• Michèle m'a autorisée à publier son très joli poème, lu sur son blog, "Le blog de Mirélie". 

    "Le petit écureuil"

    Huit heures du matin, vacances printanières,

    Réveil spontané sans réveil programmé.

    Réveil dans notre caravane au milieu des prés

    Caravane installée sous les saules, les érables, les sorbiers.

    Vacances au calme en pleine campagne

    Avec pour seuls compagnons la brise et les oiseaux.

     

    Je tire le rideau sur la nature ensommeillée,

    La végétation originelle par l’homme non gérée,

    La campagne, comme en ville, on n’en voit plus jamais.

    A perte de vue, les champs, les arbres, les collines boisées.

    Et, le ciel immense, semble-t-il, plus vaste,

    Qu’ailleurs, tout près de la ville.

    Le gazouillis des oiseaux accompagne notre réveil,

    Et semble nous souhaiter un bon accueil.

     

    Première image inattendue en ce début de journée,

    Un petit écureuil, sur l’herbe, semble posé.

    Il a l’air si léger, sur ses pattes, appuyé.

    Il grignote, devant notre porte, quelques miettes laissées.

    Petit écureuil roux, vif,

    Petit écureuil furtif.

    Petit animal fugitif.

     

    Souhaitant conserver une image durable

    De ce court instant de nature sauvage,

    Nous avons essayé de te saisir et te garder

    Dans nos images pérennes, nos photos souvenirs.

    La porte, doucement entrebâillée,

    L’appareil photo autour du cou déjà prêt.

    Mais, sitôt la porte ouverte. Hop ! Déjà enfui.

    Rapide comme l’éclair, pas le temps de garder

    Un seul cliché de toi dans notre album photos.

     

    Vite, tu as grimpé sur le tronc d’un sorbier,

    Etonné, semble-t-il, d’être ainsi dérangé.

    A paru regarder si tu étais poursuivi.

    De toute manière, tu avais décidé,

    De ne pas nous offrir plus,

    Que ce que tu nous avais déjà donné,

    Un fugitif instant d’intense bonheur,

    Une brève image de ta sauvage vie,

    Un moment pendant lequel nous avons oublié

    Combien l’homme, de tous temps,

    Est parvenu à oublier,

    Qu’il n’est pas venu sur terre le premier,

    Et, qu’il ne devrait pas se comporter,

    Comme le maître du monde,

    Et, toutes les créatures, négliger et tuer.

     

     

    Mercredi 20 Mai 2009

    Michèle Durand


    17 commentaires
  •  
    Tout le monde avait raison...
    A Hyères, dans le Var, c'était la question depuis lundi dernier  : l'animal marin trouvé échoué sur la plage, et en partie décapité, était-il un requin ou un dauphin ?
    Les promeneurs avançaient la piste du requin. En revanche, pour les scientifiques, aucun doute, il s'agissait d'un dauphin.

    Promeneurs et scientifiques avaient tous deux raison, puisque ce n'est pas un seul animal marin qui a échoué, mais deux! Un requin et un dauphin, rapporte Var Matin. Mais chacun ignorait la présence de l'autre animal marin à quelques mètres d'intervalle.
    Mystère supplémentaire : le corps du requin a disparu...




    10 commentaires
  • Quels cadeaux lui offririez vous ?
    Quels sont les trois objets que vous lui apporteriez, les trois qualités que vous lui donneriez ou les trois voeux que vous réaliseriez pour lui, si vous étiez dotés de pouvoirs magiques, et même si vous ne l'étiez pas ?
    Envoyez moi vos réponses jusqu'au 30 juin à ecureuilbleu33@voila.fr. Ensuite je les publierai et il faudra voter pour la meilleure réponse... J'offrirai au gagnant un peu de moi : mosaïque, aquarelle ou fusain...

    Mon filleul : Nans

    16 commentaires
  • Fuxy et Fuxa viennent de remporter le jeu "Si vous partiez sur une île déserte..." avec 12 voix sur 35, suivis par Chaton (7 voix), Ecureuil bleu (5 voix), Dany, Fanfan et Marie avec 2 voix chacune ; Othom, Gypsy, Mimi la mouette, Perfecta et Véronique : 1 voix.

    Voici la participation de Fuxy, le renard du terrier :

    - Une loupe pour faire du feu

    - Un couteau Suisse comme outil

    - Une boussole pour se repérer

    - Un livre guide de survie pour me conseiller

    - Un poste radio à remonter pour prévenir les secours

    - Un arc pour chasser

    - Une flèche pour chasser





    Fuxy a donc gagné une de mes oeuvres que je vais lui envoyer...

    13 commentaires
  • Arrivée en avion sur Ajaccio :









    ORSE...






    Entrez par cette porte, à Sartène, village construit à flanc de montagne, entre Propriano et Bonifaccio avec de jolies ruelles, des places ombragées et une "échauguette" du XIIème siècle que nous avons longtemps cherchée.



    Voici l'échauguette : mini tour de guet du moyen âge, qui doit offrir une belle vue sur la vallée et le golfe de Valinco. (Cette échauguette a tendance à disparaître : je la vois du côté administration, elle disparait quand je regarde le blog...)

    Toujours à Sartène, deux autres portes. L'une donnant sur une boutique vendant des produits Corses :

     


    L'autre, plus moderne, revêtue de publicités, sur laquelle j'avais cru reconnaître Francis Cabrel :

    La porte de Gênes à Bonifaccio, qui permet l'entrée et la sortie dans la ville du haut, porte très ancienne, dotée d'un mécanisme avec des poulies qui devait servir à monter et redescendre le pont-levis :

    Une porte toute fleurie dans un petit village de montagne : Fuzzano, avec des maisons fortifiées. C'est là qu'aurait vécu Colomba , l'héroïne du roman de Mérimée. Les roses pompon embaumaient...



    13 commentaires