•  

    Je n'ai pas besoin d'aller très loin pour observer aigrettes et hérons.

    Il me suffit de partir en vélo dans la forêt de Saint-Brice, entre Arès et Andernos, au bord du Bassin d'Arcachon, à moins de 2 kms de chez moi.

    Dimanche dernier j'y suis passée et sur l'un des anciens étangs à poissons j'ai aperçu un héron.

     

    En regardant mieux j'en ai aperçu un second, plus loin...

    Deux hérons sur les étangs à poissons de Saint-Brice...
    Deux hérons sur les étangs à poissons de Saint-Brice...

    Je suis restée un grand moment à les observer.

    Deux hérons sur les étangs à poissons de Saint-Brice...
    Deux hérons sur les étangs à poissons de Saint-Brice...
    Deux hérons sur les étangs à poissons de Saint-Brice...
    Deux hérons sur les étangs à poissons de Saint-Brice...
    Deux hérons sur les étangs à poissons de Saint-Brice...
    Deux hérons sur les étangs à poissons de Saint-Brice...

    Le plus éloigné s'est envolé mais j'étais loin :

    Deux hérons sur les étangs à poissons de Saint-Brice...
    Deux hérons sur les étangs à poissons de Saint-Brice...

    9 commentaires
  • Samedi 18 août 2018, Le magazine "Echappées belles" sur France 5 a mis en lumière "Les plaisirs du Bassin d'Arcachon".

     

    Le présentateur, Raphaël de Casabianca, nous a fait découvrir :

    - la vie d'ostréiculteurs

    - des régates en pinasse à voile ("Les festivoiles de Claouey") :

    - le cuir de poisson, préparé à La Teste ("Du poisson tanné sur le Bassin d'Arcachon")

    - une balade en canoë sur la Leyre, dans le parc naturel régional des Landes de Gascogne, avec arrivée au port de Biganos aux cabanes colorées ("J'ai perdu dans la Leyre une paire de lunettes de soleil, une chaussure droite et 3 bouchons stop-eau")

    - la dune du Pyla ("Au pied de la dune du Pyla"),

    - le banc d'Arguin avec ses bancs de sable en mouvement au milieu des passes, réserve naturelle ("Vol en ULM au dessus du banc d'Arguin et de la Dune du Pyla")

    - l'hippodrome de La Teste

    - de très belles villas autour du Bassin

    - la piste de ski d'Arcachon, sur les aiguilles de pin (une découverte pour moi)

     

    Vous pouvez regarder cette belle émission en replay si vous l'avez ratée...


    7 commentaires
  • Dimanche 12 août,vers 20h,  je suis allée faire un tour à la Fête aux huîtres d'Arès, non pas pour manger mais juste pour me balader. C'était marée haute, avec un coefficient de 102, et la mer montait jusqu'au perret.

    La jetée en béton, toute simple, était presque complètement recouverte :

     

    Au loin, une pinassotte à voile, bateau typique du Bassin d'Arcachon, naviguait tranquillement :

     

    Sur la plage recouverte par la marée, le bateau de pirates voguait (presque) sur l'eau :

    Le ciel nuageux était superbe. Les manèges de la fête foraine s'élevaient dans le ciel au dessus du Bassin.

     

    Grande marée du 12 août 2018...
    Grande marée du 12 août 2018...
    Grande marée du 12 août 2018...
    Grande marée du 12 août 2018...
    Grande marée du 12 août 2018...
    Grande marée du 12 août 2018...

    J'aurais bien fait un tour en pinassotte pour admirer le coucher de soleil, mais ne serais montée à aucun pris dans cette attraction renversante...

     

    Et vous ?


    10 commentaires
  • En juillet 2018, j'ai regardé 4 films sur la médiathèque numérique :  "L'apparition", "Un homme intègre", "La Belle et la Belle"  et "La prière".

     

     

    - "L'apparition", film français de Xavier Gianolli, avec Vincent Lindon, Galatea Bellugi, Patrick d'Asumçao, sorti en février 2018. Durée : 2h17. 

     

     

    • Résumé :        Jacques, grand reporter pour un quotidien français reçoit un jour un mystérieux coup de téléphone du Vatican. Dans une petite ville du sud-est de la France une jeune fille de 18 ans a affirmé avoir eu une apparition de la Vierge Marie. La rumeur s’est vite répandue et le phénomène a pris une telle ampleur que des milliers de pèlerins viennent désormais se recueillir sur le lieu des apparitions présumées. Jacques qui n’a rien à voir avec ce monde-là accepte de faire partie d’une commission d’enquête chargée de faire la lumière sur ces événements

     

    • Mon ressenti : J'ai apprécié le jeu de Galatea Bellugi, lumineuse et rayonnante dans le rôle d'Anna, jeune voyante.
    • L'enquête canonique a été confiée par l'Eglise à différents experts, dont Jacques joué par Vincent Lindon. Il va prendre son rôle très au sérieux et essayer d'approcher la vérité.
    • Le réalisateur fustige le marketing opportuniste autour des apparitions : multiplication des objets dérivés : tee-shirts, médailles, cartes et autres.

     

     

    • Ma note : 8/10

     

     

     

    - "Un homme intègre", film iranien de Mohammad Rasoulof, sorti en décembre 2017. Durée : 1h58. 

     

     

    • Résumé :         Reza, installé en pleine nature avec sa femme et son fils, mène une vie retirée et se consacre à l’élevage de poissons d’eau douce. 
      Une compagnie privée qui a des visées sur son terrain est prête à tout pour le contraindre à vendre. 
      Mais peut-on lutter contre la corruption sans se salir les mains ?

     

    • Mon ressenti : Reza et un homme intègre qui refuse les compromis, s'est lourdement endetté pour monter une ferme piscicole. Il est marié à Hadis, directrice d'école, prête à plus de compromis que lui pour s'en sortir. Reza refuse de vendre son terrain à une grosse compagnie. Il va être poussé à bout, emprisonné, amené à se transformer...

     

     

    • Ma note : 8/10

     

     

     

    - "La Belle et la Belle", film français de Sophie Filières, avec Sandrine Kiberlain, Agathe Bonitzer, Melvil Poupaud, sorti en mars 2018. Durée : 1h35. 

     

     

    • Résumé :        Margaux, 20 ans, fait la connaissance de Margaux, 45 ans : tout les unit, il s'avère qu'elles ne forment qu'une seule et même personne, à deux âges différents de leur vie…

     

    • Mon ressenti : Cette comédie originale tourne autour de deux personnes : un homme et deux femmes ou plutôt une femme à 2 périodes de sa vie. Margaux-Kiberlain veut éviter à Margaux-Bonitzer de refaire les mêmes erreurs. Marc (Melvil Poupaud) se partage entre les deux Margaux.
    • Les acteurs semblent complices, et les paysages sont superbes : la ville de Lyon et les Alpes.
    •  

     

    • Ma note : 7/10

     

     

     

    - "La prière", film français de Cédric Kahn, avec Anthony Bajon, Damien Chapelle, Alex Brendemülh, sorti en mars 2018. Durée : 1h47. 

     

     

    • Résumé :        Thomas a 22 ans. Pour sortir de la dépendance, il rejoint une communauté isolée dans la montagne tenue par d’anciens drogués qui se soignent par la prière. Il va y découvrir l’amitié, la règle, le travail, l’amour et la foi…

     

    • Mon ressenti : Thomas, juste sorti de l'adolescence et toxico va découvrir l'amitié, la foi, l'amour, le travail et le respect des autres dans une communauté religieuse basée sur l'entraide.
    • Anthony Bajon a obtenu le prix du meilleur acteur au Festival de Berlin et c'est mérité

     

    • Ma note : 8/10

    4 commentaires
  • Il y a quelques jours j'ai regardé un film pour lequel j'avais lu de bonnes critiques :

     

     

    "La finale", film français de Robin Sykes avec Thierry Lhermitte, Rayane Bensetti, Emilie Caen, sorti en mars 2018. Durée : 1h25. 

    • Résumé :        Toute la famille Verdi est aux petits soins pour s’occuper de Roland, le grand-père, qui perd un peu la boule ces derniers temps. Tous sauf JB, l'ado de la famille, qui n'a qu'un seul but :  monter à Paris pour disputer sa finale de basket. Mais ses parents, bloqués ce week-end-là, lui demandent d’y renoncer pour surveiller son grand-père. JB décide alors de l’embarquer avec lui… Pendant ce voyage, rien ne se passera comme prévu…

     

    • Mon ressenti : Pour ce premier film, le réalisateur aborde de manière délicate la maladie dAlzheimer et les conflits générationnels.
    • Roland (Thierry Lhermitte) est un ancien restaurateur aujourd'hui atteint par la maladie d'Alzheimer, hébergé chez sa fille depuis peu, à Lyon. Il squatte dans la chambre de JB, son petit-fils de 17-18 ans, passionné de basket.
    • La tension est élevée dans la famille : le grand-père n'est pas le bienvenu, et lui vit dans son monde réclamant Catherine sa femme décédée et son chien.
    • Tout se passe sur deux jours. JB doit monter à Paris pour disputer la finale du championnat national junior de basket-ball qui aura lieu le lendemain. Ses parents doivent l'accompagner à la gare où il rejoindra son entraîneur et ses coéquipiers. En attendant il doit veiller -contre son gré- sur son grand-père.... 
    • Mais les ennuis et les embûches se succèdent. JB doit emmener son grand-père avec lui, à Paris. Une complicité va se nouer entre eux, avec des hauts et des bas, pendant ce road-movie.

     

    • Certaines scènes sont très drôles, lorsque Roland repart avec un chien qu'il croit être le sien ou lorsqu'il rencontre une femme, atteinte de la même maladie que lui, et qu'il tente de la draguer...

     

    • Les acteurs sont excellents, notamment Thierry Lhermitte, très convaincant, et le jeune Rayane Bensetti qui joue JB plein de peps, de fougue et de charme.

     

    • Le final est drôle et émouvant, et tout à fait d'actualité.

     

    • Ma note : 9/10

    9 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique