• En juin 2018, j'ai regardé 4 films sur la médiathèque numérique :  "Jusqu'à la garde", "Moi, Tonya", "Le rire de Madame Lin"  et "Les garçons sauvages".

     

     

    - "Jusqu'à la garde", film français de Xavier Legrand, avec Léa Drucker, Denis Ménochet, Thomas Gioria, sorti en février 2018. Durée : 1h33. 

     

    • Résumé :        Le couple Besson divorce. Pour protéger son fils d’un père qu’elle accuse de violences, Miriam en demande la garde exclusive. La juge en charge du dossier accorde une garde partagée au père qu’elle considère bafoué. Pris en otage entre ses parents, Julien va tout faire pour empêcher que le pire n’arrive.

     

    • Mon ressenti : Miriam (Léa Drucker) et Antoine (Denis Ménochet) sont chez le juge chargé de leur divorce, accompagnés de leur avocat respectif. Leurs enfants : Joséphine et Julien (11 ans) ne veulent plus voir leur père accusé de violence mais le juge décide de lui accorder la garde alternée pour Julien.
    • L'enfant meurt de peur et redoute les moments passés avec son père.
    • Nous allons comprendre peu à peu pourquoi et avoir peur avec lui d'un drame qui semble inévitable.
    • Les acteurs sont excellents, notamment Denis Ménochet, pervers narcissique et le jeune Thomas Gioria qui joue Julien.
    • Pour son premier long métrage, Xavier Legrand reprend un thème d'actualité, évoqué déjà par lui dans un court métrage avec les mêmes acteurs principau​x : les violences conjugales, et le drame des enfants écartelés entre leurs parents.

     

    • Ma note : 9/10

     

     

     

    - "Moi,Tonya", film américain de Craig Gillespie, avec Margot Robbie, Allison Janney, Sebastian Stan, sorti en février 2018. Durée : 2h00. 

     

    ​​​​​​​

    • Résumé :        En 1994, le milieu sportif est bouleversé en apprenant que Nancy Kerrigan, jeune patineuse artistique promise à un brillant avenir, est sauvagement attaquée. Plus choquant encore, la championne Tonya Harding et ses proches sont soupçonnés d'avoir planifié et mis à exécution l'agression…

     

    • Mon ressenti : Ce film retrace la vie et la carrière sportive de Tonya Harding, patineuse depuis ses 4 ans, poussée par une mère toujours insatisfaite, ne lui témoignant aucune tendresse, mais investissant toutes ses ressources financières pour lui payer des cours de patinage.
    • Tonya consacre sa vie et son énergie dans le patinage artistique, mais n'obtient pas les notes méritées, son look ne plaisant pas aux juges.
    • Elle sera la première à réussir un triple axel et sa carrière semble relancée.
    • Jusqu'à l'incident avec sa rivale : Nancy Kerrigan...
    • Je me souvenais très bien de ce faits divers déplorable...
    • Tonya a du talent mais ne dégage pas de charisme. A force de râler contre tout et contre tous elle s'est mis beaucoup de monde à dos. Sa mère est odieuse, et son mari peu sympathique et sans scrupule...

     

    • Ma note : 7,5/10
    •  

     

    - "Le rire de Madame Lin", film chinois de Zhang Tao, sorti en décembre 2017. Durée : 1h27. 

    • Résumé :        Dans un village du Shandong, une vieille paysanne fait une chute. Immédiatement, ses enfants en profitent pour la déclarer inapte et l’inscrivent malgré elle dans un hospice. En attendant qu’une place se libère, la doyenne séjourne chez chacun de ses enfants, alors qu’aucun ne veut la prendre en charge. Elle voyage ainsi de famille en famille, tandis que son état de santé et ses rapports familiaux se dégradent. Un rire désespéré et maladif finit par poindre chez cette vieille femme délaissée.

     

    • Mon ressenti : Je n'ai vu que le quart de ce film, le visionnage en streaming  ayant été coupé par un orage. L'histoire n'était pas passionnante...

     

     

    - "Les garçons sauvages", film français de Bertrand Mandico, avec Margot Robbie, Allison Janney, Sebastian Stan, sorti en février 2018. Durée : 1h50. 

     

    • Résumé :        Début du vingtième siècle, cinq adolescents de bonne famille épris de liberté commettent un crime sauvage.  Ils sont repris en main par le Capitaine, le temps d'une croisière répressive sur un voilier. Les garçons se mutinent. Ils échouent sur une île sauvage où se mêlent plaisir et végétation luxuriante. La métamorphose peut commencer…

     

    Mon ressenti : Je n'ai regardé ce film mêlant fantastique, violence, sexe qu'une dizaines de minutes...

     


    4 commentaires
  •  

    Mardi 5 juin, le ciel était gris mais je suis partie me promener en vélo au bord du Bassin d'Arcachon espérant admirer aigrettes garzettes et hérons.

    La lumière était très belle lorsque je suis arrivée au bord de l'eau.

    La mer était plus claire que le ciel.

     

    Du côté gauche de la jetée les nuages se reflétaient dans l'eau :

    Quand la mer est plus claire que le ciel...
    Quand la mer est plus claire que le ciel...
    Quand la mer est plus claire que le ciel...

    Et du côté droit, la mer était d'un bleu très pâle :

    Quand la mer est plus claire que le ciel...
    Quand la mer est plus claire que le ciel...
    Quand la mer est plus claire que le ciel...
    Quand la mer est plus claire que le ciel...
    Quand la mer est plus claire que le ciel...
    Quand la mer est plus claire que le ciel...

    9 commentaires
  • En mai 2018, j'ai visionné 4 films sur la médiathèque numérique :  "L'échange des princesses", "Le lion est mort ce soir", "El Presidente" et "Le temps des égarés".

     

     

    - "L'échange des princesses", film français de Marc Dugain, avec Lambert Wilson, Olivier Gourmet, Anamaria Vartolomia, sorti en décembre 2017. Durée : 1h40. 

     

     

    • Résumé :       1721. Une idée audacieuse germe dans la tête de Philippe d’Orléans, Régent de France… Louis XV, 11 ans, va bientôt devenir Roi et un échange de princesses permettrait de consolider la paix avec l’Espagne, après des années de guerre qui ont laissé les deux royaumes exsangues.
      Il marie donc sa fille, Mlle de Montpensier, 12 ans, à l’héritier du trône d’Espagne, et Louis XV doit épouser l’Infante d’Espagne, Anna Maria Victoria, âgée de 4 ans.
      Mais l’entrée précipitée dans la cour des Grands de ces jeunes princesses, sacrifiées sur l’autel des jeux de pouvoirs, aura raison de leur insouciance…

     

    • Mon ressenti : Les costumes d'époque et les images sont soignés.
    • Juliane Lepoureau, la jeune actrice qui joue l'Infante d'Espagne est naturelle et craquante. L'histoire aurait pu être belle, mais je suis restée sur ma faim car il ne se passe pas grand chose...
    • Ma note : 7/10

     

     

    - "Le lion est mort ce soir", film français de Nobuhiro Suwa, avec Jean-Pierre Léaud, Pauline Etienne, Maud Wyler, sorti en janvier 2018. Durée : 1h43.

     

     

     

    • Résumé :       Dans le Sud de la France, Jean, un acteur rattrapé par le passé, s'installe, clandestinement, dans une maison abandonnée où vécut jadis Juliette, le grand amour de sa vie. Une bande d'enfants du quartier, apprentis cinéastes, découvre la même demeure, décor parfait de leur prochain film.
      Jean et les enfants tomberont nez à nez, tôt ou tard...

     

    • Mon ressenti : Je me suis ennuyée pendant les 49 minutes où j'ai visionné ce film,...

     

    - "El Presidente", film de Santiago Mitre, avec Ricardo Darin, Dolorés Fonzi, Erica Rivas, sorti en janvier 2018. Durée : 1h54. 

     

    • Résumé :       Au cours d’un sommet rassemblant l’ensemble des chefs d’état latino-américains dans un hôtel isolé de la Cordillère des Andes, Hernán Blanco, le président argentin, est rattrapé par une affaire de corruption impliquant sa fille. Alors qu’il se démène pour échapper au scandale qui menace sa carrière et sa famille, il doit aussi se battre pour conclure un accord primordial pour son pays

     

    • Mon ressenti : J'ai été sous le charme de Ricardo Darin qui joue le Président Agentin, a priori intègre, malgré toutes les approches d'autres politiciens pour obtenir son soutien.
    • Mais plus le film avançait, moins j'étais sûre de son intégrité et la fin ne m'a pas apporté de réponse.

     

    • Ma note : 7/10

     

     

    - "Le temps des égarés", film français de Virginie Sauveur, avec Claudia Tagbo, Jean-Pierre Lorit, Biyouna, passé sur Arte en mai 2018. 

     

    • Résumé :      Ancienne réfugiée, Sira est traductrice pour l’OFRPA, l’organisme chargé de l’attribution du droit d’Asile en France. Sans aucun scrupule vis-à-vis des demandeurs, elle leur vend au prix fort des odyssées mensongères mais susceptibles de convaincre les autorités. Un enchaînement de rencontres vont avoir raison de son cynisme.

     

    • Mon ressenti : Claudia Tagbo, l'humoriste, joue ici Sira, une femme sans pitié ni scrupule qui exploite les réfugiés et amasse de l'argent. Une fillette qui lui rappelle ce qu'elle a vécu autrefois va bouleverser sa vie et l'humaniser.
    • Biyouna joue avec talent sa voisine et ennemie.
    • Alice Belaïdi joue une jolie et jeune avocate qui va s'impliquer pour aider la fillette et son père.
    • C'est bien filmé et émouvant.

     

     

    • Ma note : 8/10

    6 commentaires
  • Lorsque je me promène dans le quartier Saint-Pierre, à Bordeaux,dans la rue du Pas-Saint-Georges, j'admire toujours la vitrine du magasin de jouets "Petits pouces".

    Je vous avais déjà montré ces décorations inventives, au-dessus de la devanture du magasin.

    "Les p'tits bateaux qui vont sur l'eau ont-ils des ailes ?" en juin 2016:

     

    Licornes et arcs en ciel en décembre 2016 :

     

    Hier en passant dans la rue, j'ai admiré un décor de forêt vierge avec les animaux de la jungle : girafe, tigre, éléphant, singe, serpent et panda...

     

    Les animaux de la jungle au magasin "Petits Pouces"...
    Les animaux de la jungle au magasin "Petits Pouces"...

    Bravo aux gérants de ce magasin pour leur inventivité !


    11 commentaires
  • Cela fait maintenant presque 8 ans que j'ai installé un petit bassin au milieu de mon jardin et y ai déposé des nénuphars.

    Et depuis 6 ans j'ai le bonheur, chaque année, début mai, aux alentours du 10, de découvrir les premières fleurs. En 2016, j'ai ajouté 2 plants : un jaune et un rouge.

    Je n'ai jamais ajouté de terreau ou d'engrais, ni divisé les rhizomes.

    L'hiver, l'eau gèle.

    Chaque année les fleurs sont plus belles, avec plus de pétales, et plus nombreuses...

    Premières fleurs 2018 dansle bassin aux nénuphars...
    Premières fleurs 2018 dansle bassin aux nénuphars...
    Premières fleurs 2018 dansle bassin aux nénuphars...
    Premières fleurs 2018 dansle bassin aux nénuphars...
    Premières fleurs 2018 dansle bassin aux nénuphars...
    Premières fleurs 2018 dansle bassin aux nénuphars...

    13 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique