• Entendu hier matin sur France Bleu Gironde :

    Pour se débarrasser des limaces au jardin : diluer du vinaigre blanc sur les endroits qu’elles fréquentent.

    Idem pour les colonies de fourmis : les asperger de vinaigre blanc dilué puis de bicarbonate.

    Ces produits simples permettent d’éviter l’utilisation de pesticides et produits chimiques nuisibles pour notre planète. Il n’évitera peut-être pas aux limaces et fourmis de souffrir, mais il faut choisir : les élever ou profiter de son potager et de ses fleurs. Vous pouvez aussi essayer de les transporter ailleurs, mais où ? Je ne suis pas sûre que vos voisins apprécient que vous déplaciez vos fourmis ou vos limaces chez eux…


    Il y a quelques années ma mère chassait les taupes dans son jardin de manière écologique. Elle les attirait avec de la nourriture, attendait patiemment qu’elles sortent de leur trou et les assommait avec un manche à balai. Elle avait réussi à les éliminer toutes (elles étaient 4 ou 5). Puis d’autres étaient apparues et elle disait que c’était son voisin qui avait dû lui refiler les siennes. Elle aurait mieux fait d’aller poser un sens interdit dans la taupinière pour indiquer aux taupes de ne pas entrer chez elles mais de rester chez le voisin. Avant il aurait fallu qu’elle leur apprenne le code de la route et encore avant qu’elle leur achète des lunettes, car on dit bien « myope comme une taupe »…


    15 commentaires
  • Dans mon cahier bleu où j'ai recopié soigneusement mes poèmes préférés il y a presque 40 ans de cela, j'ai retrouvé ce petit bijou de Marceline DESBORDES-VALMORE (Poésies posthumes):


    J'ai voulu ce matin te rapporter des roses ;
    Mais j'en avais tant pris dans mes ceintures closes

    Que les noeuds trop serrés n'ont pu les contenir.


    Les noeuds ont éclaté. Les roses envolées

    Dans le vent, à la mer s'en sont toutes allées :

    Elles ont suivi l'eau pour ne plus revenir ;


    La vague en a paru rouge et comme enflammée.

    Ce soir, ma robe encore en est tout embaumée...

    Respires-en sur moi l'odorant souvenir.


     


    15 commentaires
  • Nous étions en vacances tous les 4, au Cap-Ferret, sur le Bassin d'Arcachon. Julien avait 13 ans et  Aurélien 10, une coupe en brosse et de nouvelles dents bien grandes.
    Les deux frères avaient une bande de copains avec qui ils jouaient et discutaient beaucoup. Leurs terrains de prédilection étaient les escaliers qui vont de la rue au parking en contrebas et la route pentue qui descend au parking. Cette "pente", comme ils l'appelaient , était idéale pour descendre assis à plusieurs sur un skate à toute vitesse, chute garantie à l'arrivée.

    Un soir, après dîner, nous sommes allés nous promener, leur père et moi, vers la Conche, mon endroit préféré, face à la dune du Pyla. Les enfants regardaient la télé et je voulais prendre des photos (ni les premières, ni les dernières...)
    Nous étions sur le chemin du retour, une heure plus tard, lorsque la bande d'enfants est venue à notre rencontre, les uns en pleurs, les autres affolés.
    - Que s'est-il passé ?
     - Auré est tombé dans la pente, a dit Julien. Il s'est cassé toutes les dents, il saigne de la bouche.
    Aurélien avait chaussé mes claquettes (ou tongs, trop grandes), avait emprunté le vélo d'un copain plus âgé (trop grand pour lui) et avait dévalé la pente (comme le faisaient les ados). Ces 3 choses lui étaient interdites, bien sûr!
    Et comme il riait en dévalant, il est tombé la bouche grande ouverte, sur ses belles dents toutes neuves.
    Une des filles avait ramassé les bouts de dents : " Peut-être que le dentiste pourra les recoller..."
    Après un bain de bouche avec un liquide antiseptique il s'avéra qu'Auré avait une cassure en forme de V renversé sur les deux dents de devant.
    J'étais catastrophée. Avec 2 dents cassées, sa vie était brisée, il ne séduirait pas une seule fille, resterait célibataire toute sa vie... Si encore ça s'était passé avec ses dents de lait...
    Mais c'était oublier le savoir-faire des dentistes. Le nôtre, après les radios d'usage, reconstitua les deux dents en injectant de la résine. Les "bouts de dents ramassées" n'étaient que des petits cailloux inutilisables...

    Tous les 8-10 ans Auré doit faire refaire le travail, mais c'est presque invisible !
    Et ça ne l'a pas empêché d'avoir beaucoup e succès avec les filles dès son plus jeune âge...


    15 commentaires
  • Je remercie mon aminaute Nawel, du blog "Le doigt doré       
                            pour ce magnifique Award



                                 

    Règlements  du prix Award

     

    1- Exposer le prix

     

    2- Mettre l'url et la bannière de la personne qui vous l'a offert

     

    3- Récompenser 6 sites ou blog que vous admirez en expliquant votre motivation

     

    4- Avertissez les personnes concernées

     

    5- Insérez le règlement du prix

     

    6- Insérez le lien ci dessous.

     

     

    Maintenant, c’est à mon tour de le transmettre à des sites que j'ai privilégiés

    pour les féliciter de leur magnifique travail,de leur fidélité, et de leur amitié.

     

    MERCI

     


        


    J'offre cet Award à 6 blogamis :

    - celui d'Hugues, Photos de tout. Allez découvrir le Lot-et-Garonne (le département où je suis née) et sa passion pour les animaux

    - celui d'Armide, Balade avec mon chien Pistol. Armide nous fait découvrir Paris en nous racontant l'histoire des quartiers. C'est passionnant !

    - celui de Michel d'Auriac, passionné de photos. Vos mirettes vont s'y régaler...

    - celui de Chriss, l'ilet de Chriss à la Réunion. Vous y découvrirez son île magnifique

    - celui de Dany , Voyages autour du monde. Vous y découvrirez l'Afrique dans toute sa splendeur, un blog magnifique.

    - celui de Fanfan, une retraitée corse heureuse. C'est un blog très gai où vous rirez beaucoup.

    Avez vous remarqué que le graphisme du prix rappelle celui de l'oeil de Sainte-Lucie ?






    14 commentaires
  •  qui vient de poster le 1000ème commentaire sur mon blog alors que je venais de publier mon 100ème article.
    Vous me connaissez plus sous l'aspect "récits, poèmes, photos" mais dans mon boulot je suis Madame Chiffres. Je suis tombée dans le chaudron toute petite. Alors :

    deux chiffres ronds le même jour, cà se fête
    merci, l'amie Kahouette...

    Allez visiter le monde de Kahouette...

    Une pincée de recettes de cuisine, un brin de jardinage et une grosse brouette d'humour !


    17 commentaires