• Un parasol qui ne s'envole pas...

    Deux toulousains ont inventé un parasol qui ne s'envole pas et l'ont appelé "Leaf for life".

    Ils se sont inspiré des feuilles d'arbres qui résistent aux bourrasques de vent sans s'envoler et plus particulièrement du "monstera deliciosa" (faux philodendron) qui pousse en Amérique du sud.

    Leur parasol se compose d'un voile d'ombrage traitée anti-UV qui flotte au vent et d'un pied d'ancrage télescopique. Le tout se range dans un sac, pour la somme de 119 €.

    Un package plus sophistiqué à 189 € offre en supplément un panneau photovoltaïque amovible qui se clipse sur le dessus du parasol et permet de recharger portable ou tablette pour les addicts...

     

    Ce parasol est intéressant mais son prix me semble tout de même très élevé.

    Le prix des parasols de plage traditionnels varie entre 15 et 60 €. L'ajout d'un pied d'ancrage à 4 € qui permet d'enfoncer le parasol dans le sable plusprofondément améliore la sécurité.

     

    J'avais publié en août 2011 un article intitulé : "Bien mal accompagnée" sur le danger des parasols qui s'envolent. En voici le contenu :

     

    **********************************************************************

    Vendredi après midi sur une plage entre Argelès et Collioure.

    Il y avait beaucoup de monde sur le sable, des petits graviers qui n'ont rien à voir avec le sable blond de l'Atlantique. La mer était délicieuse, claire et à peine fraîche.

    Julien et moi nous nous sommes baignés, mais c'était un peu dangereux entre la famille faisant du bateau en plastique parmi les baigneurs, les deux jeunes filles s'amusant avec une planche à voile sans voile et la laissant échapper, les trois Italiens jouant avec un ballon de foot en cuir... Garde toi à droite, garde toi à gauche... Nous avons pu faire quand même quelques brasses.

    Sur le sable c'était pire. Du monde partout avec des parasols, des serviettes qui se touchent et les marchands de chouchous qui passent vendre boisoons fraiches et beignets, en slalomant entre les serviettes de bain...

    Le vent s'est levé et les parasols ont commencé à s'envoler.

    Quand je vais à la plage je n'emporte jamais de parasol et je m'installe le plus loin possible de ces engins de malheur car chaque fois c'est pareil : ils s'envolent et vont atterrir n'importe où, loin de leur propriétaire... C'est joli les parasols sur la plage, mais c'est très dangereux si le pied n'est pas correctement arrimé ou enfoncé dans le sol...

    Vendredi une dame en a reçu un sur le visage et s'est mise à saigner et son mari a rajouté une couche : "C'est pas vrai ! Il fallait que ça t'arrive à toi ! Comment tu t'es débrouillée ?".  Il a crié un : "Vous, restez où vous êtes !" au propriétaire du parasol venu récupérer son engin mal enfoncé et a  accompagné sa femme toute honteuse de saigner au poste de surveillance...

    J'espère que ce n'était pas grave.

    Qui était le plus malotru, le proriétaire du parasol ou le mari ?

     

    « Qui a gardé son âme d'enfant ?Le nid des tourterelles... »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Dimanche 20 Mai à 20:43
    Durgalola

    Un parasol sympa dont le prix devrait bzibais s'il a du succès. Et pour le mari, un vrai rustre. Bises

      • Mercredi 23 Mai à 20:06

        Je suis bien de ton avis, Andrée. Bonne soirée et bisous

    2
    Lundi 21 Mai à 07:50

    ...quelle bonne idée, il faudra que j'en parle à mon beau frère qui tient une boutique en bord de mer.

    Bon lundi de Pentecôte!

    Bises de Mireille du sablon

      • Mercredi 23 Mai à 20:08

        Bonsoir Mireille.Ce parasol pourrait l'interesser. Bonne journée et bisous

    3
    Lundi 21 Mai à 11:03

    Bonne idée car c'est galère un parasol qui s'envole au moindre coup de vent...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :