• Pour manger des frites maison, sans matière grasse, j'ai une astuce.

    Je pèle mes pommes de terre, les coupe en morceaux puis les mets dans un sachet de congélation de grande taille avec du paprika au fond, et parfois quelques herbes de provence.

    Je secoue bien le sac pour que tous les petis morceaux en soient enduits puis je dépose les frites dans un palt en faisant attention qu'elles ne se chevauchent pas.

    J'enfourne le plat pendant 1 h ou plus thermostat 180°. 

    En milieu de cuisson je les retourne avec une spatule en bois.

    Ensuite il ne reste plus qu'à les saler et les déguster.

     

    Des frites croustillantes et sans matière grasse...
    Des frites croustillantes et sans matière grasse...

    9 commentaires
  • Pas les joues de Lotte, de Lolotte ou de Charlotte, non les joues de lotte, le poisson.

    La lotte est un de mes poissons préférés, et les joues sont ce que je préfère dans ce poisson.

    Vendredi dernier il y en avait au rayon poissonnerie de mon hypermarché et j'en ai acheté.

    J'ai une recette très simple et que je trouve délicieuse, qui peut aussi être réalisée avec une queue de lotte.

    Ingrédients : joues de lotte, 2 poivrons rouges, 1 poivron vert et 1 poivron jaune.

    La recette :

    1) Couper les poivrons en lanière et les mettre à mijoter dans une cocotte avec un peu d'huile d'olive, pendant une heure, thermostat 5. Les remuer de temps en temps avec une cuillère en bois pour qu'ils n'attachent pas.

    2) Mettre les joues de lotte sur le lit de poivrons cuits et les faire cuire 2 minutes de chaque côté.

    3) Déguster juste avec les poivrons, ou avec du riz en complément...

    A bien y réfléchir j'ai acheté ce jour-là beaucoup de joues : joues de porc et joues de lotte...

    Serait-ce la traduction d'une envie de bisous ?

    De mes enfants ou de ma petite-fille ?


    4 commentaires
  • En allant faire mes courses vendredi soir j'ai vu au rayon viandes de mon hypermarché des joues de porc. Pour changer un peu des steacks, côtes de porc ou de veau, j'en ai acheté.

    Et samedi j'ai cherché des recettes sur internet.

    Je me suis inspirée au final d'une recette trouvée sur Marmiton pour cuisiner ce plat, long à mijoter mais délicieux.

    Les ingrédients : joues de porc, bouquet garni, 1 oignon, pommes de terre, carottes, cidre.

    La recette :

    1) Dans une cocotte avec un peu d'huile faire revenir les joues de porc pendant 10 minutes, puis les mettre en attente. En profiter pour peler pommes de terre et carottes et les couper en morceaux.

    2) Faire cuire pendant 10 minutes les pommes de terre, l'oignon et les carottes dans la même cocotte.

    3) Rajouter les joues de porc, le bouquet garni et 50 cl de cidre. Couvrir et laisser mijoter pendant 1h30 (thermostat 5).

    4) Enlever le couvercle et laisser encore cuire pendant 30 minutes.

    5) Régalez vous...

    Dans la recette initiale il fallait mettre 75 cl de cidre, mais avec 50 cl c'était déjà beaucoup.


    5 commentaires
  • J'avais une mangue et du foie frais à consommer avant le 11 janvier alors j'ai testé cette recette trouvée dans Sud-Ouest.

    La mangue était parfaite ni trop mûre ni trop verte. Je l'ai coupée en hérisson, couverte de sucre de canne et déposée au four réglé sur "grill" pendant quinze minutes pour qu'elle caramélise sur le dessus.

    J'ai fait cuire le foie dans une poële chaude, 2 minutes de chaque côté. 

    Habituellement je mange plutôt des pommes coupées en tranche ou des grains de raisin blanc avec les escalopes de foie gras. 

    J'ai apprécié la complémentarité entre le foie frais et le goût légèrement poivré de la mangue.

    Foie gras frais et mangue caramélisée...

    La recette initiale s'appelait "Foie gras de canard du Sud-Ouest, boucané aux épices, fenouil et mangue grillée". Elle n'avait de commun avec la mienne que le foie gras et la mangue.

    Il fallait rajouter 10 cl de rhum agricole ambré, 5 g de sucre de canne, 10 g de sel fin, 2 g de poivre et 2 g de quatre-épices, et faire mariner le foie gras dedans toute une nuit.

    Le lendemain faire bouillir 2 bulbes de fenouil dans 1 litre dejus de mangue puis les cuire très lentement. Ensuite, couper chaque bulbe en 4, enlever le coeur, saupoudrer de sucre de canne et faire caraméliser au four position grill, comme la mangue.

    Pour le foie : préparer de la braise dans un barbecue à cloche, laisser cuire le foie gras 5 minutes sans flamme, puis étouffer le feu avec la cloche..

    Ils sont complétement boucanés ces romains ! Je n'ai pas de barbecue à cloche et je n'allais pas allumer un feu pour cuire 3 petites escalopes minuscules de foie...


    4 commentaires
  • Vous devez tous et toutes savoir présenter une mangue de cette façon, mais tant pis. Je ne résiste pas au plaisir de vous montrer comment faire.

    La mangue était parfaite : ni trop mûre ni trop verte, et c'était la première fois que je réussissais aussi bien cette présentation.

    Dommage car j'étais toute seule.

    Une mangue transformée en couple d'hérissons...

    Une mangue transformée en couple d'hérissons...

    C'est simple : il faut couper la mangue en deux, dans le sens de la longueur, en suivant le noyau, puis enlever le noyau.

    On se retrouve avec deux presque moitiés de mangue.

    Il faut alors avec un couteau quadriller le fruit, en traçant des traits verticaux et horizontaux sur la mangue, en allant jusqu'à la peau mais sans la couper.

    Et ensuite il faut retourner la mangue comme un gant, en appuyant sur la peau pour faire se dresser les petits bâtons découpés.

     

    Si la mangue est trop mûre, vous aurez du mal et ce ne sera pas joli.

    Si elle ne l'est pas assez vous risquez de vous entailler un doigt et surtout ce ne sera pas bon...


    6 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique