• EB - Films vus en janvier 2020 (2/2)...

    En janvier 2020, j'ai regardé 7 films sur la médiathèque numérique proposée gratuitement par les bibliothèques de Gironde :  "Late night", "Roubaix, une lumière",  "Hauts perchés, "Une grande fille", "Le mystère Henri Pick", "Les hirondelles de Kaboul", "So Long, My Son".

     

    Je vous ai parlé hier des 4 premiers films.

    Voici les critiques des trois derniers, très différents tous les trois, qui m'ont beaucoup plu.

     

    - "Le mystère Henri Pick", film français de Rémi Bezançon, avec Fabrice Luchini, Camille Cottin, Alice Isaaz, sorti en mars 2019. Durée : 1h41

     

    • Résumé :            Dans une étrange bibliothèque au cœur de la Bretagne, une jeune éditrice découvre un manuscrit extraordinaire qu'elle décide aussitôt de publier. Le roman devient un best-seller. Mais son auteur, Henri Pick, un pizzaïolo breton décédé deux ans plus tôt, n'aurait selon sa veuve jamais écrit autre chose que ses listes de courses. Persuadé qu'il s'agit d'une imposture, un célèbre critique littéraire décide de mener l'enquête, avec l'aide inattendue de la fille de l'énigmatique Henri Pick.

     

    • Mon ressenti : 
    • Ce film est une adaptation du roman de David Foenkinos (que je n'ai pas lu).
    • La jeune employée d'une maison d'édition se rend dans une bibliothèque à Crozon, en Bretagne, pour voir la salle des "manuscrits refusés". Elle trouve un peu de tout, avant de découvrir un manuscrit qui parle d'amour et de Pouchkine, écrit par un certain  Henri Pick. Cet Henri Pick était pizzaïolo dans la ville. Il est mort deux ans auparavant, laissant une femme et une fille qui ne l'ont jamais vu écrire.
    • Jean-Michel Rouche (Fabrice Luchini), célèbre critique littéraire, parisien et vertueux, assez condescendant, est persuadé que c'est une imposture et va partir à Crozon enquêter.
    • Il va rencontrer la veuve et la fille d'Henri Pick, et va s'amadouer au contact de la Bretagne, très bien filmée, et de Joséphine, la fille, incarnée par une Camille Cottin, pétillante. Tous deux vont enquêter pour savoir qui a écrit ce magnifique roman.

     

    • C'est original, bien joué et que la Bretagne est belle !

     

    • Ma note : 4,5/5  (Note moyenne spectateurs : 3,7/5, note moyenne presse : 3,2/5) 

     

     

    - "Les hirondelles de Kaboul", film d'animation de Zabou Breitman et d'Eléa Gobbé-Mévellec, sorti en septembre 2019. Durée : 1h21 

    • Résumé :          Été 1998, Kaboul en ruines est occupée par les talibans. Mohsen et Zunaira sont jeunes, ils s’aiment profondément. En dépit de la violence et de la misère quotidienne, ils veulent croire en l’avenir. Un geste insensé de Mohsen va faire basculer leurs vies.

     

    • Mon ressenti : 
    • Ce film d'animation est une adaptation du roman de Yasmina Khadra.
    • Zabou Breitman s'est associée à une graphiste, Eléa Gobbé-Mévellec, pour réaliser ce dessin animé.
    • Dans Kaboul en ruines, Mohsen et Zunaira sont jeunes et s'aiment. Avant que les talibans prennent le contrôle de Kaboul, ils étaient professeurs, d'histoire pour lui et de dessin pour elle.
    • Atiq est gardien de prison, marié à Mussarat qui souffre d'un cancer. 
    • Le destin de ces deux couples va se croiser.
    • J'ai beaucoup aimé les aquarelles d'Eléa Cobbé-Mévellec, et été émue par le courage des deux femmes.

     

    • Ma note : 4,2/5 (Note moyenne spectateurs : 4,1/5, note moyenne presse : 3,8/5) 
     
     

    - "So Long, My Son", film chinois de Wang Xiaoshuai, sorti en juillet 2019. Durée : 3h05

     

    • Résumé :             Au début des années 1980, Liyun et Yaojun forment un couple heureux.
      Tandis que le régime vient de mettre en place la politique de l’enfant unique, un évènement tragique va bouleverser leur vie.
      Pendant 40 ans, alors qu’ils tentent de se reconstruire, leur destin va s’entrelacer avec celui de la Chine contemporaine.

     

     

    • Mon ressenti : Liyun et Yaojun s'aiment et sont heureux. Ils travaillent dans une usine, ont des amis, Haiyan et son mari. Chaque couple a un garçon, du même âge : Tsing-tsing et Hao-hao.
    • Liyun et Yaojun attendent un second enfant, mais Liyun va devoir avorter, poussée par son "amie", dans la lignée du Parti, n'ayant droit qu'à un enfant unique. Haiyan est récompensée pour bien suivre les directives et va prendre du galon au fil des ans, dans l'usine.
    • Parmi leurs proches il y a aussi une jeune femme, Moli, le frère de Yaojun, qui sera enfermé, et son amie.
    • Quelques mois plus tard, sing-tsing et Hao-hao jouent près d'un barrage avec d'autres enfants et c'est le drame : Tsing-tsing se noit.
    • Liyun et Yaojun vont être licenciés de l'usine pour permettre un meilleur rendement et vont partir vivre au loin, près d'un port, avec leur fils adoptif prénommé aussi Tsing-tsing.
    • Encore plus tard, Tsing-tsing, rebelle, fugue puis quitte ses parents. Liyun tente de se suicider mais est sauvée par son mari.
    • Leurs anciens amis, devenus riches, dont le fils est devenu médecin, veulent les revoir, rongés par la culpabilité, et les font venir à Pékin.

     

    • Ce film très long (3 heures) est captivant. Il permet de découvrir la vie en Chine, de 1980 à nos jours. Les différentes scènes forment des morceaux de puzzle qui vont s'emboîter peu à peu et permettre de comprendre les différents drames vécus par ce couple, qui les ont soudés au lieu de les détruire.
    • La solidité de ce couple qui s'aime et la fin avec sa touche d'espoir m'ont émue.
    • C'est un hymne à l'amour, l'amitié, qui parle aussi de culpabilité, de remords et de pardon.
    • Un très beau film !

     

    • Ma note : 4,5/5 (Note moyenne spectateurs : 4,2/5, note moyenne presse : 4,4/5) 
    « EB - Films vus en janvier 2020 (1/2)...EB - Variété d'agrumes : citronnier "Meyer"... »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Lundi 10 Février à 20:13

    Les 3, bien différents, m'auraient plu j'en suis sûre. Je note leur éventuel passage à la télé , on ne sait jamais...

    Bises du soir

    Mireille du sablon

    2
    Lundi 10 Février à 21:58

    Coucou Brigitte les trois sont plu tentant pour moi que ceux d'hier ...

    Bisous bonne soirée !

    3
    Françoise
    Lundi 10 Février à 22:09

    Bonsoir moi j'ai pas vu le film Les hirondelles de Kaboul, mais j'ai  lu il y a quelques temps le roman,j'ai adoré cette histoire ,les autres films je ne connais pas ,mais je note a éventuellement regarder Merci 

     

      • Mercredi 12 Février à 19:36

        Bonsoir Françoise. Je n'ai pas lu ce roman... Bonne soirée et bises

    4
    Citron bleu
    Lundi 10 Février à 23:24
    J'ai vu les hirondelles de Kaboul c'était bouleversant !,
    5
    Mercredi 12 Février à 22:00
    Durgalola
    J'aime bien le dernier film. Bises
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :