• Je vous ai montré un crabe et un faisan admirés lors de ma balade aux Réservoirs de Piraillan, sur la commune de Lège-Cap-Ferret, au bord du Bassin d'Arachon.

    Cet espace naturel est protégé depuis 1998, après avoir servi du XIXème siècle jusqu'à la seconde moitié du XXème siècle à la pisciculture, puis être transformé en camping ...

     

    Voici quelques reflets photographiés en suivant les sentiers qui bordent les ilôts :

    Balade aux Réservoirs de Piraillan : reflets...
    Balade aux Réservoirs de Piraillan : reflets...
    Balade aux Réservoirs de Piraillan : reflets...
    Balade aux Réservoirs de Piraillan : reflets...
    Balade aux Réservoirs de Piraillan : reflets...

    12 commentaires
  • endredi 20 septembre, après avoir pique-niqué au bord du Bassin d'Arcachon, à Petit-Piquey, avec mon amie Yolande, nous sommes allées nous promener aux Réservoirs de Piraillan, espace naturel protégé depuis 1998. Sur les 39 hectares de cette réserve, il y a des réservoirs, servant depuis le XIXème siècle à la pisciculture, avant que le lieu soit transformé en camping dans la seconde moitié du XXème siècle.

    Les réservoirs sont séparés par des ilôts, plantés de pins et de chênes. Des sentiers permettent d'en faire le tour...

    Il y avait de l'ombre et j'espérais y voir quelques aigrettes.

    Nous avons profité du calme du lieu et vu une aigrette mais surtout vu des canards, et plus étonnant : un gros crabe, et un beau faisan qui semblait vouloir quitter les Réservoirs...

    Balade aux Réservoirs de Piraillan : le crabe et le faisan...
    Balade aux Réservoirs de Piraillan : le crabe et le faisan...
    Balade aux Réservoirs de Piraillan : le crabe et le faisan...
    Balade aux Réservoirs de Piraillan : le crabe et le faisan...
    Balade aux Réservoirs de Piraillan : le crabe et le faisan...
    Balade aux Réservoirs de Piraillan : le crabe et le faisan...
    Balade aux Réservoirs de Piraillan : le crabe et le faisan...
    Balade aux Réservoirs de Piraillan : le crabe et le faisan...
    Balade aux Réservoirs de Piraillan : le crabe et le faisan...
    Balade aux Réservoirs de Piraillan : le crabe et le faisan...
    Balade aux Réservoirs de Piraillan : le crabe et le faisan...

    7 commentaires
  • Pour ce 113ème Café Thé, je vous ai proposé un thème d'actualité puisque ce 2 septembre c'était la rentrée scolaire : broder autour du thème de la rentrée des classes ,

     

     

    Photo prise en 2007 à Carcassonne

     

    partager avec nous une rentrée des classes qui vous a marqué(e), rentrée d'un enfant ou la vôtre...

     

     

     

    Les consignes étaient : Ecrivez, rimez, dessinez, brodez, scrappez, chantez, délirez, faites ce que vous voulez... Faites nous rire ou pleurer...

    Si vous êtes blogueur, ne publiez pas votre texte avant la parution des participations (le 1er octobre 2019)

     

     

    Vous êtes 3 à avoir participé (Jill Bill, Laura et Rose)

    et je vous en remercie.

     

    Bravo à toutes !

     

     

    Voici les 3 participations :

     

     

     

    "Septembre 67..." de Jill Bill du blog "Melting-pot" :

     

     

    Rentrée des classes, septembre 67

    Adieu les primaires

    Je passais en secondaire

    Terminé la marelle et les sucettes... !

     

    Certes, même école,

    Mais autre monde, autre cartable, ah enfin...

    Des professeurs remplacent l'institutrice unique

    Je perds une camarade de classe

    Petite larme et soupir

    C'est la vie, on se console

    Avec une nouvelle amie et drelin drelin

    Vlà que resonne dans la cour la musique

    De l'alignement des élèves en masse

    Déjà on saute, on obéit, sans faillir... !

     

    Je rejoins une classe, un banc,

    Avec la titulaire faire connaissance,

    Retenir ses nom et prénom,

    Elle est jeune et jolie la professeur

    Semble sympathique aussi,

    Mais bon elle n'est pas là pour l'amusement

    J'en ai conscience

    Hélas que trop bien crénom

    L'école c'est du labeur

    Encore et encore pardi !

     

    C'est long une année scolaire

    C'est studieux apprendre et retenir les choses par coeur...

    Vais-je être à la hauteur,

    Moi qui n'aime que dessiner, c'est bien secondaire !!!

     

     

    "Rentrée des manuels" de
     
    Laura VANEL-COYTTE du blog :
       

     

    Depuis le le lycée et le harcèlement dont j' y ai été victime ,
    > La rentrée des classes   est  devenue pour moi un cauchemar,
    > sauf à la fac et en prepa
    > Quand je ai été embauché au Maroc pour être professeur de français langue étrangère j' ai tellement stressé tout l' été et interiorisé l' échec qu' il est arrivé.
    > Pour mon premier remplacement en tant que professeur documentaliste, j' ai échappé à la rentrée en commençant en janvier.
    > Mais je n' ai eu cette chance qu' une deuxième fois
    > Depuis que je travaille en lycée professionnel la charge mentale et physique des manuels à la rentrée  m' accable encore plus

     

     

     

    "Rentrée 1957" de Rose du blog : "Golondrina 63" :

     

     

    Je me souviens

    C'était en 1957 

    Une chance  d'avoir une grande sœur 

    J'avais eu droit de connaître avec un peu d'avance la joie d'aller à l'école 

    C'était à pied que nous nous y rendions

    Nos chaussures étaient cirés tous les matins 

    Certains venaient en sabots aussi

    La priorité était d'être propre

    Montrer nos mains à la maîtresse 

    D'ailleurs parfois elle vérifiait certains dessous 

    Je me souviens que certains garçons grugeaient en ne montrant que le pied qu'il prenait le temps de laver pour l'occasion

    Nous avions des rituels:

    Allumer le poêle vers le bureau de la maîtresse 

    Cette tâche n'était pas donnée à ceux qui venaient de loin

    Balayer la classe 

    Nettoyer le tableau avec des boules de chiffons  et aussi il fallait maintenir au propre les toilettes dans la cour 

    Les pantoufles rangées d 'la vieille étaient les bienvenues l'hiver , nous avions les pieds gelés dans la neige 

    A cette époque personne n'avait de voiture 

    Sauf: le boulanger, le boucher, le juge de paix , le pharmacien

     

    La classe démarrait à 8h mais en hiver, nous respections le soleil, et pour cause pas d'électricité , la classe débutait avec la clarté du jour 

    La leçon de morale était écrite au tableau noir:

    " vous devez respecter vos parents, il faut rendre service, il faut dire merci, il faut quitter son bonnet de laine en rentrant"

    Et à la campagne

    Sur l'écriteau de la classe nous pouvions lire"Ne gaspiller pas le pain"

    Je me souviens, l'eau courante est arrivée en 1962

    , avant nous allions chercher l'eau à la fontaine pour remplir le grand évier en zing pour se laver les mains 

    De 11 à 12 h certains allaient au catéchisme

    D'autres allaient en étude 

    La Marelle, la corde à sauter,animaient la cour de récréation pendant que les garçons faisaient les fous et même parfois nous agaçaient 

     

    Au retour de la cour, certains garçons crachaient sur l'ardoise pour la nettoyer et l'essuyaient avec le pan de leur tablier gris 

     

    Nous appelions Madame ; Monsieur nos enseignants 

    L'école était obligatoire à 7 ans  dans nos campagnes, il y avait 3 classes

    Dès la lecture acquise, on sautait une division, j'en connais un qui disait toujours à la maîtresse qu'il avait mal aux cheveux quand il se doutait qu'il allait lire 

     

    Des leçons d’arithmétique, de français, composition , dictée, géographie , histoire , sciences et morale rythmaient notre semaine 

    Quelle joie cette première rentrée scolaire 

    Je m'en souviens comme si c'était hier ...


    6 commentaires
  • Je vous ai montré l'église Saint-Côme-et-Saint-Damien, au clocher en vrille et quelques vieilles portes de Saint-Côme-d'Olt, très joli village dans l'Aveyron.

    En suivant le circuit, proposé par l'Office du Tourisme pour découvrir cette cité médiévale, en 1 heure de balade, j'ai admiré :

     

    • Le château, palais médiéval, devenu mairie, construit vers 1370 : 

     

    Saint-Côme-d'Olt : joli village médiéval...
    • De belles demeures des XVe et XVIe siècles, et des maisons à toits en carène de bateau, dits "à la Philibert" :
    Saint-Côme-d'Olt : joli village médiéval...
    Saint-Côme-d'Olt : joli village médiéval...
    Saint-Côme-d'Olt : joli village médiéval...
    • Des indices prouvant sa situation sur le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle :
    Saint-Côme-d'Olt : joli village médiéval...
    Saint-Côme-d'Olt : joli village médiéval...
    Saint-Côme-d'Olt : joli village médiéval...
    Saint-Côme-d'Olt : joli village médiéval...
    • La chapelle des Pénitents, ancienne église Saint-Pierre de la Paroisse, construite au XIe siècle :
    Saint-Côme-d'Olt : joli village médiéval...
    • Un diablotin amusant, accoudé à sa fenêtre :
    Saint-Côme-d'Olt : joli village médiéval...
    Saint-Côme-d'Olt : joli village médiéval...
    • Le vieux  pont sur le Lot (Olt en Occitan), dont il subsiste les piles du XVIe siècle, et la vue sur le village bordé par la rivière : 
    Saint-Côme-d'Olt : joli village médiéval...
    Saint-Côme-d'Olt : joli village médiéval...
    Saint-Côme-d'Olt : joli village médiéval...

    12 commentaires
  • Je vous ai montré hier l'église Saint-Côme-et-Saint-Damien, au clocher en vrille. Saint-Côme-d'Olt est un très joli village dans l'Aveyron.

    Un circuit, proposé par l'Office du Tourisme permet de découvrir cette cité médiévale, en 1 heure de balade.

    Voici quelques portes anciennes :

     

    Saint-Côme-d'Olt : vieilles portes...
    Saint-Côme-d'Olt : vieilles portes...
    Saint-Côme-d'Olt : vieilles portes...
    Saint-Côme-d'Olt : vieilles portes...
    Saint-Côme-d'Olt : vieilles portes...
    Saint-Côme-d'Olt : vieilles portes...
    Saint-Côme-d'Olt : vieilles portes...
    Saint-Côme-d'Olt : vieilles portes...

    Ma préférée est la dernière avec sa fermeture en toiles d'araignées...


    12 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique