• Tout au long du printemps et de l'été j'ai photographié les oiseaux qui viennent picorer dans mon jardin :  moineaux, mésanges charbonnières, mésanges bleues, sitelles torchepot, merles, tourterelles et rouge-gorge...

    J'ai trouvé particulièrement craquants ces bébés mésanges :

     

    Les oiseaux de mon jardin : les bébés mésanges...
    Les oiseaux de mon jardin : les bébés mésanges...
    Les oiseaux de mon jardin : les bébés mésanges...
    Les oiseaux de mon jardin : les bébés mésanges...
    Les oiseaux de mon jardin : les bébés mésanges...
    Les oiseaux de mon jardin : les bébés mésanges...
    Les oiseaux de mon jardin : les bébés mésanges...
    Les oiseaux de mon jardin : les bébés mésanges...

    Les premiers me semblent être des mésanges charbonnières et les suivants des mésanges bleues...


    14 commentaires
  • Dans le journal Sud-Ouest du 1er octobre, j'ai lu un article intitulé : "Mais tous les arbres sont remarquables !", pour annoncer le 2ème Congrès national des arbres remarquables, à Bordeaux, du 6 au 8 octobre.

    J'ai appris dans cet article que plusieurs arbres de l'agglomération bordelaise allaient recevoir leur label, à Bruges, Cenon, Eysines, Floirac, Gradignan, Le Bouscat et Mérignac.

    Mon amie Cathycat du blog "La new cathzette" connait très bien le parc de Bourran à Mérignac. Aussi, vendredi 6 octobre, avant d'aller visiter le salon "Lire en poche", nous sommes allées nous balader au parc de Bourran pour voir les 8 cyprès chauves, le cèdre de l'Atlas et le calocèdre qui vont être labellisés "arbres remarquables".

     

    C'est après avoir découvert par hasard, en 2012, le chataignier de l'Eraudière dans la banlieue de Nantes, labellisé "arbre remarquable" que j'ai commencé à m'intéresser e à ces arbres remarquables.

    J'ai trouvé la liste des arbres remarquables en Gironde et je suis allée en admirer quelques uns.

    Il y a la glycine  qui ornait le bâtiment abritant les Archives municipales, à Bordeaux. Les Archives ont déménagé ailleurs emportant une bouture de la magnifique glycine. 

    J'ai aussi vu le platane sur la place de l'Eglise du Porge.

    J'ai cherché longtemps les deux arbres remarquables du Jardin Public à Bordeaux. C'est un gardien qui a fini par me les indiquer : le cyprès du Mexique et le pacanier...

    J'ai fini par trouver l'an dernier le peuplier noir du square Chante-grillon, et les arbres de judée de l'hôpital Charles Perrens.

     

     

    J'aime beaucoup les arbres, et en particulier les cyprès chauves (taxodium distichum).

    Je vous ai déjà parlé de cet arbre qui émet des racines aériennes : les pneumatophores lui permettant de respirer quand ses aiguilles sont tombées ("Cyprès chauves et pneumatophores") et qui se plait en milieu humide. 

    C'est un arbre magnifique au feuillage en forme de plumetis qui pousse le long des rivières, des lacs ou des étangs, et offre à l'automne de magnifiques couleurs orangées. Il est originaire de Louisiane.

     

    Vous pouvez agrandir les photos en cliquant dessus...

     

    Il y a de beaux spécimens dans les parcs que je fréquente : Jardin Public à Bordeaux, parc de Majolan à Blanquefort, parc de Bourran à Mérignac, et une belle forêt à Soustons dans les Landes.

     

    Je connaissais de nombreux et magnifiques spécimens de cyprès chauves dans le parc de Bourran :

    Les 8 cyprès chauves du Parc de Bourran à Mérignac...
    Les 8 cyprès chauves du Parc de Bourran à Mérignac...
    Les 8 cyprès chauves du Parc de Bourran à Mérignac...
    Les 8 cyprès chauves du Parc de Bourran à Mérignac...
    Les 8 cyprès chauves du Parc de Bourran à Mérignac...
    Les 8 cyprès chauves du Parc de Bourran à Mérignac...

    Cathycat m'a photographiée à côté d'un de ses arbres pour vous donner une idée de sa taille :

     

    Elle m'a aussi montré une clairière un peu à l'écart avec les 8 cyprès chauves qui vont être labellisés "arbres remarquables".

    7 sont alignés, au bord de l'eau et le 8ème un peu à l'écart, près d'une sorte de tour qu'il dépasse allégrement.

    J'ai pensé à Blanche Neige et aux 7 nains en admirant ces arbres majestueux.

    Les 8 cyprès chauves du Parc de Bourran à Mérignac...
    Les 8 cyprès chauves du Parc de Bourran à Mérignac...
    Les 8 cyprès chauves du Parc de Bourran à Mérignac...
    Les 8 cyprès chauves du Parc de Bourran à Mérignac...
    Les 8 cyprès chauves du Parc de Bourran à Mérignac...
    Les 8 cyprès chauves du Parc de Bourran à Mérignac...
    Les 8 cyprès chauves du Parc de Bourran à Mérignac...
    Les 8 cyprès chauves du Parc de Bourran à Mérignac...
    Les 8 cyprès chauves du Parc de Bourran à Mérignac...

    Je vous montrerai une autre fois les pneumatophores caractéristiques de ces arbres, aux formes étranges...


    18 commentaires
  • Dans mon jardin, j'ai disposé plusieurs petits abris pour oiseaux, et je leur dépose régulièrement des boules de graisse. 

    J'ai donc pas mal de visiteurs : moineaux, mésanges charbonnières, mésanges bleues, sitelles torchepot, merles, tourterelles et rouge-gorge...

    Le rouge-gorge est un petit oiseau rondelet reconnaissable à la couleur orangée sur le devant de son corps : front, cou et poitrine.

    Son bec est court et droit et son oeil noir.

    Les oiseaux de mon jardin : le rouge-gorge, été 2017...
    Les oiseaux de mon jardin : le rouge-gorge, été 2017...
    Les oiseaux de mon jardin : le rouge-gorge, été 2017...
    Les oiseaux de mon jardin : le rouge-gorge, été 2017...

    Ce petit rouge-gorge revient régulièrement et chaque fois je suis ravie de le voir. 


    16 commentaires
  • Je vous ai déjà montré quelques oiseaux photographiés au parc ornithologique du Teich : les cigognes et cigogneaux, la bergeronnettes printanière, les grèbes huppés,les spatules blanches, les avocettes élégantes, les hérons cendrés, les échasses blanchesles barges à queue noire...

    J'ai aussi observé des mouettes rieuses :

     

    Un couple de mouettes a réalisé une valse d'amour sous mes yeux amusés :

    Tournez manège ! chez les mouettes rieuses, au Parc du Teich...
    Tournez manège ! chez les mouettes rieuses, au Parc du Teich...
    Tournez manège ! chez les mouettes rieuses, au Parc du Teich...
    Tournez manège ! chez les mouettes rieuses, au Parc du Teich...
    Tournez manège ! chez les mouettes rieuses, au Parc du Teich...
    Tournez manège ! chez les mouettes rieuses, au Parc du Teich...

    Et puis la valse a commencé : ballet d'amour...

    Tournez manège ! chez les mouettes rieuses, au Parc du Teich...
    Tournez manège ! chez les mouettes rieuses, au Parc du Teich...
    Tournez manège ! chez les mouettes rieuses, au Parc du Teich...
    Tournez manège ! chez les mouettes rieuses, au Parc du Teich...
    Tournez manège ! chez les mouettes rieuses, au Parc du Teich...
    Tournez manège ! chez les mouettes rieuses, au Parc du Teich...
    Tournez manège ! chez les mouettes rieuses, au Parc du Teich...
    Tournez manège ! chez les mouettes rieuses, au Parc du Teich...
    Tournez manège ! chez les mouettes rieuses, au Parc du Teich...
    Tournez manège ! chez les mouettes rieuses, au Parc du Teich...
    Tournez manège ! chez les mouettes rieuses, au Parc du Teich...

    5 commentaires
  • Je vous ai déjà montré quelques oiseaux photographiés au parc ornithologique du Teich : les cigognes et cigogneaux, la bergeronnettes printanière, les grèbes huppés,les spatules blanches, les avocettes élégantes, les hérons cendrésles échasses blanches...

    Je suis allée 2 fois cette année au Parc du Teich : une première fois en mai, à l'occasion de mon stage photo et une seconde fois en juin, seule. Cette seconde fois j'ai vu d'autres limicoles   ( petit échassier consommant des petits invertébrés vivant dans la vase ou l'humus) difficiles à photographier car toujours la tête dans l'eau pour pêcher et loin des cabanes d'observation.

    En cherchant sur le net j'ai trouvé qu'il s'agissait de "barges à queue noire".

     

    Les barges à queue noire au Parc du Teich...
    Les barges à queue noire au Parc du Teich...
    Les barges à queue noire au Parc du Teich...
    Les barges à queue noire au Parc du Teich...
    Les barges à queue noire au Parc du Teich...

    Quelques informations :

    Chez la barge à queue noire, le mâle est plus petit et plus coloré que la femelle, avec un bec légèrement plus court. 
    En plumage nuptial, le sommet du crâne et la nuque sont roussâtres, striés de brun. Le sourcil, le menton et le dessous de l'oeil sont blancs. Une raie brune parcourt la face de l'oeil jusqu'au bec. Les joues, la face antérieure et les côtés du cou, la poitrine et le ventre sont d'une teinte rouille claire dorée. Le plumage de la poitrine est barré horizontalement de stries foncées et les flancs sont ornés d'écailles brunes.

    Source : http://www.oiseaux.net/oiseaux/barge.a.queue.noire.html


    8 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique