• En octobre 2013, j'avais écrit un article sur "Chauffage gratuit avec des radiateurs numériques".

    Le bailleur social "Gironde Habitat" va proposer à une cinquantaine de locataires de tester ces radiateurs Q-Rad, dansla Résidence Emile Counord à Bordeaux, dès leur installation en 2017.

    Ces radiateurs sont équipés de processeurs informatiques qui génèrent de la chaleur en faisant des calculs de données. 346 radiateurs seront installés dans cette résidence.

    Les premières implantations dans deslogements et des bureaux à Paris sont satisfaisantes.

    Ces radiateurs de forme carrée peuvent chauffer une pièce de 15 à 30 m² et doivent être impérativement reliés à internet via la fibre optique. Ils offrent l'accès au Wi-fi aux habitants et se règlent tout seuls en fonction de la températture. 

    Le Conseil départemental investira 600 000 € et Gironde Habitat 265 000 euros. Le retour sur investissement devrait prendre 9 ans.

    Qarnot Computing qui vend ces radiateurs et assure la maintenance calcule et stocke aussi des données pour des entreprises numériques comme le ferait un data center classique mais à un coût moindre.

    Si le processus est concluant, les collèges Girondins devraient être équipés de ces radiateurs numériques.

    Je suivrai avec attention les résultats de ces expérimentations


    5 commentaires
  • En mai 2014, je vous avais parlé de l'entreprise Fabzat à Bègles, spécialisée dans l'impression en 3D de petits objets.

    L'entreprise propose maintenant de tirer votre portrait en 3 dimensions et sur pied : visage fidèlement reproduit et corps du modèle réduit puisé dans la banque de données de l'ordinateur.

    En effet l'objet reproduit doit avoir une taille inférieure à 38 centimètres sur 22 et 24 de haut.

    La jeune entreprise répond pour 75 % à des commandes d'avatars par des amateurs de jeux vidéo et pour le reste, de plus en plus, à des commandes de "Mini moi" en 3 D, à partir de photos de face et de profil : enfants, mariée, animaux de compagnie, voiture, etc...

    Deux cabines Photomaton à Bordeaux (40 en France) vous immortaliseront en statuette contre 20 euros. Les photos sont prises dans le Photomaton, fabriquées dans l'entreprise Fabzat et envoyées par la Poste...

     

     

    Source : article d'Hervé Pons dans le journal Sud-Ouest.


    7 commentaires
  • Pour les jeunes (et moins jeunes), connectés en permanence à leur smatphone (ou leur tablette), notamment dans les transports en commun, il existe un bonnet avec casque intégré, relié par bluetooth à leur appareil. Plus de fils emmêlés !

    Pour 30 € ce modèle, lavable à la main après avoir enlevé les parties électroniques, tiendra chaud à leurs oreilles.

    Il se décline en 4 coloris : bleu, gris, rose et blanc.

     

     

    Plus besoin de sortir le téléphone de la poche pour répondre, modifier le volume, ou chnager de chanson : il suffit d'appuyer sur le côté du bonnet...

     

    Pour en savoir plus : http://www.archos.com/fr/products/objects/cself/amb/index.html

     

     

    En cours et à la maison, le port du bonnet est bien sûr interdit...


    7 commentaires
  • En lisant le Mag de Sud-Ouest, comme chaque dimanche, j'ai découvert un article d'Hélène Lagardère présentant l'application Imayana qui propose de visiter le Bordeaux classique du XVIIIème siècle avec tablette et animation 3D.

    Armé d'une tablette et d'un casque audio le visiteur, géolocalisé, part de la place de la Bourse et se promène aux Quinconces, Allées de Tourny, devant le Grand Théâtre, cours du chapeau rouge, place Jean Jaurès pour revenir au point de départ.

    Le parcours facile et assez court peut se réaliser entre 1h30 et 2h00 selon l'envie de chacun.

    Le visiteur doit se positionner en 9 points précis du circuit pour écouter Louis Urbain Aubert de Tourny (intendant mort en 1760) lui raconter comment il a transformé la ville et lui faire découvrir les secrets de construction de la villa Meyer. Plus loin il découvrira les mascarons sur les façades des allées, de grandes bourgeoises devant le grand Théâtre, les gabarres sur les quais... Une animation du tableau de Joseph Vernet représentant le Port de Bordeaux met en scène le petit peuple des travailleurs.

    La superposition des paysages du Bordeaux du Siècle des Lumières sur le Bordeaux actuel est -selon la journaliste- fascinante.

    Le tarif : 10 € par personne (8€ par enfant). Réservation recommandée auprès de l'Office de Tourisme ou Patrimoine Mondial.

    Autres façons de découvrir Bordeaux : guides, livres, rallye pédestre à base d'énigmes...

     

     

     

     

     

    Tableau de Joseph Vernet - Le port de Bordeaux

    Tableau de Joseph Vernet - Le port de Bordeaux

    Un très beau tableau de Pierre Lacour peintre Bordelais (1745-1814) : "Vue d'une partie du port et des quais de Bordeaux" (visible au Musée des Beaux-Arts à Bordeaux).

     

     

    Même si ce n'est pas suffisant pour découvrir Bordeaux, et que se promener en regardant tout autour de soi tout simplement permet aussi de s'émerveiller, j'ai quand même très envie de découvrir ce circuit, pour le prix d'une place de cinéma,..

    Vous aimerez peut-être:

    6 commentaires
  • Quand mes enfants étaient petits j'ai dû lutter contre les poux ("Les poux m'ont rendu fou").

    Parfois j'ai pleuré me sentant impuissante face à ces indésirables qui infestaient leurs têtes. Je leur lavais les cheveux avec des produits achetés en pharmacie qui leur donnaient des plaques sur la tête;, lavait draps et vêtements avec du produit anti-poux, mais ils résistaient.

    Et puis j'ai acheté un peigne électronique et j'ai enfin réussi à les en débarrasser.

    J'ai découvert au journal télévisé de la 3, les portes-manteaux anti-poux dont la ville de Vesoul vient d'équiper ses écoles.

    La société Française, DB Innovative, basée à Valenciennes dans le Nord vient de lancer le porte-manteaux anti-poux. il est muni d'une pastille qui diffuse des huiles essentielles de lavande faisant fuir les poux.

    Chaque enfant dépose avant d'entrer dans sa classe son manteau et son bonnet sur une patère et cela ne change pas avec le porte-manteaux anti-poux. Mais la pastille contenue dans la patère fait fuir les poux qui tombent des vêtements...

    La patère est personnalisable par les enfants et la pastille est active pendant 3 mois.

    Elle ne se substitue pas aux traitements que doivent appliquer les parents mais évite la prolifération des petits parasites.

    Les porte-manteaux ne sont pas plus onéreux que des porte-manteaux classiques. Chaque pastille revient à 2 euros...

    La municipalité de Vesoul va équiper progressivement toutes ses écoles maternelles et primaires. 

    Les particuliers pourront bientôt aussi le faire...

     

    Des porte-manteaux anti-poux dans les écoles...

    6 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique