• EB - Un premier roman réussi : "Canicule dans la baie !" de Paul de Marinville....

    J'ai reçu ce livre dans le cadre de l'opération "Masse critique Jeunesse et Jeune Adulte", organisée par Babelio en janvier 2020.

    Merci à Babelio et aux éditions "In octavo".

     

    Informations pratiques :  Paru en décembre 2019 aux éditions "In octavo". 178 pages. 15 €

     

    La 4ème de couverture :

    Paul de Marinville signe ici un vrai roman d’aventure actuel où se mêlent savamment dosés, écologie, tourisme, amour sur un fond toujours magique et attirant, celui du Mont Saint Michel.

    On y trouve des personnages hauts en couleur, avec leurs qualités et leurs défauts, soumis aux aléas de l’évolution humaine et climatique.

    Pierrot, seul depuis l’âge de dix huit ans, vit près de Granville et exerce nombre de petits boulots : guide pour des groupes visitant la baie, surveillance de résidences secondaires en l’absence de leurs propriétaires et un peu de pêche…

    Cette vie paisible en pleine nature va basculer, tant sur le plan sentimental que sur le plan financier, avec la proposition d’un travail quotidien au sein de l’Observatoire de la Biodiversité Marine, visant la préservation de l’environnement. 

    Cependant, se produit une succession d'événements (ouragan, meurtre d’un militant écologique, arrivée de monstres marins…) et Pierrot se trouvera confronté alors à de nombreuses interrogations. Ainsi, le lecteur se verra porté par l'histoire de chaque protagoniste, et sera tenu en haleine par le sort de tous jusqu'au terme du récit, tel un véritable roman policier !

     

    Mon ressenti :

    L'action de ce premier roman se déroule de nos jours, entre la baie du Mont-Saint-Michel, Granville, et les îles de Chausey. Pierrot vit à Carolles, près de Granville, seul, alternant des petits boulots : guide touristique, gardien de riches villas, pêcheur à ses heures.

    Pierrot connait bien la Baie, ses dangers et ses habitués.

    Des événements vont venir perturber sa vie tranquille : tempête, trafic d'animaux exotiques, attaque de monstres marins, meurtre d'un militant écologique, et rencontre avec une cliente originale.

    J'ai apprécié le cadre du roman, reconnu les paysages de la baie du Mont-Saint-Michel, de Granville et des merveilleuses îles Chausey.

    Cette fiction sur les changements climatiques, l'écologie, le trafic d'animaux, les décharges sauvages dans l'océan, se lit bien et est prenante. J'ai apprécié le personnage de Pierrot, et celui de Papadoulos, le trafiquant repenti. La fin est originale. Ce premier roman est réussi, même si l'histoire d'amour avec Roberta n'était pas, pour moi, indispensable...

     

    « EB - Voudriez-vous passer 2 mois aux Bahamas pour relancer le tourisme ?EB - Variétés d'agrumes : citronnier "Pursha" ou "Limette douce de Rome"... »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Jeudi 6 Février à 20:18
    À noter, rien que pour le Mont Saint Michel.
    Bisous et bonne soirée
    2
    Jeudi 6 Février à 20:53

    ... je note aussi, tu penses bien!

    Bises du soir

    Mireille du sablon

    3
    Jeudi 6 Février à 21:55
    Durgalola
    Souhaitons lui un bel avenir d'écrivain. Bises
    4
    Vendredi 7 Février à 06:53

    un livre qui devrait me plaire !!

    5
    Vendredi 7 Février à 16:21

    Salut,

    En souhaitant qu'il réussit ses prochains romans.
    Il fait beau avec 8° c'est pas mal .
    Mais ca va pas durer .
    Bon week-end

    6
    Vendredi 7 Février à 17:28

    Moi je passe mon tour pour ce livre par contre cet après midi j'ai regardé "un air de famille " Je me suis régalée.

    Bises bonne soirée !

      • Samedi 8 Février à 20:02

        Tant mieux, Françoise ! Bonne soirée et bisous

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :