• Je bloguais dans le salon et j'ai entendu un bruit de plastique froissé dans la cuisine. Je me suis levée et j'ai été voir...

     

    Les chats s'enfuyaient dans la buanderie. Squirel avait dans la gueule le sachet de friandises pour chat qu'il adore, que je planque à côté du micro-ondes. Ces friandises me permettent les faire rentrer dans la maison ou de les attirer là où je le souhaite.

     

    Ce qui est amusant c'est que Squirel semblait tout fier et qu'Ecureuille le suivait toute guillerette elle-aussi.

    Vol organisé en compagnie. Il me semble que c'est un motif d'arrestation.

     

    Squirel avec son petit sachet dans la gueule avait sans doute l'intention de grimper à l'échelle pour planquer son larçin au grenier et le déguster tranquillement. Ecureuille ne sachant pas utiliser l'échelle, et moi hésitant à l'utiliser, il l'aurait eu pour lui tout seul.

     

    Mais je l'ai empêché de monter et j'ai récupéré le petit sachet gluant et déjà percé de petits coups de dents... Il avait dû beaucoup saliver en pensant au festin...

     

    Pour les remercier de m'avoir fait rire je leur ai donné trois ou quatre friandises au fromage...

     

    L'objet du vol :

     

     

    frinachat1

     

    Ecureuille : Tu crois qu'elle va nous en donner ?

     

    frinachat3

     

     

    Squirel : Pas sûr. Il vaut mieux que l'on se débrouille. Je vais tourner le paquet.

     

    frinachat4


    6 commentaires
  • Il est obligatoire d'avoir une paire d'éthylotests dans chaque véhicule : automobile, deux roues et même tracteur depuis le 1er juillet 2012. Encore faudrait-il pouvoir en acheter...

    J'aurais dû le faire en avril mai lorsque ce n'était pas obligatoire... Ensuite je n'ai pas pu en trouver, comme beaucoup d'entre vous, je suppose...

    La date a été reportée par le Gouvernement au 1er novembre pour permettre l'approvisionnement et toujours rien...

    Et puis fin décembre un de mes collègues en a trouvé à Auchan et s'est proposé de nous en céder quelques uns. J'ai acheté la paire obligatoire pour 2,50 €. Deux petits paquets verts avec un coeur jaune et le message "Soufflez vous saurez" et les ai glissés dans mon sac. Et oubliés : ils n'ont pas rejoints ma voiture...

     

    Jeudi dernier je suis allée faire quelques courses au centre commercial d'Auchan Lac, au moment de la pause repas. Je suis entrée dans le magasin en passant entre les barrières de sécurité et ça a sonné. Un jeune homme s'est approché, m'a demandé de repasser, ça a resonné.

    Lui : Vous avez quelque chose sur vous que vous venez d'acheter ?

    Moi : Non. Peut-être une étiquette anti-vol dans un vêtement pas encore enlevée...

     

    Ah, ces maudites étiquettes anti-vol de plus en plus présentes dans les vêtements achetés en grande surface, qui doivent coûter moins cher que les antivols ronds utilisés jusqu'à présent et enlevés par les caissières au moment du paiement, avec une pince spéciale. Il y a écrit dessus "A découper avant de porter", mais encore faut-il s'apercevoir de leur présence. Vous avez payé, vous avez votre ticket de caisse, vous vous sentez en règle. Et la fois d'après vous sonnez et êtes soupçonné de vol...

     

    Mais revenons à nos moutons...

    Le jeune homme m'a fait entrer dans un couloir et a passé un détecteur autour de moi. Rien. Près de mon sac, ça a sonné...

    Lui : Vous pouvez l'ouvrir ?

    Moi : Oui, oui...

    J'étais quand même gênée, vu le fouillis dans mon sac... Et je ne voyais pas du tout ce qui pouvait sonner entre les tickets de caisse, les cartes et carnets, stylos, tickets restaurant, jetons de caddy... En ouvrant j'ai aperçu un petit morceau vert.

    Moi : Peut-être ces éthylotests ?

    Le jeune homme a souri : "Oui, c'est bien ça."

    Il a enlevé un filament anti vol scotché sur chacun d'eux et j'ai pu aller faire mes courses...

     

    Maintenant : pourquoi une paire ? Pour ne pas qu'ils s'ennuient dans votre boite à gants ou dans votre sac ? Pour qu'ils fassent des petits ?

    "Soufflez vous saurez" : et si c'était des mini génies enfemés dans ces sachets verts, capables de prédire l'avenir, ou d'exaucer vos voeux ? Je pourrais en ouvrir un, et comme je ne trouverais rien, le second aussi. Et je repartirais à zéro : plus d'éthylotest, ni dans le sac ni dans la voiture...

     

    Allez, rassurez-vous, je n'ai pas bu et ne bois pas d'alcool, surtout pas avant de conduire...

     

    L'histoire n'est pas finie : je les ai pris en photo, mais Squirel mon chat n'a pas apprécié de ne pas être l'objet de mon attention :

    ethy1.jpg

     

     

      ethy2.jpg


    6 commentaires
  • J'ai lu cette information amusante dans la rubrique Insolite du journal Sud-Ouest :

    "Un jeune Argentin entré par effraction dans une boutique d'optique à Rosario, au nord de Buenos Aires, a été arrêté après avoir tenté de duper les policiers en se faisant passer pour un mannequin. Alertée par l'alarme, la police avait rapidement investi les lieux. Mais, profitant de l'obscurité, le jeune malfaiteur avait chaussé une paire de lunettes et s'était glissé dans la vitrine, tentant de rester immobile. Les policiers n'étant pas myopes, le subterfuge a été vite éventé. Et le voleur embarqué au poste."

    A la lecture de cet article, plusieurs questions me sont venues à l'esprit :

    - Pourquoi ce jeune voleur ne s'est-il pas enfui dès qu'il a entendu l'alarme ? Avait-il un problème de surdité ? Et dans ce cas-là pourquoi ne pas avoir cherché à dévaliser un magasin d'appareils auditifs plutôt qu'une boutique d'optique ?

    - Pourquoi s'être mis dans la vitrine plutôt que s'être caché dans un placard ou sous un meuble ? Peut-être n'était-il pas assez souple ou pas assez en forme et dans ce cas-là pourquoi ne pas avoir cherché à dévaliser un magasin de sport ?

    - Pourquoi voler des lunettes ? Ca doit quand même être difficile à revendre, non ? Pour sa pauvre mémé qui n'a pas de quoi s'en payer ? Ca partirait d'une bonne intention mais il faudrait voler les bons verres...

     

     

    lunettes2


    2 commentaires
  • Voici le "truc du jour" lu dans un Sud-Ouest : "Ouvrir une noix de coco. Percer deux de ses yeux avec un tire-bouchon. Videz son eau et réservez-la pour une utilisation ultérieure. Placez la noix une dizaine de minutes dans un four chaud, elle s'ouvrira. Détachez la chair avec un couteau pointu."

    En lisant ce truc je me suis imaginée, armée d'un tire-bouchon, essayant de percer les yeux d'une noix de coco. Le tire-bouchon dérape et je m'ouvre la main. Il faudra courir aux urgences, ou appeler des secours...Supposons que je franchisse la 1ère étape.

    Ensuite mettre la noix dans un four chaud, sans se brûler et sans l'oublier ! Je me rappelle la canette de coca (coca pas coco) qu'Aurélien, enfant avait mise dans le congélateur pour qu'elle soit plus fraîche et avait oubliée. Nous avons entendu un grand bruit en provenance du congélateur où elle avait explosé, se répartissant partout dans le congélateur.

    Supposons que je franchisse cette seconde étape et que la noix de coco s'ouvre comme une fleur. Ensuite il faut la sortir du four, toujours sans se brûler et utiliser un couteau pointu pour détacher la chair...

    Pour moi cela fait plusieurs chances (ou malchances) de se blesser et de finir aux urgences. Il faut que j'apprenne à mes chats à décrocher le combiné du téléphone et appuyer sur une touche raccourci pour appeler les secours...

    Maintenant où trouve-t'on le plus de noix de coco ? Imaginez vous sur une île déserte, Robinson Crusoë des temps modernes, avec ce truc pour ouvrir une noix de coco...

    Peu de chance qu'il vous soit utile car ce serait étonnant que vous ayiez pensé à prendre un tire-bouchon et même si vous aviez emporté avec vous votre four préféré, vous n'auriez pas d'électricité pour le faire fonctionner. Avant d'avoir construit une éolienne, vous serez mort de faim, la noix de coco obstinément fermée... Et si vous êtes maladroit comme moi, vous vous serez aussi vidé de votre sang...

    Si en plus aucune noix de coco ne traîne à terre et que vous soyiez obligé de grimper en haut du cocotier pour la décrocher vous même... cherchez autre chose à manger... ou ne partez pas en bateau sur une mer démontée...

    noix-de-coco.jpg

     

    Page source de l'image : http://fr.dreamstime.com/photo-libre-de-droits-fruit-de-noix-de-coco-image7121165


    37 commentaires
  • Je ris parfois en regardant jouer les chats.

    Ecureuille est tombée amoureuse d'un plumeau, qu'elle a décroché dans la buanderie. Elle joue avec lui comme une petite folle.

    ecureuillesept01

    Squirel est tombé amoureux d'un grattoir-jouet acheté il y a plusieurs mois...

    squirelsept06

     

    squirelsept05

     

    jouet.jpg


    40 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique