• Un thriller que vous ne lâcherez pas : "Pandemia" de Franck Thilliez...

    Ce livre m'a été prêté par mon amie Cathycat du blog "La new cathzette".

    L'auteur : Franck Thilliez, ancien ingénieur en nouvelles technologies est l'auteur de nombreux romans à succès.

    Informations pratiques : roman sorti en 2015, collection Pocket. 694 pages

     

     

    La 4ème de couverture :

    Comme chaque matin, Amandine a quitté sa maison de verre pour les locaux de l'Institut Pasteur. Mais ce matin-là est particulier. Appelée pour des prélèvements à la réserve ornithologique du Marquenterre, la microbiologiste est déconcertée : trois cadavres de cygnes gisent sur une étendue d'eau. 
    En forêt de Meudon, un homme et son chien ont été abattus. Dans l'étang tout proche, un sac de toile contenant des ossements : quatre corps en kit. 
    Et pendant ce temps, une grippe à la souche non identifiable vire à l'épidémie et fauche jusqu'aux plus robustes du quai des Orfèvres, mettant à l'épreuve Franck Sharko et Lucie Henebelle... 

     

    Mon ressenti :

    L'histoire débute dans une cellule de veille épidémiologique  l'Institut Pasteur avec une alerte sanitaire : des cygnes morts ont été découverts en Baie de Somme, dans une réserve pour oiseaux. Amandine part sur place.

    En parallèle Sharko et Lucie Henebelle, inspecteurs au 36 quai des Orfèvres à Paris démarrent une enquête sur le meurtre d'un promeneur et son chien sauvagement assassinés. . Ils vont découvrir des ossements dans un sac, tandis que leurs collègues sont peu à peu décimés par la grippe.

    Les scientifiques et la Crim vont collaborer car le virus de la grippe qui touche oiseaux et humains est inconnu, et lié aux meurtres. L'épidémie s'installe tandis que les enquêteurs recherchent un homme oiseau aux griffes acérées et le commanditaire, l'homme en noir.

    J'ai aimé les personnages peu ordinaires : Amandine qui vit dans une maison labyrinthe pour protéger Phong son mari que tout microbe peut anéantir, Sharko, flic sans peur aux méthodes peu orthodoxes mais efficaces.

    L'histoire rappelle celle de la grippe aviaire de 2009 et de vieux mythes, des peurs ancestrales.

    Difficile de s'arrêter une fois que l'on est entré dans ce roman. Plus j'avançais plus je découvrais des raisons de m'inquiéter pour les héros.

    J'ai appris beaucoup de choses sur les systèmes de veille épidémiologique, la grippe aviaire et le darknet, sous ensemble d'internet qui permet de communiquer et d'échanger de façon anonyme, des contenus la plupart du temps illégaux... Effrayant !

    « L'Estacade à Cap-Breton...Premières fleurs dans le bassin aux nénuphars... »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Lundi 15 Mai à 10:31

    Pendant ma convalescence, j'ai lu ce livre. 

    C'est très spécial et effrayant parfois. Ames sensibles, s'abstenir. 

      • Lundi 15 Mai à 20:10

        Oui, c'est assez effrayant mais j'ai appris beaucoup de choses...

    2
    Lundi 15 Mai à 14:30

    Je note ce livre qui me tente beaucoup.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :