• Mercredi soir. Pas de circulation sur la rocade : chez moi à 18h00, cela me laissait 5 à 6 heures pour bloguer, et peut-être même un peu de temps pour lire !
    Mais dans le jardin, il y avait la voiture de ma seconde prunelle ! Il déménage dimanche d'Etauliers vers Dax et apportait des "affaires" dont il n'aura pas besoin dans son nouvel appartement. Et qui vont m'encombrer ici !
    Il m'a dit "Tu devrais t'occuper un peu plus du jardin, enlever les mauvaises herbes..."
    Pas faux mais ça m'a énervée, après la journée de boulot...
    Du coup je lui ai parlé des interrupteurs qu'il a enlevés partout pour les remplacer par des neufs, et surout de ceux qui ne sont pas remplacés...
    "Si tu veux on sort le lave-vaisselle et on regarde ce qui ne marche pas !
    - Ouh là là, pas ce soir !"
    Cela fait bien six mois que le lave-vaisselle ne fonctionne plus : il ne vidange plus : tuyau bouché ou pompe morte ? Il avait commencé à regarder et puis abandonné...
    Je suis toute seule alors ce n'est pas très grave...
    Il a lourdement insisté. Il a sorti le lave vaisselle encastré sous le four, débranché les tuyaux et failli se trouver mal quand l'eau (croupie) du tuyau s'est égouttée sur le sol... J'ai essayé en vain de nettoyer le tuyau puis il a rebranché l'appareil et nous avons testé ... La vidange se fait dans une cuvette mais si je lève le tuyau plus rien ne coule. Pendant les tests il a réparé le fil électrique que j'avais tronçonné il y a quelques jours avec ma nouvelle tondeuse et puis il, est reparti. Il avait rendez vous avec un copain pour dîner...
    Bref ma cuisine est en chantier : le lave vaisselle trône au milieu de la pièce, le tuyau de vidange dans une cuvette, et il est toujours en panne...

    (Photo du net)

    26 commentaires


  • (Photo du net)

    Folles sont mes pensées envers toi, et brûlant mon désir de te serrer dans ma main, avec une soif de plaisir incontrôlable pour ce que tu m’as fait. La nuit était chaude et calme et j’étais dans mon lit quand, subrepticement, tu t’es approchée. Tu as frôlé mon corps nu avec ton corps, sans la moindre pudeur. Remarquant mon apparente indifférence, tu t’es pressée contre moi et tu m’as mordu jusque dans mes ultimes recoins. Je me suis endormi. Quand je me suis réveillé, je t’ai cherchée avec une ardente avidité, mais en vain. Tu avais laissé sur mon corps et dans les draps des preuves irréfutables de ce qui c’était passé entre nous cette nuit-là.

    Cette nuit, je me coucherai plus tôt pour t’attendre dans le même lit. Quand tu arriveras je veux t’étreindre avec fougue et tout brûlant d’impatience. Je veux te serrer avec toute la force de mes mains. Il n’y a pas un millimètre de ton corps que mes doigts ne toucheront pas…

    Je n’aurai de répit que lorsque je verrai le sang chaud couler de ton corps.

     

    C’est comme cela que je t’éclaterai la tête ! Saloperie de moustique.

    Ce texte est un cadeau de mon aminaute Pipolin, qui me l'a offert en m'écrivant : "Telle une muse tu m'as inspiré". Moi, Philippe, tu m'as fait beaucoup rire avec ton texte.  J'aurais aimé mettre en titre : "Danse avec les moustiques", mais c'était enlever le suspense pour le lecteur...


    24 commentaires
  • Tout le monde connait pour l'avoir appris à l'école : "la cigale et la fourmi", "le loup et l'agneau", "le lièvre et la tortue", "le corbeau et le renard", "Perrette et le pot au lait"...
    Pour le jeu il s'agit :
    - soit d'illustrer une fable de La Fontaine (photos, dessins, collages ou autre)
    - soit de raconter une histoire ou écrire un poème à la manière de Jean de La Fontaine
    - ou les deux : illustration et récit
    Comme pour mes autres jeux il y a une aquarelle ou une mosaïque à gagner...
    Vous avez jusqu'au 31 août pour participer, en envoyant vos réponses à ecureuilbleu33@live.fr...

    Je publierai chaque semaine une des participations, avant de les regrouper fin août en vous demandant de voter.
    Voici la participation de Plume, du blog "La Plume de Giacometti" :

    Fable à l'envers


    La cigale, fatiguée de chanter

    Tout l’été

    Se mit à nettoyer

    Tout … mais tout je vous dis

    Virtuose du balai.

    La fourmi, épuisée de frotter sans doute,

    Se mit à chanter tout le jour

    Mais à chanter je vous dis

    De ci de là, même la nuit !

    Maître renard, par la honte envahi

    Cache, confus, sa fourberie,

    La cache, je vous dis,

    La cache à présent

    Tout en haut là-haut,

    Sur la plus haute branche.

    Maître corbeau

    Quant à lui très malin

    Décide avant que vienne demain

    De sortir de sa calebasse

    Un, deux, trois énormes fromages !

    Mieux vaut distribuer,

    A tous et toutes, songe-t-il,

    Qu’à flatterie succomber

    Et entendre l’assemblée rire !

    Mais le savez-vous,

    Vous qui m’écoutez, là ?

    Oui, oui, même vous,

    Corbeau, renard, fourmi et cigale ?

    On devient fou

    A être un autre que soi !

    Allons reprendre nos places,

    C’est encore possible !

    Ton balai, fourmi !

    Cigale, ta guitare !

    Ta ruse, renard,

    Et toi, corbeau, ton fromage …

    Car c’est ainsi que les a écrites,

    Monsieur De La Fontaine l’artiste

    Et qu’à l’école de la république

    Depuis toujours on les récite !

    Pourtant, cher public,

    De bonne foi,

    C’est privilège d’en rire

    Comme ce grand homme le fit autrefois !


    La Plume



    17 commentaires
  • Si les moustiques qui batifolent la nuit, vrombissent, effectuent des piqués et des piqûres, vous dérangent, j’ai des solutions pour vous éviter leurs désagréments, solutions entendues sur France Bleu ce matin.


    Pour lutter contre eux, il faut bien les connaître. Il en existe une quarantaine d'espèces en France mais un petit nombre d'entre elles, seulement, pique l'Homme. Les moustiques mâles sont inoffensifs : seules les femelles piquent, car après accouplement, la femelle a absolument besoin d'un repas sanguin pour porter ses oeufs à maturité.

    Si vous vous êtes fait piquer, prenez du bicarbonate et du vinaigre blanc : mélangez les deux et passez vous cette pâte sur la piqûre !

    Trop fort c’était la même solution qui devait écarter les limaces, les fourmis et les taupes de votre jardin !

    Encore plus fort, mon dentiste m’a demandé de me laver chaque soir les dents avec un dentifrice maison : mélange de bicarbonate et d’eau oxygénée !

    Arrêtons cette digression et continuons sérieusement :

    Vous pouvez aussi écraser une fraise sur la piqûre et emballer l’endroit piqué avec un film plastique.
    1) il faut avoir des fraises sous la main.
    2) vous avez l’air fin après !
    Si vous êtes piqué sur le visage : laissez un trou pour respirer avant de vous faire emballer ! Trop drôle !

    Si vous êtes piqué partout sur le corps : abandonnez à moins d’avoir un cageot de fraises et plusieurs rouleaux de film plastique…


    Si vous vous mettez à gonfler c’est que vous faites une allergie : courez aux urgences, de préférence avec un masque pour éviter d’attraper la grippe porcine, avec la chance que vous avez !


    Si vous n’êtes pas encore piqué, voici des solutions préventives :

    1)     Frottez vous les parties non protégées du corps avec du persil ou du basilic ! Ca fait fuir les moustiques !

    2)    Ecrasez  vous une purée de pomme de terre sur les parties non protégées ( Véridique !)

    3)    Mettez un géranium odorant ou de la citronnelle  sur votre fenêtre

    4)    Mangez des bonbons contre le rhume à l’eucalyptus

    5)    Prenez tous les soirs une cuillère de levure de bière : votre sang prendra alors une odeur que les moustiques ne supportent pas…

    Toutes ces solutions coûtent moins cher que l’achat d’une bombe anti moustiques et sont écologiques…

     

    6) Et pour les blogueurs : Anti-Moustique est fait pour vous ! Comme son nom l'indique, Anti-Moustique est un logiciel gratuit à télécharger permettant de chasser les moustiques. En effet, aussi surprenant que cela puisse paraître, votre ordinateur peut chasser les moustiques. Les ultrasons sont le point faible le plus connu chez les moustiques.
    Anti-Moustique génère des ultrasons par l'intermédiaire du haut parleur de l'
    unité centrale. Ce son est inaudible pour l'oreille humaine (attention toutefois si vous possédez d'autres animaux, vérifiez auparavant que ces ultrasons ne dérangent pas vos chiens, chats, etc).

    J’espère que vous avez tout noté et que vous allez appliquer ces solutions miracles. Prière d’envoyer les photos, notamment pour ceux qui utiliseraient le film plastique…


    34 commentaires
  • Une cigogne très courtisée

    Par un jeune mâle énamouré,

    Le repoussa sans ménagement,

    Simplement lui disant :

    « Je cherche un géniteur ailé

    Pour mes futures portées,

    Un compagnon bien né et racé ».

    Elle alla mettre une annonce dans la forêt.

     

    Arriva un flamant rose, mince et très beau

    Mais la cigogne le repoussa, coquette :

    Le rose c’est bien pour les cigognettes

    Mais je veux aussi des cigogneaux !

    Le flamant repartit confus,

    Jurant qu’on ne l’y reprendrait plus !

     

    Un Grand Duc s’approcha ensuite, l’œil noir,

    Elle fit semblant de ne pas le voir…

     








    Le troisième fut un canard col-vert :

    Elle le mit plus bas que terre.

     

    La cigogne hautaine,

    Un à un les dédaigne.

    L’écureuil se posa en médiateur :

    "Que cherches tu à la bonne heure ?

    -  Un cygne ou un héron blanc,

    Quelqu’un qui soit mon pendant. »

    Un cygne au grand col s'approcha,

    Regarda la cigogne et sagement parla :

    « Tu voles et moi je nage,:

    Du bec tu claquettes,

    Et moi je siffle et trompette.

    Impossible de vivre en ménage ! »

     

    Le héron blanc passa

    Et ne la regarda même pas !

     

    La cigogne déconfite et refroidie,

    Retourna trouver son prétendant éconduit :
    Trop tard, il avait fait son nid !

    Il ne lui resta qu'un vieux mâle rabougri. 


    Ne soyons pas si difficiles :
    Les plus accommodants ce sont les plus habiles;
    On hasarde de perdre en voulant trop gagner.
    Gardez vous de rien dédaigner !

    Ecureuil bleu le 3 août 2009
      (sauf les 4 derniers vers de Monsieur Jean de La Fontaine)


    27 commentaires