• Balade mimosa...

    Chaque année, en février, je vais me balader sur la presqu'île du Cap-Ferret pour admirer les mimosas en fleurs et respirer leur parfum.

    J'y suis allée hier, sous un beau soleil et une température de 18°.

    Le mimosa n'était pas tout à fait aussi beau que d'autres années : par endroits il était déjà passé et ailleurs il n'avait pas commencé à fleurir.

    Balade mimosa...
    Balade mimosa...Balade mimosa...
    Balade mimosa...Balade mimosa...

    J'ai continué jusqu'au bout de la presqu'île, la Pointe, mon endroit préféré où l'Océan s'engouffre dans le Bassin d'Arcachon, devant la Dune du Pyla...

    Balade mimosa...
    Balade mimosa...
    Balade mimosa...
    Balade mimosa...
    Balade mimosa...
    Balade mimosa...

    Un chalutier rentrait, suivi par les mouettes.

    J'ai continué jusqu'à la Conche, dans le quartier ostréicole, et admiré une pinasse, bateau typique du Bassin d'Arcachon, alanguie sur le sable en attendant que l'eau remonte...

    Balade mimosa...

    14 commentaires
  • Un film poignant: "Phoenix" de Christian Petzold

    J'ai regardé hier sur Arte ce film dramatique Allemand, sorti en salle en 2014.


    Le synopsis : Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, Nelly, une rescapée d'Aushwitz revient chez elle sous une nouvelle identité et méconnaissable après une reconstruction faciale.

     

    Mon ressenti : 

    J'ai aimé le personnage principal, joué par Nina Hosse, qui se transforme complètement entre le début et la fin du film..

    Nelly n'a de cesse que de retrouver Johnny son mari, sa seule lueur d'espoir pendant tout le temps passé au camp. Son amour pour Johnny lui a permis de survivre aux horreurs subies.

    Lene Winter, son amie, juive aussi, qui avait fui en Suisse, l'accueille et s'occupe d'elle. Tous les parents de Nelly sont morts, la laissant héritière d'une immense fortune.

    Johnny se fait appeler Johannes et ne reconnait pas Nelly dans la jeune femme un peu perdue qui cherche du travail. Il lui propose de participer à une imposture pour récupérer l'héritage de sa femme qu'il croit morte.

    Nelly reste digne, pudique et profondément amoureuse jusqu'à ce qu'elle finisse par comprendre que son Johnny l'a  trahie .

    Elle ne cherche pas à se venger et à tuer le traître, mais prend sa revanche de manière très élégante, simplement en s'éveillant, en chantant...

    Telle le phoenix, Nelly, donnée pour morte, défigurée, va s'éveiller et renaître...

     


    4 commentaires
  • L'un des points forts du circuit que j'ai réalisé dans l'est du Canada en octobre 2016 était la croisière d'observation des baleines dans l'estuaire du Saint-Laurent à Tadoussac.

    Après le déjeuner nous avons embarqué sur un grand bateau pour une croisière de 3 heures. Notre guide nous avait conseillé de bien nous couvrir et nous avions tous doudoune, bonnet et gants.

    Sur le bateau, nous étions plusieurs centaines de touristes : impossible de trouver une bonne place sur le pont supérieur vers le devant du bateau. Je suis allée tout au fond, où j'avais une vue dégagée.

    Une guide naturaliste était au micro et nous annonçait les baleines, en utilisant leur positionnement comme sur une horloge : 11 h pour une baleine à gauche avant du bateau par exemple.. Ce qu'il y avait à voir était toujours proche de l'avant du bateau...

    J'ai vu des belougas avec leur dos blanc qui nageaient en banc et aperçu quelques nageoires de baleines rorquals.

    Il faisait de plus en plus froid, et une grande partie des passagers est allée se mettre à l'abri, dans la cabine au-dessous. J'ai enfin pu aller vers l'avant et j'ai alors mieux vu le jet d'eau d'une baleine lorsqu'elle a plongé...

     

    Les bateaux sur la baie :

    Croisière d'observation des baleines dans la baie de Tadoussac au Canada...
    Croisière d'observation des baleines dans la baie de Tadoussac au Canada...
    Croisière d'observation des baleines dans la baie de Tadoussac au Canada...

    Le dos des belougas :

    Croisière d'observation des baleines dans la baie de Tadoussac au Canada...
    Croisière d'observation des baleines dans la baie de Tadoussac au Canada...
    Croisière d'observation des baleines dans la baie de Tadoussac au Canada...
    Croisière d'observation des baleines dans la baie de Tadoussac au Canada...

    Quelques nageoires et le souffle de baleines rorquals :

    Croisière d'observation des baleines dans la baie de Tadoussac au Canada...
    Croisière d'observation des baleines dans la baie de Tadoussac au Canada...
    Croisière d'observation des baleines dans la baie de Tadoussac au Canada...
    Croisière d'observation des baleines dans la baie de Tadoussac au Canada...
    Croisière d'observation des baleines dans la baie de Tadoussac au Canada...
    Croisière d'observation des baleines dans la baie de Tadoussac au Canada...
    Croisière d'observation des baleines dans la baie de Tadoussac au Canada...

    11 commentaires
  • Un film à voir : "Moka" d'après le roman de Tatiana de Rosnay...

    Je n'ai pas lu le roman de Tatiana de Rosnay. J'ai visionné ce film de Frédéric Mermoud sorti en août 2016 sur les ressources numériques de ma médiathèque.

     

    Le synopsis : Munie de quelques affaires, d’un peu d’argent et d’une arme, Diane Kramer part à Evian. Elle n’a qu’une obsession : retrouver le conducteur de la Mercedes couleur moka qui a renversé son fils et bouleversé sa vie. Mais le chemin de la vérité est plus sinueux qu’il n’y paraît. Diane devra se confronter à une autre femme, attachante et mystérieuse…

    Les rôles principaux sont tenus par deux excellentes actrices : Emmanuelle Devos joue Diane et Nathalie Baye Marlène.

     

    Mon ressenti : Diane vient de perdre son fils d'une quinzaine d'années, renversé à Lausanne par une voiture de couleur moka, conduite par une femme blonde, accompagnée d'un homme, qui ne s'est pas arrêtée. Un détective lui fournit une courte liste de personnes possédant une voiture de cette couleur et Diane part en chasse.

    A Evian, elle trouve un couple qui semble correspondre et vend une mercedes moka. Elle fait leur connaissance, séparément, se fait maquiller par Marlène, esthéticienne blonde, et achète la mercedes à l'homme.

    Elle se procure un pistolet et les espionne, les questionne, s'insère dans leur vie, rencontre la fille de Marlène... 

    Diane ne se livre pas, intériorise sa douleur, mène son enquête, jusqu'au dénouement, sans aide et sans haine...

    J'ai aimé les paysages : lac et montagne, et la retenue des actrices.

    Ce film n'est pas resté longtemps en salle sans doute car le sujet a déjà souvent été traité au cinéma...


    5 commentaires
  • Après Niagara, Toronto et Mille-Iles, lors de notre voyage au Canada, nous avons continué vers Ottawa, la capitale fédérale du Canada, située sur la rivière des Ouatouais. 

    Nous avons découvert le Parlement et ses jardins et visité le Musée Canadien de l'Histoire et la cathédrale Notre-Dame.

     

    Lors d'un temps libre je suis allée me promener dans le parc au pied du Parlement.

    J'y ai découvert 3 sortes d'écureuils :

    des écureuils noirs, nombreux à batifoler dans le jardin :

    Tamia et écureuils noirs à Ottawa...
    Tamia et écureuils noirs à Ottawa...
    Tamia et écureuils noirs à Ottawa...
    Tamia et écureuils noirs à Ottawa...
    Tamia et écureuils noirs à Ottawa...
    Tamia et écureuils noirs à Ottawa...

    des tamias : petits mammifères rongeurs de la famille des sciuridae (écureuils, marmottes...), présents essentiellement en Amérique du Nord. Au Canada ils sont appelés "suisse", "petit suisse" ou "suisse rayé", car leur pelage rappelle la tenue à rayures des gardes suisses du Vatican. Ils sont appelés "chipmunk" en anglais.

    Tamia et écureuils noirs à Ottawa...
    Tamia et écureuils noirs à Ottawa...
    Tamia et écureuils noirs à Ottawa...
    Tamia et écureuils noirs à Ottawa...

    - la troisième variété d'écureuil que j'ai découverte dans ce parc : une dame d'un certain âge perchée dans un arbre et ramassant des baies tandis que son compagnon faisait le guet au pied de l'arbre.

    Comme je les regardais, étonnée, la dame m'a dit ; "C'est pour faire des confitures".

    Je ne l'ai pas prise en photo, mais c'était drôle...


    4 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique