• et sans électricité, pour une durée indéterminée, qu'emporteriez vous avec vous ? Quels sont les 7 objets que vous prendriez et pourquoi ?


    Si vous voulez participer à ce petit jeu envoyez moi vos réponses par mail à ecureuilbleu33@voila.fr.

    Vous avez jusqu'au 20 mai 2009 pour participer.
    Vos réponses seront publiées sur ce site. Les visiteurs pourront alors voter pour celle qu'ils préfèrent.
    J'enverrai au gagnant ou à la gagnante un portrait au fusain ou une aquarelle.

    Vos propositions m'intéressent particulièrement car le 23 mai je m'envolerai pour la Corse passer une semaine dans l'hôtel où travaille mon fils. Or mon problème, quand je pars en vacances, c'est que j'emmène toujours beaucoup trop de choses. Mon sac est déjà trop chargé au départ et j'ai beaucoup de mal à le porter quand je ne peux pas le faire rouler. Alors au retour, c'est pire parcequ'outre les cadeaux je ramène toujours quelques cailloux ou coquillages selon les endroits où je vais.

    Vos idées me permettront -peut-être- de le remplir plus rationnellement, même si la Corse n'est pas une île déserte et que j'y pars pour une durée déterminée....

    7 commentaires
  • Balades à pied, en vélo, en bateau à voiles,
    Main dans la main, enlacés,
    Chuchotements, partage de bons moments,
    Soutien dans les moments difficiles,
    Sourires, émerveillements, arrêts petits baisers…

    Balades le jour et la nuit,
    Découverte de l’âme et du corps,
    Rires, émerveillements, arrêts petits baisers…
    Caresse de l’âme et plaisir partagé,
    S’endormir enlacés, se réveiller à deux…

    Balade en amoureux, bonheur d’être deux,
    Petits projets, sourires partagés,
    Petits gestes d’amour, attentions, tendresse,
    Fous rires, émerveillements, arrêts petits baisers…
    Pour que chaque jour soit unique
    Et merveilleux…

    5 commentaires
  • Une visite sur le blog de Chriss : http://iletdechriss.over-blog.com/ et j'ai replongé dans mes souvenirs du Vietnam où j'ai effectué un voyage de 12 jours en juillet 2006. J'ai une photo très proche d'une des siennes :










    Je voudrais vous présenter mon ami de coeur, qui m'accompagne tous les jours car je l'ai affiché dans mon bureau, mon cycliste Vietnamien :



    Et cette famille à 4 sur la même moto :



    Une fleur de lotus merveilleusement belle :

    La fleur ravit les yeux, les graines fondent sous la langue et les feuilles servent d'ombrelle ou de chapeau.


    Le poisson à oreilles d'éléphant, servi debout sur le plat (il n'y a que le guide qui s'est vraiment régalé...)


    Et puis ma photo ratée, celle de la vendeuse de bougainvillées (mes plantes préférées) à vélo. Je l'ai croisée 3 fois à Hanoï (j'étais chaque fois dans un bus) et 3 fois au moment où j'ai appuyé pour prendre la photo un autre véhicule s'est intercalé. En regardant minutieusement et avec beaucoup d'imagination vous comprendrez que ma photo aurait été sublime...


    6 commentaires
  • Fini les lève-vitres automatiques qui refusent brusquement de remonter dans votre voiture ?

    Une petite pièce de plastique casse sans prévenir et votre lève-vitre électronique ne fonctionne plus.

    Dans le meilleur des cas la vitre est fermée et bloquée : plus possible de l’ouvrir car dans les voitures d’aujourd’hui il n’y a plus de manivelle.

    Dans la plupart des cas, la vitre a commencé à descendre toute seule et quand vous voulez la remonter en appuyant sur le bouton vous entendez le « CLAC » qui vous signifie que le mécanisme a claqué.


    Si c’est la première fois que ça vous arrive vous allez insister en appuyant sur le bouton et la vitre va continuer sa descente inexorable et disparaître dans son logement.


    Si ce n’est pas la première fois ou si vous avez lu mes articles précédents « Ne pas remettre au lendemain… » vous remonterez la vitre et la coincerez –provisoirement- avec le dos d’une cuillère à café ou un bout de carton.

    De toutes façons : gros soucis sauf si vous êtes bricoleur, ou connaissez un bricoleur ou rencontrez un bricoleur comme Sparkle qui m’a raconté avoir fait réparer sa vitre par un bricoleur Malien qui était à proximité pour 20 euros.
    En effet il faut dégarnir la porte, pousser les fils électriques, démonter le mécanisme…Dans un garage cela cous coûtera entre 200 et 400 euros, selon la marque de votre voiture, le garage, etc… Jusqu’à présent c’était ce qui m’était arrivé (déjà un fois sur ma Modus, et plusieurs fois sur celles de mes fils et mes amis).

    Là c’est un geste commercial quasi incroyable : le lève-vitre droite qui était cassé a été réparé, le mécanisme du lève-vitre vitre gauche a été remplacé par un plus solide et je n’ai rien payé (bien que ma voiture ait 5 ans). Et en prime elle a été lavée, intérieur et extérieur !

    Geste commercial du garage Renault de Pessac Alouette !

    C’est vraiment une bonne nouvelle pour moi, mais ça peut le devenir pour vous, si pareille mésaventure vous arrive. Vous pourrez peut-être utiliser cet exemple pour faire jurisprudence dans le monde des garagistes…


    4 commentaires
  • J'ai lu ce livre il y a quelques jours. Le titre et le dos de couverture m'avaient plu. "Syngué sabour", Pierre de patience. Dans la mythologie Perse il s'agit d'une pierre magique que l'on pose devant soi pour déverser sur elle ses malheurs, ses souffrances, ses douleurs, ses misères... On lui confie tout ce que l'on n'ose pas révéler aux autres... Et la pierre écoute, absorbe comme une éponge tous les mots, tous les secrets jusqu'à ce qu'un beau jour elle éclate... Et ce jour-là on est délivré.

    (Photo prise en 2008 à Santorin, Cyclades, pierre volcanique)

    J'ai dévoré ce livre, soliloque d'une femme afghane désemparée, qui soigne inlassablement son homme blessé par balle et dans le coma. Elle lui confie peu à peu toutes ses souffrances, tous ses secrets, comme s'il était sa "Syngué sabour".
    Ce livre défend si bien la cause féminine que j'ai cru jusqu'à ce que je me sois documentée sur l'auteur, qu'il avait été écrit par une femme.
    Atiq Rahimi est un homme, écrivain cinéaste Afghan né à Kaboul en 1962, vivant en France depuis 1984. Ce livre qui a obtenu le prix Goncourt 2008 (parmi les jurys du prix Goncourt, Françoise Chandernagor a cru elle aussi que ce livre avait été écrit par une femme) est dédié à une poétesse Afghane, Nadia Anjuman, assassinée à 25 ans.
    Pour Atiq Rahimi, "S'il y a quelque chose à sauver en Afghanistan, c'est par la culture et l'éducation".


    (Article publié également sur mon blog, "Mes plaisirs, mes passions" )


    5 commentaires