• Films vus en juin 2018...

    En juin 2018, j'ai regardé 4 films sur la médiathèque numérique :  "Jusqu'à la garde", "Moi, Tonya", "Le rire de Madame Lin"  et "Les garçons sauvages".

     

     

    - "Jusqu'à la garde", film français de Xavier Legrand, avec Léa Drucker, Denis Ménochet, Thomas Gioria, sorti en février 2018. Durée : 1h33. 

     

    • Résumé :        Le couple Besson divorce. Pour protéger son fils d’un père qu’elle accuse de violences, Miriam en demande la garde exclusive. La juge en charge du dossier accorde une garde partagée au père qu’elle considère bafoué. Pris en otage entre ses parents, Julien va tout faire pour empêcher que le pire n’arrive.

     

    • Mon ressenti : Miriam (Léa Drucker) et Antoine (Denis Ménochet) sont chez le juge chargé de leur divorce, accompagnés de leur avocat respectif. Leurs enfants : Joséphine et Julien (11 ans) ne veulent plus voir leur père accusé de violence mais le juge décide de lui accorder la garde alternée pour Julien.
    • L'enfant meurt de peur et redoute les moments passés avec son père.
    • Nous allons comprendre peu à peu pourquoi et avoir peur avec lui d'un drame qui semble inévitable.
    • Les acteurs sont excellents, notamment Denis Ménochet, pervers narcissique et le jeune Thomas Gioria qui joue Julien.
    • Pour son premier long métrage, Xavier Legrand reprend un thème d'actualité, évoqué déjà par lui dans un court métrage avec les mêmes acteurs principau​x : les violences conjugales, et le drame des enfants écartelés entre leurs parents.

     

    • Ma note : 9/10

     

     

     

    - "Moi,Tonya", film américain de Craig Gillespie, avec Margot Robbie, Allison Janney, Sebastian Stan, sorti en février 2018. Durée : 2h00. 

     

    ​​​​​​​

    • Résumé :        En 1994, le milieu sportif est bouleversé en apprenant que Nancy Kerrigan, jeune patineuse artistique promise à un brillant avenir, est sauvagement attaquée. Plus choquant encore, la championne Tonya Harding et ses proches sont soupçonnés d'avoir planifié et mis à exécution l'agression…

     

    • Mon ressenti : Ce film retrace la vie et la carrière sportive de Tonya Harding, patineuse depuis ses 4 ans, poussée par une mère toujours insatisfaite, ne lui témoignant aucune tendresse, mais investissant toutes ses ressources financières pour lui payer des cours de patinage.
    • Tonya consacre sa vie et son énergie dans le patinage artistique, mais n'obtient pas les notes méritées, son look ne plaisant pas aux juges.
    • Elle sera la première à réussir un triple axel et sa carrière semble relancée.
    • Jusqu'à l'incident avec sa rivale : Nancy Kerrigan...
    • Je me souvenais très bien de ce faits divers déplorable...
    • Tonya a du talent mais ne dégage pas de charisme. A force de râler contre tout et contre tous elle s'est mis beaucoup de monde à dos. Sa mère est odieuse, et son mari peu sympathique et sans scrupule...

     

    • Ma note : 7,5/10
    •  

     

    - "Le rire de Madame Lin", film chinois de Zhang Tao, sorti en décembre 2017. Durée : 1h27. 

    • Résumé :        Dans un village du Shandong, une vieille paysanne fait une chute. Immédiatement, ses enfants en profitent pour la déclarer inapte et l’inscrivent malgré elle dans un hospice. En attendant qu’une place se libère, la doyenne séjourne chez chacun de ses enfants, alors qu’aucun ne veut la prendre en charge. Elle voyage ainsi de famille en famille, tandis que son état de santé et ses rapports familiaux se dégradent. Un rire désespéré et maladif finit par poindre chez cette vieille femme délaissée.

     

    • Mon ressenti : Je n'ai vu que le quart de ce film, le visionnage en streaming  ayant été coupé par un orage. L'histoire n'était pas passionnante...

     

     

    - "Les garçons sauvages", film français de Bertrand Mandico, avec Margot Robbie, Allison Janney, Sebastian Stan, sorti en février 2018. Durée : 1h50. 

     

    • Résumé :        Début du vingtième siècle, cinq adolescents de bonne famille épris de liberté commettent un crime sauvage.  Ils sont repris en main par le Capitaine, le temps d'une croisière répressive sur un voilier. Les garçons se mutinent. Ils échouent sur une île sauvage où se mêlent plaisir et végétation luxuriante. La métamorphose peut commencer…

     

    Mon ressenti : Je n'ai regardé ce film mêlant fantastique, violence, sexe qu'une dizaines de minutes...

     

    « La réponse à la petite énigme de juillet 2018 : le jardin de Mina...Un matin à 9h00 au bord du Bassin d'Arcachon... »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Lundi 9 Juillet à 20:09

    ..comme toi,  j'aurais sans aucun doute apprécié le 1er film, Léa Drucker est une excellente actrice. ce film devait être éprouvant par moments....

    Bises de Mireille du Sablon

      • Jeudi 12 Juillet à 20:05

        J'aime bien Léa Drucker qui joue très bien. Bisous et bonne soirée

    2
    Lundi 9 Juillet à 21:04
    Je me souviens de Tonia Harding.
    J'aimais bien.
    Bonne soirée et bisous
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :