• En juin 2019, j'ai regardé 5 films sur la médiathèque numérique proposée par les bibliothèques de Gironde :  "Un ange", "La dernière folie de Claire Darling",  "Une intense conviction", "Rosie Davis" et "Les moissonneurs".

     

    - "Un ange", film de Koen Mortier, avec Vincent Rottier, Fatou N'Diaye, sorti en février 2019. Durée : 1h45

     

    • Résumé :            Un sportif célèbre tombe amoureux d'une prostituée lors d'un voyage au Sénégal. Lorsqu'il trouve la mort dans des circonstances douteuses, elle est arrêtée malgré son innocence

     

    • Mon ressenti : Le héros est un champion cycliste, Belge, en vacances au Sénégal avec son frère. En proie à  des cauchemars et des hallucinations, on découvre peu à peu qu'il se drogue. Il rencontre Fatou, une belle Sénégalaise qui vit de ses charmes. Il lui propose le mariage.
    • Le héros est touchant car gentil, désireux de plaire à ses supporters, respectueux. Il décède dans la chambre de l'hôtel minable où il était avec Fatou et celle-ci est emprisonnée.
    • Le film a été inspiré par la vie chaotique du coureur cycliste Franck Vandenbroucke.

     

    • Ma note : 7/10 (Note moyenne spectateurs : 2,5/5, note moyenne presse : 2,2/5) 

     

     

    - "La dernière folie de Claire Darling", film français de Julie Bertuccelli, avec Catherine Deneuve, Chiara Mastroianni, Samir Fuesmi, Alice Taglioni, sorti en février 2019. Durée : 1h34

     

    • Résumé :              À Verderonne, petit village de l'Oise, c'est le premier jour de l'été et Claire Darling se réveille persuadée de vivre son dernier jour... Elle décide alors de vider sa maison et brade tout sans distinction, des lampes Tiffany à la pendule de collection. Les objets tant aimés se font l’écho de sa vie tragique et flamboyante. Cette dernière folie fait revenir Marie, sa fille, qu’elle n’a pas vue depuis 20 ans.

     

    • Mon ressenti : 
    • C'est un film époustouflant, sur la vie, le temps qui passe, les objets que l'on accumule...
    • Les 3 actrices principales sont magnifiques, particulièrement Catherine Deneuve (Claire Darling), magistrale. Claire vivait dans une belle demeure. Elle reçoit un signe comme quoi elle va mourir le lendemain et organise un vide grenier pour vendre tous les objets (anciens et de valeur) qu'elle a accumulés au cours de sa vie : tableaux, livres anciens, lampes, mobilier, collection d'automates.
    • Martine, amie de Marie, la fille de Claire avertit celle-ci, et essaie de sauver les plus belles pièces.
    • Il y a une pendule éléphant : la trompe remue au changement d'heure, une bague qui porte bonheur, un tableau avec des nénuphars peint par un faux Monet
    • Un inventaire à la Prévert. Une fête foraine un dernier tour d'auto tamponneuse un prêtre amoureux, des lettres postées de Grèce qui n'ont jamais été ouvertes, une vieille dame malade (alzheimer ?), une fillette kleptomane, des objets anciens qui m'ont rappelé des souvenirs, un gendarme qui vole, une chrysalide qui se transforme en papillon...
    • J'ai apprécié le jeu des actrices

     

    • Ma note : 9,5/10 (Note moyenne spectateurs : 3/5, note moyenne presse : 3/5) 

     

     

    - "Une intense conviction", film franco-belge d'Antoine Raimbault, avec Marina Foïs, Olivier Gourmet, Laurent Lucas, sorti en février 2019. Durée : 1h50. 

     

    • Résumé :               Depuis que Nora a assisté au procès de Jacques Viguier, accusé du meurtre de sa femme, elle est persuadée de son innocence. Craignant une erreur judiciaire, elle convainc un ténor du barreau de le défendre pour son second procès, en appel. Ensemble, ils vont mener un combat acharné contre l'injustice. Mais alors que l’étau se resserre autour de celui que tous accusent, la quête de vérité de Nora vire à l’obsession.

     

    • Mon ressenti :  Ce film est inspiré de faits réels : la disparition de Suzanne Viguier et le procès dont son époux a fait l'objet.
    • Un très beau film qui permet de découvrir les coulisses d'une affaire et d'un procès. Laurent Lucas (Jacques Viguier) est accusé de la mort de sa femme qui a disparu.
    • Marina Foïs (Nora) épatante, chef dans un petit restaurant, est convaincue de son innocence et va convaincre Olivier Gourmet (l'avocat Dupont-Moretti) de le défendre. Elle va s'investir complètement dans l'affaire et écouter tous les enregistrements téléphoniques, aidant l'avocat dans l'ombre.
    • Son entêtement va faire basculer la balance

     

    • Ma note : 9/10 (Note moyenne spectateurs : 4,1/5, note moyenne presse : 4/5)

     

     

    - "Rosie Davis", film irlandais de Paddy Breathnach, sorti en mars 2019. Durée : 1h26

     

    • Résumé :             Rosie Davis et son mari forment avec leurs quatre jeunes enfants une famille modeste mais heureuse. Le jour où leur propriétaire décide de vendre leur maison, leur vie bascule dans la précarité. Trouver une chambre à Dublin, même pour une nuit, est un défi quotidien. Les parents affrontent cette épreuve avec courage en tentant de préserver leurs enfants.

     

    • Mon ressenti : Un film poignant sur le problème du logement à Dublin.
    • Rosie est une mère courageuse qui passe ses journées à téléphoner dans sa voiture pour trouver un hébergement pour la nuit, pour elle, son mari qui travaille comme plongeur et leurs 4 enfants. Rosie garde son calme en toute circonstance. C'est une mère courage admirable.

     

    • Ma note : 7/10 (Note moyenne spectateurs : 3,7/5, note moyenne presse : 3,6/5)

     

     

    - "Les moissonneurs", film d'Etienne Kallos, sorti en février 2019. Durée : 1h46

     

    • Résumé :               Afrique du Sud, Free State, bastion d’une communauté blanche isolée, les Afrikaners. Dans ce monde rural et conservateur où la force et la masculinité sont les maîtres-mots, Janno est un garçon à part, frêle et réservé. Un jour, sa mère, fervente chrétienne, ramène chez eux Pieter, un orphelin des rues qu'elle a décidé de sauver, et demande à Janno de l'accepter comme un frère. Les deux garçons engagent une lutte pour le pouvoir, l'héritage et l'amour parental.

     

    • Mon ressenti : Janno vit dans une famille très croyante, en Afrique du Sud. Il aide son père dans les champs et sa vie est rude. L'arrivée de Pieter, un garçon de son âge, venu de la ville, drogué et cabossé par la vie, va le perturber complètement. Il va d'abord tenter de l'intégrer, puis finir par le haïr. Janno et Pieter pourraient se compléter mais ils vont plutôt entrer en compétition, pour conquérir leur place dans la famille.
    • Il y a de beaux paysages, de bons acteurs mais quelques longueurs.

     

    • Ma note : 6/10 (Note moyenne spectateurs : 3,1/5, note moyenne presse : 3,1/5)

     


    6 commentaires
  • Je viens de passer quelques jours dans l'Aveyron, puis dans le Tarn.

    Mercredi 26 juin, je me suis baladée à Albi (Tarn) où il faisait particulièrement chaud.

    Sur la place du Vigan, le TRAC (Tarn Rétro Auto Club) organisait une exposition de véhicules Citroën, à l'occasion des 100 ans de la marque.

    Il y avait 38 véhicules de 1919 à 1989.

    J'ai pris quelques photos des plus anciennes : des tractions rutilantes et une superbe décapotable bleu cyan.

    Il y avait aussi une Ami 8, une 2 chevaux, une ID et une camionnette "Tube", comme celle de mon grand-père.

    Exposition de vieilles voitures à Albi...
    Exposition de vieilles voitures à Albi...
    Exposition de vieilles voitures à Albi...
    Exposition de vieilles voitures à Albi...
    Exposition de vieilles voitures à Albi...
    Exposition de vieilles voitures à Albi...
    Exposition de vieilles voitures à Albi...

    Il y avait aussi une Ami 8, une 2 chevaux, une ID et une camionnette "Tube", comme celle de mon grand-père.

    Il faisait si chaud ce mercredi après-midi, que je n'ai pas pris le temps de photographier toutes ces belles voitures.


    6 commentaires
  • Fin mai, en me baladant au bord du Bassin j'ai aperçu quelques petits oiseaux, des limicoles   (petits échassiers)  avec un bec long et pointu.  Il me semble qu'il s'agit de bécasseaux sanderling.

    Des petits limicoles, en bord de Bassin - mai 2019...
    Des petits limicoles, en bord de Bassin - mai 2019...
    Des petits limicoles, en bord de Bassin - mai 2019...
    Des petits limicoles, en bord de Bassin - mai 2019...
    Des petits limicoles, en bord de Bassin - mai 2019...
    Des petits limicoles, en bord de Bassin - mai 2019...

    Ils étaient assez loin et je n'ai pas pu m'approcher davantage, à cause de la vase...


    4 commentaires
  • Je vous ai présenté hier le spectacle de la femme chaussette, et des photos de Djazz.

    Après la prestation de Djazz, Vago est appelé sur scène.

    La femme chaussette le fait caracoler, avancer au pas, danser, se mettre à genoux, s'asseoir, se coucher...

    Un joli spectacle équestre : "La femme chaussette" (2/2)...
    Un joli spectacle équestre : "La femme chaussette" (2/2)...
    Un joli spectacle équestre : "La femme chaussette" (2/2)...
    Un joli spectacle équestre : "La femme chaussette" (2/2)...
    Un joli spectacle équestre : "La femme chaussette" (2/2)...
    Un joli spectacle équestre : "La femme chaussette" (2/2)...
    Un joli spectacle équestre : "La femme chaussette" (2/2)...
    Un joli spectacle équestre : "La femme chaussette" (2/2)...
    Un joli spectacle équestre : "La femme chaussette" (2/2)...
    Un joli spectacle équestre : "La femme chaussette" (2/2)...
    Un joli spectacle équestre : "La femme chaussette" (2/2)...
    Un joli spectacle équestre : "La femme chaussette" (2/2)...
    Un joli spectacle équestre : "La femme chaussette" (2/2)...
    Un joli spectacle équestre : "La femme chaussette" (2/2)...
    Un joli spectacle équestre : "La femme chaussette" (2/2)...
    Un joli spectacle équestre : "La femme chaussette" (2/2)...

    Et le final, avec les 3 artistes :

     

     


    9 commentaires
  • Le samedi 8 juin, entre 18h et 19h00, un spectacle équestre pour toute la famille nous a été offert, au bord du Bassin d'Arcachon. J'ai beaucoup apprécié ce spectacle, court et bien rythmé.

     

    Le synopsis : 

    Sortie famille. La Femme Chaussette vous présente le numéro « La fleuriste artiste ». Une demoiselle Chaussette, fraîchement propriétaire d’un magasin de fleurs spécialisé dans l’événementiel, se retrouve malgré elle en scène. D’un abord plutôt timide, elle est pleine de rêves, d’idées et d’ambition ! Elle n’a pas du tout l’intention de présenter quoi que ce soit… son truc à elle : ce sont les fleurs !

    Prise au dépourvu elle se retrouve avec un drôle d’animal, un caniche coupé poney shetland. Étrange petite bestiole avec laquelle elle décide de faire le show ! Prise dans le jeu elle finit par nous présenter un vrai numéro avec Vago, cheval Lusitanien, où étoiles et gaieté dans les yeux s’entremêlent pour le plaisir du public !

    Il faisait chaud et nous étions nombreux, de tout âge, à assister à ce spectacle où une jeune femme souriante nous fait admirer les animaux qu'elle aime, et qui dansent et s'assoient avec elle : Djazz, un poney shetland blanc, Vago, un élégant cheval lisutanien et Capuch' un petit chien facétieux.

    Arrivée un peu avant 18h00 j'ai pu m'asseoir sur un banc au 1er rang, face au Bassin.

     

    Voici quelques photos de Djazz, le caniche coupé  poney shetland :

    Un joli spectacle équestre : "La femme chaussette" (1/2)...
    Un joli spectacle équestre : "La femme chaussette" (1/2)...
    Un joli spectacle équestre : "La femme chaussette" (1/2)...
    Un joli spectacle équestre : "La femme chaussette" (1/2)...
    Un joli spectacle équestre : "La femme chaussette" (1/2)...
    Un joli spectacle équestre : "La femme chaussette" (1/2)...
    Un joli spectacle équestre : "La femme chaussette" (1/2)...
    Un joli spectacle équestre : "La femme chaussette" (1/2)...
    Un joli spectacle équestre : "La femme chaussette" (1/2)...

    La "femme chaussette", 29 ans, domiciliée sur le Bassin à Biganos a choisi de prendre son surnom comme nom de scène pour présenter son spectacle équestre. 

    Elle nous explique l'origine de ce surnom : "Il y a quelques années, je travaillais chez une créatrice de mode. Mon rôle était de contacter la presse, TV et différents partenaires pour un défilé de mode que nous organisions dans la mairie du 18ème à Paris.
    Finalement, il manquait une personne pour présenter une silhouette ! Et me voilà défilant sur de hauts talons vêtue d'une tenue réalisée uniquement à partir de Chaussettes !

    Quand je suis rentrée dans ma région natale, une amie m'a dit: "Mais tu es la Femme Chaussette en fait ! 
    "

    Pour en savoir plus sur elle, son spectacle et ses animaux, allez découvrir son site "La femme chaussette".


    7 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique