• Un livre coup de coeur : "Un peu, beaucoup, à la folie" de Liane Moriarty...

    J'ai adoré les deux premiers romans parus en France de Liane Moriarty : "Le secret du mari" et "Petits secrets et grands mensonges", aussi j'ai emprunté à la médiathèque ce nouveau roman dès qu'il a été disponible.

    Et j'ai adoré, peut-être plus encore que les deux précédents...

    Informations pratiques : paru en France en janvier 2018 aux éditions Albin Michel. 518 pages

     

     

    L'auteur : Née en 1966, la romancière australienne Liane Moriarty est l'auteur de six best-sellers dont "Le Secret du mari", phénoménal succès aux Etats-Unis et en France, et traduit dans 55 pays. 

     

     

    La 4ème de couverture :

    Trois couples épanouis. De charmants enfants. Une amitié solide. Et un barbecue entre voisins par un beau dimanche ensoleillé : tous les ingrédients sont réunis pour passer un bon moment. Alors, pourquoi, deux mois plus tard, les invités ne cessent-ils de se répéter : « si seulement nous n'y étions pas allés » ?

    Après le succès du Secret du mari, traduit dans 55 pays, et de Petits secrets, grands mensonges, adapté par HBO, Liane Moriarty continue de dévoiler la noirceur qui rôde sous les vies ordinaires et nous plonge au coeur des redoutables petits mensonges et des inavouables secrets de l'âme humaine... Fin, décapant, et jubilatoire.

     

     

    Mon ressenti :

    "Tout a commencé par un barbecue" : ce sont les premiers mots de ce roman, et le début de l'intrique. Les chapitres vont alterner : récit au jour le jour et retour sur le barbecue.

    Trois couples très différents ont participé à ce barbecue. 

    Oliver et Erika, comptables, sérieux, maniaques, sans enfants, avaient invité Clémentine (la meilleure amie d'Erika), violoncelliste, Sam son mari, directeur de marketing et leurs deux filles : Holly et Ruby, à venir prendre le thé.

    Mais leurs voisins : Vid et Tiffany, extravertis, leur proposent un barbecue avec cochon de lait à la broche. Leur fille, Dakota (10 ans), s'occupera des petites...

    Nous découvrirons petit à petit ce qu'il s'est passé ce jour-là et les a tous traumatisés.

    Ces couples qui semblent ordinaires cachent des êtres torturés, complexés, diablement humains.

    Liane Moriarty dit : " Je me suis toujours intéressée aux amitiés féminines compliquées, surtout celles où on est profondément attachée à quelqu’un capable de nous rendre dingue ou de nous énerver en moins de deux... »

    L'auteur passe beaucoup de temps pour nous présenter les personnages et ça marche : je me suis attachée à eux, tous différents.

    Erika, sous des aspects durs et austères, cache un coeur d'or tout comme son mari Oliver, a priori banal, effacé, sans intérêt mais d'une générosité extrême.

    Sam qui me semblait a priori le plus sympathique, est lui aussi humain, en proie aux doutes et aux remords. Clémentine va sortir grandie de ce fameux barbecue.

    Vid et Tiffany ont une belle maison, de l'argent des amis et aiment faire la fête.

    Liane Moriarty nous fait découvrir des personnages secondaires également très attachants : Pam et Martin, parents de Clémentine, Sylvia, la mère d'Erika et Harry, le voisin bourru et râleur.

    Les petits secrets des uns et des autres sont présents.

    J'aime les personnages de Liane Moriarty.

    Nous découvrons peu à peu l'implication des uns et des autres dans ce qui s'est passé. Tous se sentent coupables.

     

    La fin m'a tiré quelques larmes. J'ai apprécié la grandeur d'âme et la générosité d'Oliver, Erika, Martin, Pam et même Harry.

    Un beau roman sur l'amour, l'amitié,la famille, la culpabilité, les secrets et mensonges, les manies...
     

    Quelques extraits :

     

     

    * Ni Oliver ni Erika ne dirent un mot, mais elle sentit leur bonheur réciproque se répandre dans la voiture ; l'un et l'autre réagissaient à l'approbation parentale comme des plantes assoiffées à l'eau.

     

    * "Sa mère "pratiquait la gratitude" depuis quelques temps. Elle avait un pot spécial baptisé "Pot du bonheur". On était censé écrire sur des bouts de papier ses souvenirs heureux puis les mettre dedans, et le soir de Noël, on regardait ce qu'il y avait dans le pot et on se rendait compte de tous les bienfaits de notre vie ou quelque chose comme ça".

     

    * Elle continua à caresser le dos de Holly en cercles de plus en plus larges, semblables aux ondes sans fin que crée à la surface d'une eau paisible un petit galet que l'on jette, tout en parlant inlassablement pour que le souvenir s'efface comme s'effacent ces ondes, et le plus étrange, c'était qu'au fur et à mesure elle sentait sa colère envers Clementine refluer peu à peu jusqu'à disparaître comme si elle ne l'avait jamais éprouvée".

     

    * On peut sauter tellement plus haut quand on est sûr de pouvoir retomber en sécurité.

    « Participez au Café Thé n° 96 - Ma petite cabane...Un artiste répare les nids de poules à Lyon... »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 4 Avril à 20:30

    ..tu cites là des extraits bien plaisants...je vais le réserver à la bibliothèque, un de plus mais j'aime bien ta présentation!

    Bises du soir,

    Mireille du sablon

      • Samedi 7 Avril à 20:52

        Merci Mireille et bonne soirée. Bisous

    2
    Françoise
    Mercredi 4 Avril à 22:16

    Bonsoir 

    Mardi je le demande a la Médiathèque il a l'air excellent comme tjrs .J'adore vos conseils de lecture 

    Encore merci  

      • Samedi 7 Avril à 22:03

        Bonsoir Françoise. J'espère qu'il vous plaira. Bonne soirée

    3
    Jeudi 5 Avril à 14:06

    A chaque fois que tu parles d'un ouvrage on sent bien ton amour pour la lecture , bravo ça devient de plus en plus rare de nos jours , je vois mon petit fils à horreur de ça ha ha ha comme sa maman au même âge d'ailleurs , pourtant ce n'est pas faute d'avoir essayer de leur faire aimer ça .... Mon cricri et moi étions de grands lecteurs , moins maintenant nos yeux n'étant plus ce qu'ils étaient nous avons du mal à lire certains livres écrit trop petit .

    Bon jeudi à toi et gros bisous marseillais sous le soleil .

    Renée (mamiekéké).

    4
    Jeudi 5 Avril à 17:01

    Je ne connais pas cette auteure.

    L'idée du pot, je trouve ça vraiment bien. Une vraie super idée.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :