• Logo créé par Renée du blog "Envie de"

     

    Pour ce 119ème Café Thé,

     

     je vous ai proposé d'évoquer les signes annonciateurs du printemps, 

     

    ou de nous raconter ce que représente cette saison, pour vous.

     

    Les consignes étaient : Ecrivez, rimez, dessinez, brodez, scrappez, chantez, délirez, faites ce que vous voulez... Faites nous rire ou pleurer...

    Si vous êtes blogueur, ne publiez pas votre texte avant la parution des participations (le 1er avril 2020)

     

    Vous êtes 5 à avoir participé (Jill Bill, Rose, Vagamonde, Renée et Françoise)

    et je vous en remercie.

     

    Bravo à toutes !

     

     

    Voici les 5 participations :

     

     

    "Prémices printanières..." de Jill Bill du blog

     

    "Melting-pot" :

     

    L'oiseau mâle a fait sa cour

    Le voilà en train de faire le nid

    Mousse, brindille, duvet

    S'il a du cachet

    L'oiseau femelle réjouie

    Ira pondre l'oeuf de leurs amours...

     

    Le coq assaille les poules

    Elles l'ont sur le dos du matin au soir

    Le lapin envoie ses pruneaux

    Le boeuf déboule

    Au carré des vaches blanches et noires

    Le fermier en attend du veau...

     

    Le crapaud se fait entendre

    Le matou se fait entendre

    Le cerisier en devient tout rose

    Le narcisse les épaules hausse

    Un papillon se fait glamour

    Le jardinier fait son retour

    La vieille fille en pince pour lui

    A le voir manier l'outil...

     

    L'ours et la marmotte mettent le nez dehors

    Eux qui faisaient si bien le mort...

     

    Chien de berger est au travail

    Pas question que le loup se ravitaille

    D'une brebis

    Il a l'oeil pardi !

     

    En ville sur le banc publique

    Les amoureux se bécotent

    Se foutant pas mal du regard oblique

    Des bigots et bigotes.

     

    "Les signes annonciateurs du printemps" de Rose 

    du blog : "Golondrina 63" :

     

    Les oiseaux chantent 

    Le bonheur est dans la haie 

    Le printemps arrive 

     

    ***

     

    La nature verdit

    Des touches de couleurs jaillissent 

    Ce sont les prémisses du printemps 

     

    ***

     

    L'oiseau a juste envie de se dégourdir 

    Le soleil se montre plus souvent 

    Réveillant la torpeur à la sortie de l'hiver , c'est le printemps !

     

    ***

     

    La fleur qui renaît 

    L'hiver est passé

    Le printemps est comme un jour de chance dans le calendrier

     

    ***

    Comme dans un jeu de séduction 

    Les jardins s'animent 

    Le printemps ouvre les cabanes de jardin 

     

    ***

     

    Brèves de jardin

    Canevas de saison

    Quelques fleurs ensoleillent la journée

    Qu'un léger parfum chatouille le nez

    Il suffit d'un petit souffle de vent

    Et les couleurs frétillent d'emblée

    Telles des petites frises naïves 

    S'éparpillent dans les allées

    C'est juste le printemps qui sourit 

    Beau comme un jour sans fin

    "Printemps 2019..." de Vagamonde du blog : "Vagamonde" :

    Cliquez sur les photos pour les agrandir

    Les participations au Café Thé n° 119 - Les signes annonciateurs du printemps...
    Les participations au Café Thé n° 119 - Les signes annonciateurs du printemps...
    Les participations au Café Thé n° 119 - Les signes annonciateurs du printemps...
    Les participations au Café Thé n° 119 - Les signes annonciateurs du printemps...
    Les participations au Café Thé n° 119 - Les signes annonciateurs du printemps...
    Les participations au Café Thé n° 119 - Les signes annonciateurs du printemps...

    "Air de printemps" de Renée du blog : "Envie de" :

     

     

    L’air ce matin vibre différemment, le soleil fièrement monte dans le ciel.

     

    Les oiseaux gazouillent virevoltent avec entrain.

     

    Au réveil je me sens, serein.

     

    Des petites fleurs sont apparues sur les fruitiers, sur l’herbe se disputent la place

     

    primevère et jonquilles. Nul doute le printemps est là.

     

    Enfin nous allons quitter écharpes et bonnets, dans l’armoire gants et manteaux.

     

    Enfin va respirer aussi la peau.

     

    Balades en forêt sur des chemins à nouveau praticable ou, café en terrasse

     

    qu’importe on va se réapproprier l’espace.

     

    Préparer les jardins, mais avant de planter, la terre on aère.

     

    Dans la maison on ouvre on nettoie on balaie,

     

    On change la déco, on égaie.

     

    Restons prudent toutefois

     

    Car le gel peut encore semer l’effroi.

     

     

     

    "Magnolia for ever" de Françoise du blog : "Par chez moi" :

     

     

    Les participations au Café Thé n° 119 - Les signes annonciateurs du printemps...

    11 commentaires
  • Pour ce 119ème Café Thé,

     

     je vous propose d'évoquer les signes annonciateurs du printemps, 

     

    ou de nous raconter ce que représente cette saison pour vous..

     

     

     

     

    Les consignes : Ecrivez, rimez, dessinez, brodez, scrappez, chantez, délirez, faites ce que vous voulez... Faites nous rire ou pleurer...

    Si vous êtes blogueur, ne publiez pas votre texte avant la parution des participations (le 1er avril 2020)

     

     

    Que vous soyez blogueur ou pas, envoyez moi votre participation 

    avant le 31 mars 2020 à ecureuilbleu33@live.fr...

    Au plaisir de vous lire...

     

     

    Amusez vous bien !


    5 commentaires
  • Pour ce 118ème Café Thé, je vous ai propose de délirer autour de cette oeuvre éphémère, créée par mon chat Squirel, dans sa gamelle contenant du yaourt, peut-être un auto-portrait...

     

     

    Vous pouviez broder autour de cette photo, en fonction ce que vous voyez : petit chat, taureau, bébé dragon, diablotin ou autre...

     

     

     

    Les consignes étaient : Ecrivez, rimez, dessinez, brodez, scrappez, chantez, délirez, faites ce que vous voulez... Faites nous rire ou pleurer...

    Si vous êtes blogueur, ne publiez pas votre texte avant la parution des participations (le 2 mars 2020)

     

     

     

     

    Vous êtes 5 à avoir participé (Rose, Jill Bill, Durgalola, Livia et Françoise)

    et je vous en remercie.

     

    Bravo à toutes !

     

     

    Voici les 5 participations :

     

     

    "Paroles de Squirel..." de Rose du blog : "Golondrina 63" :

     

    Ma Maîtresse 

    Quand elle me gâte 

    J'en ai la rate qui se dilate 

    Je ne sais pourquoi 

    Parfois elle en reste sans voix 

    Une lichette par ci et par là

    Vla que sans le vouloir 

    Vous n'allez pas me croire 

    Elle dit que je suis un artiste 

    Bla bla 

    Quand elle se la joue Magritte 

    Surréaliste 

    Je suis son dada 

    Elle est de moi fada

    Paréïdolie

    Sa maladie 

     Moi je vois

    Que je sais si bien y faire 

    Pour la distraire 

     

    Tête d'un cochon de lait 

    Attrapant la queue du chat 

    Jamais il ne l'aura ...

     

    Riez en me lisant 

    Vous en avez le droit !

     

     

     

    "A bonne entendeuse..." de Jill Bill du blog "Melting-pot" :

     

    Il existe des gens infirmes, sans bras,

    Qui peignent avec leur bouche voire leur pied

    Des tableaux qu'on dirait normaux

    Si on ignore la chose... !

    Ce matin mon chat

    Pris son pied

    Avec sa gamelle sur le carreau

    A coups de langue rose...

     

    Son yaourt pour toile blanche

    Ah la vache

    Il a dessiné l'enseigne du boucher

    Un boeuf rouge qui trône sur sa façade

    Comme un message, une revanche

    Préférant la mâche

    D'un morceau de faux filet

    Cru, ou en grillade...

     

    « Que ce laitage froid

    Bon pour vieil édenté

    Te serve de leçon ma maîtresse

    Sinon tu auras droit

    Au rongeur en pièces détachées

    Avec qui je ne suis tendresse... »

     

    (Et te fait hurler d'horreur !! )

     

    Signé un félin qui fait laid

    Jaune rit

    Fera jusqu'à la grève pour son faux filet

    Vrai de vrai, pardi !

    "Squirelveries..." de Durgalola du blog : "Petites graines" :

    Cliquez sur la photo pour l'agrandir

    Les participations au Café Thé n° 118 - Oeuvre éphémère en yaourt...

    "L'oeuvre éphémère..." de Livia du blog : "Livia augustae" :

    Dans l'écuelle

    A petit coup de langue délicate

    Mon chat a dessiné

    Une forme vague

    Au fond de son écuelle.

    Serait-ce un animal fantastique ?

    Ou alors, le portrait de sa petite amie ?

    Ou encore de l'un de ses copains ?

    Je ne le saurai jamais !

    L'écuelle sera lavée et l'œuvre disparaîtra...

    Mais s'il pouvait parler ce chat ?

    Que nous raconterait-il ?

     

    "Le yaourt" de Françoise du blog : "Par chez moi" :

    Ce soir là l’écureuil bleu  terminait son repas ,son chat tournait autour de sa chaise . Sans le remarquer elle se leva jusqu’au frigo prendre un yaourt  ,elle rigolait déjà  son prochain billet l’énigme comme elle aimait à l’appeler .C’ était parfois pour ces lectrices un vrais casse tête . Mais elle se risquait à en proposer de temps en temps  .

    Et ce mois ci pour le thé café que demanderait-elle ?

    Brigitte enleva la protection de son dessert ,sans grande conviction finalement elle n’en avait pas trop envie ! Son chat se mit à miauler car lui voulait bien goûter ce yaourt .

    Elle mis un peu du pot  restant dans une coupelle et le proposa à Squirel .

    Qui en deux trois coup de langue se régala .Et en laissant sa coupelle

    Brigitte s’interrogea sur le dessin qu’il avait laissé  .

    Et sans attendre elle pris une photo ,elle venait de trouver le thème de son 118 thé ou café ...

    Mais son chat n'était pas du même avis car en dégustant cette crème ,il voulait attirer l'attention de Brigitte ,une nouvelle copine mais oui c’était une minette qu’il voulait  à la maison pas un dragon ou autre c'était ce qu'il avait en tête et comme il n'osait pas aborder le sujet avec elle .Il espérait qu'une blogueuse lui passerait le message !


    7 commentaires
  • Pour ce 118ème Café Thé, je vous propose de délirer autour de cette oeuvre éphémère, créée par mon chat Squirel, dans sa gamelle contenant du yaourt, peut-être un auto-portrait...

     

     

    Brodez autour de cette photo, en fonction ce que vous voyez : petit chat, taureau, bébé dragon, diablotin ou autre...

     

     

     

    Les consignes : Ecrivez, rimez, dessinez, brodez, scrappez, chantez, délirez, faites ce que vous voulez... Faites nous rire ou pleurer...

    Si vous êtes blogueur, ne publiez pas votre texte avant la parution des participations (le 2 mars 2020)

     

     

    Que vous soyez blogueur ou pas, envoyez moi votre participation 

    avant le 28 février 2020 à ecureuilbleu33@live.fr...

    Au plaisir de vous lire...

     

     

    Amusez vous bien !


    7 commentaires
  •  

    Pour ce 117ème Café Thé, je vous ai proposé de nous parler d'un feuilleton, d'une série télévisée ou

     

    d'une émission, récente ou ancienne, qui vous a marqué(e), et de nous raconter pourquoi...

     

     

     

    Les consignes étaient : Ecrivez, rimez, dessinez, brodez, scrappez, chantez, délirez, faites ce que vous voulez... Faites nous rire ou pleurer...

    Si vous êtes blogueur, ne publiez pas votre texte avant la parution des participations (le 1er février 2020)

     

     

    Vous êtes 5 à avoir participé (Jill Bill, Vagamonde, Rose, Renée et Françoise)

    et je vous en remercie.

     

    Bravo à toutes !

     

     

    Voici les 5 participations :

     

     

     

    "Dallas et ses Ewing..." de Jill Bill du blog "Melting-pot" :

     

     

    Vous reprendrez bien

    Un p'tit verre de pétrole avec moi... !?

     

    Ce fameux pétrole des années 80

    Sa famille Ewing, son ranch Southfork au Texas

    Ses riches arrivistes

    Qui ont fait le tour de la planète télévisée...

     

    Pouvoir, argent, chantage, alcool, infidélité, corruption

    Que du bonheur quoi à suivre ce feuilleton !

     

    Son gentil Bobby, l'homme de l'Atlantide, en beau gosse,

    Son laid JR, la magique Jeannie, en chapeau de cow-boy,

    Leur épouse, Pamela, Sue Ellen, en enviable ou pas,

    Ses patriarches Jock et Ellie

    Et j'en passe... !!

     

    J'avoue oui avoir suivi cette famille terrible

    De 1981 à 1987

    Après le JT plus doux tout en tricotant

    Histoire de ne pas culpabiliser... !

     

    Votre vie normale à côté vous désole

    Sans luxe, sans piscine, sans excès et belles voitures,

    On s'attache au méchant héros, magnifique salaud,

    Comme vos voisins...

    Mais on se garde bien de le crier sur tous les toits !

     

    Et quand un jour le feuilleton prend fin...ah...

    Reste la musique de son univers impitoyable

     

    "Rendez-vous en terre inconnue..." de Vagamonde 

     

    du blog "Vagamonde" :

     

     

     
     
    La seule émission qui trouve grâce à mes yeux, et que je ne manquerais pour rien au monde, est "Rendez-vous en terre inconnue".
    L'empathie et la bienveillance de Frédéric Lopez ont fait que, dès les premiers instants, j'ai  a do ré.
    Bien que je comprenne parfaitement son choix de ne plus partir, je le regrette.
    Pour moi, son "remplaçant" n'a pas son aura et ne lui arrive pas à la cheville.
    J'ai aussi une grande admiration pour Franck Desplanques qui prépare les rencontres en amont.
    Cette émission me remémore les voyages lointains que j'ai eu la chance de faire et qui m'ont procuré beaucoup de bonheur.
    Je pense notamment aux populations qui vivent dans la pauvreté et pourtant donnent tout avec un large sourire.
    Ces voyages-là resteront pour moi, inoubliables !

     

    "Le marchand de sable..." de Rose du blog : "Golondrina 63" :

     

    Cliquez sur la photo pour l'agrandir

    Oui la poudre magique de celle qui produirait le sommeil apaisant qui manque tant

    de nos jours à certains de nos enfants trop rivés sur des jeux stressants 

     

     

    "Flèche brisée..." de Renée du blog : "Envie de" :

     

     

    Année 60, je suis dans la cité des papeteries de Boussières chez ma grand-mère maternelle quand sort cette série TV en France.

    Dans cette cité un seul poste de télé noir blanc, chez une de mes tantes paternelles, a quelque porte de là. Un luxe à l’époque.

    Si, cette série m’a marquée c’est déjà parce que c’est la première fois que je regardais la TV.

    Seul programme que nous, enfants dans la cité que nous avions le droit de regarder bien que, j’ai souvent été effrayée.

    Histoire de cow-boys et d’indiens et, de mort…inévitablement.

    En voici un extrait court

    À Tucson, sur le point d'être lynché, Jeffords est sauvé par le général Howard qui souhaite rencontrer le chef Apache pour lui proposer un plan de paix souhaité par le Président des États-Unis en personne. Peu après, Jeffords emmène avec lui le vieux général au camp indien et persuade Cochise que Howard est sincère et loyal. Jeffords s'engage aussi à épouser Sonseeahray, pourtant promise au guerrier Nahilzay qui tente de le tuer avant d'être abattu par Cochise.

    Après des journées de palabres, Cochise accepte de briser une flèche censée symboliser un armistice avant un éventuel début de paix avec les hommes blancs. La paix est finalement négociée entre Cochise et Howard, après délibérations entre Apaches et le bannissement de Goklia (qui devient Geronimo) et ses partisans. Quant à Tom, il épouse Sonseeahray selon les rites de sa tribu.

    Mais chacun des deux camps possède ses irréductibles qui ne veulent entendre parler que de guerre.

    Les hommes de Cochise démantèlent une embuscade menée par Geronimo contre une diligence.

    Ben Slade et quelques complices tendent aussi une embuscade à Cochise et à Jeffords. Sonseeahray est tuée dans l'attaque.

    Ivre de douleur, Jeffords veut la venger.

    Il fallait nous voir accourir de tous coin afin d’avoir une bonne place devant l’écran. Mes cousins cousines et quelques autre du voisinage.  Combien étions-nous 7-8 tout au plus. C’était le RDV incontournable mais il fallait aussi le mériter pas question d’avoir fait une bêtise avant. La menace de ne pouvoir s’y rendre à rendu la cité un peu plus calme pendant quelques temps….

     

    "Hercule Poirot" de Françoise du blog : "Par chez moi" :

     

    En règle générale je préfère une série avec des histoires qui ont une fin à chaque épisode .Je n'aime pas me prendre la tête avec des séries à rallonge dont on n'en voit jamais la fin ...

    Pour cette série j'aime bien le style art déco donc la je suis bien servie .

    La référence à Agatha Christie .

    Depuis le temps que je regarde cette série je crois sans me vanter que je connais les dialogues par cœur .Mais peu importe .


    9 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique