• Fin mai, en me baladant au bord du Bassin j'ai aperçu quelques petits oiseaux, des limicoles   (petits échassiers)  avec un bec long et pointu.  Il me semble qu'il s'agit de bécasseaux sanderling.

    Des petits limicoles, en bord de Bassin - mai 2019...
    Des petits limicoles, en bord de Bassin - mai 2019...
    Des petits limicoles, en bord de Bassin - mai 2019...
    Des petits limicoles, en bord de Bassin - mai 2019...
    Des petits limicoles, en bord de Bassin - mai 2019...
    Des petits limicoles, en bord de Bassin - mai 2019...

    Ils étaient assez loin et je n'ai pas pu m'approcher davantage, à cause de la vase...


    4 commentaires
  • Je vous ai présenté hier le spectacle de la femme chaussette, et des photos de Djazz.

    Après la prestation de Djazz, Vago est appelé sur scène.

    La femme chaussette le fait caracoler, avancer au pas, danser, se mettre à genoux, s'asseoir, se coucher...

    Un joli spectacle équestre : "La femme chaussette" (2/2)...
    Un joli spectacle équestre : "La femme chaussette" (2/2)...
    Un joli spectacle équestre : "La femme chaussette" (2/2)...
    Un joli spectacle équestre : "La femme chaussette" (2/2)...
    Un joli spectacle équestre : "La femme chaussette" (2/2)...
    Un joli spectacle équestre : "La femme chaussette" (2/2)...
    Un joli spectacle équestre : "La femme chaussette" (2/2)...
    Un joli spectacle équestre : "La femme chaussette" (2/2)...
    Un joli spectacle équestre : "La femme chaussette" (2/2)...
    Un joli spectacle équestre : "La femme chaussette" (2/2)...
    Un joli spectacle équestre : "La femme chaussette" (2/2)...
    Un joli spectacle équestre : "La femme chaussette" (2/2)...
    Un joli spectacle équestre : "La femme chaussette" (2/2)...
    Un joli spectacle équestre : "La femme chaussette" (2/2)...
    Un joli spectacle équestre : "La femme chaussette" (2/2)...
    Un joli spectacle équestre : "La femme chaussette" (2/2)...

    Et le final, avec les 3 artistes :

     

     


    9 commentaires
  • Le samedi 8 juin, entre 18h et 19h00, un spectacle équestre pour toute la famille nous a été offert, au bord du Bassin d'Arcachon. J'ai beaucoup apprécié ce spectacle, court et bien rythmé.

     

    Le synopsis : 

    Sortie famille. La Femme Chaussette vous présente le numéro « La fleuriste artiste ». Une demoiselle Chaussette, fraîchement propriétaire d’un magasin de fleurs spécialisé dans l’événementiel, se retrouve malgré elle en scène. D’un abord plutôt timide, elle est pleine de rêves, d’idées et d’ambition ! Elle n’a pas du tout l’intention de présenter quoi que ce soit… son truc à elle : ce sont les fleurs !

    Prise au dépourvu elle se retrouve avec un drôle d’animal, un caniche coupé poney shetland. Étrange petite bestiole avec laquelle elle décide de faire le show ! Prise dans le jeu elle finit par nous présenter un vrai numéro avec Vago, cheval Lusitanien, où étoiles et gaieté dans les yeux s’entremêlent pour le plaisir du public !

    Il faisait chaud et nous étions nombreux, de tout âge, à assister à ce spectacle où une jeune femme souriante nous fait admirer les animaux qu'elle aime, et qui dansent et s'assoient avec elle : Djazz, un poney shetland blanc, Vago, un élégant cheval lisutanien et Capuch' un petit chien facétieux.

    Arrivée un peu avant 18h00 j'ai pu m'asseoir sur un banc au 1er rang, face au Bassin.

     

    Voici quelques photos de Djazz, le caniche coupé  poney shetland :

    Un joli spectacle équestre : "La femme chaussette" (1/2)...
    Un joli spectacle équestre : "La femme chaussette" (1/2)...
    Un joli spectacle équestre : "La femme chaussette" (1/2)...
    Un joli spectacle équestre : "La femme chaussette" (1/2)...
    Un joli spectacle équestre : "La femme chaussette" (1/2)...
    Un joli spectacle équestre : "La femme chaussette" (1/2)...
    Un joli spectacle équestre : "La femme chaussette" (1/2)...
    Un joli spectacle équestre : "La femme chaussette" (1/2)...
    Un joli spectacle équestre : "La femme chaussette" (1/2)...

    La "femme chaussette", 29 ans, domiciliée sur le Bassin à Biganos a choisi de prendre son surnom comme nom de scène pour présenter son spectacle équestre. 

    Elle nous explique l'origine de ce surnom : "Il y a quelques années, je travaillais chez une créatrice de mode. Mon rôle était de contacter la presse, TV et différents partenaires pour un défilé de mode que nous organisions dans la mairie du 18ème à Paris.
    Finalement, il manquait une personne pour présenter une silhouette ! Et me voilà défilant sur de hauts talons vêtue d'une tenue réalisée uniquement à partir de Chaussettes !

    Quand je suis rentrée dans ma région natale, une amie m'a dit: "Mais tu es la Femme Chaussette en fait ! 
    "

    Pour en savoir plus sur elle, son spectacle et ses animaux, allez découvrir son site "La femme chaussette".


    7 commentaires
  • En mai 2019, j'ai regardé 5 films sur la médiathèque numérique proposée par les bibliothèques de Gironde :  "Un beau voyou", "Qui a tué Lady Winsley ?",  "L'heure de la sortie", "Une jeunesse dorée" et "Les petits flocons".

     

    - "Un beau voyou", film francais de Lucas Bernard, avec Charles Berling, Swann Arlaud, Jennifer Decker, sorti en janvier 2019. Durée : 1h44

     

    • Résumé :           Le commissaire Beffrois attend la retraite avec un enthousiasme mitigé quand un vol de tableau retient son attention. Est-ce l’élégance du procédé ? L’audace du délit ? La beauté de l’œuvre volée ? Beffrois se lance à la recherche d’un voleur atypique, véritable courant d’air, acrobate à ses heures.

     

    • Mon ressenti : Le commissaire Beffrois, incarné par Charles Berling, est un policier désabusé, veuf d'une amatrice d'art qui va se lancer sur les traces d'un voleur de tableaux (Swann Arlaud, déjà apprécié dans "Petit paysan"). J'ai apprécié les acteurs, les dialogues plein d'humour, moins le scénario.

     

    • Ma note : 7/10 (Note moyenne spectateurs : 3,3/5) 

     

     

    - "Qui a tué Lady Winsley ?", film Hiner Saleem, sorti en janvier 2019. Durée : 1h30

     

    • Résumé :             Lady Winsley, une romancière américaine, est assassinée sur une petite île turque. Le célèbre inspecteur Fergan arrive d’Istanbul pour mener l’enquête.
      Très vite, il doit faire face à des secrets bien gardés dans ce petit coin de pays où les tabous sont nombreux, les liens familiaux étroits, les traditions ancestrales et la diversité ethnique plus large que les esprits.

     

    • Mon ressenti : 
    • J'ai bien apprécié ce polar qui se déroule sur une petite île Turque : mélange de policier et de comédie. L'inspecteur Fergan (Mehmet Kurtulus), qui arrive d'Istanbul pour enquêter sur l'assassinat d'une romancière américaine, a beaucoup de charme. Je lui ai trouvé un côté "Gary Cooper".
    • Face à lui, un commissaire très différent, mais assez souple pour s'adapter à ses façons de procéder.
    • De nombreux secrets vont se dévoiler au fil de l'enquête.
    • C'est bien joué, drôle et original.

     

    • Ma note : 8,5/10 (Note moyenne spectateurs : 3,5/5) 

     

     

    - "L'heure de la sortie", film français de Sébastien Marnier, avec Laurent Lafitte, Emmanuelle Bercot,  Pascal Greggory,Gregory Montel, sorti en janvier 2019. Durée : 1h43. 

     

    • Résumé :              Lorsque Pierre Hoffman intègre le prestigieux collège de Saint Joseph il décèle, chez les 3e 1, une hostilité diffuse et une violence sourde. Est-ce parce que leur professeur de français vient de se jeter par la fenêtre en plein cours ? Parce qu’ils sont une classe pilote d’enfants surdoués ? Parce qu’ils semblent terrifiés par la menace écologique et avoir perdu tout espoir en l’avenir ? De la curiosité à l’obsession, Pierre va tenter de percer leur secret...

     

    • Mon ressenti :  Pierre Hoffman (Laurent Lafitte) arrive comme professeur dans un prestigieux collège. Il va se transformer en enquêteur pour comprendre ce qui se passe dans l'une de ses classes. 6 élèves surdoués au comportement étrange vont l'intriguer et il va les suivre. 
    • L'ambiance est oppressante, anxiogène.
    • On se demande ce que mijotent ces adolescents. Le professeur va-t'il arriver à empêcher le désastre qu'il pressent ?
    • C'est original, futuriste et aussi d'actualité. Pourtant il manque quelque chose : je n'ai pas eu d'attirance ou d'empathie pour ces surdoués, ni pour leur professeur...

     

    • Ma note : 7/10 (Note moyenne spectateurs : 3,5/5)

     

     

    - "Une jeunesse dorée", film franco-belge de Eva Ionesco, avec Isabelle Huppert, Melvil Poupaud, Galatea Bellugi, sorti en janvier 2019. Durée : 1h52

     

    • Résumé :            Paris 1979, au cœur des années Palace. Haut lieu de la nuit où se retrouvent artistes, créatures et personnalités, guidés par une envie de liberté.
      Rose, une jeune fille de 16 ans issue de la DASS, et son fiancé Michel, 22 ans, jeune peintre désargenté, vivent leur première grande et innocente histoire d’amour.
      De fêtes en fêtes, ils vivent au jour le jour, au gré des rencontres improbables de la nuit.
      Lors d’une soirée, Rose et Michel font la connaissance de Lucille et Hubert, de riches oisifs, qui vont les prendre sous leur aile et bousculer leur existence.

     

    • Mon ressenti : Ce film se déroule fin des années 70. Rose quitte son foyer pour suivre son amoureux, peintre désargenté.
    • Ils vont croiser la route de deux fêtards libertins, plus âgés et aisés qui fréquentent des jeunes. Lucille (Isabelle Huppert) est une sorte de mante religieuse qui séduit les jeunes gens, pour séparer les couples. Hubert est une sorte de gigolo. Les quatre vont s'aimer et se déchirer.
    • Il ne se passe pas grand chose dans ce film que j'oublierai très vite.

     

     

    • Ma note : 4/10 (Note moyenne spectateurs : 2,3/5)

     

     

    - "Les petits flocons", film français de Joséphine de Meaux, sorti en janvier 2019, avec Joséphine de Meaux, Grégoire Ludig, Gustave Kervern. Durée : 1h20

     

    • Résumé :              Des sommets enneigés, le ciel bleu... En vacances à la montagne, Wanda ne peut pas skier, sa jambe a triplé de volume à cause d’une phlébite. Pas de veine pour une mannequin jambe ! 
      Pendant que son mari Thomas et leurs deux enfants s’éclatent sur les pistes, Wanda se console en s’occupant de son invité Sami, un ex-taulard fraichement sorti de prison. 
      Mais les moniteurs de ski et l’air de la montagne ont tôt fait de monter à la tête de tout ce petit monde...

     

    • Mon ressenti : J'ai apprécié le personnage de Wanda, venue à la montagne en vacances en famille, alors qu'elle ne peut marcher sans béquille. Elle a invité un ex-taulard qui n'aime pas la montagne, mais va être adopté par les enfants.
    • Certains passages sont drôles mais il y aussi des longueurs, sur un film pourtant court (1h20).

     

    • Ma note : 6/10 (Note moyenne spectateurs : 2,3/5)

    4 commentaires
  • Cela fait plusieurs mois que les arbres où se perchaient jusque-là de nombreuses aigrettes garzettes sont vides... Parfois j'en aperçois tout de même quelques unes, isolées, au loin...

    Ce matin là, lors de ma balade en vélo, au bord du Bassin d'Arcachon, c'est un héron cendré que j'ai pu admirer, perché dans un pin.

    Plus tard, j''en ai aperçu un second, dans les herbes envahissantes, juste avant qu'il ne décolle, décollage que j'ai raté...

    Hérons cendrés, faute d'aigrettes garzettes...
    Hérons cendrés, faute d'aigrettes garzettes...
    Hérons cendrés, faute d'aigrettes garzettes...
    Hérons cendrés, faute d'aigrettes garzettes...
    Hérons cendrés, faute d'aigrettes garzettes...
    Hérons cendrés, faute d'aigrettes garzettes...

    7 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique