• Mon aminaute Livia, du blog "Livia Augustae" a écrit ce joli poème, inspirée par des photos trouvées sur deux articles de mon blog : "Mouettes rieuses en train de couver" et "Barges à queue noire au Teich".

    J'apprécie beaucoup ces publications croisées entre blogueurs.

     

     

    Le village sur l'eau

     

    Loin du bruit, au milieu des roseaux

     

    Nous avons bâtit un petit village sur l'eau

     

    Un petit coin tranquille.

     

    Où l'on peut couver tandis que Monsieur pêche.

     

    Sans histoires d'aucune sorte pensez-vous ?

     

    Hé bien détrompez vous !

     

    Moi, je fais mon boulot et couve tout le jour.

     

    Mais regardez là-bas Monsieur faire le joli cœur !

     

    J'ai l'estomac dans les pattes

     

    Mais pris par ces deux donzelles qu'il ne quitte plus.

     

    Et qu' il suit depuis deux jours déjà...

     

    Il oublie complètement l'heure des repas.

     

    Je les surveille d'un œil torve,

     

    Et trépigne sur mon nid

     

    Ce n'est pas bon, mais pas bon du tout çà, pour les petits !


    11 commentaires
  • L'église Saint-Léger de Lucerne, de son nom complet église collégiale et paroissiale Saint-Léger de Lucerne est la plus importante église de la ville Lucerne, en Suisse. Je l'ai visitée en juin 2011.

    Au VIIIème siècle, une abbaye consacrée à Saint-Maurice se dressait sur le lieu actuellement occupé par l'église Saint-Léger. Cette première église est devenue monastère, puis cathédrale. Incendié en 1874, il a été reconstruit sous la forme de l'église actuelle de Saint-Léger (entretemps devenu le saint patron de la ville de Lucerne). Elle est devenue alors à la fois l'église paroissiale et collégiale de la ville, comme elle l'est encore de nos jours. Le bâtiment est inscrit comme bien culturel d'importance nationale.Source : wikipédia

     

    L'église Saint-Léger de Lucerne...
    L'église Saint-Léger de Lucerne...
    L'église Saint-Léger de Lucerne...
    L'église Saint-Léger de Lucerne...
    L'église Saint-Léger de Lucerne...

    L’autel du salut de l’âme «Seel-Altar» contient une pietà, la Vierge Marie avec le corps de Jésus sur les genoux. La pietà a été sauvée de l’incendie et intégrée à l’autel avec génie. Cinq personnes en deuil, en harmonie avec le style gothique de la pietà, sont groupées autour du personnage principal, alors que le reste de l’autel s’accorde au style Renaissance tardif des dix autres autels.

    L'église Saint-Léger de Lucerne...

    L’autel de la mort la Vierge Marie comprend un tableau rectangulaire sculpté, sauvé de l’incendie de l’église en 1633. La représentation de la mort de Marie se réfère à une gravure de Martin Schongauer. Ici encore, le tableau gothique a été adroitement intégré dans l’autel construit vers 1640. Les apôtres aux traits expressifs sont regroupés de façon saisissante autour du lit de mort de Marie. Cet autel est considéré comme le plus beau de la Hofkirche.

    L'église Saint-Léger de Lucerne...
    L'église Saint-Léger de Lucerne...
    L'église Saint-Léger de Lucerne...

    D'autres photos de cette très belle église :

    L'église Saint-Léger de Lucerne...
    L'église Saint-Léger de Lucerne...
    L'église Saint-Léger de Lucerne...
     

    7 commentaires
  • Je vous ai parlé hier du Parc des Sources, à La Rochelle, et de son arbre remarquable, le saule blanc.

    Dans ce très beau parc, j'ai admiré aussi un magnifique arbre dont je n'ai pas reconnu l'essence. En cherchant sur le net, j'ai trouvé son nom : c'est un noyer du Caucase ou ptérocaryer du Caucase.

    C'est un arbre vigoureux de taille moyenne à grande, qui peut atteindre 25 m de hauteur pour 20 m d'envergure, avec une couronne dense plus ou moins étalée. Lorsqu'il pousse à découvert il est généralement plus large que haut, avec un tronc court. Le tronc est irrégulièrement cannelé, avec une écorce très rugueuse formant des crêtes verticales sinueuses qui s'entrecroisent.

    Ses grandes feuilles, longues de 30 à 40 cm ont une nervure médiane cylindrique. Elles sont composées de 21 à 31 folioles oblongues ovales, de couleur vert foncé lustré. Elles deviennent jaunes en automne et tombent tardivement.

    En été, il produit de petits fruits verts, ailés, groupés en épis pendants, de 40 à 50 cm de long.

     

    Sur ce noyer du Caucase, dans le Parc des Sources, les fruits pendants comme des guirlandes étaient très nombreuses.

     

    Le noyer du Caucase, du Parc des Sources, à La Rochelle...
    Le noyer du Caucase, du Parc des Sources, à La Rochelle...
    Le noyer du Caucase, du Parc des Sources, à La Rochelle...
    Le noyer du Caucase, du Parc des Sources, à La Rochelle...
    Le noyer du Caucase, du Parc des Sources, à La Rochelle...
    Le noyer du Caucase, du Parc des Sources, à La Rochelle...
    Le noyer du Caucase, du Parc des Sources, à La Rochelle...
     

    11 commentaires
  • En 2012, j'ai découvert le chataîgnier de l'Eraudière dans la banlieue de Nantes, labellisé "arbre remarquable", et depuis je m'intéresse à ces arbres remarquables.

    En allant à La Rochelle, je me suis arrêtée au Parc des Sources, et j'ai découvert un arbre remarquable, labellisé en juin 2015 ; un Salix alba ’Fragilis’, saule blanc de 150 ans.

    Photo du net

     

    Le Parc des Sources, jardin de 0,6 ha, dans le quartier Lafond de La Rochelle, a changé de nom au cours du temps. Il fut appelé "Jardins sourciaux", à cause de ses sources qui ont alimenté la ville de La Rochelle en eau douce de 1447 à 1866. Puis au 19ème siècle, il devint "Parc des trois fontaines", en référence à la construction de trois édifices qui abritent des bassins de captage.

    Edifice abritant un bassin de captage

    À l’époque, avec l’accroissement de la population et des activités économiques, l’eau des puits ne suffisait plus. Leur salinité augmentait d’autant plus qu’ils étaient proches de la mer ou des douves. C’est pourquoi, ce jardin situé à l’entrée du val de Lafond et loin de la mer était le lieu idéal.

    De nos jours, il est appelé « Jardin des Sources » de par les trois cours d’eau qui y convergent : le Lafond qui est principalement alimenté par les eaux des versants de Puilboreau et de Lagord, les sources de Rompsay et les sources de Périgny.

    Source : La Rochelle.fr

     

    Je  n'avais pas beaucoup de recul et tous les ruisseaux étaient à sec. Le tronc qui forme un berceau est abîmé, et ceinturé pour éviter son éclatement.

    Un arbre remarquable : le saule blanc du Parc des Sources, à La Rochelle...
    Un arbre remarquable : le saule blanc du Parc des Sources, à La Rochelle...
    Un arbre remarquable : le saule blanc du Parc des Sources, à La Rochelle...

    Autres arbres remarquables :

    En Gironde :


    10 commentaires
  • Le soleil se couche tous les soirs, mais certains soirs, le spectacle est plus beau que d'autres, parce qu'il y a des nuages, des reflets dans l'eau, des bateaux au loin...

    Coucher de soleil du 21 août 2021...

    Il était 20h45, le 21 août. Je partais en vélo en direction du port ostréicole prendre des photos d'un concert. J'ai stoppé brusquement sur le chemin des douaniers qui longe la lagune et pris cette photo. J'étais pressée et n'ai pas pris le temps de descendre sur la plage pour avoir une vue plus dégagée...


    7 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique