• Un soldat Américain retrouve sa gourmette 73 ans après l'avoir perdue lors du Débarquement...

    A 93 ans, John Edward Hill a pu récupérer une gourmette qu'il avait perdue lors des combats du Débarquement.

    Ce bijou lui avait été offert par sa mère, avant qu'il ne traverse l'Atlantique.

    Il rangeait la gourmette dans la poche droite de sa veste et celle-ci lui a été volée, alors que son régiment poursuivait sa route vers Sait-Lô.

    En février 2017, la gourmette a été retrouvée dans un talus qui venait d'être désherbé à Hiesville dans la Manche, par un homme qui en a parlé à un de ses amis, Mathieu Delamotte, Cotentinois passionné d'histoire.

    Deux informations figuraient sur la gourmette : le nom "John Edward Hill" et un numéro de matricule de l'Armée américaine gravé au revers.

     

    Mathieu Delamotte a commencé à chercher dans les archives américaines et trouvé l'Etat et le comté d'origine du GI : Onondaga dans l"Etat de New-York.

    Hill est l'un des noms les plus portés aux États-Unis : il s'est fait aider d'une bibliothécaire du comté qui a retrouvé la trace de la femme de John.

    Le vétéran et la bibliothécaire ont alors conversé sur Skype avec le chercheur, qui vient de renvoyer la gourmette à son propriétaire.

    John Edward Hill n'avait jamais avoué à sa mère qu'il avait perdu la gourmette...

    ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

    Cette belle histoire m'a rappelé le pendentif en or représentant un ange que mon fils cadet Aurélien a perdu lorsqu'il était en seconde. Bien sûr il ne m'avait rien dit...C'est en voyant la chaîne seule que je m'en suis aperçue.

    La chaîne et le médaillon étaient un cadeau de baptême, et je ne les lui laissais pas porter, jusqu'à ce qu'il les réclame.

    Il m'a dit qu'il ne s'était aperçu de rien, que le médaillon avait dû tomber tout seul et je me suis toujours demandée ce qu'il en avait fait : donné à une copine car il était dans sa période de séduction ? Ou bien décroché, mis dans une poche et perdu ? Ou peut-être échangé contre un jeu vidéo ou un manga ?

     

    « Québec: le quartier du petit Champlain et le Château Frontenac...Le Vieux-Québec : vues de nuit... »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Samedi 20 Mai à 19:15

    j'ai lu çà dans mon journal en effet, c'est vraiment bien et vive les internautes qui ont aidé pour le retrouver !

    bonne soirée, bisous, MIAOU !!!!

      • Lundi 22 Mai à 19:44

        Bonsoir Bernadette. J'ai trouvé l'info sur le net, pas lue ailleurs. Bonne soirée et bisous

    2
    Dimanche 21 Mai à 11:56

    C' est effectivement une magnifique histoire , ce qui prouve que lorsque les hommes veulent bien se donner la main tout va bien , pourquoi est ce que ce n' est pas toujours ainsi dans la vie ?

    Bon dimanche cher Écureuil .

    Gros bisous marseillais sous le soleil et le petit vent .

    Renée (mamiekéké).

      • Lundi 22 Mai à 19:46

        Bonsoir Renée. Oui on peut se demander pourquoi. Bonne soirée et bisous

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :