• Un livre coup de coeur "Les dix enfants que Madame Ming n'a jamais eus"...

    J'ai emprunté ce livre à la médiathèque, attirée par le titre et la couverture...

    Informations pratiques : roman d'Eric-Emmanuel Schmitt, paru en avril 2012 aux Editions Albin Michel. 115 pages. 12 €

     

     

    La 4ème de couverture :

    Madame Ming aime parler de ses dix enfants vivant dans divers lieux de l’immense Chine. Fabule-t-elle, au pays de l’enfant unique ? A-t-elle contourné la loi ? Aurait-elle sombré dans une folie douce ? Et si cette progéniture n’était pas imaginaire ? L’incroyable secret de Madame Ming rejoint celui de la Chine d’hier et d’aujourd’hui, éclairé par la sagesse immémoriale de Confucius.
    Dans la veine d’Oscar et la dame rose, de Monsieur Ibrahim et les fleurs du Coran ou de L’Enfant de Noé, Les dix enfants que Madame Ming n’a jamais eus est le sixième récit du Cycle de l’Invisible.

     

     

    Mon ressenti :

    J'ai tout de suite apprécié la rencontre entre le narrateur, homme d'affaires cultivé, et Madame Ming, dame pipi dans le Grand Hôtel de Yunhai en Chine.

    Madame Ming se plait à décrire ses dix enfants, parfaits et imparfaits à la fois.

    Parmi eux, j'ai particulièrement apprécié Ting Ting, l'aînée, dépositaire et scénariste du secret de sa mère et Wang qui fabrique des jardins chimériques, des jardins de mots, en fonction des goûts de ses clients : disposition, odeurs, couleurs, tout est soigneusement préparé.

     

     

    Quelques extraits :

    • La tête ronde d'une couleur écarlate, des plis nets sur la peau, des dents aussi fines que des pépins, Madame Ming évoquait une pomme mûre, sinon blette, un brave fruit, sain, savoureux, pas encore desséché. Mince, son corps semblait une branche souple. Sitôt qu'elle s'exprimait, elle s'avérait plus acidulée que sucrée car elle distillait à ses interlocuteurs des phrases aigrelettes qui piquaient l'esprit

     

    • L'expérience est une bougie qui n'éclaire que celui qui la tient.

     

    • Choisissez un travail qui vous passionne et vous n'aurez pas travaillé un seul jour de votre vie.

     

    • Le sage décèle en lui la cause de ses travers; le fou en accuse les autres.

     

    • L'homme supérieur se montre amical sans familiarité ; l'homme vulgaire se montre familier sans amitié.

     

    • Accomplir un acte remarquable vaut mieux que d'être remarqué.

     

    • C'est l'imagination qui singularise, l'imagination qui arrache à la banalité, à la répétition, à l'uniformité.

     

     

     

    « Participez au Café n° 86 - Jardin extraordinaire...Films vus en avril 2017... »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Jeudi 4 Mai à 22:52

    Bonsoir,

    Je ne l'ai pas lu  merci pour ce partage de lecture

    Bonne soirée

    Nadine

    2
    Vendredi 5 Mai à 09:30

    cela donne envie de le lire, belle journée à toi, bisous, MIAOU !!!!

    3
    Vendredi 5 Mai à 22:40

    Bonjour Ecureuil bleu, je ne me souviens plus de ton prénom.

    C'est un travail énorme que tu fais de résumer les livres que tu lis chaque mois.

    Moi, j'en ai beaucoup à lire mais après que j'ai lu les différents magazines que je suis abonnés,(ce ne sont pas des

    journaux à potins là) il ne me reste plus de temps. En plus, je veux recommencer mes casse-tête que j'adore faire.

    De ce temps-ci, je suis débordée par du travail en-dehors de l'ordi. J'ai beaucoup de retard dans mes visites.

    Je veux prendre le temps et voir quelques articles chez tous mes amis(e) car j'ai été très touchée

    par les visites et commentaires pendant mon absence.

    merci pour tou .

    Amicalement ecureuil bleu et à bientôt.

      • Samedi 6 Mai à 19:53

        Mon prénom est Brigitte. Je ne critique que les livres qui m'ont plu en général. Il y en a beaucoup aussi que j'abandonne. Bisous

    4
    Samedi 6 Mai à 11:03

    je préfère lire que regarder les films, le dernier sur la médecine au travail, est tout à fait ça, je suis spécialisée en santé et prévention au travail et mon dernier intérim était dans une grande boîte où il y a un stress énorme à tous les postes, il y avait énormément de dépressions et de tentatives de suicides.

    Je vais essayer de trouver le livre, merci pour l'info de lecture, il a l'air fort intéressant,

    bon long weekend

    bises

    Domi

      • Samedi 6 Mai à 20:01

        Bonsoir Domi. Carole Matthieu est un film, pas un livre. Tu as dû lire mon article sur les films vus.  Ca doit êre très dur d'intervenir dans de telles entreprises. Bisous 

    5
    Samedi 6 Mai à 19:54

    Bonsoir Ecureuil Bleu,

    Je termine un livre que l'on m'a recommandé et offert Raphaëlle Giordano "Ta deuxième  vie commence quand tu comprends que tu n'en as qu'une" Eyrolles  Vous souffrez sans doute d'une routinite aiguë   yes

    Bonne soirée NADINE

      • Samedi 6 Mai à 19:58

        Je l'ai lu Nadine : il y a de bonnes astuces en matière de développement personnel. Bonne soirée

    6
    Samedi 6 Mai à 21:05

    J'ai déjà lu un livre de cet auteur ; j'ai bien aimé Bises

    7
    Dimanche 7 Mai à 20:44

    Bonsoir,

    Est ce que tu connais Laurent Gounelle je viens d'acheter le dernier " Et tu trouveras le trésor qui dort en toi" c'est un roman. voici un site où tu pourras consulter ses bouquins que j'ai beaucoup aimé  au cas tu ne le connais pas 

    https://www.laurentgounelle.com/index.php/livres

    Bonne soirée Nadine

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :