• EB - Un polar palpitant : "Sans laisser d'adresse" d'Harlan Coben...

    Lorsque la bibliothèque de ma ville a donné un certain nombre d'ouvrages dont elle voulait se débarrasser en février 2020, ce livre en faisait partie, tout comme "Belle Alliance", "Le neuvième jour", "Cri de la chouette" dont je vous ai parlé il y a quelques jours.

     

    J'ai une dizaine de romans d'Harlan Coben dans ma pile de livres à lire, en livres de poche...

    Informations pratiques :  Paru en 2009 aux "Editions Belfond". 399 pages. 

     

     

    La 4ème de couverture :

     

    Un appel désespéré de Terese, une ancienne maîtresse, et Myron Bolitar se retrouve à déambuler dans les rues de Paris pour tenter de comprendre l'inenvisageable: la disparition de Terese des années plus tôt, le drame de la perte de son enfant et aujourd'hui le meurtre de son mari dont elle est accusée. Myron se retrouve alors mêlé à une sombre histoire mettant à nu des secrets de famille longtemps cachés....Entre Paris, Londres et les États-Unis, il traque la vérité, aidé par ses amis de toujours, Esperanza et Win. Il n'hésitera pas à payer le prix fort et mettre sa vie en danger pour secourir Terese, et lui permettre de retrouver sa fille.

     

    Mon ressenti :

    J'ai découvert Myron Bolitar, agent de stars et héros de 8 autres romans de cet auteur.

    Il rejoint à Paris la belle Terese avec qui il a eu une aventure, qui l'appelle au secours et se retrouve mêlé à une affaire de meurtre et d'espionnage.

    J'ai eu du mal au début puis me suis attachée aux personnages, notamment aux amis et associés de Myron : l'aristocratique Win et Esperanza, l'ancienne catcheuse.

    Myron et Terese vont circuler à Paris, Londres puis aux Etats-Unis, cherchant à découvrir qui a tué Jack Collins, l'ex-mari de Terese, et qui est l'étrange blonde avec le même ADN que Jack.

    Il y a des espions, de nombreux meurtres, des manipulations génétiques inquiétantes, une fin ouverte.

    A chaque lecteur d'imaginer la suite, plus ou moins terrifiante...

     

    L'intrigue est bien ficelée. L'histoire est prenante et j'ai lu ce polar en deux jours

     

     

    « EB - Mes orchidées vandas - mai 2020...EB - Fleurs au jardin - mai 2020... »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Samedi 9 Mai à 19:50

    Ce n'est pas mon genre de lecture mais comme il t'a plu, j'en note la référence.

    Bises du soir

    Mireille du sablon

    2
    Samedi 9 Mai à 19:58

    C'est bien moi qui ne suis pas un gros lecteur (je m'y suis un peu mis avec le confinement, seul dans le train sans les connaissances pour jacter, lol)j'ai l'impression en ce moment d'avoir pleins d'extraits de lecture avec toi, bisou JL

      • Dimanche 10 Mai à 19:53

        Tu vas retrouver du monde demain... Bonne soirée et bises

    3
    Samedi 9 Mai à 20:36
    Il me semble l'avoir lu, mais comme j'en ai lu pas mal, pas certaine.
    Bisous et bonne soirée
    4
    Samedi 9 Mai à 22:45
    Durgalola
    C'est l'auteur préféré de ma fille. Bises et bonne soirée
    5
    Dimanche 10 Mai à 11:14

    Bonjour Brigitte 

    C'est pas ma tasse de thé, ce genre d'histoires

    Mais c'est sur qu'il y a des passionnés 

    Bon dimanche, bisous 

    6
    Dimanche 10 Mai à 16:31

    Coucou ! Je pense l'avoir lu ...

    Bisous

      • Dimanche 10 Mai à 20:32

        Bonne soirée, Françoise et bisous

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :