• Les participations au Café Thé n° 88 - Décoller ses timbres...

    Pour ce 88ème Café Thé, je vous ai proposé de broder autour d'une expression lue dans le roman "Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n'en as qu'une" de Raphaëlle Giordano.

     

    Décoller ses timbres, c'est une expression imagée qui signifie qu'il faut dire ce qu'on a sur le coeur au fur et à mesure.

     

    Racontez nous un esclandre, une dispute, vécue ou imaginée, la petite goutte qui fait déborder le vase et exploser la marmite...

     

    Les consignes étaient : Ecrivez, rimez, dessinez, brodez, scrappez, chantez, délirez, faites ce que vous voulez... Faites nous rire ou pleurer...

    Si vous êtes blogueur, ne publiez pas votre texte avant le résultat des votes (le 1er octobre 2017)

     

    Vous êtes 2 à avoir participé avec un texte ou un poème, et 2 à avoir illustré cette expression (Cathycat et Eglantine : publications demain).

     

    Il n'y a pas de vote cette fois, mais n'hésitez pas à vous exprimer

     

    Participation n° 1 : Jill Bill du blog "Melting-pot" :

     

    Décoller les timbres...
     
    Trop bonne
    Egal trop conne
    Mes maux,
    Ton gros défaut !!
     
    De timbres ta collection
    Tu en es timbré
    Ne vit que pour elle
    Le soir, la nuit
    Le samedi
    Le dimanche, c'est mortel,
    A tes côtés
    Je m'ennuie, marre, attention !!
     
    Faut avouer,
    Les bourses
    Les brocantes
    Les salles de vente
    Tu débourses
    Sans compter !
     
    D'être un timbre, je rêve
    Pour que tu me regardes
    Avec envie
    Que tu me lèches, oui
    J'en deviens vieillarde
    Une plante qui crève...
     
    Dans un châle je m'enveloppe
    Pour me tenir au chaud
    Nos rapports, plus qu'amicaux,
    Notre vie affective, un flop...
     
    Ah si seulement
    Tu n'avais pas été facteur
    Monsieur Cheval...
    Ah si seulement,
    J'en ai gros sur le coeur
    Voici ma nouvelle adresse postale...
     
    Tu disais quoi chérie... ?
    Non, rien, snif !

     

     

     

     

    Participation n° 2 : Laura du blog "Le blog de Laura Vanel-Coytte : ce que j'écris, ce(ux) que j'aime..."

    Décoller ses timbres

    Décoller ses timbres, c’est te dire je t’aime avec des mots et des caresses

    A chaque fois que tu es à portée de ma voix et de mes mains avides

     

    Décoller ses timbres, c’est dire non fermement  sans agressivité, ni colère

    Parce qu’on ne peut tout accepter, ni tout faire pour les autres sans y perdre

     

    Décoller ses timbres, c’est être aimable et souriante avec tout le monde

    Et ne pas comprendre et le dire, pourquoi certains ne vous jugent pas dignes

     

    Décoller ses timbres c'est dire ce(ux) qu'on aime et l'écrire avec des mots dits

    Maudits soient ceux qui n'aiment pas et tant pis pour ceux que j'indiffère

     

    Décoller ses timbres c'est crier, chanter, pleurer, danser sa joie et sa peine

    S'éclater pour ne pas éclater en plein vol, "qui se ressemble, se rassemble[1]."

     

    Décoller ses timbres c'est dire que ce n'est pas grave de ne pas être aimé

    Le pire serait de s'en satisfaire, d'accepter qu'on se moque de vous

     

    Décoller ses timbres contre l'indifférence, la tiédeur des sentiments obligatoires

    Oser de ne plus voir, parler à ceux qui vous font souffrir, sans état d'âme.

     

     


    [1] Etienne Daho

    « Madeleines en coque chocolat qui ne veulent pas quitter leurs moules...Illustrations du Café Thé n° 88 - Décoller ses timbres... »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Vendredi 1er Septembre à 20:43

    Mince alors, j'ai oublié de participer, pourtant le thème me plaisait... mille excuses!

    Bises du soir,

    Mireille du Sablon

    2
    Mardi 5 Septembre à 11:38

    Re,

    il était  stipulé "si vous êtes blogueur, ne publiez pas votre texte avant les résultats du vote (1er octobre 2017), or j'ai déjà pu lire la participation de Jill sur son blog (et découvre ici celle de Laura).

    Questions donc :

    - qui vote ?

    - si je participe au Café Thé n°89 (rentrée scolaire), est-ce que tu confirmes que je doive envoyer ma participation avant le 30 septembre et ne pas la publier sur mon blog avant le 1er novembre ?

    Merci à toi.

    FP

     

      • Mardi 5 Septembre à 15:41

        Bonjour Fabrice. D'habitude j'organise un vote qui dure un mois, et la publication ne peut se faire qu'après le vote pour ne pas influencer les votants, mais pour le jeu de juillet-août je n'ai reçu que 2 participations et je n'ai pas fait voter, donc Fabienne (Jill Bill) n'avit plus de contrainte. Pour le jeu n° 89 : participation en septembre, vote en octobre et publication à partir du 1er novembre : je confirme...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :