• EB - Un polar savoureux : "L'heure des fous" de Nicolas Lebel...

    J'avais lu une bonne critique de ce roman chez Pat du blog : "L'île aux 30 polars", ce qui m'a donné envie de le lire, et je n'ai pas été déçue.

     

    Informations pratiques : roman de Nicolas Lebel, paru en 2013 aux éditions "Marabout - Hachette livre". 251 pages. Ce roman a reçu le prix des lecteurs 2019 du Livre de poche.

     

    La 4ème de couverture :

    Paris: un SDF est poignardé à mort sur une voie ferrée de la gare de Lyon. "Vous me réglez ça. Rapide et propre, qu’on n’y passe pas Noël", ordonne le commissaire au capitaine Mehrlicht et à son équipe : le lieutenant Dossantos, exalté du code pénal et du bon droit, le lieutenant Sophie Latour qui panique dans les flash mobs, et le lieutenant stagiaire Ménard, souffre-douleur du capitaine à tête de grenouille, amateur de sudoku et de répliques d’Audiard...
    Mais ce qui s’annonçait comme un simple règlement de comptes entre SDF se complique quand le cadavre révèle son identité.
    L’affaire va entraîner le groupe d’enquêteurs dans les méandres de la Jungle, nouvelle Cour des miracles au cœur du bois de Vincennes, dans le dédale de l’illustre Sorbonne, jusqu’aux arrière-cours des troquets parisiens, pour s’achever en une course contre la montre dans les rues de la capitale.
    Il leur faut à tout prix empêcher que ne sonne l’heure des fous...

     

    Mon ressenti :

    Ce roman se déroule à Paris de nos jours. Un SDF est poignardé par d'autres SDF sur une voie ferrée. Le commissaire Matiblout affecte l'affaire au capitaine Mehrlicht et son équipe.

    Ils s'apercevront que la victime était un journaliste, et que l'affaire est plus compliquée qu'un simple règlement de comptes entre SDF.

    J'ai apprécié autant l'intrigue que les personnages, tous truculents et attachants. Le capitaine Mehrlicht, quinquagénaire cultivé, surnommé "Google" est un fan d'Audiard au point d'utiliser des répliques de films comme sonneries de son téléphone, amateur de sudoku niveau 10. Il fume clopes sur clopes, rudoie son stagiaire, Ménard. Ses autres co-équipiers sont Sophie Latour, une jeune femme et Mickaël Dossantos, féru du Code Pénal et défenseur du bon droit. Cette équipe finalement très soudée va enquêter dans la Jungle, sorte de Cour des miracles dans le bois de Vincennes, mais aussi dans les égouts de Paris, pour éviter que ne sonne l'heure des fous.

    Les rebondissements sont nombreux, et une fois commencé, on a du mal à lâcher ce roman.

    Par moments ce polar m'a rappelé un roman de Gilles Legardinier : "Pour un instant d'éternité", où l'on suit une chasse au trésor, dans les souterrains et les cryptes parisiens. en 1889 et aussi "Les miracles de l'Ourcq" de Véronique Pierron où l'on découvre des "villages" aux portes de Paris, semblables à la "Jungle" de ce roman.

    .

    « EB - Avez vous déjà rêvé d'acheter un bateau en indivision ?EB - Louer une oeuvre d'art pour 10 euros, c'est possible... »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 24 Février à 18:31

    Je ne connais ni ce livre ni celui que tu cites de Legardiner ou de Pierron véronique mais ça donne un bon aperçu si un de ces jours je lis ce dernier ou les autres.

    Merci à toi !

    bises

    2
    Mercredi 24 Février à 19:23

    Une petite question , c'est à quelle l'heure celle des fous???par ce que sur Paris et les environs j'en vois à toute heures, lol, sudoku force 10, moi j'en bave au niveau 5/6, grr, bisous JL

      • Samedi 27 Février à 19:11

        Pour le sudoku, je suis comme toi : aux alentours de 5 me va très bien. Bonne soirée et bisous

    3
    Mercredi 24 Février à 19:24

    si j'ai déjà lu un livre de Gilles Legardinier, je ne connais pas cet auteur ; son roman doit être prenant pour que tu ne lâches pas... Bises 

      • Samedi 27 Février à 19:12

        Oui, il est très prenant. Bonne soirée et bisous

    4
    Mercredi 24 Février à 20:25

    Ce n'est pas trop mon genre de lecture en ce moment mais pourquoi pas un jour...

    Bises de Mireille du sablon

    5
    Jeudi 25 Février à 14:09

    Bonjour Brigitte 

    Comme tous ces genres de polars , il s'avère que l'intrigue est bien plus compliquée au fur et à mesure de l'enquête, et bien souvent le dénouement n'est pas celui auquel on s'attend ... suspense

    Bonne journée, bisous 

      • Samedi 27 Février à 19:15

        Oui, c'est bien ça, Jo. Bonne soirée et bisous

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :