• En 2018, je vous ai parlé du tronçon de mon ancienne glycine que j'avais planté dans un pot et qui m'a offert une première grappe de fleurs en juillet 2018.

    Quand je me suis installée dans la maison où je vis actuellement, il y avait dans le jardin une superbe glycine. Elle a fleuri les premières années et puis s'est desséchée... J'ai été obligée de l'arracher en 2015... Mais avant, lorsqu'elle était au mieux de sa forme des lianes se faufilaient partout et je les avais tronçonnées. Et puis -comme souvent- j'avais planté des tronçons dans des pots emplis de terre et l'un d'eux a poussé.

     

    En mars 2019 j'ai été ravie de voir apparaître sur ce "tronçon" 9 bourgeons-promesses. 

     

    Et cette année, en mars 2020, ce sont une vingtaine de bourgeons-promesses qui sont apparus sur cet amour de glycine. 

    Un amour de glycine - mars 2020...
    Un amour de glycine - mars 2020...
    Un amour de glycine - mars 2020...
    Un amour de glycine - mars 2020...
    Un amour de glycine - mars 2020...
    Un amour de glycine - mars 2020...

    3 commentaires
  • Devant la pénurie des masques de protection, que ce soit des masques chirurgicaux ou des masques FFP2, j'ai commencé depuis quelques semaines à en confectionner.

     

    Il y a quelques jours je vous ai montré des masques de protection en papiertrès simples et très rapides à réaliser, avec très peu de matériel : serviette en papier ou sopalin, 2 élastiques et une agrafeuse, et des masques de protection au crochet.

    Je vous ai mis les tutos sur mon blog : "Merci mes petits doigts".

     

    Voici des masques en tissu, confectionnés en coton, avec filtres, et cousus à la main.

    Le premier a été fait en suivant un tutoriel fourni par le CHU de Grenoble.

     

     

     

    Masques de protection en tissu...
    Masques de protection en tissu...

    Le second a été réalisé selon un tutoriel fourni par une infirmière. Il y a un filtre à l'intérieur des 2 couches de tissu. :

    Masques de protection en tissu...
    Masques de protection en tissu...

    Ces masques ne protègent peut-être pas complètement du coronavirus, mais évitent au moins d'envoyer ou recevoir des postillons et complètent les gestes barrière...

     

    Pour ma part, je les porte uniquement lors de mes déplacements exceptionnels. En 21 jours je ne suis sortie que 3 fois pour faire des courses. 8 clients sur 10 portent désormais un de ces masques pour leur sorties exceptionnelles.

     

    Je mettrai sur mon autre blog "Merci mes petits doigts" les liens vers les tutos et des infos complémentaires.


    11 commentaires
  • J'aime bien les crevettes, et je vous ai déjà donné une recette de crevettes au lait de coco. En voici une variante.

    J'en ai préparé pour environ 6 personnes, en ai mangé 1 part et j'ai congèlé les 5 autres dans des petites boites. 

     

    Ingrédients de base pour 6 personnes :

    • 30 à 40 grosses crevettes cuites
    • 1 petite briquette de lait de coco
    • 1 oignon
    • 1 poivron rouge et 1 poivron orange
    • 1 petite boite de morceaux d'ananas
    • 1 cuillère à soupe d'huile d'olive

    La recette :

     

    1. Décortiquer les crevettes, enlever la carapace, la queue et les têtes. Réserver
    2. Peler l'oignon et le couper en petits morceaux
    3. Epépiner les poivrons et les couper en lanières
    4. Dans une grande poêle, verser l'huile d'olive et faire revenir doucement les oignons et les lanières de poivrons pendant 15 à 20 minutes, en remuant pour éviter qu'ils n'attachent
    5. Ajouter les crevettes et les morceaux d'ananas
    6. Verser le lait de coco et mélanger doucement.
    7. Poivrer selon votre goût
    8. Laisser cuire 5 à 10 minutes en mélangeant 

     

    Servir avec de la semoule ou du riz..

    Crevettes poivrons-coco-ananas...

    18 commentaires
  • J'ai emprunté ce livre à la médiathèque, attirée par le titre qui m'a semblé d'actualité, bien que le confinement n'ait pas encore été imposé.

    Informations pratiques :  Paru en 2010 aux "Editions Métailié". 270 pages. 20 €

     

    La 4ème de couverture :

    Quatre personnages plongés dans l'apocalypse de la modernité d'une grande cité vont voir leurs destins se croiser. Un chauffeur de taxi veuf qui ne peut pas se consoler de la mort de sa femme, un médecin sans illusions perdu dans les espaces virtuels de Second Life, une prostituée africaine accrochée à la vie que protège son totem, un petit lézard, et une vieille scientifique alcoolique et pédagogue sont les héros de ce conte philosophique sur fond d'assassinats en série, de terrorisme et de petits prodiges.
    En raconteuse d'histoires étranges talentueuse, Rosa Montero nous parle des hasards et des coïncidences et écrit une histoire d'espérance, une tragicomédie entre humour et émotion. Un texte captivant qui nous montre que "la vie est belle, folle et douloureuse. Une fable pour adultes qui invite à profiter de la beauté, maîtriser la douleur et rire de cette incroyable folie".

     

    Mon ressenti :

    L'histoire se déroule dans la banlieue de Madrid, de nos jours.

    Plusieurs personnes cabossées par la vie vont se croiser, dans un bar : "L'oasis", la nuit.

    Il y a Matias, chauffeur de taxi qui ne se remet pas du décès de Rita, sa femme, un homme bon, généreux et taciturne, en train de sombrer. Daniel est un médecin en pleine dépression qui revit dans le monde virtuel de Second Life, mauvais médecin, mauvais époux.  Cerveau est une septuagénaire alcoolique, ancienne prof d'université. Fatma est une prostituée africaine, particulièrement meurtrie, très belle, attachée à un serpent qui la protège, pensionnaire du Cachito, un bordel en bordure d'autoroute. Et il y a l'assassin du bonheur, tueur en série qui signe ses crimes en étirant les commissures des lèvres de ses victimes.

    Chacun essaie de trouver un sens à sa vie.

    J'ai apprécié l'écriture et l'humour de l'auteur et je me suis attachée aux personnages, surtout à Matias et à Fatma.

    Grâce au talent pédagogique de Cerveau, j'ai découvert des théories scientifiques sur les hasards et les coïncidences.

    Les différents personnages vont se bonifier au contact les uns des autres. Certains retrouveront l'amour, d'autres la liberté. Mais comme dit l'auteur "L'Humanité est divisée entre ceux qui savent aimer et ceux qui ne le savent pas."

    J'ai refermé ce livre, en souriant. Une belle découverte...

     

     

    Ce roman pourrait être adapté en film... 


    14 commentaires
  • Je vous ai proposé hier de résoudre cette petite énigme facile, trouvée sur la page "Jeux" du journal Sud-Ouest.

     

    Emilie et Sophie collectionnent les bracelets.

    Emilie dit à Sophie : "Si tu me donnes un de tes bracelets, j'en aurai deux fois plus que toi !"

    Sophie lui rétorque : "Oui, mais si c'est toi qui m'en donne un, nous aurons le même nombre !"

     

     

    Combien chacune des fillettes possède-t'elle de bracelets ?

     

    Si E = nombre de bracelets d'Emilie et S = nombre de bracelets de Sophie,



    On a E-1=S+1
    donc E=S+2

    On a aussi E+1=2(S-1)

    Donc S+3=2S-2
    d'où 5=S
    et E=7

     

    Emilie a 7 bracelets et Sophie 5 

    si Sophie donne 1 bracelet à Emilie, Sophie a alors 4 bracelets et Emilie 8, ce qui est bien le double,

    si Emilie donne 1 bracelet à Sophie. Emilie a alors 6 bracelets et Sophie 6 aussi.

     

    Vous êtes 5 à avoir trouvé la bonne réponse : Jill Bill, Quichottine (dont j'ai repris les explications), Roguidine, Domi et Chevrette.

     

     

    Céline et Autobiographie ont proposé 2 bracelets chacune, mais si Sophie donne 1 bracelet à Emilie, Sophie a alors 1 bracelet et Emilie 3, mais  3 n'est pas le double de 1

     

    Livia : 1 bracelet chacune mais si Sophie donne 1 bracelet à Emilie, Sophie a alors 0 bracelet et Emilie 2, mais 2 n'est pas le double de 0

     

    Bernie : 3 pour Emilie et 2 pour Sophie mais si Sophie donne 1 bracelet à Emilie, Sophie a alors 1 bracelet et Emilie 4, mais 4 n'est pas le double de 1

     

     

    Durgalola : 1 pour Emilie et 2 pour Sophie mais si Sophie donne 1 bracelet à Emilie, Sophie a alors 1 bracelet et Emilie 2, 2 est bien le double de 1. Mais l'autre condition ne fonctionne pas : si Emilie donne 1 bracelet à Sophie. Emilie a alors 0 bracelet et Sophie 3...

     

    Bravo à tous et toutes

    et merci d'avoir joué !


    9 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires