurs de mon jardin : agapanthes en boutons...", "Une robe d'été au crochet pour Victoire...", "Bonne fête à toutes les mamans du monde !", articles déjà parus respectivement les 17 juin, 16 juin et 7 juin 2020.

    Je vous prie de m'excuser pour la gêne occasionnée.

    Ce bug indépendant de ma volonté a sans doute été généré par le passage en mode sécurisé de mon blog.

    Depuis l'ouverture du blog en avril 2009, presque 12 ans, j'utilisais le thème "Legacy 7", qui n'était plus maintenu par Overblog, mon hébergeur. Il offrait de nombreuses possibilités avec les textes libres que je pouvais disposer dans la colonne à droite de mon blog.

    Passage de mon blog en "mode sécurisé"...

    Ces derniers jours, j'ai testé tous les thèmes disponibles sur Overblog, cherchant celui qui correspondrait le mieux au thème que j'utilisais jusque-là. J'en avais repéré 5 ou 6 assez proches, mais il manquait toujours quelque chose : les archives, ou les nombres de commentaires. Aucun n'offrait 7 textes libres comme ceux que j'avais : j'ai transformé mes textes libres en "pages", visibles dans la colonne de droite.

    J'ai cherché un tutoriel sur Youtube, pour trouver des astuces sur les différents thèmes et leur personnalisation. J'en ai trouvé un qui parlait du thème "Classical", et je l'ai suivi en le testant sur mon blog. J'ai dû faire une fausse manipulation car j'ai changé le thème, sans possibilité de revenir en arrière puisque l'ancien n'existe plus...

    J'ai retrouvé avec plaisir le widget, en bas de mes articles "Vous aimerez aussi" qui offre une possibilité supplémentaire de découvrir mes anciens articles.

    Grâce au tuto, j'ai ajouté un diaporama des articles récents, en haut de mon blog, changé le mode d'affichage des articles (résumé au lieu de complet).

    Ayant changé de thème, plus vite que je ne l'aurais voulu, j'ai effectué la demande pour passer en mode sécurisé, craignant que le passage supprime des liens ou des photos.

    Quelques dizaines de minutes plus tard, j'ai reçu un message m 'indiquant que mon blog était désormais passé en mode sécurisé (https:// au lieu de l'ancien http;//) mais qu'un de mes articles posait problème. Un seul sur 4 595 ! Quelle chance ! C'était un de mes premiers Café Thé, le n°3 - Le moulin de la galette, article paru en mai 2010.

    Il me fallait modifier un lien restant vers une ressource non sécurisée (http et non https). J'ai enregistré chacune des 6 photos de l'article sur mon disque dur, les ai supprimées dans l'article puis remplacées. Le message d'erreur persistait.

    J'ai regardé le code html de l'article : les photos pointaient bien vers des sites https. J'ai copié l'ensemble du code sur Word et lancé une recherche pour répertorier tous les "http" et j'ai ainsi trouvé celui qui posait problème, tout à la fin. Je l'ai remplacé par "https", j'ai mis à jour d'article et le message d'erreur a disparu.

    J'ai alors renvoyé le rapport d'erreur et mon blog est passé en mode sécurisé.

     

    Bravo aux équipes d'Overblog car tout s'est très bien passé, rapidement et sans perte de données ! 

     

    Passage de mon blog en "mode sécurisé"...
     
     

    16 commentaires
  • Mardi, nous sommes allés déjeuner chez mon fils cadet et sa famille, avec Alban et son grand-père, Nous voulions voir Bébé Valentine qui a maintenant 3 mois et est adorable, Manon (2 ans) qui a été opérée des végétations et des amygdales il y a quelques jours et la grande Alice (6 ans), entrée au cours préparatoire à la rentrée.

    Alban est adulé par sa petite cousine Manon qui le serre dans ses bras, lui  fait des guilis et l'embrasse sans cesse.

     

    Et le lendemain, mercredi, j'ai ramené Alban chez lui. Il était ravi de retrouver ses parents et sa soeur, sa maison, ses jouets, et Cerise, son chat.

    Pendant ses vacances chez moi, j'ai évité de regarder les informations à la télévision.

    "Mamie, c'est vraiment embêtant ce coronavirus", m'a-t'il dit un jour et j'ai vite changé de chaîne et de sujet.

    Je n'ai eu guère de temps pour me balader sur 20 minutes ou You Tube, comme je le fais habituellement. Je ne m'attendais donc pas du tout à un reconfinement généralisé, notre région étant relativement épargnée.

    Mais cela tombe bien que je l'ai ramené juste avant.

     

    Quand je suis rentrée chez moi, mercredi en fin d'après-midi, il ne restait sur le canapé que sa "citrouille de sport", comme il l'appelait.

    Mon amie et co-équipière au tennis de table, m'avait porté cette citrouille de son jardin juste avant son arrivée. Alban la soulevait comme s'il s'agissait d'haltères.

    Quand il est parti, il m'a demandé de lui en garder un morceau lorsque je préparerai une soupe avec..

     

    Quelle chance d'avoir pu ramener mon petit Prince chez lui !

    11 commentaires
  • Dimanche 17 octobre, ma journée a été bien chargée. Le matin, nous avions une compétition de tennis de table par équipe à Yvrac, à 1h de route. Pour y être à 9h00, nous devions partir à 7h45, à 4. En tant que capitaine de l'équipe, j'avais organisé le départ. A 7h05 j'ai reçu un SMS d'un joueur qui se sentait mal et ne venait pas, me demandant d'appeler la remplaçante... Cela m'a mise de mauvaise humeur. Comment chercher un remplaçant, quelques dizaines de minutes avant le départ ?

    Nous sommes partis jouer à 3 au lieu de 4, avec dès le départ 5 matchs perdus sur 18 (4 simples et un double). Et nous avons perdu 5 à 13... L'équipe adverse était sympa et nous avons passé un bon moment.

     

    Nous sommes rentrés chez nous vers 14h. A 17h30, je suis partie avec 3 amies voir la pièce de théâtre dont je vous ai parlé il y a quelques jours : "Pour combien tu m'aimes ?". Nous avons bien ri et passé 1h1/2 très agréable.

     

    Dès que le spectacle a été terminé, je suis rentrée chez moi, j'ai mangé une salade et je suis partie en direction de La Rochelle (2h30 de route). Je suis arrivée chez mon fils aîné vers 22h30, assez fatiguée par la route, après avoir été éblouie par les phares. Mais j'étais heureuse car je venais chercher Alban, mon petit-fils de 5 ans, que j'allais garder pour la 1ère fois chez moi...

     

    Le lendemain matin, nous sommes repartis tous les deux, et nous avons beaucoup ri et parlé pendant le trajet.


    10 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique