• Un livre plaisant : "Les gens heureux lisent et boivent du café" d'Agnès Martin -Lugand...

    J'avais vu ce livre depuis longtemps dans les rayons livres que je fréquente. Le joli titre m'avait attirée, pas la couverture.

    Babou, de l'apéritif littéraire au Cap-Ferret, me l'a prêté.

    La 4ème de couverture :

    "Ils étaient partis en chahutant dans l'escalier. J'avais appris qu'ils faisaient encore les pitres dans la voiture, au moment où le camion les avait percutés. Je m'étais dit qu'ils étaient morts en riant. Je m'étais dit que j'aurais voulu être avec eux."
    Diane perd brusquement son mari et sa fille dans un accident de voiture. Dès lors, tout se fige en elle, à l'exception de son cœur, qui continue de battre. 
    Obstinément. Douloureusement. Inutilement. Égarée dans les limbes du souvenir, elle ne retrouve plus le chemin de l'existence.
    C'est peut-être en foulant la terre d'Irlande, où elle s'exile, qu'elle apercevra la lumière au bout du tunnel.

    Entre "Le Journal de Bridget Jones" et "Love Story", l'histoire de Diane nous fait passer par toutes les émotions.
    Impossible de rester insensible au parcours tantôt dramatique tantôt drôle de cette jeune femme à qui la vie a tout donné puis tout repris, et qui n'a pas d'autre choix que de faire avec.

     

    Mon ressenti :

    Ce roman est à classer dans les livres "feel good" (qui font du bien).

    L'histoire de départ est émouvante, le titre est original, mais l'histoire ne suit pas vraiment. Diane qui tenait un café littéraire à Paris, a perdu Colin, son mari, et Clara, sa fille, dans un accident de voiture.

    Depuis elle se laisse dégringoler, s'accrochant à ses souvenirs. Seul, Felix, son associé arrive un peu à la sortir de sa torpeur.

    Diane part en Irlande, dans un petit village perdu. 

    Elle a pour voisin Edward, photographe bourru, fermé comme une huître.

    J'ai retrouvé là des éléments lus dans : "Sous le même toit" de Jojo Moyes.

    Je ne me suis pas sentie proche de Diane et encore moins d'Edward, ni des autres personnages. L'histoire pourrait se passer dans n'importe quel village un peu oublié.

    Les magnifiques paysages d'Irlande se sont pas véritablement dépeints, ne servent que de fond d'écran.

    Le thème du deuil n'est que superficiellement abordé, vite délaissé au profit d'une histoire d'amour, le méchant se transformant en presque gentil.

    J'ai passé un moment agréable, mais n'ai pas ressenti de véritables émotions.

    « J'ai renoncé à la colère...Le cygne blanc qui se faisait beau... »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Dimanche 5 Novembre à 20:18

    ...la couverture me plaisait bien et pourtant..

    Je te fais confiance, ce livre ne m'attire pas plus que ça.

    bonne soirée!

    Bises de Mireille du sablon

      • Mercredi 8 Novembre à 18:20

        Bonsoir Mireille. Peut-être qu'il te plairait... Bisous

    2
    Françoise
    Dimanche 5 Novembre à 20:24

    Bonsoir 

    Comme vous j'ai lue ce livre l'an dernier quelques mois avant le décès brutal de ma petite soeur ,il m'a semblé que la clé ce trouvait dans ce livre, alors je l'ai lu et relue mais rien vide ,je sais que je ne voulais pas tomber comme Diane ma soeur n'aurait pas aimé ,alors j'ai accomplie tout ce que l'on devait faire ensemble .

    Ce livre attire de part son titre ,la photo ,mais quand  comme moi on le relis 3 fois et bien on reste sur sa faim ,il manque des descriptions sur beaucoup de chose .

    Moi il ne m'a pas fait du bien ce livre ,je  suis de votre avis rien sur le deuil dommage .

      • Mercredi 8 Novembre à 19:24

        Bonsoir Françoise. Chacun fait son deuil à sa manière lorsqu'il perd un proche. Réaliser des projets que l'on avait avait en commun doit être une bonne façon de se sentir encore la présence de l'être cher. Pour le livre le thème du deuil est survolé. La suite est -parait-il- beaucoup mieux. Bonne soirée 

    3
    Mary de Bx
    Lundi 6 Novembre à 09:37
    Bonjour Brigitte dommage la couverture et le titre me plaisaient bien, mais je vais tenir compte de ton ressenti cela m'est arrivée est on reste sur sa "faim" dommage.bonne journée .bisous
      • Mercredi 8 Novembre à 19:25

        Bonsoir Mary. Tu peux le lire mais le thème du deuil n'est pas vraiment abordé. Bisous

    4
    Mary de Bx
    Lundi 6 Novembre à 09:38
    5
    Lundi 6 Novembre à 16:58

    Je l'ai lu, c'est vrai qu'il est vraiment bien.

    Toi qui aimes lire, tous genres, inscris-toi chez les Nouveaux Auteurs, c'est gratuit, tu as accès à plus de 100 livres,

    toutes catégories, y compris celle-là,

    il n'y a pas de minimum ni de maximum, la seule chose est de faire une fiche de lecture ensuite, un peu dans le style de ton ressenti (résumé, les plus, les moins, avis sur le titre, les personnage, l’histoire), rien de bien compliqué.

    en plus, tu lis des grands auteurs en avant-première, sans le savoir happy, sous pseudos, et tu as des livres cadeaux.

    J'ai découvert ainsi Sam, cendres froides, et le tueur intime et d'autres.

    Merci pour ta visite sur mon blog, ça faisait longtemps, ça m'a fait bien plaisir de te retrouver, 

    bonne fin de journée,

    bises

    DOmi

      • Mercredi 8 Novembre à 19:28

        Bonsoir Domi. Je suis allée voir le site et je m'inscrirai peut-être, mais je suis déjà sur Babelio, et je lis moins que toi. Bisous

    6
    Lundi 6 Novembre à 20:15

    je trouvais le titre trop accrocheur ! merci pour ton avis et le résumé. Bises.

    7
    Mardi 7 Novembre à 15:23

    Bonjour Brigitte,

    Je l'avais vu en rayons, mais j'avoue qu'il ne m'avait pas attirée.

    Bon mardi

    Bisous

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :