• Perchée au sommet d'une falaise blanche, Bonifaccio domine la mer Méditerranée. par beau temps on aperçoit la Sardaigne, à seulement 11 kilomètres. La visite se mérite : l'arrivée, en bateau, à pied ou en auto se fait par la ville basse au niveau du port. Le port bien protégé entre deux falaises, une sorte de goulet, m'a un peu déçue par rapport à ma 1ère découverte de la ville, il y a 7 ans : peu de pointus, ces bateaux typiques, à voile, mais beaucoup de voiliers, de yatchs,  de gros bateaux à quai...
    Bon, un port c'est toujours beau, avec les reflets, les cliquetis des mats, l'eau transparente où filent des petits poissons d'argent.
    Une fois le port arpenté, 2 solutions pour monter dans la vieille ville : un petit train touristique, bondé de touristes, ou l'avenue pavée qui permet d'arriver Porte de Gênes, où se situait autrefois le pont levis. C'est long, mais la vue sur le port est magnifique. Je vous ferai visiter la vieille ville à mon retour, car cet ordi ne lit que les cartes SD, et j'ai pris les plus belles photos sur des cartes "MS Duo"...
    Face à la porte de Gênes il y a une autre falaise, de laquelle j'ai pris cette photo. La vue sur la mer, turquoise par endroit,  et les rochers façonnés par le vent et l'eau est merveilleuse...

    18 commentaires
  • Sur la plage de l’hôtel, au sud de Propriano, se trouvent –parait-il des « yeux de Sainte-Lucie » : minuscules restes de coquillages : petit caillou nacré avec une spirale dessinée. Il faut en trouver 7 pour que cela porte bonheur…


    A 7h00 ce matin je suis partie à leur recherche. Je sais à quoi cela ressemble grâce à un monsieur tout fier d’en avoir trouvé 2 hier.

    J’étais seule sur la plage au milieu des rochers et des petits cailloux, seule avec le clapotis de la mer et quelques nuages pommelés dans le ciel.

    Je peux vous montrer les nuages et les rochers, point d’œil de Sainte-Lucie…

     

    J’ai marché dans l’eau une heure et mes jambes me disent « merci », j’ai respiré l’air frais, empli mes mirettes de douces beautés, admiré les montagnes au loin, le clocher de l’église qui se dessine au dessus du village…

    Finalement peu importe les yeux de Sainte-Lucie, mon bonheur je l’ai trouvé avec le bon moment que j'ai passé...


    25 commentaires
  • Faites partager, le bonheur c'est contagieux !

     

    S'efforcer de voir le bon côté des choses est un exercice à pratiquer chaque jour pour accroître son taux de bonheur...

    Laissez moi en commentaire ce qui vous a fait plaisir et je publierai vos réponses, avec un lien sur vos sites...

    Ce qui m'a fait plaisir aujourd'hui : cest de lire le 500ème commentaire, laissé par Eva du blog "Les doudous d'Eva" : "savoir apprécier jour après jour les petits bonheurs qui sont à notre  portée et qui contribuent à notre équilibre : "Vivre sa vinaigrette", comme le dit Eva...


    Vos petits plaisirs du jour :

    Chipie : j'ai reçu un mail d'une amie qui m'est chère il y avait quelques temps que je n'avais plus de nouvelles

    Armide : J'aime les orages ! Ce matin, très tôt, le tonnerre martelait l'univers et des éclairs transperçaient les rideaux de ma chambre. J'étais dans mon lit, à proximité de la présence de Pistol mon chien, et de notre chatte Zelda

    Perfecta : j'ai testé une nouvelle recette de poivrons farcis à l'agneau et aux pignons et tout le monde a aimé !!!

    Dany : Ce qui m'a fait plaisir aujourd'hui, c'est que mon mari m'ait accompagnée à l'hopital pour faire une petite opération à l'oreille!
    J'étais terrorisée, et il est venu avec moi..

    Maria Dora : aujourd'hui j'ai eu du plaisir a voir mes " arriéres petits enfants " que je ne vois pas souvent ! Ils sont mignons a croquer ( 3 ans et 1 an ! )

    Kayababouch : Le petit rien d'aujourd'hui qui m'a fait plaisir, c'est quand mon fils et ma fille ont couru vers moi pour me faire un bisou quand je les ai récupérés chez nounou...

    Lady Marianne : mon petit bonheur du jour - c'est de caliner mon vieux chien rox 12 ans ( 80 ans ) d'après le véto- qui a chopé de l'arthrose aux pattes arrières - je ne peux plus l'emmener promener - défendu - en revenant il gémit -
    je l'appelle mon nounous !!!
    et Robin qui est son maître se moque de nous !!! moi je dis que je suis son pote de meute -

    Hugues : Ce qui m'a fait plaisir aujourd'hui, c'est de prendre connaissance de votre réponse à mon commentaire d'hier, et d'apprendre que vous cessez de vous impliquer vraiment dans la course aux points.

    Denis et Fabienne : un petit bonheur pour nous c'est d'avoir mis le mot bonheur dans le nom de notre blog

    Sophie : une chose qui m'a fait du bien c'est d'être entourée de mes orchidées de mon jardin de ma nature.

    Maminou : j'ai eu un bonheur simple ma petite fille Ambre qui a 2 ans 1/2 est venue en courant se jeter dans mes bras en me disant câlin maminou, un vrai bonheur

    Wizzil : mon petit bonheur de ce matin, c'est d'avoir été réveillée par un coup de fil de mon chéri, juste comme ça, pour me dire "je t'aime"

    Pauline
     mes petits riens ce sont les caresses du vent sur mon visage au petit matin, lors de la balade des chiens...





    20 commentaires
  • Pourquoi ne pas instaurer une journée de l'écoute, où chacun s'efforcerait de faire un petit peu plus attention aux autres ? Chacun offrirait un peu de son temps pour écouter (et ne pas se contenter d'entendre) ce que lui disent les autres : enfants, parents, professeurs, collègues, personnes âgées, amis...

     

    Offrir un peu de chaleur humaine, de compréhension, ça apporterait des calories en plus, de la bonne humeur et peut-être des solutions... En tous les cas ça irait dans le bon sens, et  ce serait bien agréable pour tout le monde.

     

    Si vous êtes d'accord avec cette idée laissez moi un commentaire...


    11 commentaires
  • Il y a dans mon jardin un arbre crapaud, cerisier japonais, arbre horrible toute l'année (et j'adore les arbres) qui en avril brusquement, de crapaud se transforme en prince charmant, paré de fleurs roses délicates. A peine une semaine. Il ne faut pas rater la floraison...

    Le reste du temps il a un tronc couleur rouille, plus gros en haut qu'en bas et des branches disgracieuses, tordues et emmêlées. J'ai beau le tailler chaque année, je n'arrive pas à lui redonner une jolie forme.

    A son pied mon cher Aurélien a construit un "banc solaire" qui m'a quand même coûté 150 € en outils et matériel. Il avait vu ça sur internet. Quand il m'en a parlé j'ai cru que c'était un banc qui tournerait autour de l'arbre comme un cadran solaire mû par je ne sais quelle énergie. Mais l'énergie c'est en soi qu'il faut la trouver pour le faire tourner le banc (imaginez une brouette longiligne) autour de l'arbre et profiter de l'ombre, que -de toutes façons- cet arbre-crapaud n'offre pas.

    Sauf ... lorsqu'il est en fleurs...


    20 commentaires