• Lors de mon séjour au Canada, en octobre 2016 j'ai passé deux jours à la Pourvoirie du Lac Blanc (sorte de village de vacances avec logement en chalets)..

    Diverses activités nous étaient proposées : observation d'un barrage de castors, pêche, balade en canoë, observation des ours, découverte activités trappage...

    Notre guide, Pascal, nous a proposé d'observer les castors.

     

    Observation des castors à la Pourvoirie du Lac Blanc, au Canada...
    Observation des castors à la Pourvoirie du Lac Blanc, au Canada...
    Observation des castors à la Pourvoirie du Lac Blanc, au Canada...

    Il y en avait deux, qu'il attirait en déposant une branche de bouleau sur le sable. Nous devions rester en retrait, derrière une ligne qu'il avait tracé au sol et ne pas bouger.

    Observation des castors à la Pourvoirie du Lac Blanc, au Canada...
    Observation des castors à la Pourvoirie du Lac Blanc, au Canada...
    Observation des castors à la Pourvoirie du Lac Blanc, au Canada...
    Observation des castors à la Pourvoirie du Lac Blanc, au Canada...
    Observation des castors à la Pourvoirie du Lac Blanc, au Canada...
    Observation des castors à la Pourvoirie du Lac Blanc, au Canada...
    Observation des castors à la Pourvoirie du Lac Blanc, au Canada...
    Observation des castors à la Pourvoirie du Lac Blanc, au Canada...
    Observation des castors à la Pourvoirie du Lac Blanc, au Canada...

    Le castor repart ensuite avec sa branche dans la gueule pour la déposer sur son barrage

    Observation des castors à la Pourvoirie du Lac Blanc, au Canada...
    Observation des castors à la Pourvoirie du Lac Blanc, au Canada...
    Observation des castors à la Pourvoirie du Lac Blanc, au Canada...

    Pascal nous a montré un tronc attaqué par les castors, qui causent beaucoup de dégâts comme les ragondins chez nous :

    Observation des castors à la Pourvoirie du Lac Blanc, au Canada...
     

    9 commentaires
  • Après avoir observé les baleines dans la baie de Tadoussac, le dimanche 9 octobre 2016, nous avons longé le fjord du Saguenay en direction de Chicoutimi où nous devions dormir. La guide nous a arrêtés dans le joli village de Sainte-Rose en bordure du fjord.

     

    Sur la route entre Tadoussac et Sainte-Rose, le paysage était superbe, plus que mes photos prises à travers les vitres du bus : rivière entourée d'arbres, de bouleaux au feuillage doré, et mêmes pêcheurs parfois (sur la 2ème) :

     

    Sur la route vers Sainte-Rose-du -Nord au Canada...
    Sur la route vers Sainte-Rose-du -Nord au Canada...
    Sur la route vers Sainte-Rose-du -Nord au Canada...
    Sur la route vers Sainte-Rose-du -Nord au Canada...
    Sur la route vers Sainte-Rose-du -Nord au Canada...
    Sur la route vers Sainte-Rose-du -Nord au Canada...
    Sur la route vers Sainte-Rose-du -Nord au Canada...

    Un bel arc en ciel sur les deux dernières :

    Sur la route vers Sainte-Rose-du -Nord au Canada...
    Sur la route vers Sainte-Rose-du -Nord au Canada...

    5 commentaires
  • Le Belem devait passer l'hiver amarré au ponton d'honneur, sur le port de la lune, à Bordeaux. 

    Arrivé fin octobre 2016, pour 5 mois, il constituait une opportunité pour le pôle de refit de Bordeaux (travaux d'entretien ou transformation d'un bateau).

    Mais c'est le Port de La Pallice à La Rochelle, où il est reparti quelques semaines, du 9 janvier au 15 février, qui a remporté le chantier de maintenance et effectué les travaux de vérification du navire.

    Hier, j'ai accompagné mon frère à Bordeaux, et eu la chance de revoir ce magnifique 3 mâts dont je vous ai déjà souvent parlé ("Mini croisière sur le Belem", "Le passage du Belem sous le pont levant", "Le feu d'artifice pour l'arrivée du Belem et des voiliers")...

    Bordeaux, port d'hivernage pour le Belem...
    Bordeaux, port d'hivernage pour le Belem...
    Bordeaux, port d'hivernage pour le Belem...
    Bordeaux, port d'hivernage pour le Belem...
    Bordeaux, port d'hivernage pour le Belem...
    Bordeaux, port d'hivernage pour le Belem...

    J'ai ensuite longé les quais et emprunté le pont de pierre, pour prendre des photos de la rive droite :, 

    Bordeaux, port d'hivernage pour le Belem...
    Bordeaux, port d'hivernage pour le Belem...
    Bordeaux, port d'hivernage pour le Belem...
    Bordeaux, port d'hivernage pour le Belem...

    8 commentaires
  • Au moment de ma visite de la Cité Royale de Loches, en juillet 2016, il y avait une exposition : "Le chevalier dans tous ses états".

    Les heaumes et armures sont toujours impressionnants :

    Cité Royale de Loches et chevaliers...
    Cité Royale de Loches et chevaliers...
    Cité Royale de Loches et chevaliers...
    Cité Royale de Loches et chevaliers...
    Cité Royale de Loches et chevaliers...

    J'ai aussi admiré, dans une des rues de la ville, une grande fresque représentant le chancelier Séguier, entouré de sa petite cour. Le tableau original de Charles Le Brun est exposé au Louvre.

    Cité Royale de Loches et chevaliers...
    Cité Royale de Loches et chevaliers...

    8 commentaires
  • Après avoir visité les châteaux d'Amboise et de Chenonceau, j'ai profité de mon court séjour en Touraine pour visiter la Cité Royale de Loches.

     

    Quelques informations (Sources : wikipédia et site du Château de Loches) :

    La cité Royale de Loches est la réunion des monuments phares de la cité historique de Loches : le donjon et le logis royal, la collégiale Saint-Ours et le Musée Lansyer.

    Le donjon de Loches est un château fort, dont la construction a débuté en 1013. La place forte fut transformée en prison royale par Louis XI. et les fortifications vont se multiplier au cours des siècles suivants.

    Place forte de premier ordre durant tout le moyen-âge, disputée par les couronnes de France et d’Angleterre, la Cité de Loches est d'abord le fruit de la lutte entre les comtes d’Anjou et de Blois. Foulques Nerra , comte d'Anjou, est le bâtisseur de la tour maîtresse, le donjon, entre 1013 et 1035.
    Ensuite, Richard Coeur de Lion, Philippe Auguste et Jean Sans Terre s'y opposent, à la fin  du XIIe siècle et au début du XIIIe siècle. Saint-Louis donne le statut de ville royale à Loches, en 1249. Cela va changer son destin royal pour la fin du moyen-âge.
    Devenue résidence royale, au XVe siècle, la Cité accueille notamment Charles VII, Jeanne d'Arc, Agnès Sorel, Louis XI
     et Anne de Bretagne (et ses deux époux Charles VIII et Louis XII) et François 1er (qui y reçut l'empereur Charles Quint en 1539). Elle est alors l'une des résidences favorites des Valois de 1418 jusqu'au milieu du XVIe siècle.

     

    Du Donjon, la vue sur la ville et ses toits est superbe...

    La Cité Royale de Loches...
    La Cité Royale de Loches...
    La Cité Royale de Loches...
    La Cité Royale de Loches...
    La Cité Royale de Loches...
    La Cité Royale de Loches...
    La Cité Royale de Loches...
    La Cité Royale de Loches...
    La Cité Royale de Loches...
    La Cité Royale de Loches...
    La Cité Royale de Loches...
    La Cité Royale de Loches...
    La Cité Royale de Loches...
    La Cité Royale de Loches...
     

    3 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique