• Un joli livre : "Rose" de Tatiana de Rosnay...

    J'ai reçu ce livre gratuitement pour l'achat de deux autres livres de poche, dans mon espace culturel préféré.

    Informations pratiques : 251 pages, édité en mars 2012

     

    L'auteur : Tatiana de Rosnay, 56 ans est Franco-Anglaise et vit à Paris. Elle est l'auteur de 11 romans dont : "Elle s'appelait Sarah", "Boomerang", "Le voisin".

     

    La 4ème de couverture :

    Paris sous le Second Empire. Les ambitieux travaux d'Haussmann détruisent des quartiers entiers, générant des milliers d'expropriations douloureuses. Loin du tumulte, Rose Bazelet mène une vie paisible, au rythme de sa lecture du Petit Journal et de ses promenades au Luxembourg. Jusqu'au jour où elle reçoit la fatidique lettre du préfet : sa maison, située sur le tracé du boulevard Saint-Germain, doit être démolie. Liée par une promesse faite à son mari, elle ne peut se résoudre à partir. Contre le baron, contre l'empereur, Rose va se battre pour sauver la demeure familiale qui renferme un secret jalousement gardé…

     

    Portrait d’une âme pure, récit documenté d’une implacable mutation, ce livre marie la sobriété de l’écriture aux élans du romantisme classique. Pierre Vavasseur, Le Parisien.

     

    Les lettres tendres, au charme délicat que Rose adresse à son défunt mari recréent le vieux Paris et nous serrent le cœur. Marie Claire.

     

    Mon ressenti :                                                                  

    Rose est une femme de 60 ans, veuve, vivant à Paris, rue Childebert, au 19ème siècle. Les travaux engagés par le Préfet Haussmann pour moderniser Paris vont faire disparaître sa rue. Elle est expropriée mais ne veut pas quitter sa maison.

    Rose écrit à son mari pour lui raconter son combat, ses amitiés et ses derniers jours, cachée dans la maison qui va être démolie.

    L'écriture est agréable et j'ai apprécié de découvrir le vieux Paris.

    J'ai apprécié ce roman mais n'ai pas été aussi émue qu'en lisant : "Elle s'appelait Sarah".    

    « Qui va à la chasse perd sa place...Un arbre solaire à Nevers : le "e Tree"... »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Jeudi 17 Août à 23:21

    Bonsoir c'est un livre émouvant et très bien écrit j'ai lu tous ses livres. 

      • Lundi 21 Août à 21:12

        Bonsoir Nadine. J'aime bien moi aussi ses romans.

    2
    Vendredi 18 Août à 06:32

    ...encore un titre à ajouter sur ma longue liste...

    J'aime bien cette auteure, surtout pour ce livre " elle s'appelait Sarah".

    Bises du jour,

    Mireille du Sablon

      • Lundi 21 Août à 21:12

        Bonsoir Mireille. C'est son meilleur livre, pour moi. Bisous

    3
    Vendredi 18 Août à 10:27

    J'avais été tellement émue par "Elle s'appelait Sarah" que je voulais le faire lire à la terre entière ...

    Merci de nous partager cet écrit sur le vieux Paris et sa réorganisation qui a dû faire tant de drame.

    Je pense à la belle chanson de Jacques Dutronc "C'est un petit jardin"

    Bisous 

     

     

      • Lundi 21 Août à 21:13

        C'est vrai que ce roman rappelle la chanson de Jacques Dutronc. Bisous Jacqueline

    4
    Samedi 19 Août à 17:22

    tous les livres d'un auteur ne peuvent pas nous toucher et leur vie est tracée par différents livres ; eux aussi, doivent avoir leur préféré. Bises 

      • Lundi 21 Août à 21:14

        Ce livre est très bien écrit, mais moins émouvant.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :