• Mon fils cadet (ma seconde prunelle) est venu passer le week-end à la maison avec sa copine. Il voulait entreprendre des travaux de bricolage mais j'ai réussi à les lui faire reporter. La peinture de la salle d'eau a cloqué partout et il veut repeindre la salle de bain, et changer la cabine de douche dont les parois coulissantes donnent des signes de faiblesse...
    Ce serait une bonne chose s'il avait un peu de temps, mais il est déjà reparti vers Dax et je crains les travaux commencés et la maison en chantier...
    J'avais préparé pour eux 2 tartes aux prunes dont je vais vous donner la recette car c'est très facile. (Non, Pipolin, elle n'était pas boucanée ! Pour les autres voir mon article "Martinique et poulet boucané")



    Poser un fond de pâte feuilletée dans un moule à tarte (acheté tout prêt).
    Piquer le fond avec une fourchette et émietter une biscotte sur le fond (pour absorber le jus des fruits)
    Couper des prunes en deux (prunes d'ente et mirabelles), les dénoyauter et poser le côté bombé sur la tarte en les faisant se chevaucher.
    Mettre au four thermostat 6 pendant 35 minutes...

    Les prunes caramélisent et c'est un délice !
    J'en avais fait deux car j'avais beaucoup de prunes et aussi quelques nectarines un peu mûres.
    Sur la seconde , j'ai disposé les nectarines pelées et coupées en quartier puis les prunes...
    Ma seconde prunelle et sa copine ont mangé chacun une petite part et devinez qui a mangé tout le reste ?

     


    36 commentaires
  • Ava du blog "Connais toi toi même" organise un concours photo sur le thème "Regards d'enfants". Pour participer il faut lui envoyer une photo, un poème, un dessin, une peinture, un scrapbook, une sculpture, une photo, une bd, une vidéo... et tout cela avant le 25 septembre minuit à kerke@live.fr.
    Vous pouvez aller voir son article en cliquant ICI...

    Voici ma participation :


    19 commentaires

  • Marguerite d'Angoulême (1492-1549), soeur de François 1er et grand-mère d'Henri IV, épousa, en 1509, Charles, duc d'Alençon, et après la mort de celui-ci, Henri d'Albret, roi de Navarre, devenant ainsi Marguerite de Navarre. Femme de lettres elle fit de Nérac et de la cour de Navarre un haut lieu de culture et d'humanisme, accueillant quelques uns des plus beaux esprits du temps : François Rabelais, Clément Marot, etc...
     Elle-même incarna l'esprit de la Renaissance en se montrant favorable à la Réforme et à la liberté de culte (elle protégea les protestants).

    Elle composa des poèmes comme celui ci-dessous :

    Qui vit d'amour a le coeur bien joyeux,
    Qui tient d'amour ne peut désirer mieux,
    Qui sait d'amour n'ignore nul savoir,
    Qui vit d'amour a toujours riants yeux,
    Qui aime d'amour accomplit son devoir,
    Qui peut amour, embrasser prendre et voir
    Il est rempli de grâce souveraine,

    Je ne sais rien sinon aimer...


    Elle écrivit l'Heptaméron, empruntant à Boccace et à son Décaméron le cadre de son ouvrage en réunissant dix personnages qui, contraints par le mauvais temps de rester enfermés pendant sept jours dans une abbaye des Pyrénées, décident de passer agréablement le temps en devisant de l’amour et du rapport entre les sexes, sujet très prisé à la Renaissance. Après s’être fortifié le corps et l’esprit par la lecture des Saintes Écritures, chacun a pour tâche de raconter une histoire d’amour authentique afin d’en soumettre la leçon aux débats et aux commentaires moraux, « sociologiques » ou religieux de la communauté.

    L’auteur prend soin de faire alterner les récits graves et grivois (parfois même scabreux), le sexe des conteurs et la longueur des nouvelles, afin de traduire le clivage qui caractérise la conception renaissante de l’amour. Ainsi, si certains conteurs défendent la tradition de l’amour gaulois, obéissant aux penchants naturels et jouisseurs de l’individu, d’autres préfèrent croire à l’idéal de l’amour courtois, qui fait du désir l’unique ressort spirituel pour participer à l’amour divin.
    Construit sur l’expression de la différence éthique, dont chacun des personnages prône les valeurs, l’Heptaméron ne développe aucune morale définie, mais entend montrer combien les dissensions individuelles finissent par aboutir à la cohésion, ne serait-ce que dans la conversation.


    Source : Encarta + documents du Château Henri IV à Nérac


    11 commentaires
  • Le parc de la Garenne, fréquenté autrefois par les seigneurs d'Albret et de Navarre (voir mon article précédent) compte de nombreuses fontaines, notamment la Fontaine de Fleurette. Fille du jardinier du roi, Fleurette était follement éprise d'Henri de Navarre. La légende raconte que celui-ci lui ayant donné rendez-vous un soir et Fleurette l'ayant vainement attendu toute la nuit, elle se jeta, folle de désespoir, dans les eaux de la Baïse.



    Pour ceux qui voudraient en apprendre plus sur cette légende cliquez ICI, grâce à mon aminaute Suzanne qui a trouvé ce lien et nous en fait gentiment profiter.

    D'autres fontaines de ce magnifique parc :



    Pour la partie historique, vous pouvez lire "En Pays d'Albret, j'ai rencontré un blogueur gentilhomme" et pour la visite du château : "La visite du château d'Henri IV".

    19 commentaires
  • Je remercie mon aminaute Nawel, du blog "Le doigt doré       
                            pour ce magnifique Award



                                 

    Règlements  du prix Award

     

    1- Exposer le prix

     

    2- Mettre l'url et la bannière de la personne qui vous l'a offert

     

    3- Récompenser 6 sites ou blog que vous admirez en expliquant votre motivation

     

    4- Avertissez les personnes concernées

     

    5- Insérez le règlement du prix

     

    6- Insérez le lien ci dessous.

     

     

    Maintenant, c’est à mon tour de le transmettre à des sites que j'ai privilégiés

    pour les féliciter de leur magnifique travail,de leur fidélité, et de leur amitié.

     

    MERCI

     


        


    J'offre cet Award à 6 blogamis :

    - celui d'Hugues, Photos de tout. Allez découvrir le Lot-et-Garonne (le département où je suis née) et sa passion pour les animaux

    - celui d'Armide, Balade avec mon chien Pistol. Armide nous fait découvrir Paris en nous racontant l'histoire des quartiers. C'est passionnant !

    - celui de Michel d'Auriac, passionné de photos. Vos mirettes vont s'y régaler...

    - celui de Chriss, l'ilet de Chriss à la Réunion. Vous y découvrirez son île magnifique

    - celui de Dany , Voyages autour du monde. Vous y découvrirez l'Afrique dans toute sa splendeur, un blog magnifique.

    - celui de Fanfan, une retraitée corse heureuse. C'est un blog très gai où vous rirez beaucoup.

    Avez vous remarqué que le graphisme du prix rappelle celui de l'oeil de Sainte-Lucie ?






    14 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique