• Attention aux blessures par avocat !

    Attention aux blessures par avocat !

    J'ai lu cette information qui m'a étonnée sur le net, sur le site de 20minutes.

    La recrudescence des "blessures par avocat" inquiète l'association des chirurgiens esthétiques du Royaume-Uni.

    L'avocat se mange à toutes les sauces, et nécessite parfois un passage aux urgences pour coupure aux mains. Ces accidents domestiques arrivent lors de l'extraction du noyau souvent récalcitrant ou de l'enlèvement de la peau. Les consommateurs oublient parfois que le fruit peut ne pas être mûr : le couteau ripe et s'enfonce dans leur main...

    Un chirurgien plastique londonien confie qu’il reçoit jusqu’à quatre « blessures par avocat » par semaine.

    Les plaies occasionnées nécessitent « des interventions chirurgicales parfois lourdes » qui pourraient être « évitées grâce à la prévention », insistent les experts. 

    L’association appelle les distributeurs à apposer des étiquettes sur les avocats afin d’aider les Britanniques imprudents à consommer « en toute sécurité » leur fruit préféré.

     

    L’actrice Meryl Streep a dû, en 2012, subir plusieurs opérations de chirurgie après s’être blessée en épluchant un avocat.

     

    En cherchant à en savoir plus sur ces "avocat hand", j'ai appris sur le site "Améliore ta santé" que les vertus de l'avocat résident essentiellement dans son noyau. Au lieu de le jeter (ou d'essayer de le planter comme je le fais parfois) il faudrait  ôter la fine peau marron qui le recouvre, le râper et, de façon optionnelle, le faire griller à petit feu, pour le préparer en infusion ou l'utiliser en salade.

    Cette façon de procéder me parait bien plus dangereuse, pour les doigts que l'extraction du noyau...

    Autre information découverte sur ce site : les noyaux d’avocat moulus et mélangés à du fromage et à de la farine s’emploient comme poison pour les rats !

    « Un beau jeudi de l'Ascension...Grenouille verte, grenouille bleue... »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Lundi 29 Mai à 20:24

    quand même ne pas savoir si il est mur...?!avant de l'ouvrir ! enfin on aura tout vu et entendu !!! money

    bonne semaine à toi, bisous, MIAOU !!!!

      • Mercredi 31 Mai à 20:23

        Oui, cela m'a surprise aussi. Bisous Bernadette

    2
    Lundi 29 Mai à 20:37

    Oh pas mieux qu'ouvrir une huître... !!  Perso je n'en suis pas fan donc... pas de danger ! Merci Brigitte, ici je reçois la news, sur OB... no comment encore une fois ! Bises

      • Mercredi 31 Mai à 20:25

        Bonsoir Fabienne. Je l'ai signalé à OB mais ils m'ont répondu que toutes les news partaient correctement... Bisous

    3
    Lundi 29 Mai à 20:40

    ..impossibe pour moi de cuisiner un avocat pas mur et quand au noyau, je le plante et pis c'est tout!

    Bises du soir,

    Mireille du Sablon

      • Mercredi 31 Mai à 20:25

        Idem pour moi : s'il n'est pas mûr je le laisse en attente. Bisous

    4
    Lundi 29 Mai à 22:00

    Bonsoir,

    Je me suis coupée également en tranchant à moitié l'avocat mais sans gravité heureusement,

    Le noyau je le mets dans l'eau avec des allumettes 

    En espérant un peu de pluie pour mes plantations

    Bonne soirée

    Nadine

      • Mercredi 31 Mai à 20:39

        Tu m'intrigues avec tes noyaux d'avocats, tes allumettes et de l'eau. A quoi cela te sert-il ?

    5
    Mardi 30 Mai à 13:16

    n avocat véreux ...

    Belle journée

    Bisous 

    6
    Mercredi 31 Mai à 21:44

    http://www.jardiner-malin.fr/fiche/avocat-avocatier.html

     

    Nous allons vous faire découvrir la technique de plantation d’un noyau d’avocat :

    1. Choisissez un ou plusieurs beaux noyaux, de bonne taille et qui n’a surtout pas été écorché par un couteau lors de son ouverture.
    2. Nettoyez-le sans l’abîmer, à l’eau claire et retirez la chair restante.
    3. Trempez-le dans l’eau chaude, entre 35 et 40°, pendant une petite demi-heure.
    4. Faites-le sécher plusieurs heures au soleil ou dans un endroit sec et aéré afin qu’il n’y ait plus aucune trace d’humidité.
    5. Plantez ensuite 3 allumettes ou cure-dents autour du noyau et posez-le sur un verre sans qu’il ne le touche.
    6. Maintenez la partie pointue vers le haut et remplissez le verre d’eau en immergeant la partie basse du noyau .
      Vous pouvez également mettre du coton imbibé d’eau dans le fond de votre verre.
      Changez l’eau régulièrement.
    7. Au bout de quelques semaines, les racines auront atteint 1 ou 2 cm.
    8. Plantez alors le noyau dans un pot rempli de terreau et arrosez régulièrement, la terre doit rester humide au début.

     

    image: http://www.jardiner-malin.fr/wp-content/uploads/2009/09/avocat-150x150.jpg

    avocat

     

    Une autre technique consiste à planter directement le noyau dans du terreau humide.


    En savoir plus sur http://www.jardiner-malin.fr/fiche/avocat-avocatier.html#wfXDoMsSFBDTEgUt.99

      • Jeudi 1er Juin à 19:26

        Merci Nadine pour tes explications. C'est très gentil. Bonne soirée

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :