• Votez pour déterminer le gagnant du Café Thé n° 71 - Les baigneuses...

    Pour ce 71ème Café Thé, je vous ai proposé de contempler cette photo prise au Cap-Ferret à travers la vitre d'un restaurant et de nous raconter nous ce que vous vouliez autour de ces deux baigneuses...

    Participez au Café Thé n° 71 - Les baigneuses...

    Les consignes étaient : Ecrivez, rimez, dessinez, brodez, scrappez, chantez, délirez, faites ce que vous voulez... Faites nous rire ou pleurer...

    Si vous êtes blogueur, ne publiez pas votre texte avant le résultat des votes (le 1er avril 2016)

     

     

    Vous êtes 6 à avoir participé.

    Il s'agit maintenant de voter pour vos deux participations préférées en utilisant le module de vote en bas à gauche, jusqu'au 31 mars 2016.

     

    Participation n° 1 :

    Votez pour déterminer le gagnant du Café Thé n° 71 - Les baigneuses...

    Participation n° 2 :

    Votez pour déterminer le gagnant du Café Thé n° 71 - Les baigneuses...

    Participation n° 3 :

     

    Mauvais tour...
     
    Un jour d'été
    Deux sœurs au teint pâlot
    Ont filé au Cap Ferret
    Etrenner leur nouveau maillot...
     
    Qui leur a joué ce mauvais tour !?
    Sorties de leur cabine de plage
    On avait démonté la mer !!!
    Du béton, aux alentours
    Et nul voisinage
    Les laissèrent amères !
     
    Un premier avril en juillet
    Une caméra cachée
    Une surprise sur prise
    Aujourd'hui encore elles ne réalisent... !
     
    Depuis elles vont à la montagne
    Oui à la montagne
    Même si un proverbe raconte
    Que ce mastodonte
    On peut le déplacer,
    Oui le déplacer
    Avec de la foi...
    Elles n'y croient !
     
     
    Participation n° 4 :
     
    Deux  baigneuses
     
    Deux demoiselles en tenue de bain bavardaient au bord de la rivière.
    Elles évoquaient le bal du quatorze juillet  auquel elle avait participé toutes les deux.
    L'une, ultra mince et féminine, avait attendu toute la soirée qu'un beau prince charmant l'invite et se demandait finalement le lendemain  pourquoi elle avait finalement "fait tapisserie."
    L'autre, "belle plante", sportive et naturelle, avait dansé toute la nuit, seule ou accompagnée, passant d'un bras à l'autre sans mépriser les petits ou les moins beaux.
    La première était rentrée seule chez elle en rêvant à son futur mariage en grand et en blanc vers un inconnu qu'elle n'avait pas rencontrée au bal.
    La deuxième se délectait encore de la nuit de plaisir qu'elle venait de passer entre champagne et Kâma-Sûtra.
    C'était une de ses journées parfaites comme il y en a plus qu'on ne le croit dans leur plaine de champagne. La chaleur n'était pas que dans les souvenirs la voluptueuse demoiselle. La mannequin se plaignait que la canicule fasse couler son maquillage. Elle refaisait son brushing en s'admirant dans le miroir.
    La rivière était comme  toujours et malgré le beau temps de ces derniers temps, très fraîche autour des dix degrés.
    La sylphide craignait l'eau froide et plus que tout de ressembler à un chien mouillé même s'il est se percevait dans une jolie race.
    Son amie se jeta à l'eau brusquement et même si le contraste entre l'eau et les trente degrés ambiants furent quelque peu violents, elle se délecta de la caresse de la fraîcheur sur son corps chauffée par le soleil, les bulles et les caresses de son dernier amant.
    La prudente se recoiffait  et remaquillait après avoir été éclaboussée par le brusque élan de sa compagne. Quand cette dernière sortit de l'eau, les rayons de Phébus commençaient à décroitre mais elle se sentait  si pleinement épanouie.
    Quand la mannequin se dit enfin qu'il lui faudrait peut-être se baigner un peu, la fraîcheur de l'air l'en découragea aussitôt. Elles rentrèrent chez elles en rêvant l'une à un prince charmant venu des mers chaudes et l'autre à la coupe de champagne qu'elle boirait avant se défouler sur la piste de danse du bal du 15 août.
     
     
    Participation n° 5 :
     
     
    Je m'approchais de la fenêtre épiant les deux commères.


    -Tu l'as vue ? C'est indécent !
    Mais elle est capable de gagner en s'exhibant ainsi !
    Ah, le monde change, et pas en bien !
    - Et puis ses cheveux ! Pas naturelle, cette couleur !
    Et sa poitrine ....
    Ah, elles pouvaient médire de moi devant la coupe de verre, le trophée n'était pas pour elles.
    Personne ne leur avait dit que les rayures grossissaient ?
    Indécent , mon bikini vert ?
    Même mademoiselle Michu avait voté pour moi. D'accord, il se disait que c'était pour embêter la femme du maire, mécontente de voir son mari  baver devant mes courbes.
    Mais je le savais de source sûre ... la nouvelle miss Cap Ferret ... c'était MOI !

     

     

    Participation n° 6 :

     

    Baigneuse d'autrefois dans son costume de nostalgie
    Qui dissimule son corps du cou jusqu'au mollet
    Elle marche lentement sur la plage d'antan
    Et salue pudiquement son époque prospère
    Baigneuse de jadis dans sa cabine de bain
    En rayures sensuelles, cachée sous son ombrelle
    Qui prend des bains de mer et de foule, radieuse
    Belle Epoque d'insouciance et de ravissement.
     
     

    « Les résultats du Café Thé n° 70 - Devenez puiseur de merveilles...Participez au Café Thé n° 72 - Qu'est-ce qui vous donne des ailes ? »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 2 Mars 2016 à 12:57

    J'ai voté pour la 6 mais j'ai hésité, c'est très difficile de choisir. Je pense que tu devrais séparer ce qui est poésie, de prose car c'est difficile de comparer de la poésie à de la prose.  ou de dire un mois c'est de la poésie, un autre mois c'est de la prose. Curieusement mon blog s'appelle quai des rimes car j'aime beaucoup la poésie mais la prose est bien plus difficile en fait. Bisous

      • Mercredi 9 Mars 2016 à 21:06

        Bonsoir Martine. Si je suis trop restrictive je n'aurai plus aucun participant déjà que je n'en n'ai que 4 ou 5 chaque fois... J'alterne broderie à partir d'une photo et broderie à partir d'une phrase ou d'un texte... Et puis il n'y a rien à gagner sauf le plaisir de jouer... Bisous

    2
    Mercredi 2 Mars 2016 à 14:19

    bravo ! c'est pas mal du tout, mais les brèves sont géniales !

    Bisous, MIAOU !!!!  smile

    3
    Samedi 5 Mars 2016 à 20:55
    LADY MARIANNE

    voilà j'ai voté-
    à nouveau mon ordi depuis ce soir !!
    Bizzz

    4
    Dimanche 6 Mars 2016 à 13:53

    super, j'ai voté, mais le choix est difficile tous les textes sont beaux!!

    bon dimanche

    françoise

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :