• J'étais en train de bloguer avec Ecureuille sur les genoux. Elle a senti quelque chose et s'est élancée dans la véranda. Elle regardait en l'air et j'ai compris qu'un oiseau était entré par la porte coulissante entrouverte.

    Voyant la chatte l'oiseau a voulu repartir vers la sortie et s'est assommé contre le verre. Il gisait par terre et je l'ai pris dans mes mains.

     

    C'était un adorable rouge-gorge, un peu sonné. Je lui ai caressé la tête et suis allée dehors. Il a essayé de s'envoler mais est tombé à terre. Alors j'ai cherché comment le sauver, des griffes d'Ecureuille ou de son frère.

    Je l'ai installé dans ma nouvelle mangeoire, à l'abri et en hauteur. J'ai déposé des graines et de l'eau à côté de lui. Je lui ai mis un tissu doux et l'ai caressé. Je l'ai pris en photo, de superbes portraits de près puisqu'il ne bougeait pas.

    Seul petit problème : la carte mémoire était restée dans mon ordinateur. Je suis allée la chercher et l'ai insérée dans mon appareil photo.

    Trop tard : le rouge-gorge avait repris des forces et s'est envolé.

     

    Mais quel bonheur de le regarder disparaître, libre et hors de danger !

    Le petit rouge-gorge...

    7 commentaires
  • J'achète des pommes Pink Lady dont j'apprécie le goût et le croquant.

    En terminant d'utiliser la 6ème pomme d'un pack en carton, en juin 2018, j'ai trouvé un petit dépliant : "Adoptez une ruche". Je suis donc allée voir sur le site indiqué en quoi cela consiste et je me suis inscrite pour parrainer une ruche sur l'un des 10 sites proposés en France : "Any" à La Rochelle. 

     

    Depuis je reçois régulièrement des informations et j'ai été invitée à aller visiter des ruches, mais je n'y ai pas été.

    Samedi, j'ai reçu un colis contenant un petit pot de miel (125g)...

    Le miel a une belle couleur mais me semble assez compact. Je goûterai...


    8 commentaires
  •  

    Je vous ai montré il y a quelques jours les sitelles torchepot qui viennent se restaurer dans mon jardin.

    J'étais en train de photographier une sitelle lorsque mon oeil a été attiré par une tâche de couleur orange vif dans la haie. C'était un adorable rouge-gorge.

    Les oiseaux de mon jardin - janvier 2019 : les rouges-gorges...
    Les oiseaux de mon jardin - janvier 2019 : les rouges-gorges...

    J'ai souvent des rouges-gorges dans le jardin : ils aiment se cacher dans les haies, mais aussi se poster sur les branches de l'albizzia :

    Les oiseaux de mon jardin - janvier 2019 : les rouges-gorges...
    Les oiseaux de mon jardin - janvier 2019 : les rouges-gorges...

    Les mangeoires les attirent aussi bien sûr.

    Les oiseaux de mon jardin - janvier 2019 : les rouges-gorges...

    15 commentaires
  •  

    Les sitelles torchepot sont des habituées de mon jardin avec leur oeil barré de noir, comme un trait de khol et leur ventre orange.

    Elles semblent marcher le long du tronc des vieux arbres et se réfugient dans leurs trous :

    Les oiseaux de mon jardin - janvier 2019 : les sitelles torchepot...
    Les oiseaux de mon jardin - janvier 2019 : les sitelles torchepot...
    Les oiseaux de mon jardin - janvier 2019 : les sitelles torchepot...

    Elles sont gourmandes, apprécient boules de graisse et graines de tournesol. Elles chassent les mésanges qui  veulent s'approcher des mangeoires et doivent attendre leur tour.

     

    Les oiseaux de mon jardin - janvier 2019 : les sitelles torchepot...
    Les oiseaux de mon jardin - janvier 2019 : les sitelles torchepot...
    Les oiseaux de mon jardin - janvier 2019 : les sitelles torchepot...
    Les oiseaux de mon jardin - janvier 2019 : les sitelles torchepot...
    Les oiseaux de mon jardin - janvier 2019 : les sitelles torchepot...
    Les oiseaux de mon jardin - janvier 2019 : les sitelles torchepot...

    13 commentaires
  • J'adore les libellules et n'arrive jamais à les photographier correctement, sauf lorsqu'elles se posent. 

     

    Hier après midi j'étais en train de lire sur le canapé, lorsque j'ai entendu un vrombissement inhabituel. Une grande libellule bleue avait traversé la véranda et était entrée dans le salon. Elle croyait pouvoir traverser la grande baie vitrée (qui ne s'ouvre pas) et s'y cognait sans cesse, affolée.

     

    Comment lui rendre sa liberté sans la blesser ? J'ai d'abord tenté de la faire monter sur un balai mais elle est repartie.

    Ses ailes étaient transparentes et si fines, comme du papier à cigarette.

    Ecureuille, ma chatte, était aux aguets.

     

    J'ai pris un torchon propre et ai enveloppé doucement la prisonnière, sans serrer.

    Puis je suis sortie de la maison et j'ai étalé doucement le torchon par terre. La libellule s'est envolée et est partie vers l'ouest.

     

    Elle n'était pas blessée et je l'ai observée disparaître avec émerveillement... 

     

    Mes photos de libellules :

    Une libellule verte photographiée en juillet 2018 :

     

    Le kamasutra des libellules , photographié l'an dernier :

     

     

    Une libellule bleue photographiée en juillet 2015 aux Jardins d'eau de Carsac :

     

    En 2014 déjà, une libellule était entrée dans la maison et m'avait permis de lui tirer le portrait...

     

     


    14 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique