• Votez pour déterminer le gagnant du Café Thé n° 77 - Trois petites grenouilles bleues...

     

    Pour ce 77ème Café Thé, je vous ai proposé de contempler cette photo que j'ai prise le 1er août au Zoo de Beauval : trois petites grenouilles bleues. J'ai pensé au début qu'il s'agissait de reproductions en céramique mais elles ont bougé.

    Il s'agit de "dendrobates azureus", grenouilles de 3 à 4,5 cm, vivant dans les forêts de Suriname, en Amérique du Sud.

     

    Et de nous raconter ce que vous vouliez : imaginer ce que se disent les grenouilles, ce qu'il va leur arriver ou comment elles se retrouvent sur la mousse toutes les trois... Bref, délirer...

     

    Les consignes étaient : Ecrivez, rimez, dessinez, brodez, scrappez, chantez, délirez, faites ce que vous voulez... Faites nous rire ou pleurer...

    Si vous êtes blogueur, ne publiez pas votre texte avant le résultat des votes (le 1er octobre 2016).

     

    Vous êtes 5 à avoir participé.

     

     

    Il s'agit maintenant de voter pour vos deux participations préférées, en utilisant le module de vote en bas à gauche, jusqu'au 30 septembre 2016.

     

    Participation n° 1 :

    Coa, coa, coa...
     
    Un, deux, trois, coa
    Saphir sur mousse avocat
    Un, deux, trois, coa
    Bleue à petits pois
    Si sages
    Comme une image
    L'instant cependant est grave
    Deux braves
    Deux mâles pour une femelle
    L'instant est solennel
    Lequel va l'honorer
    De sa fécondité...
    Un, deux, trois, croa
    Saphir sur mousse avocat
    Un, deux, trois, coa
    Bleues à petits pois
    A la mi-août
    Y a pas qu'les matous
    Qui sont à la chose
    En virtuose
    Miaulant à tout casser
    L'autre à coasser... !
     
    Cette plaie d'Egypte, par milliers,
    Reste la nôtre en été
    Si près d'une mare
    Nos nuits sont un cauchemar...
     
    Participation n° 2 :
    • Salut les bleues !
    • Salut. Dis donc, si je te cogne et que ça te laisse en bleu, personne n’y verra rien : ils n’y verront… que du bleu !
    • Et tu crois que je me laisserais faire ? Ma parole, tu me prends pour un bleu…
    • C’était pour rire. Viens, on va déguster 3 mouches pour les protéines et puis pour le goût, un bon bleu d’Auvergne.
    • D’accord. Ensuite, camouflage pour la sieste sous une capote de Poilu couleur bleu-horizon !

    Participation n° 3 :

     

    Nos trois comparses Azu, Reus et Zure se préparent à partir en vacances.

    Ce n’est pas de tout repos, Azu n’a pas encore la confirmation de l’hôtel tandis Zure a lui déjà dépensé une fortune pour une excursion en hélicoptère dont il n’a bien évidement, soufflé mot.

    Reus elle prépare les bagages et croyez-moi quand les garçons verront le nombre de valises il va y avoir des grincements de dents.

    Pour le moment elle essaye de motiver un peu Azu, qui lui n’a pas encore défini ses tenues

    -Azu, s’il te plait lui dit Reus, vas-tu prendre au moins un costume et une jolie cravate ? on ne sait jamais des fois que nous serions invités à l’Elisée

    Non il ne manquerait plus qu’en vacances je me déguise comme ces pingouins !

    Zure, peut tu me dire ou tu as rangé tes souliers vernis ?

    Zure-Mais tu n’y pense pas Reus, puisque Azu ne prends pas de costume il est hors de question que je me transforme en parfait gentleman pour t’accompagner à une soirée à laquelle, je te rappelle, nous ne sommes pas conviés !

    Reus-Mais j’ai pris mon fourreau en lamé ma robe en soie et mes escarpins (Louboutain payés une petite fortune, ce qu’elle n’a jamais osé dire) il faut bien que je les mette, et c’est pas sur la mousse de ce zoo de province, que je peux !

    Et d’ailleurs tu te charges bien de je ne sais combien d’objectif alors qu’un simple APN suffit.

    Zeus dans le feu de l’action lui répond. Mais ma chère depuis le ciel…….

    Quel ciel demande Azu ? Qu’as-tu encore manigancé ?

    Sur ce Zeus pique un phare, mais la sonnerie du téléphone coupe court à toute conversation.

    Reus réponds puis raccroche sans dire un mot, elle se tourne alors vers ces compagnons livide et déclare, les vacances au Parc Phoenix  Zoo (1)  de Cannes sont annulées, une grave épidémie fait rage.

    Puis, elle éclate en sanglots déchirants, ce n’est pas encore cette année qu’elle sera acclamée par la foule en foulant le tapis rouge.

     

    Participation n° 4 :

     

    Une petite grenouille bleue
    Qui marchait dans une forêt
    Du Suriname
    Je ne regarde que sa couleur
    Est-ce le bleu de Klein?
     
    Deux petites grenouilles bleues
    Qui marchaient dans une forêt
    Du Surinam
    Je ne regarde que leur couleur
    Est-ce le bleu de Matisse?
     
    Trois petites grenouilles bleues
    Qui marchaient dans une forêt
    Du Surinam
    Je   trouvais ça tellement intéressant
    Que j'allais  chercher une
    Quatrième petite grenouille bleue
     
    Quatre petites grenouilles bleues
     
     
    Participation n° 5 :
     

     

    Il était une fois
    Croa croa croa
    Trois belles Nanas
    Trois petites Rana
    Qui racontaient quoi
    Croa croa croa
    Ce qu'elles voyaient ici bas
    Dans la mare ou dans le bois
    Se croyaient princesses aux abois
    Sauvées par le fils d'un Roi
    Épousant laquelle des trois
    Cette histoire ne le dit pas !
     
     
    « Les résultats du Café Thé n° 76 - Conseils pour rester zen...Participez au Café Thé n° 78 - N'attendez pas pour dire les mots doux... »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Vendredi 2 Septembre 2016 à 11:04
    Martine 85

    Cette fois ci je vote. Bisous

    2
    Vendredi 2 Septembre 2016 à 17:59

    Jour de pluie sur les Vosges de notre destination du Week-End, ce sera propice à une lecture et à un vote.

    Il y a deux à choisir parmi cinq participations.

    Et dès que j'entends grenouille, je pense au mat de cocagne .........

    Je te la livre. Bon dimanche à suivre.

    Yann

    "   Une bande de grenouilles décida d’organiser une course. L’enjeu était d’être la première à arriver tout en haut d’une très grande tour.

    Dès que la nouvelle de la course se répandit dans le village, des tas de grenouilles curieuses se rassemblèrent pour voir et soutenir les concurrentes.

    Pleines de courage et de motivation, les candidates se placèrent sur la ligne de départ et commencèrent à grimper.

    Mais très vite, les villageoises se mirent à faire des commentaires désobligeants : “Elles n’y arriveront jamais !”, “Elles sont bien trop lentes !”

    Au bout de quelques minutes, certaines grimpeuses se sentirent démotivées et quittèrent la course. D’autres succombèrent à la fatigue et préférèrent s’asseoir pour regarder celles qui continuaient.

    Les commentaires des villageoises reprirent de plus belle : “Pour qui se prennent-elles, si c’était possible, nous l’aurions déjà fait !” dirent certaines. “On n’a jamais vu pareille sottise, les grenouilles ne sont pas faites pour grimper !” dirent d’autres.

    Les petites concurrentes malgré leur courage, commencèrent à mesurer les difficultés de leur projet. Elles quittèrent la course l’une après l’autre.

    Toutes. Sauf une.

    Elle grimpait lentement, sans relâche, tandis qu’autour d’elle les commentaires se faisaient de plus en plus insistants : « Descends, tu n’y arriveras jamais ! ». « Ce que tu es ridicule ! ».

    Pourtant, inlassablement, la petite grenouille continua à avancer.

    Après un énorme effort, elle finit par gagner le sommet. Toutes se précipitèrent autour d’elle pour savoir comment elle avait fait pour réaliser ce que personne au monde n’avait encore jamais fait. L’une d’entre elles s’approcha pour lui demander sa recette.

    C’est alors qu’elle découvrit que la petite championne était sourde…           

                                                                                                                              Auteur inconnu

      • Mardi 6 Septembre 2016 à 22:53

        Bonsoir Yann. Oui je connais cette jolie histoire que j'ai publié l'an dernier sur mon blog. Merci et bonne soirée

    3
    Vendredi 2 Septembre 2016 à 21:22

    je vote pour yann !

    non j'ai quand même voté chez toi aussi !

    Bisous, MIAOU !!!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :