• Zéro déchet, c'est possible...

    Béa Johnson, expatriée Française aux Etats-Unis vient de publier "Zéro déchet" un livre, témoignage de son expérience et guide pour mettre en place le raisonnement Zéro déchet.

    Le but : faire des économies de temps et d'argent et préserver la planète.

    5 règles à respecter :

    1) Refuser ce dont on n'a pas besoin : le superflu, les objets gratuits, la publicité...

    2) Réduire ses besoins en adoptant un mode de vie simple et minomaliste. Se désencombrer des objets qui ne sont pas vraiment utiles : donner, vendre d'occasion, échanger...

    3) Réutiliser : remplacer tout ce qui est jetable par du réutilisable : sacs plastique, essuie-tout, mouchoirs en papier à remplacer par des sacs en tissu, des torchons, des mouchoirs en tissu. Acheter d'occasion.

    4) Recycler tout ce que l'on n'a pas pu refuser, réduire ou réutiliser

    5) Composter les déchets organiques (1/3 des déchets ménagers). En les transformant en compost on obtient du terreau.

    Béa fabrique elle-même ses produits de maquillage. Elle utilise comme produits nettoyants savon de Maseille liquide et vinaigre blanc...

    Ellee loue sa maison et son auto quand elle part en vacances, offre des expériences de vie à ses enfants (spectacle, abonnement à une activité) plutôt que des biens matériels, prépare des conserves, fait du tri dans ses placards et achète d'occasion...

    Elle a réussi a limiter ses déchets à un litre par an.

    Source : Article lu dans le magazine Féminin Vie Pratique 

     

    Bien sûr, je suis pour ce "Zéro déchet" mais en pratique je ne m'imagine pas jeter tout ce que j'ai accumulé au fil des années et qui ne me servira peut-être pourtant plus jamais

    « Une poupée qui se veut Anti Barbie...Echange de chats... »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Vendredi 16 Janvier 2015 à 16:57

    Oui c'est dans l'absolu très bien de vouloir réduire ses déchets, il faudrait faire tout cela et c'est très bien ceux qui le font mais moi cela m'ennuie vraiment et j'avoue que je trie juste les emballages... Bon week-end

    2
    Samedi 17 Janvier 2015 à 12:37
    un coucou pour ce week-end bisous
    3
    Samedi 17 Janvier 2015 à 13:22
    LADY MARIANNE

    c'est comme dans tous les domaines il faut un juste milieu-
    je suis contre une vie sans plus rien- autant se faire piquer !
    bisous !!

    4
    Dimanche 18 Janvier 2015 à 11:14

    En déménageant on réduit déjà ses objets mais on en accumule d'autres

    Cette vie minimaliste dans un premier temps crée du chômage.

    Je suis pour réduire les déchets refuser les sacs plastiques

    L'économie à la base doit changer. Créer des métiers de réparateurs puis des objets réparables et penser aux femmes seules non manuelles. Ce n'est pas une tare

    Bon dimanche

    Bisous

    5
    Dimanche 18 Janvier 2015 à 15:20
    Renée

    Ce ne doit pas être facile tous les jours et j'admire. Je n'accumule rien pour ma part. Mais les magasin avec leur barquettes dans des plastiques et j'en passe pas facile...............


    tu est citée dans un article chez moi......demain ou après demain me souvient plus car programmé. Bises amicales

    6
    Lundi 19 Janvier 2015 à 02:38

    Même avis que Martine. En théorie , oui. en pratique, je trie soigneusement tout ce qui peut être recyclé. je donne les vêtements au lieu de les jeter. Les meubles également si on ne peut pas les vendre "au bon coin". Nous avons également un composteur. Lorsque j'ai le temps, je cuisine et congèle. C'est mieux que 'acheter des plats tout préparés ( avec dieu sait quoi comme chimique). Dès qu'il sera à la retraite mon mari s'occupera d'un petit potager en carrés. Ce sera bien agréable de manger quelques légumes frais cueillis. Ce qui est déjà le cas pour plusieurs herbes aromatiques.

    Bises

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :