• Mon chat Squirel a l'art d'attraper des tiques, et de se gratter à vif pour les enlever. Je lui mets régulièrement des pipettes anti-tiques mais elles reviennent. L'an dernier il s'était mis la peau à vif sous le cou, puis ça a été près de l'oreille derrière la tête. Le vétérinaire m'a donné les produits adéquats : antiseptique et crème et je les utilisais à chaque fois.

    Cette fois il s'est gratté près de l'oeil. Je n'étais pas trop inquiète et je l'ai soigné comme d'habitude et puis le week-end dernier il a dû manger quelque chose qu'il n'aurait pas dû. Les jours suivants je l'ai trouvé abattu, prostré à certains moments. Il ne s'est pas jeté sur la nourriture offerte, même sur les friandises pour cha dont il raffole.

    Alors jeudi soir j'ai pris rendez-vous à 18h chez le vétérinaire et je suis partie plus tôt du boulot. J'ai bien fait car il avait de la fièvre et en lui ouvrant la gueule elle a vu que sa langue était nécrosée, ce qui lui enlève l'envie de manger. Il ne pèse plus que 4,5 kgs alors qu'il en faisait 6.

    Elle lui a passé une collerette et un collier anti-tiques, l'a piqué et m'a donné de nouveaux médicaments. La plaie suppure et je dois la nettoyer plusieurs fois par jour. La collerette l'embête : il a du mal à se diriger, recule beaucoup. il va pourtant falloir qu'il la garde une dizaine de jours, cette auréole en plastique...squirel2013 06 01squirel2013 06 03squirel2013 06 02Pour manger, ce n'est pas pratique, même dans un petit bol... Il a quand même mangé un petit peu ce matin de mousseline pour chat à la cuillère...


    8 commentaires
  • Hier, j'ai reçu à 14h00 un texto d'Aurélien, mon fils cadet pour me proposer une rencontre vers 16h00 à Bordeaux. Céline et lui partaient au ski dans les Pyrénées en passant par Bordeaux et moi j'y travaille, avant de rentrer chez moi sur le Bassin d'Arcachon.

    Nous nous sommes retrouvés sur le parking de Mérignac Soleil et nous avons été déguster un cappucino ensemble et papoter. C'est toujours un plaisir de retrouver mes tourtereaux qui vont se marier au mois d'aôut.

    Avant de nous quitter nous avons échangé des cadeaux : moi des chocolats de Pâques et Aurélien m'a offert un porte-monnaie-écureuil (que je vous montrerai).

    Il a par contre oublié de me ramener la plaquette de coffre de la modus, laissée chez lui lors du déménagement...

     

     

    Ils avaient été coincés par les bouchons traditionnels sur la rocade à leur arrivée mais quand ils sont repartis tout était dégagé.

     

     

     

    saint-valentin6.gif


    2 commentaires
  • Pour le casse-tête de la semaine, Sherry nous a demandé un article parlant de chiffres. J'ai repensé à un article écrit il y a près de 3 ans. Je l'ai réaménagé pour l'occasion.

      

    Le soir, après ma journée de travail, les chiffres se bousculent dans ma tête, s’additionnent, se multiplient, se mélangent…

    Impossible de me concentrer. J’ai trop joué avec eux : ils se vengent !

    Mon numéro de compte, ceux de mes fils, le numéro de téléphone de ma meilleure amie, mes codes secrets, se bousculent, s’emmêlent…

    Blog Rank, classement, nombre de commentaires, nombre de visiteurs uniques ou pas, taux d’intérêt, population, vitesse au compteur, nombre de kilomètres, numéros du loto…

    Une seule solution : dormir !

    Parfois ils viennent me hanter la nuit. Je rêve de listes de chiffres : numéro de client, montant des ventes, objectifs. ..

    1) nuit à dormir

    2) chats à la maison + 1 parfois

    3) ombrelles pour rêver, avatar de la communauté "Embellissons nous la vie"

    4) membres dans notre famille

    5) comme les 5 doigts de la main

    6) les 4 mousquetaires + Robin des Bois et Marianne

    7) jours de la semaine

     

    STOP : DODO obligatoire ! Repos !

     

     Pour ceux qui n'ont pas encore mal à la tête, connaissez vous la multiplication assyrienne ?


    29 commentaires
  • Quand je blogue le soir, les chatons viennent me tenir compagnie, chacun à leur tour.

    Ecureuille marche à pas de velours sur le clavier, ouvrant des fenêtres à mon insu puis finit par se coucher dessus jusqu'à ce que je l'en déloge.

     

     

     

    chat-blogueur.jpg

    Me voici donc doublement handicapée de la souris : d'une part parceque je la tiens à l'envers et d'autre part parceque j'ai du mal à la bouger. Quand Ecureuille quitte sa place pour aller boire, grignoter ou faire ses besoins, Squirel rapplique et prend la place. Lui respecte le clavier et l'évite, sautant au dessus ou le contournant car il préfère mes genoux. Il tourne et retourne jusqu'à trouver la bonne position et s'endort en ronronnant sous mes caresses car son poil est doux et brillant. J'apprécie sa présence et sa quiétude. Parfois il s'étire, se tourne et se rendort.

     


    36 commentaires
  • Je connaissais déjà cette histoire reçue par mail il y a quelques jours : "L'histoire du bocal de cornichons et du café".

     

    Quand il te semble qu'il y a « trop » de choses dans ta vie, quand 24 heures ne te semblent pas suffisantes, rappelle-toi du bocal de cornichons et du café.

    corn2

    

    Il était une fois un professeur de philosophie qui, devant sa classe, prit un grand bocal de cornichons vide et sans dire un mot, commença à le remplir avec des balles de golf.  

    Ensuite, il demanda a ses élèves si le bocal était plein. Les étudiants étaient d'accord pour dire que OUI.

    corn3

     

    Puis le professeur prit une boîte pleine de billes et la versa dans le bocal de cornichons.

    Les billes comblèrent les espaces vides entre les balles de golf. Le prof redemanda aux étudiants si le bocal était plein. Ils dirent à nouveau OUI.

    corn4  

    

    Après, le professeur prit un sachet rempli de sable et le versa dans le bocal de cornichons.

    Bien sûr, le sable remplit tous les espaces vides et le prof demanda à nouveau si le bocal était plein. Les étudiants répondirent unanimement OUI.

    corn5  

    

    Tout de suite après le prof ajouta deux tasses de café dans le contenu du bocal de cornichons et effectivement le café combla les espaces entre les grains de sable.

    corn6.jpg

     

     

    Les étudiants se sont alors mis à rire. Quand ils eurent fini, le prof dit : Je veux que vous réalisiez que le bocal de cornichons représente la vie.

    Les balles de golf sont les choses importantes comme la famille, les enfants, la santé , tout ce qui passionne. Nos vies seraient quand même pleines si on perdait tout le reste et qu'il ne nous restait qu'elles.

    Les billes sont les autres choses qui comptent comme le travail, la maison, la voiture, etc...

    Le sable représente tout le reste, les petites choses de la vie.

    Si on avait versé le sable en premier, il n'y aurait eu de place pour rien d'autre, ni les billes ni les balles de golf...

    C'est la même chose dans la vie.

    Si on dépense toute notre énergie et tout notre temps pour les petites choses, nous n'aurons jamais de place pour les choses vraiment importantes.

     

    Faites attention aux choses qui sont cruciales pour votre bonheur : Jouer avec vos enfants (ou petits enfants !!), prendre le temps d'aller chez le médecin, dîner avec votre conjoint, faire du sport ou pratiquer vos loisirs favoris.

    Il restera toujours du temps pour faire le ménage, réparer le robinet de la cuisine.

    Occupez-vous des balles de golf en premier, des choses qui importent vraiment. Établissez des priorités, le reste n'est que du sable...

    Un des étudiants leva alors la main et demanda ce que représente le café...

    Le professeur sourit et dit : "C'est bien que tu demandes. C'était juste pour vous démontrer que même si vos vies peuvent paraître bien remplies, il y aura toujours de la place pour une tasse de café avec un ami."

     

     

     

    L'intervenant en formation professionnelle qui nous l'avait racontée, nous avait fait participer comme le professeur de philosophie avec ses élèves et nous avions tous bien apprécié...

     

    Racontez cette histoire autour de vous, mettez la sur votre blog si vous le souhaitez et gardez moi une place dans votre bocal de cornichons, même si c'est une tasse de café...

     

     

     

     

     


    38 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique