• Cette porte Martiniquaise, à Grand Rivière,  déjà publiée dans "Les jolis noms" me fait rêver...
    Porte plusieurs fois repeinte sur laquelle il reste du bleu, du jaune, du rouge, du blanc et de la rouille
    Porte rafistolée avec des planchettes de taille et d'essences différentes...
    Porte définitivement fermée, les vantaux cloués...
    Porte  d'une maison au joli nom : "L'attirance des jaloux" ...
    Je ne suis pas jalouse mais je suis irrésistiblement  attirée...







    28 commentaires
  • Voici ma participation au concours organisé par mon aminaute Ava, du blog Connais-toi toi-même, sur le thème "La vie est belle". Si vous voulez voir les participations variées et très belles reçues par Ava, et voter pour celle que vous préférez cliquez ici;


     

    La vie est belle

    Alors il faut en profiter !

     

    Vivre chaque moment

    Intensément

    Et sans se brûler les ailes !

     

    Etablir un équilibre :

    Savoir gérer ses priorités

    Tout en respectant ses valeurs !

     

    Bâtir plutôt que détruire,

    Et réfléchir plutôt que courir.

    Libérer ses émotions,

    Larguer les amarres,

    Et réaliser ses rêves !


    Si vous voulez voir les participations variées et très belles reçues par Ava, et voter pour celle que vous préférez cliquez ici.

     


    16 commentaires
  • -         
    Ma chère Petra, avez-vous vu ces benêts ? Pas un seul ne nous a remarquées !

    -          Oui, Petros. Ils sont passés devant nous sans même nous jeter un regard !

    -          Juste pressés de sortir de leur paquebot et d’aller boire une bière ! Pas un seul ne nous a salués !

    -          Pouah, Petros !  Aucune éducation ! Ils n’ont jamais du voir « Zorba le Grec » ! Que diriez-vous d’une petite  lichette ?

    -          Avec  plaisir, Petra !

    Alors Petros saisit délicatement le robinet avec son long bec, le tourne vers la droite et un filet d’eau se met à couler.

    Chacun boit à son tour…

    -          J’aimais bien la fillette  hier qui m’a caressé la tête

    -          Et celle qui n’a pas arrêté de me photographier. J’ai posé pour elle, ouvrant mes ailes et me mettant sur la pointe des pieds comme si je voulais m’envoler…


    -
             
    Tu étais superbe, ma chère et elle l’a bien compris !

    -          Merci, Petros. Crois tu que je vais faire la une d’un magazine ?

    -          Peut-être Petra… Peut-être…

    -          Où vas-tu déjeuner à midi ?

    -          A la taverne de Papapoulos, Dimitri m’a invité. Il dit que j’attire les touristes et que les pourboires sont meilleurs… Et toi, Petra ?

    -          Moi je vais chez Zorba, près des moulins. 600 mètres en clopinant, je vais partir dès maintenant. En espérant me faire remarquer… A tout à l’heure alors, pour le prochain paquebot ?

    -          Bisous, ma belle !


    21 commentaires


  • Petite porte bleue,
    Qu'y a t'il derrière toi,
    Jolie porte bleue ?
    Un magnifique jardin,
    écrin de verdure,
    joli bassin,
    escalier dérobé ?
    Malgré ma curiosité,
    Je n'oserai pas te heurter...


    19 commentaires
  • Peindre d'abord une cage
    avec une porte ouverte
    peindre ensuite
    quelque chose de joli
    quelque chose de simple
    quelque chose de beau
    quelque chose d'utile
    pour l'oiseau
    placer ensuite la toile contre un arbre
    dans un jardin
    dans un bois
    ou dans une forêt,
    se cacher derrière l'arbre
    sans rien dire
    sans bouger...
    parfois l'oiseau arrive vite
    mais il peut aussi bien mettre de longues années
    avant de se décider.
    Ne pas se décourager
    attendre
    attendre s'il le faut pendant des années
    la vitesse ou la lenteur de l'arrivée de l'oiseau
    n'ayant aucun rapport
    avec la réussite du tableau.
    Quand l'oiseau arrive
    s'il arrive
    observer le plus profond silence
    attendre que l'oiseau entre dans la cage
    et quand il est entré
    fermer doucement la porte avec le pinceau
    puis
    effacer un à un tous les barreaux
    en ayant soin de ne toucher aucune des plumes de l'oiseau.
    Faire ensuite le portrait de l'arbre
    en choisissant la plus belle de ses branches
    pour l'oiseau
    peindre aussi le vert feuillage et la fraîcheur du vent
    la poussière du soleil
    et le bruit des bêtes de l'herbe dans la chaleur de l'été
    et puis attendre que l'oiseau se décide à chanter.
    Si l'oiseau ne chante pas
    c'est mauvais signe
    signe que le tableau est mauvais
    mais s'il chante c'est bon signe
    signe que vous pouvez signer.
    Alors vous arrachez tout doucement
    une des plumes de l'oiseau
    et vous écrivez votre nom dans un coin du tableau.

    Jacques PREVERT (extrait de "Paroles")
    Ce poème de Jacques Prévert est un de mes poèmes préférés, qui depuis toute petite m'a toujours fait rêver. Avec Delphine et Marinette des "Contes du Chat perché" de Marcel Aymé, c'est ce poème qui m'a donné envie d'apprendre à peindre.

     


    Héron crabier vert, photographié aux Seychelles

    19 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique